Poésie et combat politique dans l’œuvre du comte de Villamediana, Poetry and political struggle in the work of the count of Villamediana
881 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Poésie et combat politique dans l’œuvre du comte de Villamediana, Poetry and political struggle in the work of the count of Villamediana

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
881 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Mercedes Blanco
Thèse soutenue le 07 décembre 2009: Paris 4
Cette thèse retrace l’histoire et les circonstances de la transmission manuscrite des satires politiques en vers attribuées au comte de Villamediana et propose une réflexion philologique sur la manière d’éditer cette œuvre. Elle présente une anthologie critique composée de quatre-vingt-quatorze poèmes écrits sous le règne de Philippe III et au début de celui de Philippe IV contre le valido et ses créatures, accompagnés d’un appareil critique qui contient les variantes textuelles et de nombreuses notes s’appuyant sur des sources historiques inédites. Cette anthologie critique fait l’objet d’une étude historique qui porte sur le contenu idéologique des satires et qui montre leur rôle dans l’opinion publique ainsi que d’une étude littéraire qui examine l’écriture poétique privilégiant l'épigramme, support de différentes variétés de conceptos, explore les sources de cette oeuvre, principalement la satire latine et la poésie espagnole du XVe siècle, et replace la satire politique dans l’œuvre de Villamediana.
-Villamediana
-Satire politique
-Siècle d’Or
-Poésie
-Transmission manuscrite
-Opposition politique
-Habsbourg
-Validos
This thesis recounts the story and the circumstances of the manuscript transmission of the political satires in verse attributed to the count of Villamediana and proposes a philological reflexion on the way of editing this work.It presents a critical anthology composed of ninety four poems written in the reign of Philip III and the beginning in the reign of Philip IV against the Valido and his factions,accompanied by a critical apparatus which contains textual variants and many notes relying on unpublished historical sources. This critical anthology offers a historical study of the ideological content of the satires, showing their role on public opinion. It is also a literary study of their poetics focusing more specifically on the epigram seen as the support of different varieties of conceptos, exploring the sources of this work - mainly the Latin satire and the Spanish poetry of the fifteenth century – and placing the political satire back in the work of Villamediana.
-Poetry
-Habsbourg
-Satire
Source: http://www.theses.fr/2009PA040240/document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 64
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait




UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE



ÉCOLE DOCTORALE IV : CIVILISATIONS, CULTURES,
LITTÉRATURES ET SOCIÉTÉS
Laboratoire de recherche CLEA Civilisations et Littératures d’Espagne
et d’Amérique du Moyen Age aux Lumières
T H È S E
pour obtenir le grade de
DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE
Discipline/ Spécialité : ESPAGNOL
Présentée et soutenue par :
Philippe ROUACHED

le : 07 décembre 2009

POÉSIE ET COMBAT POLITIQUE DANS
L'ŒUVRE DU COMTE DE VILLAMEDIANA


Sous la direction de :
Madame Mercedes BLANCO Professeur des universités, Université de Paris IV

JURY :
Madame Annie MOLINIÉ Professeur des universités, Université Paris IV,
Présidente du jury
Madame Mercedes BLANCO Professeur des universités, Université Paris IV
Madame Paloma BRAVO Professeur des universités, Université de Dijon
Monsieur Antonio CARREIRA Docteur en philologie hispanique, Université
Complutense de Madrid
Monsieur Bernardo José GARCÍA GARCÍA Profesor titular, Université
Complutense de Madrid

- 1 -



REMERCIEMENTS
Dans l’Histoire de la littérature espagnole, ouvrage dirigé par Jean
Canavaggio, Robert Jammes indique que les satires politiques « en mètres
traditionnels constituent un versant encore insuffisamment étudié de l’œuvre de
Villamediana » (p.654). Après réflexion, j’ai proposé à Mercedes Blanco de
combler cette lacune en consacrant ma thèse à ces poèmes. Et c’est avec
enthousiasme qu’elle a accepté de diriger mes recherches. Sa disponibilité et ses
encouragements, les corrections répétées de mon travail et les orientations qu’elle
m’a proposées, m’ont permis d’améliorer ma thèse. Je lui dois le meilleur de ces
pages. Qu’elle en soit chaleureusement remerciée.
Au cours de mes recherches, j’ai eu le plaisir de discuter avec des
spécialistes qui m’ont beaucoup stimulé. Je remercie Antonio Carreira d’avoir
accepté d’annoter un premier état de ma réflexion philologique et de mon
anthologie poétique et de m’avoir fait profiter, à Villaviciosa de Odón, de son
savoir immense sur les manuscrits poétiques. Je garde également le souvenir
agréable d’une discussion avec Felipe Pedraza, à Almagro, sur la personnalité de
Villamediana. Plus récemment, à Lille et à Bruges, Juan Matas Caballero m’a fait
partager sa passion pour la poésie et les questions d’édition. À Paris, au cours d’un
colloque, María Teresa Cacho m’a indiqué l’existence d’un précieux manuscrit
poétique dont elle a établi le catalogue et elle a partagé ses connaissances sur les
manuscrits espagnols conservés en Italie. Je remercie chacun d’eux pour ces
moments inoubliables que nous avons passés et pour l’aide qu’ils m’ont apportée.
Je remercie également deux chercheurs prometteurs, Samuel Fasquel et
Roland Béhar qui m’ont offert leur amitié et leur aide ainsi que deux complices de
longue date, Patrick Legoyat et Jean Croizat-Viallet qui ont montré de l’intérêt pour
mes recherches et qui ont pris la peine de relire ma thèse. Par ailleurs, je remercie
les instances de la Casa de Velázquez qui m’ont permis de mener à bien une partie
de mes recherches en me nommant membre scientifique. Ma reconnaissance va
également à Monique Joly qui, la première, m’a fait aimer la littérature du Siècle
d’Or.
- 2 -


Enfin, il ne m’aurait pas été possible de mener à bien ces recherches sans
l’aide et le soutien de ma femme, Shamila, et sans la grande patience de mes fils,
Mickaël et William. Je les remercie et je leur dédie ma thèse.

- 3 -



TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION................................................................................................................. - 9 -
PREMIÈRE PARTIE : LES SATIRES POLITIQUES ATTRIBUÉES À
VILLAMEDIANA DE LA TRANSMISSION MANUSCRITE À L'ÉDITION CRITIQUE- 22 -
I. L’ÉDITION DE L’ŒUVRE ......................................................................................................................- 24 -
La poésie non satirique. .......................................................................................................................- 24 -
La poésie satirique ...............................................................................................................................- 26 -
Un travail inachevé. .............................................................................................................................- 33 -
II. LA TRADITION MANUSCRITE ET SES CIRCONSTANCES.............................................................- 38 -
À l'ombre de la censure........................................................................................................................- 39 -
L’élaboration des manuscrits. ..............................................................................................................- 48 -
1. Entre poésie et histoire......................................................................................................- 50 -
2. De la feuille volante au manuscrit.....................................................................................- 53 -
3. La corruption du texte.......................................................................................................- 57 -
L'inventaire des manuscrits..................................................................................................................- 66 -
III. CRITIQUE TEXTUELLE DES SATIRES POLITIQUES .....................................................................- 69 -
Les pratiques philologiques à l'épreuve de la réalité historique...........................................................- 69 -
1. La reconstruction de l'original perdu.................................................................................- 69 -
2. La généalogie des manuscrits ou les parentés multiples ...................................................- 71 -
3. La fidélité en question.......................................................................................................- 75 -
.Critères et présentation de notre anthologie........................................................................................- 77 -
1. Du vers corrompu à la variante. ........................................................................................- 77 -
2. Orthographe ......................................................................................................................- 79 -
3. Vers les représentations du texte dans le temps ................................................................- 81 -
Les critères d'attribution.......................................................................................................................- 83 -
1. De la rumeur publique aux épigraphes..............................................................................- 85 -
2. La pratique des éditeurs ....................................................................................................- 90 -
DEUXIÈME PARTIE : LE DISCOURS SATIRIQUE DE VILLAMEDIANA. ENTRE
LE TRÔNE ET L'OPINION. .............................................................................................. - 98 -
IV. LES POÉSIES POLITIQUES DANS LA VIE DE VILLAMEDIANA. ...............................................- 100 -
Une intégration manquée. ..................................................................................................................- 100 -
La naissance d'un opposant politique.................................................................................................- 111 -
Le prophète assassiné.........................................................................................................................- 115 -
Un crime d'État ?................................................................................................................................- 121 -
V. LES IDÉES POLITIQUES DE VILLAMEDIANA...............................................................................- 130 -
Le poète de l’empire ..........................................................................................................................- 130 -
1 L’éloge des rois................................................................................................................- 130 -
2. Le passé comme modèle politique ..................................................................................- 136 -
3.La défense de Philippe III ................................................................................................- 142 -
L’exercice du pouvoir .......................................................

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents