4 pages
Français

INFECTION PARODONTALE DE LA FEMME EN ETAT DE GROSSESSE ET FAIBLE ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

INFECTION PARODONTALE DE LA FEMME EN ETAT DE GROSSESSE ET FAIBLE ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 148
Langue Français
INFECTION PARODONTALE DE LA FEMME EN ETAT DE GROSSESSE ET FAIBLE POIDS DU BEBE A LA NAISSANCE
SEMBENE M.**, *** MOREAU J.C.***, MBAYE M. M., DIALLO A, DIALLO P.D.*, NGOM M.*, BENOIST H.M.*
1 - INTRODUCTION
Les parodontopathies sont des maladies infectieuses et de nature essentiellement inflammatoires. Rappelons que le parodonte est un tissu conjonctif ‡ 95 %. Ces affect-ions peuvent se rencontrer chez la femme enceinte.
La grossesse est un Ètat physiologique dont la pÈriode sÕÈtale depuis la fÈcondation ou rencontre des deux cellules sexuelles m‚le et femelle jusquÕ‡ lÕaccouche-ment.
Le poids dÕun bÈbÈ ‡ la naissance dÈpend de plusieurs facteurs qui conditionnent ou affectent lÕÈtat de santÈ de la femme enceinte. Un poids ‡ la naissance, infÈrieur ‡ 2500 g est dÈfini comme faible.
Mais il convient de distinguer parmi les nouveau-nÈs de faible poids, les enfants hypotrophes des enfants prÈma-turÈs.
Le prÈmaturÈ est un enfant nÈ entre 28 et 37 semaines dÕamÈnorrhÈes rÈvolues. Outre son poids infÈrieur ‡ 2500 g sa taille est infÈrieure ‡ 27 cm.
LÕhypotrophe est un enfant nÈ ‡ terme, mais qui est atteint de retard de croissance intra-utÈrine. Existe-t-il une relation entre lÕinfection parodontale de la mËre et le faible poids du bÈbÈ ‡ la naissance ?
2 - OBJECTIIF
Il consiste ‡ dÈterminer la relation entre lÕinfection paro-dontale de la femme enceinte et le faible poids du nou-veau-nÈ ‡ la naissance, ainsi il serait plus facile de combattre lÕinfection parodontale pour amÈliorer la santÈ de la mËre et de lÕenfant.
* Assistants en Partodontologie - DÈpartement Odontologie - UCAD -Dakar ** MaÓtres de ConfÈrence AgrÈgÈs en Parodontologie - DÈpart Odontologie - UCAD - Dakar *** MaÓtre de confÈrences AgrÈgÈ - Clinique de GynÈco-obstÈtrique -HALD - DAKAR
3 - MATERIEL ET METHODES
3.1 Cadre dÕÈtude Notre Ètude a eu pour cadre la maternitÈ du Centre hospitalo-universitaire de lÕhÙpital Aristide le Dantec et le service de Parodontologie de la FacultÈ de MÈdecine, Pharmacie et dÕOdonto-Stomatologie de lÕuniversitÈ Cheikh Anta Diop de Dakar.
3.2 Echantillonnage LÕÈchantillon dÕÈtude est de 113 femmes ‚gÈes de 15 ‡ 39 ans. Les critËres dÕexclusion de cette Ètude sont : * Lesfemmes prÈsentant une affection gynÈcologique, * Lesfemmes prÈsentant un avortement, * Lesfemmes enceintes prÈsentant des infections autres que lÕinfection parodontale. Nous avons rÈalisÈ ce travail de dÈcembre 97 ‡ fÈvrier 98.
3.3 MatÈriel dÕÈtude Nous avons utilisÈ une fiche dÕenquÍte ÈlaborÈe en accord avec un gynÈcologue-obstÈtricien et un statisti-cien dÈmographe (voir en annexe). En plus de cette fiche, nous avons disposÈ dÕun plateau dÕexamen clinique pour chaque femme. La sonde parodontale OMS, graduÈe et munie dÕun em-bout sphÈrique est utilisÈe pour lÕexploration des poches parodontales. Le carnet de santÈ de chaque femme nous a permis de noter les antÈcÈdents personnels et gynÈco-obstÈtricaux, le dÈroulement de la grossesse, lÕÈtat du nouveau-nÈ ‡ la naissance et son poids.
3.4 MÈthodologie LÕexamen parodontal classique est exÈcutÈ pour chaque patiente et nous avons utilisÈ lÕindice communautaire pour lÕÈvaluation des besoins en soins parodontaux (CPITN). La bouche est divisÈe en sextants. Les dents choisies pour lÕexamen sont : la 17 ou 16, la 11, la 26 ou 27, la 36 ou 37, la 31, la 46 ou 47.
Pour chacune, il faut explorer les poches parodontales sur les six emplacements et ne retenir que la valeur la plus ÈlevÈe. LÕensemble des valeurs obtenues va permet-