Melanges de l
542 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Melanges de l'Universite Saint-Joseph

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
542 pages
Français

Description

vi^- v€*** "m *'-/" ttf*3 te. »*. MELANGES DE LA FACULTÉ ORIENTALE UNIVERSITÉ SAINT-JOSEPH BEYROUTH (Syrie) MÉLANGES DE LA FACULTÉ ORIENTALE VII —I. Inscriptions de Cappadoco et du Pont. G. deP. JerphaxiON, S. J. . 1 II. Notes do Dialoctologio arabe comparée. Le Dialecte de Tanger et celui de —Syrie. P. L. Ronzevali.e, S. J 23 r—III. La Mystiquo d'Al-Ôazz&li. D M. Asi'n Palacios 07 —IV. Notes Etudes d'Archéologie Orientale. Skb.et P. Ronzevalle, S. J. 105 —V. Quelques Ateliers paléolithiques de Beyrouth. P. Raoul Desribes, S. J. 189 —VI. Le Califat do Yazïd I", Additions et Table. P. H. Lammens, .S. J. . 211 Catalogue raisonné des Mss la Biblioth. —VII. de Orientale (suite). P. L. Cheikho, S. J 245 VIII. Ibn Qoutayba n'ost pas l'autour du «Kitàban-Na'am» (Note à MFO, III, 1) — P. M. Bouyges, S. J :}or> —IX. A propos de 'Alî ibn Abï Tâlib. P. H. Lammens, S. J 811" X. Naqâ'id de Garîrot Ahtal, Recueil —de Aboâ Tarnmïm (I). P. A. Salha- m, S. J. . 321 XL Inscriptions grecques de Boyrouth— duL' Mesnil du Buisson et P. II. Mouterde, S. J 382 —XII. Notes sur les Philosophes Arabes connus des Latins au Moyen Age. M. Bouyges,P. S. J 397 Bibliographie (voir p. 447) 407 448 pages, 40 planches, figures. » 1 h IMI'imil i;ii I.ATHOI.IQl'l 4 IIRÏItOliTII (8IHK) i'JI f -1921 2,t Ce Tome Vildes Mélanges de la Faculté Orientale était en cours d'impression quand éclata la guerre.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 18
Langue Français
Poids de l'ouvrage 22 Mo

Exrait

vi^-
v€***
"m
*'-/"
ttf*3
te.
»*.MELANGES
DE LA
FACULTÉ ORIENTALEUNIVERSITÉ SAINT-JOSEPH
BEYROUTH (Syrie)
MÉLANGES
DE LA
FACULTÉ ORIENTALE
VII
—I. Inscriptions de Cappadoco et du Pont. G. deP. JerphaxiON, S. J. . 1
II. Notes do Dialoctologio arabe comparée. Le Dialecte de Tanger et celui de
—Syrie. P. L. Ronzevali.e, S. J 23
r—III. La Mystiquo d'Al-Ôazz&li. D M. Asi'n Palacios 07
—IV. Notes Etudes d'Archéologie Orientale. Skb.et P. Ronzevalle, S. J. 105
—V. Quelques Ateliers paléolithiques de Beyrouth. P. Raoul Desribes, S. J. 189
—VI. Le Califat do Yazïd I", Additions et Table. P. H. Lammens, .S. J. . 211
Catalogue raisonné des Mss la Biblioth. —VII. de Orientale (suite). P. L.
Cheikho, S. J 245
VIII. Ibn Qoutayba n'ost pas l'autour du «Kitàban-Na'am» (Note à MFO, III, 1)
— P. M. Bouyges, S. J :}or>
—IX. A propos de 'Alî ibn Abï Tâlib. P. H. Lammens, S. J 811"
X. Naqâ'id de Garîrot Ahtal, Recueil —de Aboâ Tarnmïm (I). P. A. Salha-
m, S. J. . 321
XL Inscriptions grecques de Boyrouth— duL' Mesnil du Buisson et P. II.
Mouterde, S. J 382
—XII. Notes sur les Philosophes Arabes connus des Latins au Moyen Age.
M. Bouyges,P. S. J 397
Bibliographie (voir p. 447) 407
448 pages, 40 planches, figures.
»
1
h
IMI'imil i;ii I.ATHOI.IQl'l 4
IIRÏItOliTII (8IHK)
i'JI f -19212,t
Ce Tome Vildes Mélanges de la Faculté Orientale était en cours
d'impression quand éclata la guerre. Forcément interrompu, il n'a pu être
repris qu'après la reconstitution l'Imprimerie Catholique,de très maltraitée
durant les années 1914-1918. C'est ce qui explique son long retard. Nos
lecteurs voudront bien l'excuser.
/'La Faculté Orientale n'a pas été rouverte après la guerre. Mais Uni-
1
versitéS -Joseph ne cesse pas de aux études orientales unepour cela réserver
part de son activité. Que l'on veuille bien en voir un témoignage dans le
présent volume, dont elle a jyoursuivi l'achèvement dans des circonstances
particulièrement défavorables.
de neAfin pas donner lieu à des malentendus, le titrede notre publica-
tion sera modifié. Ce volume-ci d'une nouvellesera donc suivi série qui, sous
1
le nom de Mélanges de l'Université -Joseph, Beyrouth,S continuera,
s'il plaît à Dieu, au service de t'Orientalisme, l'œuvre des Mélanges de la
Faculté Orientale.INSCRIPTIONS DE CAPPADOCE
ET DU PONT
PAR
LE P. DE JeKPHANION,G. S. J.
Les inscriptions qui suivent ont été relevées à la fin de mon voyage
de 1911, tandis que je revenais de Césarée à Samsoun. La plupart appar-
tiennent à la région pontique et seront bientôt reprises par M. Cumont
dans le second fascicule du Recueil des Inscriptions grecques et latines du
Pont et de l'Arménie. Ce fait me dispensera de donner de longs commen-
taires. Je me contenterai de publier les textes en caractères épigrapbi-
ques (suivant ici les usages de l'épigrapbie classique), d'en donner la
transcription et d'y joindre quelques brèves remarques (1).
I. Cappadece
Césarée.1. —Dans une maison de Césarée,au quartier Keuy Yeqan.
Stèle à fronton triangulaire dans le bas une guirlande et quelques ins-;
truments (de maçon ?). Hauteur de la stèle : environ un mètre (l'inscrip-
tion tient la moitié de la hauteur).
Copie communiquée par le P. Beraud.
proposer1 Je remercie le P. Jalabert qui a bien voulu revoir mes notes et me( )
quelques suggestions utiles.2 G. DE JERPHANION
APOINOH
KOINTOY
nAPGGNIÛÛ
TGOYCO
5 KAGûAIOC
KAITAIOC
nAPeeNiûû
TCOAAGA CÛ .
MNHMHCeNGKA
'Ap[(7]iv6Y) Kowtou IlapGsvuo t5> u(t)w.
KlwBtoç xai raTos IlapQsvîw tm àBsX[cp]c3 evsxa.[j.vVJ[ay)ç
2. Tchomaqle —
. Au pied du mont Argée (versant sud-est). Stèle à
m m 0"',20double fronton de l et d'épaisseur.,03 sur ,55
Hauteur des lettres environ: 0,03.
Copie communiquée à Césarée par le P. Gransault.
•ANTITO