Eau distillée de laurier-cerise

Eau distillée de laurier-cerise

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pharmacopée française - Substances d'origine végétale
14/02/2012

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 14 février 2012
Nombre de lectures 181
Langue Français
Signaler un abus
  
EAU DISTILLÉE DE LAURIER-CERISE  Hydrolatum laurocerasi   L'eau distillée de laurier-cerise est obtenue par entraînement à la vapeur d'eau des feuilles fraîches et contusées dePrunus lauro-cerasusL.d'huile essentielle est éliminé par filtration surL'excès papier humidifié. L'eau distillée de laurier-cerise ainsi obtenue est diluée avec de l'eau distillée. Elle contient de 0,095 pour cent à 0,105 pour cent d'acide cyanhydrique total et au maximum 0,025 pour cent d'acide cyanhydrique libre. Elle contient au minimum 0,300 pour cent de benzaldéhyde.   CARACTÈRES  Liquide limpide, légèrement jaune pâle, à odeur caractéristique d'amande amère.   IDENTIFICATION  A. À 3 mL d'eau distillée de laurier-cerise, ajoutez 0,1 g environ desulfate ferreux Ret 0,1 mL de solution diluée d'hydroxyde de sodium R. Chauffez à ébullition, refroidissez et ajoutez 0,2 mL d'acide chlorhydrique dilué R. Il apparaît un précipité bleu.  B. Opérez par chromatographie sur couche mince (2.2.27) en utilisant une plaque recouverte de gel de silice GF254R.   Solution à examiner.Agitez 25 mL d'eau distillée de laurier-cerise avec 5 mL dechlorure de méthylène R.Recueillez la phase organique.   Solution témoin.Dissolvez 0,10 g debenzaldéhyde R dans duchlorure de méthylène R et complétez à 10 mL avec le même solvant.   Déposez séparément sur la plaque 2 µL de chacune des solutions. Développez sur un parcours de 10 cm avec un mélange de 10 volumes deméthanol Ret de 90 volumes dechloroforme R. Laissez sécher la plaque à l'air pendant 10 min. Examinez immédiatement en lumière ultraviolette à 254 nm. Le chromatogramme obtenu avec la solution à examiner présente une tache principale semblable quant à sa position à celle du chromatogramme obtenu avec la solution témoin (Rf Il présente également une tache allongée de faible intensitévoisin de 0,70). correspondant au mandélonitrile(Rf voisin de 0,50). Pulvérisez de lasolution sulfurique de dinitrophénylhydrazine R. Examinez à la lumière du jour. Le chromatogramme obtenu avec la solution à examiner présente une tache orangée semblable quant à sa position et sa coloration à celle du chromatogramme obtenu avec la solution témoin.   DOSAGE  Acide cyanhydrique libr'e.À 25,0 g d'eau distillée de laurier-cerise, ajoutez 0,2 mL d'acide nitrique R et 20,0 mL de 0,1 M argentnitrate dle filtrat et rincez le précipité avec. Agitez. Filtrez, recueillez 100 mL d'eau distillée R. Ajoutez 1 mL desolution de sulfate ferrique et d'ammonium R2. Titrez par lethiocyanate d'ammonium 0,1 M R.  1 mL denitrate d'argent 0,1 Mcorrespond à 2,703 mg d'acide cyanhydrique.  
____________________________   Les prescriptions générales et les monographies générales de la Pharmacopée européenne ainsi que le préambule de la Pharmacopée française s’appliquent.  Pharmacopée française 1991