24 pages
Français

Certification de la visite médicale - enquete has cnop mai 2009

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 28 sept. 2011 La loi du 13 août 2004 confie à la HAS une mission d'adaptation de la charte de la visite médicale signée entre Les entreprises du médicament (LEEM) et le Comité économique des produits de santé (CEPS) pour en faire une procédure de certification.Par ailleurs, elle a choisi de travailler sur le sujet de l'accompagnement des professionnels et des établissements de santé en matière de visite médicale. Procédure :La HAS a élaboré un référentiel et mis en place une démarche visant à mieux assurer la démarche qualité des laboratoires dans les domaines suivants : connaissances et compétences des délégués médicaux, information à la disposition des délégués médicaux, moyens nécessaires au respect des règles déontologiques, moyens nécessaires pour s'assurer de la qualité des pratiques de visite médicale. La démarche est une "certification de qualification technique d'entreprise". Il ne s'agit pas d'une certification du "produit" visite médicale.La certification de la visite médicale est opérationnelle depuis novembre 2006.La certification concerne toutes les entreprises pharmaceutiques exploitantes, signataires d'une convention avec le CEPS et toutes les entreprises prestataires de visite médicale. Les entreprises sont certifiées par des organismes certificateurs accrédités à cet effet par le Comité français d'Accréditation (COFRAC).Le référentiel s'applique à toute activité de promotion par prospection et démarchage (visite médicale), auprès de tout professionnel de santé habilité à prescrire ou à dispenser des spécialités pharmaceutiques remboursables, mais également auprès du corps infirmier, qu'elle soit réalisée dans le cabinet, dans l'établissement de santé ou à distance (couplage Internet et téléphone).Le référentiel est complété par un document "question / réponses" qui apporte des précisions sur certains critères et sur la démarche de certification.La version initiale du référentiel de certification de la visite médicale a évolué à 3 reprises :En juillet 2007, le critère 2.2, relatif à l'interdiction de remise de cadeaux par les délégués médicaux est modifié.En février 2008, la procédure de certification est élargie aux entreprises prestataires de visite médicale. Ceux-ci doivent être certifiés au 31 octobre 2009.En juillet 2009, une nouvelle version du référentiel de la visite médicale intégrant l'avenant n°2 à la charte de la visite médicale (dit "avenant hospitalier") est publiée. Résultats :La HAS met en ligne chaque trimestre la liste des entreprises certifiées qui lui est transmise par les organismes certificateurs accrédités par le COFRAC. Études :La HAS suit le fonctionnement de la procédure de certification.A ce titre, elle a publié 2 études et 1 bilan :En mai 2009, une enquête sur la mise en oeuvre de la certification et sur le rôle du pharmacien responsable dans cette démarche réalisée avec la section B du Conseil de l'ordre des pharmaciens.En octobre 2009, une enquête sur la qualité de la visite médicale perçue par les médecins, en collaboration avec Institut Ipsos Santé.En novembre 2009, la HAS publie le premier bilan de la certification de la visite médicale. Ce bilan mettait en évidence qu'entre mai 2007 et janvier 2009, l'acquis principal de la certification concernait la réduction des remises de cadeaux, de propositions de participation à des enquêtes et de remises d'échantillons. En revanche, dans ce bilan il n'a pas été possible de mettre en évidence une amolioration concernant la qualité de l'information véhiculée par la visite médicale ou la remise des documetns officiels sur le médicament (enquête IPSOS-HAS avant/après).En 2011, dans le cadre des Assises du médicament, la HAS a proposé de revoir la régulation de la visite médicale et du contrôle de la publicité. Lire la contribution de la HAS. En mai 2009, une enquête sur la mise en oeuvre de la certification et sur le rôle du pharmacien responsable dans cette démarche réalisée avec la section B du Conseil de l'ordre des pharmaciens. En octobre 2009, une enquête sur la qualité de la visite médicale perçue par les médecins, en collaboration avec Institut Ipsos Santé. En novembre 2009, la HAS publie le premier bilan de la certification de la visite médicale. Ce bilan mettait en évidence qu'entre mai 2007 et janvier 2009, l'acquis principal de la certification concernait la réduction des remises de cadeaux, de propositions de participation à des enquêtes et de remises d'échantillons. En revanche, dans ce bilan il n'a pas été possible de mettre en évidence une amolioration concernant la qualité de l'information véhiculée par la visite médicale ou la remise des documetns officiels sur le médicament (enquête IPSOS-HAS avant/après). Mis en ligne le 28 sept. 2011

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 août 2004
Nombre de lectures 29
Langue Français
ENQUETE SUR LA MISE EN OEUVRE DE LA CERTIFICATION DE LA VISITE MEDICALE ET SUR LE ROLE DU PHARMACIEN RESPONSABLE DANS CETTE DEMARCHE
OBJECTIF ET METHODE
La HAS et la section B du Conseil de l’ordre des pharmaciens ont réalisé une enquête conjointe afin de recueillir des informations sur la mise en œuvre du référentiel de certification de la visite médicale, ainsi que sur le rôle du pharmacien responsable dans cette démarche.
Cette enquête aborde des sujets comme la formation des délégués médicaux, la mise en situation, la relation avec les prestataires, les modalités de mise en œuvre du référentiel au sein de l’entreprise.
D’autres questions touchent à la perception des pharmaciens responsables sur la portée et les difficultés de cette démarche qualité.
Le questionnaire a été élaboré conjointement par la HAS et la section B du CNOP à partir d'entretiens avec des pharmaciens responsables et un groupe de travail commun HAS / Section B. Il a été envoyé à toutes les entreprises pharmaceutiques certifiées. L’anonymat des réponses était garanti.
HAS - Section B CNOP - 20 mai 2009
Objectif
1
DONNEES GENERALES
74 réponses de pharmaciens responsables reçues pour 97 envois, soit un taux de participation de 76%
Répartition des répondants
En fonction du CA <200 M€ 53 >200 M€ 19
74% 26%NR*= 2
En fonction du nombre de délégués médicaux en ville <= 200 58  > 200 14
81% 19%NR=2
47% ont des réseaux de visite médicale mixte (ville + hôpital)(NR = 2)
65% ont recours à la prestation(NR = 2)
7% externalisent totalement leur visite médicale(NR=2)
G :uide de lecture SO = Sans objet NSP = Ne sait pas RDR = Refus de répondre NR = Non réponse La somme des pourcentages en ligne peut différer légèrement de 100% en raison des règles d'arrondis
HAS - Section B CNOP - 20 mai 2009
Répdt
2