Augustin Belloste (1654-1730), de la chirurgie militaire à la thérapeutique mercurielle - article ; n°331 ; vol.89, pg 369-380

-

Documents
13 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2001 - Volume 89 - Numéro 331 - Pages 369-380
Augustin Belloste (1654-1730), de la chirurgie militaire à la thérapeutique mercurielle.
Né en 1654 à Paris, Augustin Belloste exerce de 1686 à 1696 la chirurgie dans différents hôpitaux militaires des Alpes, notamment lors de la guerre de Piémont-Savoie. En 1696, il est appelé à Turin comme premier chirurgien de Marie-Jeanne-Baptiste de Savoie-Nemours (1644-1724), douairière puis altesse royale, poste qu'il occupera jusqu'en 1724. A. Belloste fait remonter à 1681 la première utilisation des pilules mercurielles purgatives de sa composition, qui porteront ensuite son nom. En 1696, il publie son célèbre ouvrage Le Chirurgien d'hôpital dans lequel il évoque brièvement son expérience de la thérapeutique mercurielle. Il faut attendre 1725 pour trouver dans sa Suite du chirurgien d'hôpital un chapitre intitulé «Traité du mercure» qui connaîtra un grand succès et sera réimprimé de manière spécifique longtemps après sa mort. A. Belloste y détaille notamment la toxicité du mercure, les indications de ses pilules, et leur mode d'action hypothétique.
Augustin Belloste (1654-1730), from military surgery to mercurial therapeutics.
Augustin Belloste's scientific work is presented in this article.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2001
Nombre de visites sur la page 16
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Jean-Marie Le Minor
Pascal Clair
Augustin Belloste (1654-1730), de la chirurgie militaire à la
thérapeutique mercurielle
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 89e année, N. 331, 2001. pp. 369-380.
Résumé
Augustin Belloste (1654-1730), de la chirurgie militaire à la thérapeutique mercurielle.
N
é
e
n
1
6
5
4
à
P
a
r
i
s
,
A
u
g
u
s
t
i
n
B
e
l
l
o
s
t
e
e
x
e
r
c
e
d
e
1
6
8
6
à
1
6
9
6
l
a
c
h
i
r
u
r
g
i
e
d
a
n
s
d
i
f
f
é
r
e
n
t
s
h
ô
p
i
t
a
u
x
m
i
l
i
t
a
i
r
e
s
d
e
s
A
l
p
e
s
,
notamment lors de la guerre de Piémont-Savoie. En 1696, il est appelé à Turin comme premier chirurgien de Marie-Jeanne-
Baptiste de Savoie-Nemours (1644-1724), douairière puis altesse royale, poste qu'il occupera jusqu'en 1724. A. Belloste fait
remonter à 1681 la première utilisation des pilules mercurielles purgatives de sa composition, qui porteront ensuite son nom. En
1696, il publie son célèbre ouvrage Le Chirurgien d'hôpital dans lequel il évoque brièvement son expérience de la thérapeutique
mercurielle. Il faut attendre 1725 pour trouver dans sa Suite du chirurgien d'hôpital un chapitre intitulé «Traité du mercure» qui
connaîtra un grand succès et sera réimprimé de manière spécifique longtemps après sa mort. A. Belloste y détaille notamment la
toxicité du mercure, les indications de ses pilules, et leur mode d'action hypothétique.
Abstract
Augustin Belloste (1654-1730), from military surgery to mercurial therapeutics.
Augustin Belloste's scientific work is presented in this article.
Citer ce document / Cite this document :
Le Minor Jean-Marie, Clair Pascal. Augustin Belloste (1654-1730), de la chirurgie militaire à la thérapeutique mercurielle. In:
Revue d'histoire de la pharmacie, 89e année, N. 331, 2001. pp. 369-380.
doi : 10.3406/pharm.2001.5248
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2001_num_89_331_5248