FIN DE VIE
Premiers résultats de l’étude nationale
Répartition 3705 maisons de retraite
public/privé
dans 22 régions 95 départements
304 187
45% 33% 19%
résidents accueillis
70 606
53%
décès enregistrés
Taux de
réponse

situations de fin de vie
analysées en détail (voir au dos)
France
Infirmière de nuit Lieux de décès (n=70 606)
13,8% des EHPAD disposent d’une
IDE présente la nuit, et 11,6% ont mis 14%
en place une astreinte téléphonique.
Hôpital
25% IDE référents « soins palliatifs »
29,4% des établissements ont identifié
EHPAD l’un(e) des IDE comme référent(e)
pour les soins palliatifs. 75%
30%
Ressources existantes
dans les territoires
Dossier de liaison d’urgence
89% des EHPAD déclarent avoir mis Equipes mobiles et 90%
en place un « dossier de liaison réseaux de soins palliatifs
d’urgence » (DLU).
Les deux tiers des établissements ont 62%
fait appel au moins une fois à une
Equipe Mobile ou à un Réseau de Soins
Palliatifs au cours de l’année 2012
80% Médecin coordonnateur:
Hospitalisation à Domicile (HAD) quelle formation aux soins palliatifs ?
62,6% des établissements ont signé une
convention avec une structure d’HAD. 63%
Aucune formation: 21% En revanche, seuls 8% d’entre eux y font
appel dans les situations de fin de vie…
Formation continue: 29%
Unités de Soins Palliatifs Capacité de gériatrie: 33% Public: 83%
79% des EHPAD n’ont jamais
transféré aucun résident en DU soins palliatifs 15% Privé: 76%
Unité de Soins Palliatifs…
Secteur public
Privé non-lucratif
Privé commercial Résidents Les 15 derniers jours de vie de 15 276 résidents
concernés par décédés de façon non-soudaine au sein d’un EHPAD en 2013
une décision
de limitation Proportion de résidents ayant reçu
ou d’arrêt 54% des antalgiques de type morphine 40% des traitements
54,2% des résidents décédés en EHPAD ont reçu des J-15 antalgiques de palier III (morphine, etc.) au cours des 15 jours
Pour 40% des résidents décédés en qui ont précédé le décès.
EHPAD de façon non-soudaine, une
décision de limitation ou d’arrêt des
traitements a été prise au cours des 0
deux dernières semaines de vie. Cela
correspond à l’application de la loi
Leonetti du 22 avril 2005. Hospitalisations
en urgence
Pas de différence significative
23,4% des résidents qui entre EHPAD publics et privés:
Résidents sous décèdent en EHPAD de façon 23% nutrition/hydratation non-soudaine sont hospitalisés Statut %
en urgence au moins une fois artificielles Public 41
au cours des deux semaines
57,6% des résidents décédés avant le décès. Privé non-lucratif 39
en EHPAD ont reçu une nutrition
% de résidents hospitalisés 58% Privé commercial 40 et/ou une hydratation artificielle
en urgence selon la présence
dans les 15 derniers jours de vie d’une IDE la nuit…
16% 25%
0
1 semaine avant le décès  J-7
Douleur très bien Réel inconfort
soulagée physique
Implication du
Selon les répondants, dans 23,7% des résidents
médecin traitant z 78,3% des situations, la sont décrits comme
douleur serait « très bien étant dans un « réel Dans 83,9% des situations 24% 78% soulagée » dans les 7 jours inconfort physique » au de fin de vie en EHPAD,
précédant leur décès. cours de leur dernière le médecin coordonnateur
semaine de vie. estime que le médecin
traitant a été impliqué
Les proches
pendant la dernière peuvent-ils Place de l’entourage semaine de vie dormir sur 84% du résident. place ? Dans 75,2% des cas, les Toujours
59% résidents sont entourés par
leurs proches au cours de leur Parfois
Jamais31% dernière semaine de vie. 75% 10%
J-1 0
24 dernières heures de vie 
Appel au SAMU Résidents ayant
Parmi les résidents décédés reçu la visite d’au Proportion de résidents
en EHPAD, 4,3% d’entre eux moins un proche souffrant de douleurs ont fait l’objet d’un appel
74,5% des résidents qui « très intenses » au SAMU au cours des 24
décèdent en EHPAD dernières heures de vie. 4,3% 6,7% des résidents qui
reçoivent la visite d’au
décèdent en EHPAD
moins un proche dans la 75% expriment des douleurs Traitements journée qui précède leur 6,7% très intenses au cours des
décès. Cela signifie aussi à visée sédative 24 heures qui précèdent
que plus d’un quart des
leur décès. 35,6% souffrent de Au cours des 24 heures résidents meurt sans
douleurs légères ou modérées. précédant le décès, 22,4% avoir vu leurs proches...
des résidents ont reçu un
traitement à visée sédative
(benzodiazépines, etc.) 22% Résidents capables de s’exprimer de façon lucide
Seuls 23,4% des résidents décédés en EHPAD sont en capacité, au cours
des 24 dernières heures de vie, de s’exprimer de façon lucide.
Autrement dit, dans plus des ¾ des situations, le recueil anticipé des 23% Décès souhaits de fin de vie des résidents est indispensable.