2 pages
Français

Améliorer la prescription des psychotropes chez la personne âgée un an après, un bilan d’étape encourageant - Psychotropes 2008 - Dépression

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Documents Rappel de la démarche et des objectifs (120,66 Ko) Psychotropes 2008 - Anxiété (79,87 Ko) Psychotropes 2008 - Dépression (78,54 Ko) Psychotropes 2008 - Insomnie (119,13 Ko) Psychotropes 2008 - Troubles du comportement (104,8 Ko) Bilan d'étape 2008 (285,98 Ko) Mis en ligne le 16 oct. 2008 Un an après le lancement d’un vaste programme d’actions pluriannuelles (2007-2010), la Haute Autorité de Santé et le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative réaffirment leur volonté forte de travailler ensemble pour améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées. Ils présentent aujourd’hui un bilan d’étape des travaux et des actions engagées. Chacune des quatre principales situations cliniques pourvoyeuses de prescriptions inappropriées de psychotropes chez les personnes âgées – la dépression, l’insomnie, l’anxiété et les troubles du comportement – est présentée sous forme d’une fiche. Celles-ci comportent un état des lieux chiffré de la prescription des médicaments psychotropes remboursés par l’Assurance maladie, un bilan d’étape des actions d’amélioration réalisées et en cours ainsi que les priorités en terme d’amélioration des pratiques. Interview vidéo du Dr Armelle Desplanques, responsable de l'unité Programmes Pilotes Trois priorités ont été identifiées afin de permettre l’amélioration des pratiques de prescription des psychotropes chez les personnes âgées : aider les prescripteurs et les patients à limiter l’usage des somnifères/tranquillisants pour l’insomnie et l’anxiété ; aider les prescripteurs et les patients à ne pas confondre déprime et dépression ; mieux définir les prises en charge adaptées aux troubles du comportement. Un programme spécifique sur les psychotropes et le sujet très âgé « Psycho-SA » est mis en ligne ce jour sur le site de la HAS dans l’espace Thématiques dédié à la prescription médicamenteuse chez le sujet très âgé (PMSA). Ce portail propose des messages clés, des expériences cliniques, des outils d’amélioration des pratiques, des textes de références, des liens utiles et des chiffres repères. Les diverses actions seront mises en œuvre de façon concertée par les professionnels de santé (médecins, pharmaciens…) et les institutions sur les deux prochaines années. Des analyses régulières de la prescription des psychotropes seront réalisées afin de mesurer les résultats obtenus par l’ensemble des participants à ce programme d’amélioration de la prescription des psychotropes chez le sujet âgé. Le Pr Laurent DEGOS Président de la Haute Autorité de Santé Le Pr Didier HOUSSIN Directeur Général de la Santé Mis en ligne le 16 oct. 2008

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 24
Langue Français
UN ESPACE EN LIGNE DEDIE A LAMELIORATION DE LA PRESCRIPTION CHEZ LA PERSONNE AGEE Un espaceThématiquesen ligne dédié à l’amélioration de la prescription médicamenteuse chez le sujet âgé, notamment celle des psychotropes, est disponible surwww.has-sante.fr. Cet espace met à disposition des professionnels de santé et du public : - desmessages clés, - desexpérienceset desoutils d’amélioration des pratiques, - destextes de références,  - desliens utiles, - deschiffres repères.  Ainsi est proposé le lien vers le site de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé sur la dépression (cf paragraphe précédent).  Le programme spécifique Psycho-SA (Psychotropes et sujet âgé) regroupe des aides ciblées sur les situations aboutissant à la prescription de psychotropes dont la dépression (cf. paragraphe programmes professionnels).  Pour l’arrêt des benzodiazépines sont proposés les recommandations sur l’arrêt des benzodiazépines et leurs outils, quatre cas cliniques illustrant les indications et la difficulté de cet arrêt ainsi qu’un « mémo » sur l’entretien motivationnel.   ASUIVRE… 2009-2010 L’implication des professionnels sera estimée par le nombre d’établissements et/ou de médecins engagés dans des programmes sur la dépression. La consommation des antidépresseurs par tranches d’âge sera suivie régulièrement. Des enquêtes ciblées sont programmées afin d’étudier le caractère approprié des prescriptions.    Après le succès des 1resrencontres thématiques de la HAS (28 mai 2008) sur le thème « Améliorer la prescription médicamenteuse chez le sujet très âgé » dont les psychotropes, une nouvelle journée nationale de présentations et d’échanges d’expérience entre les professionnels de santé sera organisée en mai 2009. Cette journée est ouverte à tous. Vous pouvez d’ores et déjà vous y inscrire en écrivant à l’adresse programmespilotes@has-sante.fr  
  Haute Autorité de santé – 2, avenue du Stade de France – 93218 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX Tél. : 01 55 93 70 00 – Fax : 01 55 93 74 00 –www.has-sante.fr 
           PROGR AMME2007 – 2010   Améliorer la prescription des psychotropes  chez les personnes âgées     siLa dé pres on    Bilan d’étape 2008     CE QUE LON SAIT Ladépressionest fréquente chez le sujet âgé et fortement liée à la présence d’affections somatiques, à l’isolement social ou géographique (environnement) et aux événements de la vie (deuil, entrée en institution).  Cette maladie est insuffisamment diagnostiquée notamment chez les personnes âgées. La présence de signes anxieux fréquents conduit à une sur-prescription de benzodiazépines, médicaments qui ne sont pas efficaces pour traiter la dépression.   Un « coup de déprime » n’est pas une dépression ! Le fait de se sentir triste, d’être « déprimé » ne veut pas forcément dire que l’on souffre de dépression. Ces sentiments font partie de la vie. Pour pouvoir parler de dépression, et donc de maladie, il faut que ces perturbations de l’humeur soient multiples et bien caractérisées.  Source : « La dépression, en savoir plus pour en sortir », Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), 2007.  …