Art® 50  Zondar®, Chondrosulf® et Piasclédine®  service médical rendu insuffisant dans le traitement de l’arthrose - CHONDROSULF 09012013 AVIS CT9852
18 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Art® 50 Zondar®, Chondrosulf® et Piasclédine® service médical rendu insuffisant dans le traitement de l’arthrose - CHONDROSULF 09012013 AVIS CT9852

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
18 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 11 juil. 2013 Le traitement de l’arthrose comporte des mesures hygiénodiététiques, orthopédiques et de kinésithérapie, adaptées selon le patient. Lors des poussées douloureuses, ce traitement comprend principalement des antalgiques.Les médicaments dits antiarthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL) : chondroïtine sulfate, diacerhéïne, insaponifiables d’huiles d’avocat et de soja, n’ont une AMM que dans le traitement symptomatique à effet différé de l’arthrose de la hanche et du genou. Ils n’empêchent pas la dégradation articulaire.Leurs effets sur la douleur et la gêne fonctionnelle liées à l’arthrose sont minimes et de pertinence clinique discutable. Par ailleurs, chondroïtine sulfate, diacerhéïne et insaponifiables d’avocat et de soja ne permettent pas de réduire la consommation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). L’effet de la glucosamine sur cette consommation dans l’arthrose du genou est en cours de réévaluation.Le service médical rendu par les médicaments réévalués est insuffisant pour justifier leur prise en charge par la solidarité nationale (avis de la Commission de la Transparence du 9 janvier 2013). Mis en ligne le 11 juil. 2013

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 844
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français

Extrait

  
  
 
 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE
AVIS  9 janvier 2013
L’avis adopté par la Commission de la transparence le 4 juillet 2012 a fait l’objet d’une audition le 5 décembre 2012 et d’un examen d’observations le 9 janvier 2013   Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 27 mai 2006 (JO du 28 décembre 2007).  CHONDROSULF 400 mg, gélu e l Boîte de 84 gélules (CIP : 335 917-3)  CHONDROSULF 400 mg, granulé pour solution buvable en sachet Boîte de 84 sachets de 2 g (CIP : 335 915-0)  Laboratoires GENEVRIER  Chondroïtine sulfate  Code ATC : M01AX25  Date de l'AMM : 25 janvier 1993 (gélules) et 29 juin 1993 (sachets) Modification : 21 mai 2008 (modification du libellé d’indication suite à la réévaluation du rapport bénéfice/risque des anti-arthrosiques d’action lente)    Motifs de la demande : Renouvellement d'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux Réévaluation du service médical rendu suite aux conclusions de la Commission de la transparence dans ses avis du 26 novembre 2008 réitérées dans son avis du 21 septembre 2011.         Direction de l’Evaluation Médicale, Economique et de Santé Publique
Avis 2 modifié le 4 février 2013
1/18
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents