Système de santé grec
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Système de santé grec

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français

Description

A u j o u r d ’ h u i e n F r a n c e / D i m a n c h e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 2L’actualité 08 LE MONDE BOUGE LA FEMME DE LA SEMAINE INSOLITE Malala, Lesystèmedesanté M75,un indésirable parfumqui àl’université sentlapoudregrecestàl’agonie uxyeuxduA monde, MalalaYousafzai Criseoblige,35à40%delapopulationn’aplusd’assurance estuneicônede laluttepour maladie.Denombreuxpatientss’enremettentauxcentres l’éducationdes femmesau desoinsgratuits.Leshôpitaux,eux,sontexsangues. Pakistan.Une opinionquene partagent visiblementpas desétudiantesde sonproprepays. Mercredi,ungroupede150jeunes fillesdudistrictdeSwats’estrebellé —déchirantetcaillassantleportrait deMalalasurlemur—parcequeleur facavaitétérebaptiséedunomdela martyre,attaquéeparballespardes talibans,enoctobredernier.Pour expliquerleurgeste,ellesontdit redouterdedeveniràleurtourlacible initiativen’estpasdumeilleur desradicaux.Lajeuneblogueusede L’goût.Etsentlesoufre.M75,du 15ans,pressentiepourobtenirle nomdesroquettesduHamasqui Nobeldelapaix,estactuellement ontatteintTel-AvivetJérusalem,en soignéeenGrande-Bretagne. Israël,estdésormaislenomd’un parfumélaboréàGaza.Seseffluves sont«rafraîchissantsetLE CONFLIT OUBLIÉ généreux»,commeles«roquettes delarésistance»,s’enflammesonLaTransnistrie concepteur,ShadiAdouan(son nomsignifieagressionenarabe).Unfaitbandeàpart moisaprèslafindeshostilitésentre IsraëletGazaquiontfaitprèsde 200morts,cetingénieuraoffertà chaquemembreduHamasunde UKRAINE cesflaconsbelliqueux.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 août 2014
Nombre de lectures 10
Langue Français

Exrait

A u j o u r d ’ h u i e n F r a n c e / D i m a n c h e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 2 L’actualité08 L E M O N D E B O U G E LA FEMME DE LA SEMAINEI N S O L I T E Lesystèmedesanté Malala, M75,un indésirable parfumqui grecestàl’agonie àl’université sentlapoudre ux yeux du A monde, Malala Yousafzai Crise oblige, 35 à 40 % de la population n’a plus d’assurance est une icône de maladie. De nombreux patients s’en remettent aux centres la lutte pour l’éducationdes de soins gratuits. Les hôpitaux, eux, sont exsangues. femmes au Pakistan. Une opinionque ne partagent visiblement pas des étudiantes de sonpropre pays. Mercredi, ungroupe de 150jeunes filles dudistrict de Swat s’est rebellé déchirant et caillassant le portrait de Malala sur le mur parce que leur fac avait été rebaptisée dunomde la martyre, attaquée par balles par des talibans, enoctobre dernier. Pour expliquer leur geste, elles ont dit redouter de devenir à leur tour la cibleinitiative n’est pas du meilleur L’ des radicaux. La jeune blogueuse degoût. Et sent le soufre. M75, du 15 ans, pressentie pour obtenir lenom des roquettes du Hamas qui Nobel de la paix, est actuellementont atteint TelAviv et Jérusalem, en soignée enGrandeBretagne.Israël, est désormais le nom d’un parfum élaboré à Gaza. Ses effluves sont « rafraîchissants et L E C O N F L I T O U B L I É généreux », comme les « roquettes de la résistance », s’enflamme son LaTransnistrieconcepteur, Shadi Adouan (son nom signifie agression en arabe). Un faitbandeà artmois après la fin des hostilités entre Israël et Gaza qui ont fait près de 200 morts, cet ingénieur a offert à chaque membre du Hamas un de UKRAINE ces flacons belliqueux. Pour ce MOLDAVIE parfumeur, qui a créé deux versions homme et femme, sa création fleure ROUMANIE Kishinëvbon la victoire. Elle a aussi un coût : 10 €, ce qui est un vrai luxe dans le territoire. Mais pour la presse Transnistrie israélienne, elle a surtout l’odeur du terrorisme. Athènes(Grèce).Prèsd’untiersdepatientsqui serendentaucentredesoinsdeMédecinsdumondesontdésormaisdesGrecsqui, aveclabaissedesrevenus, nepeuventmêmepluspayerles5€quecoûteuneconsultationàl’hôpital.(Reuters/Yorgos Karahalis.) Mer NoireL’ I D É E ATHÈNES (GRÈCE)tants », regrettetil. A l’hôpital deconcentre maintenant ses efforts sur 150 km De notre correspondanteKilkis, au nord, l’angoisse des salariésla Grèce », pointe Christina. En plus ans les étages de l’immeuble des ONG, des centres de soins gra monte face au manque de compresEnSuède, toujours pas d de Médecins du monde à tuits, hébergés par des municipalités ses, de médicaments la Transnistrie. Ni tout à fait une Athènes, Anna, une grecque et gérés par des bénévoles, ont fleuri Les 11 000 pharmacies du paysdesabribus Etat à proprement parler, cette bande quD’elle croise des visages. Depuis kon, ces nouvelles structures solidai Alexandras Soultos, employé d’unecontreladéprime régionde la Moldavie ni tout à fait un de 50 ans, reste discrète lors autourd’Athènes.AVironasouEllini souffrent, elles aussi. En trois ans, 2 de terre de quelque 4 000km à la quelques mois, cette brune à l’air res ne désemplissent pas. petite officine d’Athènes, affirme que frontière ukrainienne est majoritaire grave fait de courts passages dans Sur la grande avenue VasilissisSo 3 000 d’entre elles ont fermé. L’Etat à ment peuplée de russophones. En l’établissement de soins gratuits, afin fias, dans la capitale, une banderole cours d’argent, n’assure plus le rem 1990, la Transnistrie a fait sécessionet d’y trouver ses médicaments contre barre l’entrée d’un hôpital, « Le sys boursement de médicaments aux s’est dotée de toutes les institutions l’asthme et le diabète. « Dans macom tème de santé se vide de son sang » pharmacies, qui font alors faillite. Se d’unEtat. L’andernier, une élection mune de Rafina (à 30 km d’Athènes), Cibledel’austérité, cesecteur avuson lon Alexandras, celles qui restent en présidentielle y a même eulieu ! La je dois les payer, expliquetelle, un budget amputé de 32 % depuis 2009. vie espèrent « 2 Mds€ de la part de semaine dernière, Hillary Clinton, peu honteuse. Je n’ai pas d’autre Etilseraencorerabotéen2013.Leper l’Eoppy (l’organisation nationale qui chef de la diplomatie américaine, et choix que de venir ici, ce n’est pas tou sonnel manque dans les 130 hôpitaux gère les prestations), qui ne viennent sonhomologue russe ont une nou jours facile. » L’ancienne commer dupays,quineserontbientôtplusque toujourspas.»Aufinal,le«systèmede velle fois évoqué la situationde la çante, commesonmari, fait partiedes 80, en raison des regroupements. Ni santé est revenu quarante ans en ar Transnistrie, redoutant unregainde 26 % de chômeurs que compte la kos, chirurgien à l’hôpital public rière ». Un exemple ? Avec la crise, des violence enMoldavie. Grèce. « Avec 400 € par mois d’alloca Evangelismos d’Athènes, a dû rallon maladies comme la malaria, éradi tions, la santé n’est plus la priorité », ger ses journées. « Nos effectifs de quéedepuis1974,ontfaitleurretour confie Anna. vraient être deux fois plus imporELISA PERRIGUEURa lumière adoucit les murs. Et L E C H I F F R E L Près d’un tiers des 120 personnesaide à chasser la déprime. En qui viennent chaque jour chez MédeSuède, à Umea, au cur de l’hiver, cins du monde sont des Grecs. « Celes habitants ne bénéficient que d’enfantspar famille souhaité par lerecevions essentiellement des miLes labos fuient le paysjour. Coups de blues, syndromes de 3 c’est le nombre minimumphénomène est nouveau, avant nousd’une heure d’ensoleillement par pouvoir en Russie. En effet, legrants », remarque Christina SaSanofi ne font plus assez de marge. »est une diminution des prix qui dépression saisonnière L’absence président Vladimir Poutine a enjointmartzi, chargée des programmes naa coûté cher. En 2010, le En raison d’impayés, certains groupesde lumière naturelle provoque de plus de bébés. « Si le pays n’est pas Ccidépharmacies endettées, puisqu’elles nede négocier à la baisse les tarifs mercredi les couples russes à fairetionaux de l’ONGdans le pays.refusent également de livrer lesministère de la Santé grec a nombreux troubles contre lesquels une société suédoise a décidé de capable de se préserver et de senLa malaria de retourdes médicaments remboursés « de paient plus d’avance.s’attaquer. Plusieurs dizaines reproduire, alors on n’a même pas« Avec la baisse des revenus, certains« C’est un cercle vicieux, s’inquiètetil,20 % à 70 % », se souvient Georges d’abribus ont ainsi été équipées de besoin d’un ennemi extérieur, carne peuvent plus payer les 5 € obligaApostopoulos, pharmacien de son état. nous attendons des sommes degrandes lampes de luminothérapie. tout s’écroulera tout seul », a averti letoires pour une consultation à l’hôpiFace au manque à gagner, certains l’Etat. » Et ce sont les patients grecsIls diffusent les précieux rayons, « père » de la nation, promettant àtal, et encore moins les intervenqui en subissent les conséquences.groupes pharmaceutiques n’ont pas sources de vitamine D, à foison. terme d’encourager financièrementtions. » Pis, 35 à 40 % de la populationhésité à bouder le pays, à l’image de « Antibiotiques, vaccins et surtoutMais cette brillante idée est loin de les familles choisissant d’avoir ungrecquen’aplusd’assurancemaladie.traitements anticancers : plusl’allemand Merck, qui a annoncé début plaire aux conducteurs de bus. Ces troisième enfant. La Russie compteSans couverture, il faut par exemplede 300 médicaments manquentnovembre qu’il ne livrerait plus son derniers se plaignent de l’éblouisse 143 millions d’habitants, soit cinq decompter 800 € pour un accoucheanticancéreux Erbutix. Mais la liste est aujourd’hui en Grèce », révèle Georgesment que produisent ces abribus moins qu’il y a vingt ans.ment et 1 300 € pour une césarienne.Apostopoulos.longue, selon Georges : « Bayer, Roche, E.P.thérapeutiques. Ils ont même déjà « A défaut de l’Afrique, notre ONGfait débrancher deux lampes !