5 pages
Français

EPP infos n° 22 - Février 2008

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 01 févr. 2008 EPP infos La lettre des Chargés de missions régionaux pour l'évaluation (CMRE) et des professionnels de santé [ Édito ]> Le comité de rédactionDes expériences concrètes d’évaluation des pratiques professionnelles en établissements de santé et en ambulatoire... Lire la suite...[ Questions à... ]  > Dr Francine Bonnet Médecin praticien hospitalier en anesthésie-réanimation - Service de réanimation chirurgicale de l'hôpital Saint-Louis L'EPP sur le terrain... La revue de morbi-mortalité... Lire la suite... [ Un entretien avec... ] > Pr Jacques Monségu Professeur - Service de cardiologie - Hôpital du Val-de-Grâce  Un exemple d'EPP...  Améliorer la prise en charge de l'infarctus... Lire la suite...[ Références ]> Jean Brami Service évaluation des pratiquesCharte du « professionnalisme » médical : un nouveau cadre éthique de la qualité ? Lire la suite...[ La reco du mois... ] > Anne-Françoise Pauchet-TraversatService des recommandations professionnellesStructuration d’un programme d’éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques... Lire la suite...[ L'EPP dans la presse ] Lire la suite...  _____________________________________________________________________Comité de rédaction : Michèle Allard, Jean Brami (coordinateur), Philippe Cabarrot, Karen Candau, Jean Carlet, Jean-Michel Chabot, Arielle Fontaine (rédactrice), Raymond Le Moign, Claude Maffioli, Frédérique Pagès, François Romaneix, Christiane Rossatto - S'abonner à EPP infos _____________________________________________________________________Comité de rédaction : Michèle Allard, Jean Brami (coordinateur), Philippe Cabarrot, Karen Candau, Jean Carlet, Jean-Michel Chabot, Arielle Fontaine (rédactrice), Raymond Le Moign, Claude Maffioli, Frédérique Pagès, François Romaneix, Christiane Rossatto - Mis en ligne le 01 févr. 2008

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 février 2008
Nombre de lectures 20
Langue Français
EPP infos n°22 - Février 2008   EPP infos La lettre des Chargés de missions régionaux pour l'évaluation (CMRE) et des professionnels de santé  [ Edito ] >Le comité de rédaction  Pour répondre aux souhaits des lecteurs d’EPP infos, nous allons plus systématiquement faire état d’expériences concrètes d’évaluation des pratiques professionnelles, aussi bien en établissements de santé qu’en ambulatoire. C’est ainsi que ce numéro met en valeur deux expériences d’EPP. La première est une revue de morbi-mortalité (RMM) mise en place à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Le Dr Francine Bonnet nous explique en quoi cette RMM améliore les pratiques et a un rôle fédérateur pour l’équipe. La deuxième expérience est celle que le Pr Jacques Monségu a entrepris de réaliser à l’hôpital du Val-de-Grâce à Paris et qui vise à améliorer la prise en charge de l’infarctus du myocarde. Le Pr Monségu a construit l’EPP en raison d’un écart entre les pratiques réelles et le ressenti « de bien faire » de la part de l’équipe. Là encore, l’amélioration a été au rendez-vous. Dans ce numéro, il sera question également de professionnalisme médical et d’éducation thérapeutique.    [ Questions à... ]   >Dr Francine Bonnet  Médecin praticien hospitalier en anesthésie-réanimation Service de réanimation chirurgicale de l’hôpital Saint-Louis    • Vous avez mis en place dans le service d’anesthésie-réanimation de l’hôpital Saint-Louis une revue de morbi-mortalité (RMM). En quoi consiste ce type de revues ? La revue de morbi-mortalité (RMM) est un moment d’analyse collective des cas dont la prise en charge a été marquée par un événement imprévu et indésirable ayant entraîné des complications, voire le décès du patient. La revue de morbi-mortalité consiste à examiner et étudier ces événements afin d’en comprendre le mécanisme et d’en identifier les facteurs favorisants, sans rechercher à culpabiliser un individu ou une équipe. L’objectif est de mettre en place des actions correctrices préventives au niveau des protocoles, de la formation, de l’organisation, etc. C’est une méthode de gestion des risques.  • Comment les RMM se déroulent-elles concrètement ? D’une part nous constituons une banque de données informatisée incluant un chapitre « événements indésirables » (EI) par l’enregistrement systématique de tous les patients lors de chaque intervention chirurgicale ou de chaque séjour en réanimation. D’autre part des supports de signalement d’EI sont disponibles pour que les acteurs de soins puissent déclarer les événements indésirables graves (EIG) survenus. Ces supports comportent notamment un rapport factuel de l’événement et une grille simplifiée d’analyse systémique. En tant que responsable de la coordination des RMM, et en lien avec un comité de pilotage comprenant 8 médecins et 3 cadres de santé, je collecte et sélectionne ces déclarations pour la réunion. Cette sélection est effectuée environ deux semaines avant la RMM. Les réunions ont lieu deux fois par trimestre et durent environ 1h30. Toutes les personnes du service sont invitées à y participer : médecins et personnel non médical. Un à trois dossiers sont présentés et analysés. La RMM se déroule selon un protocole standardisé qui prévoit : • le suivi des décisions de la RMM précédente • la présentation de l’épidémiologie des EI d’après la banque de données • l’analyse des nouveaux cas • l’élaboration des décisions En 2007, 15 dossiers ont ainsi été présentés. Tous ont fait l’objet d’actions ou de mesures correctrices.  Chaque action identifiée est confiée à un membre de l’équipe qui en suit la mise en œuvre. Le suivi des résultats des actions mises en place est assuré par des indicateurs.
