La théorie d
23 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La théorie d'attachement résiste-t-elle au charme des pères ? Approche comparative des caractéristiques maternelles et paternelles durant la période préscolaire - article ; n°3 ; vol.51, pg 82-102

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
23 pages
Français

Description

Enfance - Année 1998 - Volume 51 - Numéro 3 - Pages 82-102
This study compared the interactions of mothers and fathers with their preschool children as a fonction of attachment. Twenty girls and twenty-three boys (mean age — 43 months) were filmed at home in three semi-structured play situations with each parent. The affective and cognitive support offered by each parent as well as child affective expression, task participation and conformity with a parental demand were coded from videotape. Each mother and father evaluated their child's attachment relationship with them using the Q-Sort (Waters et Deane, 1985). Results showed no differences in mother's and father's interactive styles as a fonction of child security. However, children who were secure with the mother participed more, expressed more positive affect and conformed more easily with maternal demands than did more insecure children. Children who were secure or insecure with the father did not differ in father child interactions. Results are discussed with reference to reconceptualization of parental roles and possible methodological biaises.
Cette étude, menée durant la période d'âge préscolaire de l'enfant, vise à comparer les caractéristiques interactives des mères et des pères en fonction de la sécurité de l'attachement de l'enfant à chacun de ses parents. Vingt filles et vingt-trois garçons (moy. âge = 43 mois) ont été filmés à la maison avec chacun de leurs parents, dans trois situations d'interaction distinctes. Les soutiens affectif et cognitif offerts par le parent, de même que l'expression affective, la participation à la tâche et la qualité d'acceptation par l'enfant d'une demande parentale frustrante ont été codés à partir des vidéos. Les mères et les pères ont complété séparément le Q-sort sur la relation d'attachement (Waters et Deane, 1985). Les résultats n'indiquent aucune distinction quant au style interactif des mères et des pères en fonction de la sécurité de l'attachement de l'enfant. Toutefois, les enfants dont la sécurité de l'attachement à la mère est élevée participent davantage à la tâche, ils expriment une affectivité plus po- sitive et ils se conforment plus facilement aux demandes formulées par la mère comparativement aux enfants dont la sécurité de l'attachement est relativement faible. Les enfants ne se distinguent toutefois pas lors de leur interaction avec le père en fonction de leur sécurité avec ce dernier. La discussion des résultats portera sur une reconcep- tualisation des rôles parentaux et sur un biais possible du Q-sort durant la période d'âge préscolaire.
21 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1998
Nombre de lectures 29
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Diane Dubeau
Ellen Moss
La théorie d'attachement résiste-t-elle au charme des pères ?
Approche comparative des caractéristiques maternelles et
paternelles durant la période préscolaire
In: Enfance. Tome 51 n°3, 1998. pp. 82-102.
Citer ce document / Cite this document :
D
u
b
e
a
u
D
i
a
n
e
,
M
o
s
s
E
l
l
e
n
.
L
a
t
h
é
o
r
i
e
d
'
a
t
t
a
c
h
e
m
e
n
t
r
é
s
i
s
t
e
-
t
-
e
l
l
e
a
u
c
h
a
r
m
e
d
e
s
p
è
r
e
s
?
A
p
p
r
o
c
h
e
c
o
m
p
a
r
a
t
i
v
e
d
e
s
c
a
r
a
c
t
é
r
i
s
t
i
q
u
e
s
m
a
t
e
r
n
e
l
l
e
s
e
t
p
a
t
e
r
n
e
l
l
e
s
d
u
r
a
n
t
l
a
p
é
r
i
o
d
e
p
r
é
s
c
o
l
a
i
r
e
.
I
n
:
E
n
f
a
n
c
e
.
T
o
m
e
5
1
n
°
3
,
1
9
9
8
.
p
p
.
8
2
-
1
0
2
.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1998_num_51_3_3118
Abstract
This study compared the interactions of mothers and fathers with their preschool children as a fonction
of attachment. Twenty girls and twenty-three boys (mean age — 43 months) were filmed at home in
three semi-structured play situations with each parent. The affective and cognitive support offered by
e
a
c
h
p
a
r
e
n
t
a
s
w
e
l
l
a
s
c
h
i
l
d
a
f
f
e
c
t
i
v
e
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
,
t
a
s
k
p
a
r
t
i
c
i
p
a
t
i
o
n
a
n
d
c
o
n
f
o
r
m
i
t
y
w
i
t
h
a
p
a
r
e
n
t
a
l
d
e
m
a
n
d
w
e
r
e
c
o
d
e
d
f
r
o
m
v
i
d
e
o
t
a
p
e
.
E
a
c
h
m
o
t
h
e
r
a
n
d
f
a
t
h
e
r
e
v
a
l
u
a
t
e
d
t
h
e
i
r
c
h
i
l
d
'
s
a
t
t
a
c
h
m
e
n
t
relationship with them using the Q-Sort (Waters et Deane, 1985). Results showed no differences in
mother's and father's interactive styles as a fonction of child security. However, children who were
secure with the mother participed more, expressed more positive affect and conformed more easily with
maternal demands than did more insecure children. Children who were secure or insecure with the
f
a
t
h
e
r
d
i
d
n
o
t
d
i
f
f
e
r
i
n
f
a
t
h
e
r
c
h
i
l
d
i
n
t
e
r
a
c
t
i
o
n
s
.
R
e
s
u
l
t
s
a
r
e
d
i
s
c
u
s
s
e
d
w
i
t
h
r
e
f
e
r
e
n
c
e
t
o
r
e
c
o
n
c
e
p
t
u
a
l
i
z
a
t
i
o
n
o
f
p
a
r
e
n
t
a
l
r
o
l
e
s
a
n
d
p
o
s
s
i
b
l
e
m
e
t
h
o
d
o
l
o
g
i
c
a
l
b
i
a
i
s
e
s
.
Résumé
Cette étude, menée durant la période d'âge préscolaire de l'enfant, vise à comparer les caractéristiques
interactives des mères et des pères en fonction de la sécurité de l'attachement de l'enfant à chacun de
ses parents. Vingt filles et vingt-trois garçons (moy. âge = 43 mois) ont été filmés à la maison avec
chacun de leurs parents, dans trois situations d'interaction distinctes. Les soutiens affectif et cognitif
o
f
f
e
r
t
s
p
a
r
l
e
p
a
r
e
n
t
,
d
e
m
ê
m
e
q
u
e
l
'
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
a
f
f
e
c
t
i
v
e
,
l
a
p
a
r
t
i
c
i
p
a
t
i
o
n
à
l
a
t
â
c
h
e
e
t
l
a
q
u
a
l
i
t
é
d'acceptation par l'enfant d'une demande parentale frustrante ont été codés à partir des vidéos. Les
mères et les pères ont complété séparément le Q-sort sur la relation d'attachement (Waters et Deane,
1985). Les résultats n'indiquent aucune distinction quant au style interactif des mères et des pères en
f
o
n
c
t
i
o
n
d
e
l
a
s
é
c
u
r
i
t
é
d
e
l
'
a
t
t
a
c
h
e
m
e
n
t
d
e
l
'
e
n
f
a
n
t
.
T
o
u
t
e
f
o
i
s
,
l
e
s
e
n
f
a
n
t
s
d
o
n
t
l
a
s
é
c
u
r
i
t
é
d
e
l'attachement à la mère est élevée participent davantage à la tâche, ils expriment une affectivité plus
po- sitive et ils se conforment plus facilement aux demandes formulées par la mère comparativement
aux enfants dont la sécurité de l'attachement est relativement faible. Les enfants ne se distinguent
t
o
u
t
e
f
o
i
s
p
a
s
l
o
r
s
d
e
l
e
u
r
i
n
t
e
r
a
c
t
i
o
n
a
v
e
c
l
e
p
è
r
e
e
n
f
o
n
c
t
i
o
n
d
e
l
e
u
r
s
é
c
u
r
i
t
é
a
v
e
c
c
e
d
e
r
n
i
e
r
.
L
a
d
i
s
c
u
s
s
i
o
n
d
e
s
r
é
s
u
l
t
a
t
s
p
o
r
t
e
r
a
s
u
r
u
n
e
r
e
c
o
n
c
e
p
-
t
u
a
l
i
s
a
t
i
o
n
d
e
s
r
ô
l
e
s
p
a
r
e
n
t
a
u
x
e
t
s
u
r
u
n
b
i
a
i
s
p
o
s
s
i
b
l
e
d
u
Q
-
s
o
r
t
d
u
r
a
n
t
l
a
p
é
r
i
o
d
e
d
'
â
g
e
p
r
é
s
c
o
l
a
i
r
e
.