DEFINITION DE LA MALADIE D
6 pages
中文
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

DEFINITION DE LA MALADIE D'ALZHEIMER

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
6 pages
中文

Description

R
é
s
e
a
u

R
é
s
e
a
u






L
e
s

m
a
n
i
f
e
s
t
a
t
i
o
n
s

a
u

q
u
o
t
i
d
i
e

n

L
e
s

m
a
n
i
f
e
s
t
a
t
i
o
n
s

d
e

c
e
t
t
e

m
a
l
a
d
i
e

s
o
n
t

t
o
u
t

d

a
b
o
r
d

d
e
s

t
r
o
u
b
l
e
s



d
e

l
a

m
é
m
o
i
r
e
,

s
u
r

l
e

p
a
s
s
é

r
é

c
e
n
n
o
t
a
m
m
e
n
t
,

e
t

d
e
s


m
o
d
i
f
i
c
a
t
i
o
n
s

d
u

c
o
m
p
o
r
t
e
m
e
n
.
t



D
E
F
I
N
I
T
I
O
N

D
E

L
A

M
A
L
A
D
I
E

D

A
L
Z
H
E
I
M

E
R
A
u

d
é
b
u
t

d
e

l
a

m
a
l
a
d
i
e
,

l
e

s
u
j
e
t

e
s
t

c
o
n
s
c
i
e
n
t

d
e

e
s
s

d
i
f
f
i
c
u
l
t
é
s
,

c
e


q
u
i

p
e
u
t

e
n
t
r
a
i
n
e
r

u
n

s
e
n
t
i
m
e
n
t

d

é
c
h
e
c

e
t

u
n

v
é
c
u

d
i
f
f
i
c
i
l
e
.

C
e
l
a

L
a

m
a
l
a
d
i
e

d

A
l
z
h
e
i
m
e
r

e
s
t

u
n
e

m
a
l
a
d
i
e

n
e
u
r
o
d
é
g
é
n
é
r
a
t
i
v
e

p
e
u
t

e
x
p
l
i
q
u
e
r

q
u
e

l
e

s
u
j
e
t

m
i
n
i
m
i
s
e

s
e
s

t
r
o
u
b
l
e
s
.

c
a
r
a
c
t
é
r
i
s
é
e

p
a
r

d
e
s

l
é
s
i
o
n
s

q
u
i

t
o
u
c
h
e
n
t

c
e
r
t
a
i
n
e
s

z
o
n
e
s


s
p
é
c
i
f
i
q
u
e
s

d
u

c
e
r
v
e
a
u
.

C
e
s

l
é
s
i
o
n
s

s
o
n
t

d
e
s

p
l
a
q
u
e
s

s
é
n
i
l
e
s

e
t

u
n
e

L

a
i
d
a
n
t

p
e
u
t

c
o
n
t
r
i
b
u
e
r

a
u

m
a
i
n
t
i
e
n

d

u
n
e

b
o
n
n
e

e
s
t
i
m
e

d
e

s
o
i

e
n

d
é
g
é
n
é
r
e
s
c
e
n
c
e

n
e
u
r
o
f
i
b
r
i
l
l
a
i
r
e

(
d
e
s

f
i
l
a
m
e
n
t
s

p
a
t
h
o
l
o
g
i
q
u
e
s

s
e
...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 297
Langue 中文

Exrait

Réseau Réseau Les manifestations au quotidien Les manifestations de cette maladie sont tout d’abord destroubles de la mémoire, sur le passé récentet des notamment, modifications du comportement. DEFINITION DE LA MALADIE D’ALZHEIMER Au début de la maladie, le sujet est conscient de ses difficultés, ce qui peut entrainer un sentiment d’échec et un vécu difficile. Cela La maladie d’Alzheimer est unemaladie neurodégénérativepeut expliquer que le sujet minimise ses troubles. caractérisée par des lésions qui touchent certaines zones spécifiques du cerveau. Ces lésions sont des plaques séniles et une L’aidant peut contribuer au maintien d’une bonne estime de soi en dégénérescence neurofibrillaire (des filaments pathologiques se évitant les situations de mise en échec, et en laissant au sujet le forment dans les neurones). temps de faire les choses qu’il peut encore. A ce jour, aucun traitement curatif de la maladie d’Alzheimer n’a été découvert. Au cours de la maladie, deschangements de caractères’observent. Le sujet a par exemple tendance à moins exprimer sa joie ou sa Il y a trois catégories de symptômes dans la maladie d’Alzheimer : tristesse. Cela ne veut pas dire qu’il n’a plus de sentiment, c’est en faituneperturbation entrainée par la maladie, c’est de l’apathie. ·des troubles cognitifs (intellectuels), des déficits de la mémoire Des moments d’angoisse et de tristesse peuvent également ·une baisse des activités de la vie quotidienne apparaitre. ·des modifications du comportement et de l’humeur Dès le début de la maladie, des troubles du comportement peuvent faire leur apparition. Ils sont souvent plus durs à supporter pour Il est important de retenir que pendant des années, une l’entourage que les troubles de la mémoire. personne atteinte de maladie d’Alzheimer peut conserver une vie quasi normale.
RéseauAGAM HôpitalLocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat07260 JOYEUSE Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
Réseau Pistes pour le quotidien avec votre proche atteint de maladie d’Alzheimer Vous pouvez faire participer votre proche aux tâches quotidiennes. Cela aura pour effet de vous soulager un peu mais aussi de garantir un sentiment d’utilité à votre proche. Faîtes des activités simples, plaisantes et familières, qui valoriseront votre proche. Il est important de créer unclimat rassurantde prévenir les afin troubles du comportement. Cela peut consister à créer une routine simple pour organiser la journée. Par exemples, les repas à heures fixes, le rituel de la toilette identique à chaque fois… Afin defavoriser l’orientation dans le temps et l’espace, vous pouvez mettre en évidence une pendule, un calendrier journalier. Vous pouvez également disposer des pancartes dans la maison. Par exemple indiquer la salle de bain par une pancarte sur la porte… En général, l’anxiété augmente à la nuit tombée. Vous pouvez alors accompagner et rassurer votre proche en fin de journée afin de prévenir et contenir cette anxiété. Votre proche présente des troubles, mais il a aussi encore beaucoup de capacités préservées que vous pouvez stimuler et par là-même valoriser.
Réseau Communiquer avec son proche atteint de maladie d’Alzheimer La maladie d’Alzheimer est caractérisée par des troubles de la mémoire. Votre proche oublie souvent et peut vous poser sans cesse les mêmes questions. Il est alors important derester calme, même si c’est parfois difficile. Votre proche ne fait pas exprès de demander toujours la même chose. Et en général, votre humeur influence la sienne : si vous êtes en colère il risque de l’être aussi, si vous êtes calme il le sera sûrement. Ne grondez pas votre proche, car il peut avoir une réaction agressive. Celle-ci vient alors exprimer son désarroi. De même, évitez d’utiliser un langage enfantin. Ne rappelez pas à votre proche à chaque fois qu’il oublie, cela peut créer un sentiment d’échec et donc une mauvaise estime de soi. De même, évitez les questions commençant par «tu te rappelles… ? », « souviens-toi, je t’ai dit de … ». Préférez les mots simples et concrets ainsi que les phrases courtes. Posez des questions auxquelles on répond par oui ou par non, plutôt que les questions ouvertes. Par exemple, au lieu de demander «que veux-tu manger aujourd’hui ? »,dites plutôt «préfères-tu manger de la purée ou des haricots ? »
RéseauAGAM Hôpital07260 JOYEUSELocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
Réseau Pensez à parler lentement et à laisser suffisamment de temps à votre proche pour répondre plutôt que de parler à sa place. La communication non-verbale tient une place importante chez les personnes souffrant de maladie d’Alzheimer. Ainsi, il est nécessaire de faire attention au ton de la voix, d’avoir une attitude empathique et bienveillante. Vous pouvez utiliser le toucher, le sourire pour établir le contact. Le regard est primordial dans la communication. Favorisez ainsi le regard en face à face, signe de franchise. Mettez-vous à la même hauteur que votre proche et maintenez le regard. Il est également nécessaire et bénéfique demaintenir le dialogue entre votre proche et la familledont il est membre à part entière. Ceci est important notamment lors d’évènements familiaux, de décès. Vouloir préserver votre proche en ne lui disant rien risque de l’angoisser. En effet, il sentira que quelque chose ne va pas sans en connaitre la cause. Mieux vaut alors dire ce qui se passe réellement. Et n’oubliez pas que votre proche comprend beaucoup plus de choses qu’on ne le pense !
Réseau Les troubles du comportement Les modifications et les troubles du comportement son fréquents dans la maladie d’Alzheimer. Ils peuvent prendre des formes très variées. On les classe en quatre groupes : × désinhibition, agitation, irritabilité,l’hyperactivité : euphorie ×ubles psychotiques : idées délirantes, hallucinations les tro ×les troubles de l’humeur : dépression, anxiété × l’apathie Les troubles du comportement prennent souvent au dépourvu et sont source de souffrance et d’épuisement moral et physique. Il est donc nécessaire de les prévenir au maximum. Pour ce faire, quand un trouble du comportement apparait, il faut analyser la situation : Où ?Dans quelles circonstances est apparu le trouble ? Dans quel lieu ? Quand ?À quel moment de la journée ?  Dansquel contexte ? Depuis quand ? Comment ?Quel sens lui donner ?
RéseauAGAM Hôpital07260 JOYEUSELocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
Réseau Votre proche peut avoir des comportements déroutants. Il peut par exemple déambuler dans la maison durant des heures. Laissez le faire, tant que son comportement n’est dangereux ni pour lui-même, ni pour vous, ni pour les autres Si votre proche présente des hallucinations ou un épisode de délire, il est préférable de ne pas le contredire, ni d’adhérer à ce délire. Vous pouvez plutôt le faire élaborer sur ce qu’il vit, ses émotions… Voici quelques conseils pour faire face aux troubles du comportement de votre proche : Restez calmeen essayant de dominer vos émotions N’intervenez qu’unminimum dans la manière de vivre de votre proche. Laissez-le faire un maximum de choses à sa façon, même si celles-ci sont parfois déroutantes et tant que personne n’est en danger. Vous pouvez pour cela aménager le lieu de vie. Pensez que le trouble du comportement vient exprimer un mal-être que ressent votre proche Ne prenez pas le comportement de votre proche comme dirigé contre vous. Ne culpabilisez pas. Il est normal de ressentir des difficultés, de la colère… Ne restez pas seul, parlez à votre entourage des troubles de votre proche. Demandez de l’aideprofessionnels (médecin, aux ergothérapeute, psychologue…)
Réseau Face à la perte d’autonomie Quand votre proche perd en autonomie, vous pouvez utiliser différents moyens pour l’aider. En voici quelques-uns : Le stimuler verbalement. Par exemple, s’il ne mange pas, dites-lui de prendre son couteau et sa fourchette et de manger. Lui montrer par des gestesque vous souhaitez qu’il ce fasse. Par exemple, montrez-lui comment vous vous brosser les cheveux en l’incitant à faire de même. Lui apporter une assistancephysique en l’aidant à faire le geste qu’il ne peut plus faire, mais sans tout réaliser à sa place. Par exemple, lui boutonner sa chemise après qu’il l’ait lui-même enfilée. Lui apporter une assistance physique complète. Par exemple lui donner à manger, quand votre proche ne peut le faire lui-même.
RéseauAGAM Hôpital07260 JOYEUSELocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
Réseau Réseau Pour votre bien-être et celui de votre procheLes aides possibles Il est primordial de prendre soin de vous. × Allocation Personnalisée d’Autonomie, pour lesL’APA : Prendre du temps pour soi est indispensable, cela vous permettra personnes de plus de 60 ans, vivant à domicile ou en de mieux vivre la situation, d’être moins stressé, plus calme, de institution. Elle est à demander auprès du Conseil Général, récupérer de l’énergie donc d’être plus disponible pour votre ou du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), ou encore proche. Ne culpabilisez pas car cela sera bénéfique pour vous deux. de votre mairie. Plusieurs personnes peuvent vous aider à vous libérer en prenant × La prestation de compensation : pour les personnes adultes soin de votre proche: votre famille, vos voisins, vos amis ou les handicapées. La demande se fait à la Maison amis de votre proche, un volontaire d’une association, un auxiliaire Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). de vie, un centre d’accueil de jour… × L’AAH :Allocation aux Adultes Handicapés. Elle est versée Vous pouvez prendre des moments de détente quotidiens, même par la CAF ou la mutualité sociale agricole. La personne doit s’ils ne durent que dix minutes. Installez-vous dans un endroit avoir un taux d’incapacité d’au moins 80%. La demande est calme et ne pensez à rien. à faire auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Ne restez pas seul, conservez vos relations sociales, amicales et familiales. Faites-vous de nouvelles relations. Vous pouvez également prendre contact avec desassociations de familles, participez à desgroupes de paroles. « Une personne ne se résume pas uniquement à sa mémoire. L’être humain a des sentiments, de l’imagination, de Vous n’êtes pas seul à vivre cette situation difficile. L’expérience des autres peut vous aider.l’énergie, de la volonté et des principes. » O. Sacks Souvenez-vous que vous avez encore beaucoup de moments de bonheur à partager avec votre proche !
RéseauAGLocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat07260 JOYEUSEAM Hôpital Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
Réseau Les adresses utiles × Conseil Général de l’Ardèche Chaumette 07000 PRIVAS 04 75 66 77 07 ×Maison Départementale des Personnes Handicapées 2 bis rue Recluse 07000 PRIVAS 0 800 07 07 00 × Alma 07 (Allô Maltraitance) 04 75 20 21 07 × Association France Alzheimer Ardèche Maison des Associations Rue des Récollets 07000 PRIVAS 04 75 30 06 94
Réseau Les liens internet www.point-infofamille.frhttp://clic-info.personnes-agees.gouv.frwww.service-public.frwww.handicap.gouv.frwww.caf.frwww.accueil-temporaire.comwww.santesolidarite.gouv.frwww.securite-sociale.frwww.agevillage.comwww.francealzheimer.orgwww.aidants.orgRéseau AGAM Hôpital Local Joyeuse Rue du Dr Pialat 07260 JOYEUSE Tél :04 75 39 97 40 Email:info@agam07.fr
RéseauAGAM HôpitalLocal Joyeuse - Rue du Dr Pialat07260 JOYEUSE Tél : 04 75 39 97 40 – Email :info@agam07.fr– Site internet :www.agam07.fr
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents