Les allumettes françaises ou la singulière histoire des empoisonnements par le phosphore blanc - article ; n°316 ; vol.85, pg 385-394

-

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 1997 - Volume 85 - Numéro 316 - Pages 385-394
L'histoire des intoxications par le phosphore est dominée par la singularité que représentent ses deux formes allotropiques, la rouge atoxique et la blanche, aux effets nécrosants redoutables. Bien que le phosphore ait été découvert en 1669, c'est surtout durant la première moitié du XIXe siècle, par son usage dans la fabrication des allumettes françaises, que l'on observera des empoisonnements par ce métalloïde, le plus souvent accidentels mais aussi criminels. De nombreux et intéressants récits d'intoxications par le phosphore ont été décrits par A. Tardieu and F. Z. Roussin dans leur ouvrage Étude médico-légale et clinique de l'empoisonnement, publié en 1867. Durant cette période, plusieurs pharmaciens s'illustrèrent brillamment dans la toxicologie analytique du phosphore.
The French matches or the singular history of poisonings by the white phosphorus
The history of phosphorus poisonings is dominated by the existence of two allotropie forms, the red phosphorus, without toxicity and the white phosphorus, causing very severe necrosis. Although phosphorus has been isolated in 1669, it is mainly during the first part of the Nineteen century that numerous accidental or criminal poisonings by this metalloid were observed, linked to the extensive use of the white phosphorus in French matches. Some interesting stories of phosphorus poisoning have been described by A. Tardieu and F. Z. Roussin in Étude médico-légale et clinique de l'empoisonnement, published in 1867. During this period, several pharmacists were strongly implicated in the analytical of phosphorus.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de visites sur la page 59
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
A. Astier
Les allumettes françaises ou la singulière histoire des
empoisonnements par le phosphore blanc
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 85e année, N. 316, 1997. pp. 385-394.
Résumé
L'histoire des intoxications par le phosphore est dominée par la singularité que représentent ses deux formes allotropiques, la
rouge atoxique et la blanche, aux effets nécrosants redoutables. Bien que le phosphore ait été découvert en 1669, c'est surtout
durant la première moitié du XIXe siècle, par son usage dans la fabrication des allumettes françaises, que l'on observera des
empoisonnements par ce métalloïde, le plus souvent accidentels mais aussi criminels. De nombreux et intéressants récits
d'intoxications par le phosphore ont été décrits par A. Tardieu and F. Z. Roussin dans leur ouvrage Étude médico-légale et
clinique de l'empoisonnement, publié en 1867. Durant cette période, plusieurs pharmaciens s'illustrèrent brillamment dans la
toxicologie analytique du phosphore.
Abstract
The French matches or the singular history of poisonings by the white phosphorus
The history of phosphorus poisonings is dominated by the existence of two allotropie forms, the red phosphorus, without toxicity
and the white phosphorus, causing very severe necrosis. Although phosphorus has been isolated in 1669, it is mainly during the
first part of the Nineteen century that numerous accidental or criminal poisonings by this metalloid were observed, linked to the
e
x
t
e
n
s
i
v
e
u
s
e
o
f
t
h
e
w
h
i
t
e
p
h
o
s
p
h
o
r
u
s
i
n
F
r
e
n
c
h
m
a
t
c
h
e
s
.
S
o
m
e
i
n
t
e
r
e
s
t
i
n
g
s
t
o
r
i
e
s
o
f
p
h
o
s
p
h
o
r
u
s
p
o
i
s
o
n
i
n
g
h
a
v
e
b
e
e
n
described by A. Tardieu and F. Z. Roussin in Étude médico-légale et clinique de l'empoisonnement, published in 1867. During
this period, several pharmacists were strongly implicated in the analytical of phosphorus.
Citer ce document / Cite this document :
Astier A. Les allumettes françaises ou la singulière histoire des empoisonnements par le phosphore blanc. In: Revue d'histoire
de la pharmacie, 85e année, N. 316, 1997. pp. 385-394.
doi : 10.3406/pharm.1997.4891
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_1997_num_85_316_4891