Magadages, le magazine d information qui nous rapproche.
14 pages
Français

Magadages, le magazine d'information qui nous rapproche.

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
14 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Résidence Sociale du Mas de Prunet: Agir pour l’alternance IL FAUTLE SAVOIR SOAE L’ESCALE SOLIDAIRE DU SOAE AVEC ANRAS SOLIDARITÉ L’INFOUTILE ADAGES 8ÈMES RENCONTRES SUR L’ÉVALUATION 2ND ÉDITION BARCAMP DOSSIER CHRS REGAIN - ANTENNE LUNEL UNE RÉPONSE DE PROXIMITÉ 1 DOSSIER RESIDENCE SOCIALE DU MAS DE PRUNET AGIR POUR L’ALTERNANCE PAGE 3 - 4 DOSSIER SOAE BILAN VACAF ETE 2017 PAGE 8 IL FAUTLE SAVOIR SOAE L'ESCALE SOLIDAIRE DU SOAE AVEC ANRAS SOLIDARITÉ PAGE 5 IL FAUTLE SAVOIR ITEP BOUNEVILLE ITEP LE LANGUEDOC LET'S BIKE UN PROJET QUI PREND EN COMPTE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE PAGE 9 DOSSIER ADAGES 8ÈMES RENCONTRES SUR L'ÉVALUATION | 2ND EDITION BARCAMP PAGE 6 - 7 DOSSIER CHRS REGAIN ANTENNE DE LUNEL UNE RÉPONSE DE PROXIMITÉ PAGE 10- 12 2 editoRIAL Vous souhaitez réagir ? MagAdages fera suivre... magadages@adages.net es récents ouragans venus frapper les Antilles Sa réactualisation engagée cette année va être l’occasion de L et leurs populations avec une violence inouïemettre à jour nos missions, nos valeurs, nos priorités et d'intégrer sont venus nous rappeler l’impact de l’activité humaine sur le dans notre projet associatif la dimension RSE dans une démarche réchaufement climatique avec ses consé-progressivement “[La] dimension environnementale quences, l’ampleur et la fréquence desdéployée au phénomènes climatiques.niveau de est un chantier immense l’association…. Alors que l’accord sur le climat signé à et passionnant”. [...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 octobre 2017
Nombre de lectures 188
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Extrait

Résidence Sociale du Mas de Prunet: Agir pour l’alternance
IL FAUTLE SAVOIR SOAEL’ESCALE SOLIDAIRE DU SOAE AVEC ANRAS SOLIDARITÉ
L’INFOUTILE ADAGES 8ÈMES RENCONTRES SUR L’ÉVALUATION 2ND ÉDITION BARCAMP
DOSSIER CHRS REGAIN - ANTENNE LUNEL UNE RÉPONSE DE PROXIMITÉ
1
DOSSIER RESIDENCE SOCIALE DU MAS DE PRUNET AGIR POUR L’ALTERNANCE PAGE 3 - 4
DOSSIER SOAE BILAN VACAF ETE 2017 PAGE 8
IL FAUTLE SAVOIR SOAE L'ESCALE SOLIDAIRE DU SOAE AVEC ANRAS SOLIDARITÉ PAGE 5
IL FAUTLE SAVOIR ITEP BOUNEVILLE ITEP LE LANGUEDOC LET'S BIKE UN PROJET QUI PREND EN COMPTELA DIMENSIONENVIRONNEMENTALE PAGE 9
DOSSIER ADAGES8ÈMES RENCONTRES SUR L'ÉVALUATION | 2ND EDITION BARCAMP PAGE 6 - 7
DOSSIER CHRS REGAIN ANTENNE DE LUNEL UNE RÉPONSE DE PROXIMITÉ PAGE 10- 12
2
editoRIAL
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
es récents ouragans venus rapper les AntillesSa réactualisation engagée cette année va être l’occasion de  L et leurs populations avec une violence inouïe mettre à jour nos missions, nos valeurs, nos priorités et d'intégrer sont venus nous rappeler l’impact de l’activité humaine sur ledans notre projet associati la dimension RSE dans une démarche réchaufement climatique avec ses consé- progressivement “[La] dimension environnementalequences, l’ampleur et la réquence des déployée au phénomènes climatiques. niveau deest un chantier immense l’association…. Alors que l’accord sur le climat signé àet passionnant”. [...] Paris a été remis en cause par le Parmi les thé-Président des États-Unis, beaucoup matiques qui il-Il nous donne un nouvel élan [...]d’indicateurs montrent les risques de lustrent cette dé-ce réchaufement pour les populations marche globalemobilisateur. de plus en plus nombreuses à être prenons la impactées par la montée des eaux et laq u e s t i o n violence des aléas climatiques… des transports à l’Adages. On voit bien dans ce domaine nos marges de progression que ce soit dans le co-Ces questions sont des questions voiturage, le choix de véhi-politiques. Elles relèvent au cules propres, l’utilisation premier che des responsabi- des transports en commun, le1 lités et des compétences desrecyclage, la réhabilitation instances gouvernementales. Elles de vélos et la acilitation obligent en outre à une prise de de son l'utilisation comme conscience des citoyens, de chacun moyen de déplacement. d’entre nous, collectivement et soli- Guidés par nos éducateurs, les dairement. jeunes de nos établissements pourront ainsi contribuer à Les entreprises quelles qu’elles la récupération de vélos trop soient, leurs salariés, leurs dirigeants, souvent jetés, apprendre doivent assumer leur part de respon- à travailler dans un atelier, sabilité dans cette préoccupation développer de nouvelles commune et universelle de préserver compétences, partager des la planète et l’avenir de l’espèce valeurs ortes qui contri-humaine plus largement. buent au développementdurable ain de se munir Cette implication dans le d'un moyen de transport non développement durable, c’est polluant … pour leurs uturs la responsabilité sociétale dedéplacements proessionnels l’entreprise qui vise à combiner en ou privés. permanence trois grands impératis : la pérennité et le développement écono- Intégrer dans les choix de mique, la prise en compte de la dimen- l’Adages, cette dimension sion humaine et sociale de l’entreprise au niveau des personnes environnementale est un chantier immense et passionnant. Il se accompagnées et des salariés, et enin, la maitrise de l’impactsitue à la conluence de de nos missions, de notre responsabilité environnementale des activités de l’entreprise. sociétale et environnementale. Il nous donne un nouvel élanmobilisateur. Si l’Adages a pour inalité l’accueil et l’accompagnement d’enants et d’adultes en situation de ragilité, de handicap ou en dificulté Chacun peut apporter sa pierre à l’édiice. Soyons attenti à notre sociale, ses équipes de salariés ormés et compétents se situent au environnement. Apportons si nous en avons dans nos garages coeur de la dimension sociale. L’Adages a développé des moyens de des vélos que nous utilisons plus pour démarrer dès ce dernier pilotage d’organisation et de gestion pour optimiser l’utilisation destrimestre de l’année à Bourneville, un atelier re-recyclage de ces dotations budgétaires publiques coniées pour remplir cette vélos par les jeunes accueillis et donnons-nous RDV pour une mission. Le contexte nous invite dans cette deuxième dimension à uture journée Adages tous à vélo.. Let's bike. renorcer notre vigilance et à développer nos outils. Nous devons désormaisrenorcer la prise en compte de la dimension environ- Merci de vos dons de vieux vélos. Ils en eront bon usage. nementale et en aire une action et une valeur au cœur de notre projet associati.Frédéric Hoibian, directeur général
ème 1- Let’s bike | Magadages 2 trimestre 2017 www.adages.net/letsbike
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
Résidence du Mas de Prunet : AGIR pour l’alternance
3
La résidence sociale du « Mas de Prunet » a ouvert ses portes en août 2017. Située au cœur d’une pinède, à l’ouest de Montpellier dans le quartier des Cévennes, elle comprend #n 2010, en réérence au ProgrammeA Montpellier, une résidence hôtelière à vocation sociale 75 logements T1 d’environ 21m² ainsi que 8 chambres en colocation.  E d’Investissements d’Avenir (PIA), un(RHVS) aurait pu répondre à ce besoin particulier, imposant appel à projet a été lancé pour développer les ormationsdes locations à la nuitée ; mais ce type de structure aurait en alternance. Le CFA Sanitaire et Social, le CFAS et l’IRTSsupposé un accord avec un opérateur hôtelier immatriculé ont décidé de concourir pour proposer de meilleuresau Registre du Commerce et des Sociétés conditions d’hébergement aux personnes en ormation enOr, après avoir choisi le maître d’ouvrage pour le projet (SFHE alternance, en particulier à cellesArcade), les 3 partenaires ont eu conrontées à l’absence d’héberge-des dificultés à trouver le utur ment adapté pendant les sessionsgestionnaire : de regroupement pédagogique àd’un opérateur• Absence Montpellier.hôtelier clairement identiié, .des acteurs locaux de• Reus Cette absence d’hébergementl’hébergement et du logement adapté oblige en efet certainsadapté (Habitat Jeunes, alternants, ceux qui ont les revenusGammes, Adoma et Adages) de les plus modestes, à partager às’engager sur un projet plusieurs des chambres d’hôtelprévoyant un mode d’héber-sordides, ou à s’imposer chez desgement à la nuitée, en raison amis ou tout simplement… à dormirdes contraintes légales et ina dans leur voiture, ou dans descières induites par ce mode squats !d’hébergement. Catherine et Matthieu
4
Pour tenter d’apporter une réponse, l’Adages a touteois accepté de collaborer au projet à condition de rester dans le champ de compétence et d’agrément de la Maison du Logement. C'est pourquoi, en lien avec la SFHE Arcade, la réalisation d’une résidence sociale a été proposée.
Au regard de la règlementation, la location à la nuitée est interdite en résidence sociale (seule la location men-suelle reconductible est explicitement autorisée). Pourautant, l’objecti est de aire bouger les lignes et de répondreconcrètement aux besoins, le projet prévoit en déiniti :
2 logements partagés qui seront loués à la semaine pour des résidents « séquentiels » (pour un total potentiel de 36 résidents) ; cet aspect a ensuite été afiné (séquences de 4 semaines réparties de açon discontinue selon les calendriers de ormation) pour se rapprocher le plus possible de la règlementation et répondre le mieux possible aux besoins exprimés.
75 logements individuels T1 dédiés au logement mensuel de personnes en ormation en alternance ou en insertion proessionnelle, conrontées à une problématique résidentielle.
Cette répartition est essentielle pour garantir la aisabilité globale du projet.
Les publics prioritaires
1 Le projet social a été élaboré conjointement ; puis une« convention partenariale relative aux orientations etattributions » a été expressément demandée par la 2 3 CDC (garante de la bonne utilisation des onds PIA ).Le projet social et cette convention précisent les modes de logements proposés, location mensuelle ou, pour leslogements partagés, à la semaine) et les publics prioritaires.
123
Des personnes en situation de ormation en alternancedans les métiers des secteurs sanitaire, social et médicosocial (orientés par le CFA sanitaire et social) ou inscrits dans d’autres CFA du bassin de Montpellier ; Des personnes isolées en situation de handicapen ormation en alternance tous métiers (orientés par le CFA spécialisé 3ALR) ; Des étudiants boursiers et/ou connaissant des dificultés économiques et sociales(en priorité des étudiants en ormation par l’alternance), des personnes en ormation dans le cadre d’un contrat de proessionnalisation, orientés par l’IRTS (maximum 20% de l’efecti de la résidence sociale) ; Des salariés handicapés, en situation d’emploi ou de ormation dans les ESAT de Montpellier et sa région,
Document de réérence de la résidence sociale
Caisse des Dépôts et Consignations
Plan d'Investissement d'Avenir
inscrits dans un parcours résidentiel nécessitant de bénéicier un logement temporaire (orientées par les ESAT, en lien avec le SIAO Hérault) ; Au titre du contingent préectoral (30% de l’efecti de la résidence sociale),des jeunes isolés en situation d’insertion proessionnelle, en premier emploi, ou ormation proessionnelle (orientés par la MLJ3M, ou autres structures AHI, en lien avec le SIAO Hérault) ; des candidatures de jeunes en ormation en alter-nance ou en contrat de proessionnalisation seront aussi ici privilégiées.
Adresse Résidence Mas du Prunet 240, Rue du Mas du Prunet, 34 070 Montpellier
Renseignements Sur le site internet : www.adages.net/maisondulogement/masdeprunet/ Par e-mail : Mme Catherine DEFOORT ou M. Matthieu ORRIT masdeprunet@adages.net Sur le site internet : www.actionlogement.r
L’aide MobiliJeune
réée afin de avoriser les ormations dans les C meilleures conditions possibles, l’aide Mobili-Jeune est accordée aux jeunes de moins de 30 ans, en ormation enalternance sous contrat d’apprentissage ou de proessionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole. L’aide estattribuée pendant toute la période de ormation proessionnelle, pour une durée maximum de 3 ans et n’est ensuite pas renouvelable.
Les logements choisis doivent correspondre à plusieurs critères
Les chambres d’hôtes, les gîtes ou les résidences de tourisme ne sont pas pris en compte par Mobili-Jeune. Cependant, les chambres en internat sont acceptées. Les logements peuvent être dans un oyer ou une résidence sociale Ils doivent aire l’objet de la signature d’un bail, d’une convention d’occupation en oyer ou résidence sociale ou d’un avenant au bail en colocation La colocation n’est pas interdite mais seule la quote-part du loyer et charges incombant au bénéficiaire sera pris en compte Ils peuvent être loués vides ou meublés Conventionné ou non à l’APL Ils peuvent être en sous-location, exclusivement dans le parc social (Logements d’Habitations à Loyers Modérés)
A noter que les habitations de la résidence Mas du Prunet permettent de recevoir l’aide Mobili Jeune.
Plus de renseignements https://www.actionlogement.r/l-aide-mobili-jeune
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
l’ESCALE solidairedu SOAE avec Anras solidarité Quand la cohésion sociale par la solidarité ouvre la voie aux actions citoyennes.
Ramassage des déchets sur la plage
5
Le voyage solidaire au Maroc qui s’est déroulé du 12 au 23 mai 2017 s’inscrit dans une démarche de sensibilisation des jeunes aux enjeux environnementaux. Les problématiques liées à la polution et à la préservation de la nature sont globales et planètaires. Les réponses apportées doivent donc intégrer les notions de solidarité et d’entraide pour être cohérentes et eficaces.Explications.
e Service Escale Adages SOAE, l'ITEP de Massip, le L CEP de Saint-Papoul étaient du voyage ce printemps au Maroc. Accompagnés de trois étudiantes de la ilière Education Spécialisée de l'IFRASS, une proessionnelle de l'ONG Migrations et Développement chargée d'observer le travail des équipes et les actions de terrain, vingt et un jeunes, neu encadrants, troisétudiants et une étudiante chercheuse ont donc rejoint le Maroc pour mettre en place ce projet de solidarité.
L'ambition du séjour est de permettre de aire émergerdes actions citoyennes, ici et ailleurs, ain de aire découvrir aux jeunes une orme de cohésion sociale par la solidarité et l'échange culturel en proposant un projet exemplaire dans unedynamique d'ouverture à l'autre et de partage.
Départ pour le Maroc ©
Notre action a pour objet de sensibiliser les jeunes à la préservation de l'environnement. A ce titre, plus d'une tonne de déchets a étécollectée et déposée dans les déchetteries de la région. Ain que ce projet puisse donner satisaction à toutes les partiesprenantes, la préparation préalable est importante. Educateurs et enseignants ont développé des temps de rassemblementpédagogiques et éducatis pour alerter les jeunes sur les dangers de l'utilisation des plastiques sur l'environnement. Les jeunes, quant à eux, ont ait le choix de récolter de l'argent enorganisant et en participant à plusieurs maniestations (marché de noël, lavage de voiture, conection de couscous).
La cagnotte de 600€ a pu ainsi participer au inancement du voyage. Sur place, plusieurs associations et écoles Marocaines ont collaboré au projet. D'ailleurs, les autorités n'ont pas manqué de maniester leur pleine satisaction quant à l'investissement de nos équipes.
Au-delà de cette action en lien direct avec l’environnement, lesadolescents et jeunes majeurs ont eu l’occasion de participer à laréalisation d’une resque murale à SIDI IFNI, accompagnés par desartistes locaux. Objet artistique et culturel, la resque symbolise le passage de ces jeunes. Elle vient inscrire leur engagement, leurcontribution dans une démarche éducative et tout simplementhumaine au service de tous !
Fresque murale à SIDI IFNI©
Ce type de projet, qui mobilise d’une manière originale et concrète la responsabilité de ces jeunes adultes en devenir devra être évalué en vue d'être éven-tuellement reconduit, dans le même esprit cette année scolaire.
Sylvie Lopes Torres, chef de service
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
8èmes Rencontres sur l'Évaluation nd 2 édition BarCamp h le mardi 14 novembre 2017 à l'ITEP Bourneville à 8 45
Le Barcamp : cohésion et culture commune
6
Lors de l’année anniversaire des 30 ans de l’Adages en 2016, les Rencontres sur l’Évaluation se sont transormées pour valoriser les nouvelles pratiques d’accompagnement de l’Adages. Ces rencontres sont désormais organisées sous orme d’un Barcamp d’une journée.
Ludique, le Barcamp conronte des innovateurs et des contributeurs.
râce à une grille de caractérisation des projets et des  G actions, les proessionnels-innovateurs travaillent en préalable à la présentation et à la ormulation de leur communi-cation. Le jour J, les proessionnels composant l’auditoire (appelés aussi les contributeurs) apportent leur part à l’action présentée en débattant avec les innovateurs, à partir des données exposées, sous orme d’état des lieux, d’exemples, de jeux, de mises en situation…
Un vi succès a entouré le premier barcamp qui a eu lieu le 18 novembre 2016 au Chai du Terral à St Jean de Védas : ambiance orte, cohésion, perte des repères habituels des rencontres proes-sionnelles, ormat court et dynamique, amusant, instructi… tous les participants se sont sentis dans une entreprise apprenante, avec une culture commune, grâce à la découverte active des pratiques présentées par leurs collègues de açon originale et attrayante.
Le bilan du COPIL EVALUATION sur ce premier barcamp montre qu’il a été un ait générateur très important dans les Rencontres sur l’Évaluation existant depuis 2010 car il révèle et conirme plusieurs niveaux d’actions utures :
la transversalité indéniable de l’innovation dans les pratiques proessionnelles largement initiée par les exigences d’amélioration continue de la qualité depuis 10 ans l’enthousiasme et la maturité des équipes (innovateurs et contributeurs) à expérimenter de nouvelles « manières de aire-accompagnement » le désir de renouvellement des ormes d’apprentissage, avorisant l’essaimage et la modélisation à partir d’actions concrètes.
Pour l’édition 2017, l’introduction d’un nouveau critère de sélection
Cette année, un critère de sélection a été ajouté aux critères d’inno-vation et de diversité. Il s’agit de la valorisation des pratiques liées à la responsabilité environnementale dans l’accompagnement des personnes accueillies.
En efet, l’année 2017 étant le lancement de la démarche RSE(Responsabilité Sociale et Environnementale) de l’Adages, les rencontres se devaient de mettre en lumière les pratiques d’accom-pagnement éco-citoyennes existantes déjà à l’Adages.
7
D’ores-et-déjà découvrez les thématiques qui vous seront présentées le 14 novembre à Bourneville :
• Kfé des Parents Redonner aux parents le pouvoir d’agir, de restaurer leur coniance et trouver un point d’équilibre pour créer ponctuellement une émulation entre des pères et des mères d’enants et d’adolescents en grande dificulté : c’est possible au Ké des parents, lieu de valorisation du rôle éducati des amilles, lieu d’écoute de leurs questionnements et de leurs doutes.
• Télémédecine Trop d’études s’attachent à démontrer la seule aisabilité technolo-gique de la télémédecine, sans apporter la preuve de l’amélioration de la qualité des soins, sans préciser si l’adhésion des patients et des proessionnels de santé est obtenue et sans évaluer les conséquences médico-économiques des nouvelles organisations. Mutualisation de savoirs médicaux, actes hyperspécialisés réalisés en établissement, prévention et soins, la télémédecine c’est tout ça à la ois et c’est tout près de chez vous !
• Eco-citoyenneté : Les Z’écolos L’écologie ou la protection de l’environnement doit être l’afaire de tous les citoyens. Les personnes en situation de handicap qui sont accueillies en établissements spécialisés sont des individus citoyens de notre société. Il parait donc important de les rendre acteurs dans celle-ci et plus particulièrement au sein de leur lieu de vie. A ce titre, ils contribuent eux aussi au respect de l’environnement en devenant écoresponsable. C’est au travers de cette démarche que le projet éco-citoyen a vu le jour.
• Du DALC à la communication facilitée On subit tous le DALC ! Le Dificile à Lire et A Comprendre… mais il existe aussi une manière d’écrire et de communiquer acile à comprendre, qui aide à la compréhension des personnes accueillies, quelles que soient leurs dificultés ain que chacun ait accès aux do-cuments régissant l’établissement et à l’énoncé de ses droits en tant qu’usagers. En outre, cette démarche comprend aussi le transert d’une pratique d’une équipe à une autre équipe.
Sylvie Auriol, Responsable Evaluation/Qualité/Projets
Pour plus de renseignements : www.adages.net/8rencontres Modalités d'inscriptions * : les proessionnels(les) souhaitant s'inscrire doivent obligatoirement veiller à aire valider leur participation par la direction de leur établissement. Inscriptions obligatoires avant le 26 octobre 2017à 8rencontres@adages.net ou www.adages.net/8rencontres
* Dans la limite des places disponibles
IL FAUT LE SAVOIR... la Montpellier Reine et l'Adages.
Une course caritative
La Montpellier Reine®, est une course annuelle organisée par l'association "La Montpellier-Reine a du Coeur". Elle permet d'aider à lutter contre le cancer du sein en reversant les dons à des organismes qui le combattent .
Pour la deuxième année consécutive, l'Adages était présente. Nous étions 69 proessionnels(les) et usagers à participer tout établissement conondu.
Nous remercions chaleureusement les jeunes du SOAE et les résidants du FAM les Fontaines d'Ô venus en orce !
Pour plus de renseignements : https://www.montpellier-reine.org/
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
BILAN VACAF ETE 2017 SOAE
8
Le SOAE a été porteur de projet VACAF ain de permettre aux amilles disposant de aibles revenus, suivies ou en IED(Intervention Educative à Domicile), ou en AEMO (Assistance Educative en Milieu Ouvert), d'accéder à des vacancesamiliales de qualité, à un cout accessible.
e bilan est, cette année encore, très positi, comme L vous pouvez le voir ci-dessous avec les témoignages de quelques participants, ces vacances sont une véritable boufée d'oxygène. Elles permettent de contribuer à la cohésion amilialeet à l'épanouissement des membres de la amille, de renorcer les liens amiliaux.
Partir ensemble, c'est se construire des souvenirs communs et c'est également, en amont, se projeter, planiier ensemble, choisir un lieu, anticiper, rêver par le biais du catalogue...
Partir tout simplement, c'est aussi sortir même momentanément des situations d'exclusion, de précarité...
Sortir quoiqu'il en soit du quotidien, en s'afranchissant des obli-gations liées au travail, à la scolarité..., pour vivre des expériencesprivilégiées dans un cadre ludique, propice à introduire de lanouveauté au sein même des relations amiliales.
Quelques chifres :
Cette année, 25 amilles au total ont pu bénéicier de ces vacances. Soit 35 adultes et 53 enants. L'an dernier, c'était 16 amilles, soit 20 adultes et 36 enants.
Une ois le budget atteint, nous avions encore 7 amilles sur liste d'attente, soit 9 adultes et 19 enants.
SOPHIE Delahaye, Educatrice IED au SOAE/ADAGES,Porteuse de projet VACAF
Témoignages m e • M et M M-R et leur fille L de 12 ans en pension complète : « Le séjour de nos vacances que du bonheur; être au calme; changer de ville;
d'air et voir la mer et la montagne. On s'est régalée !!! À reaire même lieu » m e • M L et sa fille Y de 5 ans en pension complète : « Très très bien, Super vacances, on s'est régalées, on a découvert la Grande
Motte, c'était trop trop bien » m e • M et M L-M et leur fille Y de 12 en pension complète : « Je viens vous remercier de nous avoir accordé un séjour en amille. Une semaine de bien-être, de détente, des activités sportives, du partage en amille qui nous rapproche et nous permet d'avoir des souvenirs tout au long
de l'année . Vraiment une semaine qui va nous permettre de aire ace aux dificultés du quotidien tout au long de l'année . Donc nous vous remercions vivement et sincèrement de cette semaine de vacances en amille. »
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
Let's Bike Un projet qui prend en compte la dimension environnementale
9
ors d’un weekend de décembre, je me suis présenté L dans une des déchetteries de la métropole deMontpellier qui se charge de la noble tâche de collecter par typede déchets les objet ou rebuts dont les gens veulent sedébarrasser.
Les déchetteries couvrent tout le territoire métropolitain. Ellespermettent le recyclage, la récupération, préservent des rejets intempestis et polluants que nous avions connus trop longtemps.
Et voilà que mon regard est attiré par la présence de deux cadres de vélos de emme sans roues mais assez complet, un rouge et un blanc … Comme j’avais une remorque, je charge les deux vélos. Direction la maison. Mon idée de départ est de récupérer les selles … De il en aiguille me voilà lancé dans la recherche de roues et le remontage de ces deux vélos pour leur donner une seconde vie et ne pas gaspiller ce qui peut encore rendre service. Le vélo est un moyen de transport écologique. Leurréparation se révèle être un exercice qui demandeun peu de méthode et beaucoup d’heures de travail... Je remonte progressivement ces deux vélos pour les ofrir à mes deux grandes illes. Je me dis qu’il y a dans la réparation de vélosplusieurs intérêts qui pourraient être proposés aux usagers et auxquels pourraient être associés(es) les proessionnels(les) sous un concept « Let's Bike ».
Je m’explique : il me semble que nous pouvons proposer aux jeunes de participer, dans un premier temps, à un atelier de remise en état de vélos à partir d'anciennes bicyclettes récupérées à droite et à gauche. Triées, évaluées et réparées par les jeunes, elles deviendraient leur vélo réparé par eux-mêmes qui les suivraient ensuite à leur départ de nos établissements. Ainsi, cela leur permettrait d’apprendre à les
élos retaper étape par étape puis, peut-être, à sortir ensemble ou enpetits groupes pour prendre l’air et partager un bon moment .
Cet atelier (qui va ouvrir en octobre 2017) bénéicie d’un espacedisponible à l'ITEP Bourneville ouvert dans un premier temps aux jeunes de Bourneville et de l'ITEP le Languedoc. Dans un deuxième temps, nous intégrerons les autres établissements accueillant des jeunes et des adultes motivés pour participer.
Pour lancer cet atelier dans les meilleures conditions, nous avonsbesoin de vieux vélos desannées 60, 70 et 80 remisés car remplacés par des VTT ou VTC rutilants. Si vouspossèdez ce type de cycles dans vos garages ou caves, alors, allons-y. Contactez-nous. Si vous souhaitez aire don d’un vieux biclou, il era le bonheur d’un de nosenants, ados et adultesaccueillis à l’Adages….Nous vous donnerons desnouvelles de sa deuxième vie et du développement de ce projet qui a vocation à bénéicier, à terme, au plus grand nombre d’usagerspossible… je compte sur vous
Frédéric Hoibian, directeur général
+ de renseignements Les collectes ne sont possibles que les mardis. Pour vous inscrire rdv surwww.adages.net/letsbike
Vous souhaitez réagir ?MagAdages fera suivre... magadages@adages.net
l'Antenne du CHRS Regain à Lunel, une réponse de proximité.
10
1 e CHRS Adages Regain est implanté sur Lunel, surL’accompagnement social global se décline de la manière suivante :  L une antenne en centre-ville qui propose 10• un hébergement individualisé nécessaire à la réalisation places d’hébergement en insertion et 14 places d’hébergement ende l’objecti de relogement, urgence dans des logements en difus.• une aide globale (administrative, matérielle et un soutien 2 Sur orientation du SIAO 34, en lien étroit avec les partenairesrelationnel), locaux, nous accueillons des publics aux problématiques trèsaccompagnement socio-éducati, nécessaire à la• un variées.reconstitution des droits de la personne ou de la amille et à son insertion sociale, principalement tourné vers l’accès Anne-Laure et Yousse, travailleurs sociaux, orment le binômeau logement. d’accompagnement social qui répond à 2 cahiers des charges distincts : hébergement d’insertion et hébergementL’a c c o m p a g n e m e n t d’urgence. Béatrice, che de service assure la posi-social individuel est réa-tion de tiers institutionnel.lisé par les 2 travailleurs Les publics présentent plusieurs problématiquessociaux : Anne Laure, ré-(emploi, santé, gestion budgétaire, addictions,érente des démarches violences conjugales, prévention/protection dedesociales, et Yousse l’enance, situation administrative complexe,…) ;l’accompagnement de l’urgence accueille souvent des personnes plusla vie quotidienne. dégradées et dés-insérées socialement.Ces interve-nants sociauxCHRS insertioncontractualisent avec(accueil de 21 personnes en 2016)le résidant ses projets de réinsertion et le sou-Le CHRS insertion, est composé de 3 logements tiennent dans leur mise pour 10-12 personnes, demandeuses de l’aide Anne-Laure et Yousse en œuvre et leur réalisation, via sociale de l’Etat à l’hébergement et à l’inser- des entretiens ormels hebdo-tion ; 2 logements accueillent des amilles monoparentales, madaires, des visites individuelles et de nombreuses rencontres, des couples avec ou sans enants et un logement est plusdont des accompagnements. Le temps de séjour imparti à chacun spécialement dédié à une cohabitation de 3 hommes. varie en onction de la réalisation des objectis contractualisés à l’entrée au sein de l’établissement (demande de prolongation cir-3 constanciée auprès de la DDCS au-delà d’un an de prise en charge, ce qui doit désormais être exceptionnel).
12
Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale
Service Intégré d’Accueil et d’Orientation
3
Direction Départementale de la Cohésion Sociale
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents