PORTRAIT STATISTIQUE D
50 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
50 pages
Français

Description







PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET


(Cybermétriques)



VOLUME 2 Septembre 1999 –> Octobre 2001










Par

Marie Chantal Bergeron
&
Yvan Lauzon




En collaboration de M. Gilles St-Amant, UQÀM-ESG











© Bergeron & Lauzon, 1996 – 2001

- Tous droits réservés pour tout pays -

Québec, Canada – 30 septembre 2001
1 À propos des auteurs



Marie Chantal Bergeron est étudiante au baccalauréat en communications publiques
à l’Université Laval.


Yvan Lauzon est étudiant à la maîtrise en administration des affaires
(MBA pour cadres) de l’Université du Québec à Montréal.
Il est actif dans le domaine du Commerce électronique depuis mai 1989.

2 * PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET *

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

© Bergeron - Lauzon, 1996-2001

AVERTISSEMENTS

1. Le présent Profil statistique ou Métriques (ci-après appelé Profil) est produit depuis septembre 1996 par M.Yvan
Lauzon. En juillet 2001, Mme Marie Chantal Bergeron se joignait à cette initiative. Ces personnes (ci-après
appelées «les auteurs») recensent, dans leurs temps libres et sans rétribution, des données statistiques «non
confidentielles» publiées sur l'Internet, ainsi que dans des périodiques (revues, journaux) nationaux ou
internationaux. Ce Profil est établit à partir de sources primaires –soit des documents publiés par ceux qui
réalisent des études statistiques comme Statistiques Canada— et des ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 184
Langue Français

Exrait

                  
           
 
  PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET  (Cybermétriques)
VOLUME 2 Septembre 1999 –> Octobre 2001
Par  Marie Chantal Bergeron & Yvan Lauzon     En collaboration de M. Gilles St-Amant, UQÀM-ESG  
© Bergeron & Lauzon, 1996 – 2001  - Tous droits réservés pour tout pays -  Québec, Canada – 30 septembre 2001  
1
À propos des auteurs    Marie Chantal Bergeron             Yvan Lauzon            
 
   
   
   
est étudiante au baccalauréat en communications publiques à l’Université Laval.  
est étudiant à la maîtrise en administration des affaires (MBA pour cadres) de l’Université du Québec à Montréal. Il est actif dans le domaine du Commerce électronique depuis mai 1989.  
2
* PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET *  REMARQUES PRÉLIMINAIRES © Bergeron - Lauzon, 1996-2001  
  AVERTISSEMENTS  1. Le présent Profil statistique ou Métriques (ci-après appelé Profil) est produit depuis septembre 1996 par M.Yvan Lauzon. En juillet 2001, Mme Marie Chantal Bergeron se joignait à cette initiative. Ces personnes (ci-après appelées «les auteurs») recensent, dans leurs temps libres et sans rétribution, des données statistiques «non confidentielles» publiées sur l'Internet, ainsi que dans des périodiques (revues, journaux) nationaux ou internationaux. Ce Profil est établit à partir de sources primaires –soit des documents publiés par ceux qui réalisent des études statistiques comme Statistiques Canada— et des sources secondaires , soit des articles de périodiques faisant références à ces sources primaires. Le présent Profil n’est produit qu’à des fins pédagogiques seulement et il est distribué gratuitement, de façon électronique, pour le bénéfice du plus grand nombre d’internautes de la francophonie.  2. Ce Profil ne représente en aucun cas des conseils de nature stratégique, tactique ou opérationnelle. Ce Profil n’est pas non plus une étude de marché ou un document de nature similaire. Les auteurs désirent vous en avertir afin d’éviter toute confusion sur la nature et la portée réelle de ce document. Dans un tel contexte, les auteurs n’assument aucune responsabilité de quelque nature que ce soit. De même, en dépit du fait que des précautions ont été prises concernant la source des statistiques, aucune garantie de quelque nature que ce soit n'est accordée à propos de la fiabilité et la véracité des statistiques recensées ici; les méthodologies utilisées et la crédibilité des chercheurs n'ayant pu être vérifiées préalablement par les auteurs.  3. D'ailleurs une lecture attentive du présent document vous démontrera des écarts importants dans certains résultats d'études . Vous y retrouverez même certaines contradictions flagrantes. Dans un tel contexte, il n'appartient pas aux deux auteurs de déterminer «Qui dit vrai ?», «Qui est le plus près de la réalité ?» ou «Qui utilise la méthodologie la plus fiable ?». Les auteurs recensent donc ici des statistiques sans toutefois ne porter aucun jugement sur la valeur scientifique des données présentées ici.  4. Le présent Profil n’est en aucun cas exhaustif, puisqu’un certain tri a été fait dans les données statistiques ceci afin de s’assurer d’une couverture compatible aux principales sections de ce Profil, de la fiabilité de la source, de la redondance par rapport aux autres statistiques déjà publiées dans le présent numéro, ainsi que de la continuité avec les types de statistiques déjà publiées dans les éditions antérieures <anciens numéros>, etc.  5. Colligeant des données statistiques depuis 1996, les auteurs savent bien que les données prévisionnelles publiées dans les grands médias --souvent à la suite de communiqués de presse d’organisations (sources primaires privées) réalisant des études de marché ou des sondages pour le compte d’organisations spécifiques-- sont plus souvent «optimistes», que «réalistes» ou «pessimistes». Les auteurs souhaitent donc vous en avertir, afin de vous inciter à la plus grande prudence dans l’interprétation des données.  6. Soulignons dès à présent que le Commerce électronique sur l’Internet de type B2C représente encore moins de 1% de l’ensemble du commerce de détail , et ce, tant au Québec, qu’au Canada ou aux États-Unis. Le CyberCommerce n’est en donc qu’à ses débuts, même si la tendance est prometteuse.   REMERCIEMENT   Les auteurs désirent remercier toutes les personnes qui ont contribué à la révision de ce Portrait statistique et en particulier M. Louis Houle qui avait lui-même initié il y a quelques années des bulletins hebdomadaires électroniques («TechnoFlash») forts riches en statistiques et très appréciés par ses lecteurs assidus, ainsi que Me Thierry Piette-Coudol, avocat à la cour de Paris, pour sa couverture de l’espace européen.   
 
3
PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE   Le contenu et le format du présent Profil sont protégés par les lois et conventions nationales et internationales sur le droit d’auteur. Toute reproduction, totale ou partielle, du présent document doit être préautorisée par écrit, et ce, même si le présent Profil est distribué gratuitement. Pour information : Yvan.Lauzon@sympatico.ca    SITES WEB RICHES EN STATISTIQUES SUR INTERNET  Une liste de Sites Web riches en statistique sur le CyberCommerce et l’Internet figure au début du Profil. Cette liste recense des sources très intéressantes, tel le site Infomètre du Cefrio, qui renferme une foule de statistiques d’intérêt, dont le bulletin hebdomadaire de nouvelles «Systech» < http://www.infometre.Cefrio.qc.ca >et le bulletin électronique de l’Institut du Commerce électronique (ICE) < http://www.institut.qc.ca >. Il est possible de s’abonner gratuitement à ces bulletins en consultant les sites mentionnés.   VOLATILITÉ DES ADRESSES ÉLECTRONIQUES DE DOCUMENTS   Quoiqu'un soin particulier ait été apporté dans la transcription des adresses électroniques de documents retrouvés sur Internet, il est possible que l'adresse ne soit plus valide au moment de votre consultation, compte tenu de la volatilité des adresses et des liens dynamiques sur le WEB. Les auteurs vous proposent alors le petit truc suivant: entrez une adresse plus courte, en retranchant un pallier à la fois (ce qu'il y a entre deux barres obliques).    Par exemple, si l'adresse suivante ne fonctionne pas :  (http://www.organisation.ca/securite/web/statistiques.htm)  Essayez :  (http://www.organisation.ca/securite/web)  Puis essayez :  (http://www.organisation.ca/securite)  Finalement, tentez :  (http://www.organisation.ca)   VERSION ÉLECTRONIQUE  Pour obtenir gratuitement une copie électronique du dernier numéro de ce «Portrait statistique», vous êtes prié de transmettre un message par courriel à : Yvan.Lauzon@sympatico.ca  avec la mention «Obtention dernier numéro – Portrait statistique» à titre d’objet du message.  Le document vous sera transmis rapidement en format .PDF pour la récupération par le logiciel gratuit Acrobat reader de la firme Adobe. Des avis de mise à jour vous seront également expédiés automatiquement. Veuillez noter qu’aucune distribution de «copie papier» ou de copie électronique dans un autre format que le PDF ne pourra être assurée.   QUESTIONS, COMMENTAIRES, SUGGESTIONS   Vous êtes invité à transmettre vos questions, commentaires et suggestions d'ajouts par courriel à : Yvan.Lauzon@sympatico.ca    MISE A JOUR   Volume 1 - Dernière mise à jour semestrielle : 1996-09 (Première) 1999-09 (Finale) Volume 2 - Dernière mise à jour trimestrielle: 2000-01 (Première) 2001-09 (Actuelle)
 
4
—ñŠ¨NŠn°þ!" style="top:1246px;left:142px;width:236px;height:24px;">
* PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET *  LISTE DE RÉFÉRENCES RICHES EN STATISTIQUES  © Bergeron & Lauzon, 1996-2001   Voici quelques adresses de sites Web riches en données statistiques.  Inventaire d'enquêtes sur l’Internet    Internet Society (ISOC)  ( http://www.isoc.org/internet/stats )  Site Web de référence   Autoroute de l’information (Gouvernement du Québec)  ( http://www.tresor.gouv.qc.ca )    CommerceNet  ( http://www.commerce.net )   Industrie Canada – Groupe sur le Commerce électronique  ( http://www.e-com.ic.gc.ca )   Institut du Commerce électronique du Québec  ( http://www.institut.qc.ca )  Périodique électronique ayant une bonne couverture du Commerce électronique   Cnet.com  ( http:/news.cent.com )   Bénéfice Net  ( http://wwwbenefice.net )     Computer World  ( http://www.computerworld.com )   E-Commerce Times  ( http://www.ecommercetimes.com )   France Internet News  ( http://france.internet.com/news )   Industry Standard (The)  ( http://www.thestandard.com/subject/ecommerce )   Internet.com  ( http://ecommerce.internet.com )   ZDNet  ( http://zdnet.com/ebusiness )
 
5
* PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET *  REMARQUES SUR LA PRÉSENTATION DES MÉTRIQUES  © Bergeron - Lauzon, 1996-2001   ORDRE DES STATISTIQUES  Pour des raisons pratiques, les statistiques ne sont pas toujours placées dans le même ordre à l’intérieur de chacune des 10 sections. Toutefois, l’ordre le plus fréquent est le suivant : statistiques concernant le Québec, le Canada, les États-Unis, l’Amérique du Nord, l’Europe (d’abord la France, puis le Royaume-Uni <UK>), le Monde entier, etc.  À l’intérieur de ces «rubriques» (ex. :CANADA), les statistiques les plus récentes se retrouvent habituellement au début et les plus anciennes à la fin. Par contre, les prévisions (événements futurs) sont généralement placés en fin de rubrique.  Veuillez noter que le symbole suivant * * * sépare la sous-section qui contient les articles classés par région (ex : Canada), de la sous-section des articles classés par ordre alphabétique de sujet.   ORDRE D’ÉCRITURE DES INFORMATIONS  Les articles sont habituellement rédigés comme suit : d’abord la couverture géographique de la statistique (ex. : QUÉBEC), puis le thème ou le sujet de chaque statistique (ex. QUÉBEC – PME – PRÉSENCE SUR LE WEB) sont inscrits en lettres MAJUSCULES au tout début de chaque article (ou statistique).  La période visée (ex. : en novembre 2000) et l’organisation ayant réalisé l’étude ou le sondage évoqué (ex. : Statistique Canada) suivent tout de suite après, en lettre minuscules. Ensuite figure le texte principal de la statistique (le contenu), suivi de la source (ex. : Les Affaires, Cahier Commerce électronique, 29 avril 2000) et, le cas échéant, d’une adresse Web (URL) de référence.  FORME DU TEXTE  Dans le présent document, la forme masculine n’est utilisée que par souci de concision.   ABRÉVIATIONS   K Millier (kilo) (10 exp. 3) Ex. : 1 K emplois  M Million (méga) (10 exp. 6) Ex. : 2 M d’internautes  G Milliard (giga) (10 exp. 9) Ex. : 3 G$US (1 milliard de $ US)  T Trillion (tétra) (10 exp. 12) Ex. : 4 T octets ou caractères d’information   AFP Agence France-Presse  AP Associated Press  PC Presse Canadienne   NDLR Note de la rédaction (auteurs)   B2B «Business to Business» Entreprise à Entreprise  B2C «Business to Consumer» Entreprise à Consommateur  C2B «Consumer to Business» Consommateur à Entreprise  C2C «Consumer to Consumer» Consommateur à Consommateur   T.I. Technologies de l’information        * * *
 
7
* PORTRAIT STATISTIQUE D'INTERNET * MÉTRIQUES – SECTIONS 1 à 10 © Bergeron - Lauzon, 1996-2001  
    SECTION 1. PÉNÉTRATION DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION  • QUÉBEC – INFORMATISATION DES MÉNAGES – En août 2000, 54 % des ménages possédaient un ordinateur à la maison. En décembre 2000, 36 % des ménages étaient branchés à Internet à domicile. À l’automne 2000, 55 % y avait accès (maison + extérieur) alors que le taux d’usager régulier (au moins 1 fois par semaine) atteignait 39 %. Source : Tendances années 2000 : La mesure du phénomène Internet. Cefrio – Léger Marketing. Janvier 2001.  • CANADA – INFORMATISATION DES MÉNAGES – Fin 1999, selon la firme ACNielsen, la proportion des ménages (foyers) possédant un ordinateur passait à 61%, contre 58% en 1998. Trois ménages sur dix ont payé moins de 1,5 K $Can pour leur ordinateur. Source : Journal de Québec, 2 février 2000.  • CANADA – POSSESSION DE TECHNOLOGIES – Selon Statistiques Canada et Ernst & Young, le taux de possession de technologies d’utilisation courante étaient les suivants : télévision (98,8%), magnétoscope (88,1%), télédistribution (73,2%), ordinateur personnel (56%), accès à Internet (56%), Internet à la maison (39%), téléphone cellulaire (26,1%). Source : Les Affaires, Cahier Commerce électronique, 15 avril 2000.  • ÉTATS-UNIS – INFORMATISATION DES MÉNAGES – Selon l’Institut Scarborough Research, 59% des ménages américains étaient équipés d’un ordinateur. Source : Le Soleil, 6 septembre 2000.  • ÉTATS-UNIS - APPLICATIONS EN DÉVELOPPEMENT– En octobre 2000, la firme Jupiter a sondé des entreprises américaines afin de connaître les applications implantées et celles prévues dans les 18 prochains mois. Les applications les plus populaires demeurent : les systèmes commerciaux (92%), le marketing (76%), les logiciels intégrés de gestion des ressources (ERP) et la gestion des relations avec les clientèles (CRM) (53%), le support à la décision (53%), les collecticiels (50%). Source : Jupiter. < http://www.jupiter.com >  • ÉTATS-UNIS - PRODUCTIVITÉ - Les technologies de l’information ont contribué pour plus de la moitié des gains de productivité depuis 1995 aux États-Unis et pour près du tiers de la croissance. La productivité a progressé de 2,8% par an de 1995 à 1999 soit deux fois plus rapidement que de 1973 à 1995. AFP. Le Devoir, 6 juin 2000.  • MONDE – VENTE MICRO-ORDINATEURS – Selon Gartner Group, la croissance des ventes de micro-ordinateurs a chuté en 2000, par rapport à 1999 (soit 13,9 % de croissance, contre 23,3 % l’année précédente). Les prévisions de croissance pour 2001 serait de 1,4 %. Source : Les Affaires, 10 mars 2001.  • JAPON – TÉLÉPHONE CELLULAIRE – En mars 2001, selon le Nomura Research Institute, 66,8 M de japonais avaient un abonnement à un téléphone cellulaire. Source : La Presse, 20 juin 2001.         * * *  • «BLUE TOOTH» - La technologie «Blue Tooth» permet aux appareils qui en sont dotés de communiquer entre eux. Par exemple, une machine pourrait signalé automatiquement un entretien à l’ordinateur du fabriquant ou à un magasin de service autorisé. Un projet pilote touchant 9 K foyers se déroule actuellement en Suède. Source : Journal les Affaires, 6 janvier 2001.  • COMMERCE MOBILE - En matière d'affaires électroniques, c'est l'Amérique du Nord qui est en avance sur l'Europe. Selon Forrester Research, 77 % des revenus mondiaux du Commerce électronique en 2000 provenaient de l'Amérique du Nord. Les entreprises canadiennes et américaines possèdent un avantage concurrentiel par rapport aux entreprises européennes pour tout ce qui touche aux technologies Internet, aux ordinateurs, aux
 
9
réseaux informatiques et au développement de logiciels. La complémentarité de l'Amérique du Nord et de l'Europe devient donc évidente. Source : Globe And Mail, 7 décembre 2000. (Réf : Bulletin Systech).  • COMMERCE MOBILE – En juin 2000, IDC Canada prédisait qu’en 2004, 95% des téléphones mobiles auraient un accès Internet, soit 500 M d’appareils. Source 1 : Le Devoir, 13 juillet 2000. Source 2: National Post, 13 juin 2000.  • COMMERCE MOBILE – Gartner Group estime qu’en Amérique du Nord il y aura en circulation d’ici 2003 plus de 1 G «petits bidules sans fil» avec un accès Internet. Pour sa part, le Yankee Group prédit que plus de 30% des utilisateurs de «sans fil» navigueront sur le Web avec le petit appareil mobile. Enfin, Angus Reid prédisait en mars 2000 que 10% des internautes canadiens prévoient acquérir d’ici mars 2001 un appareil sans fil pour accéder au Web. Source : Les Affaires, Cahier Commerce électronique, 4 novembre 2000.  • COURRIEL – Selon la maison Gartner l’employé américain passe en moyenne 49 minutes par jour à lire des courriels ou à y répondre, une hausse de 30 à 35 % depuis l’an dernier. Ferris Research estime pour sa part que le courriel occupera les cadres d’entreprises en moyenne 4 heures par jour dès 2002 si rien n’y est fait. Certaines entreprises comme Intel offrent maintenant des cours à leur employé sur la gestion des courriels. Source : La Presse (d’après USA Today), 5 juillet 2001.  • COURRIEL – Selon Messaging Online, il y avait 569,2 M d’adresses électroniques dans le monde à la fin de 1999, contre 101 M en 1995. Source : Le Soleil, 6 septembre 2000.  • COURRIEL – Selon IDC Canada, le volume quotidien de message de courriel devrait atteindre 26,1 G. Source : Globe and Mail, 3 février 2000.  • COURRIEL – En 2001, il y aurait 2,5 G messages de courriels échangés chaque jour, dont 2/3 le seraient dans un environnement intranet. Source : Bulletin de la FIQ, juillet – août 2001.  • COURRIEL – Selon Jon Anton de Perdue University, 1 T de messages électroniques ont été expédiés en 1999. Ce chiffre devrait doubler d’ici 2001. 70% des contacts entre les entreprises et leurs clients pourraient se faire par courriel et Web d’ici 2002. Source : Les Affaires, Cahier Commerce électronique, 18 novembre 2000.  • ORDINATEUR PORTABLE – En 2001, selon IDC, les ventes d’ordinateurs portables devraient régresser de 1,6 % à environ 130 M d’unités. En terme monétaire, il s’agit d’une baisse de 10,8 % des ventes. Source : La Presse, 12 septembre 2001.  • RECONNAISSANCE DE LA VOIX – Selon Dataquest, les ventes mondiales d’applications en reconnaissance de la voix passeront de 247 M$US à 4,5 G$ US en cinq ans. Le coût par appel d’un système de reconnaissance vocale est 10 fois moindre à 32 K appels par an (0,10 $US contre 1,06 $US). Source : Info Québec, vol. 25 no. 3  • TÉLÉVISION INTERACTIVE – Selon la firme québécoise ZAQ, la possibilité de cliquer sur des bannières défilant au petit écran --lors de «la soirée du Hockey» par exemple-- pour consulter une publicité et acheter en ligne est pour très bientôt. Source : Les Affaires, Cahier Commerce électronique, 15 avril 2000.  • TÉLÉPHONIE MOBILE : En matière de télécommunications sans fil, l'avance de l'Europe par rapport à l'Amérique du Nord est indéniable. La popularité des téléphones sans fil est telle que l'industrie européenne du «sans fil» est à l'avant-scène de l'industrie mondiale. La Suède, où 83 % de la population avait un cellulaire en septembre 2000, est un bon exemple de la popularité des appareils «sans fil» en Europe. En comparaison, au Canada ce pourcentage n'est que de 21 %. L'adoption massive du cellulaire en Europe s’explique par plusieurs facteurs (frais de services téléphoniques européens déjà comptabilisés par appel, délai de branchement d’une nouvelle ligne souvent important, fiabilité douteuse du réseau terrestre dans certaines régions, etc.). Sans compter qu'en 1980, l'Union européenne a décidé d'adopter un seul standard commun pour les communications sans fil qui s'étend pratiquement à la grandeur de l'Europe. Ce standard a permis aux entreprises de télécommunications sans fil d'obtenir des économies d'échelle, de développer une couverture plus grande du réseau sans fil et d'offrir une plus grande gamme de services. : Globe And Mail, 7 décembre 2000. (Réf : Bulletin Systech).
 
10
SECTION 2. CROISSANCE DE L'INTERNET  • CANADA – NOMS DE DOMAINE – La procédure de réinscription obligatoire des noms de domaine au Canada a mis en évidence 45 K noms de domaine qui «restaient dans les limbes», soit «qui n’étaient plus utilisé», soit «que le propriétaire était fautif en ne respectant pas l’échéance». Source : La Presse, 2 déc. 2000.  • ÉTATS-UNIS – POLLUPOSTAGE (JUNKMAIL, SPAMMING, SPAMMEUR) – Il y a 2,4 M de PME aux Etats-Unis. Si seulement 1 % d’entre elles transmettaient un courriel publicitaire par an. Cela ferait 657 messages par jour dans la boîte aux lettres des internautes. America Online (AOL) estime que 30 % des courriels qui transigent par son réseau sont des courriels publicitaires non sollicités. Source : La Presse, 28 mai 2001.  • MONDE - INTERNAUTES – Dans le cadre d’une conférence organisée par l’OMPI et tenue le 19 septembre 2001, on y apprenait qu’il y avait 460 d’internautes dans le monde (soit 6 % de la population), il y a 36 M de noms de domaines et il s’ajoute 7 M de pages quotidiennement. Source : Journal de Montréal (AFP), 20 septembre 2001.  • MONDE - INTERNAUTES – En janvier 2000, selon un sondage réalisée par Angus Reid auprès de 28 374 consommateurs de 34 pays, il y avait plus de 300 M d’internautes dans le monde. 20% des répondants avaient un accès Internet à la maison, contre 97% pour un téléviseur, 48% pour un téléphone cellulaire et 42% pour un ordinateur personnel. Source : La Presse, 23 mars 2000.  • MONDE - INTERNAUTES – En janvier 2000, selon un sondage réalisée par Angus Reid auprès de 7 076 internautes de 30 pays et de 21 298 consommateurs de 34 pays (NDLR : le nombre de répondants de l’article ci-haut ne correspond pas), il y avait 12,5 M d’internautes au Canada (56% de la population), contre 108,1 M aux États-Unis (59% de la population). Le Canada arrive donc maintenant au 2 e rang mondial pour la proportion de la population qui utilise Internet. Selon cette enquête qui a coûté plus de 1 M$, la Suède atteint 53%, l’Australie 48%, la Suisse 45% et la Finlande (44%). Source : Globe and Mail, 22 mars 2000.  • MONDE - INTERNAUTES – En 2000, selon Industry Standard, il y avait 196,1 M internautes dans le monde. Source : Le Soleil, 6 septembre 2000.  • MONDE - INTERNAUTES – En 2000, selon IDC, il y avait entre 245 et 338 M d’internautes. Source : Québécois & Internet – NetTendances. Janvier 2001.  • MONDE - INTERNAUTES – Selon eTForecast, il y avait 135 M d’internautes aux Etats-Unis en 2000, alors qu’il y en avait 95 M en Europe. D’ici 2005, il y aurait 1,17 G internautes dans le monde. Source : Le Devoir, 7 février 2001.  • MONDE – INTERNAUTES - En mai 2000, eTForecasts, prédisait qu’il y aurait 375 M d’internautes en provenance des États-Unis (36,2%), du Japon (7,2%), de l’Allemagne (5,1%), de la Grande Bretagne (4,8%), la Chine (4,2%), le Canada (4,1%, soit 15,2 M d’internautes)., l’Italie (3,1%), la France (2,4%).  • MONDE – PriceWaterhouseCoopers prévoit qu‘il y aura 400 M d’internautes en 2002, contre 142 M en 1998. Source : Gazette, 31 mai 2000.  • MONDE - ORDINATEUR HÔTE – En 2001, selon Network Wizards il y avait 109 M d’ordinateurs hôte («host») branchés sur l’Internet (NDLR : ordinateurs auquel on a assigné une adresse IP dédiée., partagée ou commutée). Source : Bulletin de la FIQ. Juillet-août 2001.  • MONDE - ORDINATEUR HÔTE – En juillet 2000, il y avait 93 M d’ordinateurs hôte («host») branchés sur l’Internet (NDLR : ordinateurs ayant une connexion continue). Source : Network Wizards < http://www.nw.com >  • MONDE - SERVEUR WEB (HTTP) – En novembre 2000, le nombre de serveur Web dépassait les 25,6 M. Source Netcraft < http://www.netcraft.com/survey >
 
11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents