Etude des faibles doses en toxicologie des produits chimiques
26 pages
Français

Etude des faibles doses en toxicologie des produits chimiques

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Etude des faibles doses en toxicologie des produits chimiquesFrancelyne MaranoLaboratoire de Cytophysiologie et Toxicologie cellulaireUniversité Paris 7 Denis-DiderotSFRP 25 Janvier 2007999Les faibles doses: un problème crucial en toxicologie environnementale….Pour la majorité des contaminants chimiques environnementaux ( 50 000 molécules d’usage courant)Métaux dont métaux lourds ( Pb,Hg…), métaux de transition (Fe, Cd…)Molécules organiques: HAP, dioxine, résidus de médicaments, d’hormones, pesticides, produits ménagers, toxines dont mycotoxines…Particules atmosphériques, amiante, nanoparticules.Exposition multipleExposition répétéeSFRP 25 Janvier 2007Exposition Exposition Dose Troubles Maladiesambiante personnelle interne fonctionnelsDéterminationMarqueurs MarqueursMesure Mesure SusceptibilitéD’effetD’expositiondes sources individuelle génétiquede polluantsApplication aux faibles dosesMécanismes de toxicitéEtablir un lien de causalitéSFRP 25 Janvier 20079999Sources d’information et prédiction de la toxicité humaineEnquêtes épidémiologiquesEssais chez des volontairesEssais de toxicité chez l’animalToxicité aiguë sub-chronique et chronique:LOEL( Low Observed Effect Level),NOEL ( No Observed Effect Level)Tests in vitro (méthodes alternatives)Extrapolations inter-espèces, Doses fortes/doses faiblesSFRP 25 Janvier 2007Détermination d’une Valeur Détermination d’une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) à Toxicologique ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 467
Langue Français
Etude des faibles doses en toxicologie des produits chimiquesFrancelyneMaranoLaboratoire de Cytophysiologie et Toxicologie cellulaireUniversitéParis 7 Denis-DiderotSFRP 25 Janvier 2007
Les faibles doses: un problème crucial en toxicologie environnementale….Pour la majoritédes contaminants chimiques environnementaux ( 50 000 molécules d’usage courant)9Métaux dont métaux lourds ( Pb,Hg…), métaux de transition (Fe, Cd…)9Molécules organiques: HAP, dioxine, résidus de médicaments, d’hormones, pesticides, produits ménagers, toxines dont mycotoxines…9Particules atmosphériques, amiante, nanoparticules.Exposition multipleExposition répétéeSFRP 25 Janvier 2007
ExpositionambianteDéterminationMesure des sourcesde polluantsExposition personnelle esoDinterneTroublesfonctionnelsMesureMarqueursMarqueurs individuelleDexpositionDeffetApplication aux faibles dosesMaladiesSugsécneépttiiqbuileitéMécanismes de toxicitéEtablir un lien de causalitéSFRP 25 Janvier 2007
Sources d’information et prédiction de la toxicitéhumaine9Enquêtes épidémiologiques9Essais chez des volontaires9Essais de toxicitéchez l’animalToxicitéaiguëToxicitésub-chronique et chronique:LOEL( LowObservedEffectLevel),NOEL ( No ObservedEffectLevel)9Tests in vitro(méthodes alternatives)Extrapolations inter-espèces, Doses fortes/doses faiblesSFRP 25 Janvier 2007
Détermination d’une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) àpartir de la relation dose interne -dose externeBRTVARTVConcentration environnementale du contaminantDétermination d’une Valeur Toxicologique de Référence àpartir de la relation dose effet -dose interneRTVBSFRP 25 Janvier 2007VTRB1VTRB2Concentration du bioindicateurd’exposition
Extrapolation de l’excès de risque de cancers (ERC) en fonction de la dose (d),DVS( dose virtuellement sûre)de hautes àfaibles doses: modèle de régression linéaire ( GérinSFRP 25 Janvier 2007et coll)3002
De la réponse adaptative àla toxicité: le concept d’hormésisrevisité«la réponse hormétiqueest biphasique: àfaible dose, une réponse adaptative potentiellement bénéfiqueàforte dose, une rupture de l’homéostasie conduisant àla toxicité»Etude des mécanismes de toxicitéCalabrèse2004, Rietjenset Alink2006SFRP 25 Janvier 2007
d senèGsetnadyxo-itna semyznEemsilobatém ud semyznEesneféd ed senèG: noitatpadAStress cellulaireIntermédiaires réactifsXénobiotiquesApoptoseNécroseDommages sévèresSFRP 25 Janvier 2007sserts ua elullec al ed esnopéRselbarapérri segammoDsenèg sed noisserpxe'l ed noitaludoMNDAl ed noitarapér e
BSartorukeiset sc oldl20’06exposition aux xénobiotiquesXénobiotiqueRécepteur:Détection et inductionEnzymes et transporteurs:Métabolisme et sortieSFRP 25 Janvier 2007O-Conjélimination
Les récepteurs légitimes et illégitimes des xénobiotiqueshormones stéroïdesREPerturbation endocrinienneXénobiotiquesAhRPXR Récepteurs des xénobiotiquesAdaptation et stresslipidesRAPPPerturbation métaboliqueRégulation de l’expression géniqueSFRP 25 Janvier 2007
Xénobiotiquespro-oxydants :OAEespèces activées de l’oxygèneAnti-oxydantsSi déséquilibre: STRESS OXYDANT