43 pages
Français

Roland Barthes: bibliographie générale (textes et voix), 1942-1981 - article ; n°1 ; vol.36, pg 131-173

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Communications - Année 1982 - Volume 36 - Numéro 1 - Pages 131-173
43 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1982
Nombre de lectures 33
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Thierry Leguay
Roland Barthes: bibliographie générale (textes et voix), 1942-
1981
In: Communications, 36, 1982. pp. 131-173.
Citer ce document / Cite this document :
Leguay Thierry. Roland Barthes: bibliographie générale (textes et voix), 1942-1981. In: Communications, 36, 1982. pp. 131-173.
doi : 10.3406/comm.1982.1545
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/comm_0588-8018_1982_num_36_1_1545Bibliographie générale
(textes et voix)
1942-1982
etablie par
Thierry Leguay Roland Barthes présent
(préface)
faire ceux en vite, œuvre commençais références, qu'importait à peu de mais, désir universitaires certaines C'était d'abord pourraient d'écriture bibliographie bêtes) d'un n'ai Barthes, les 1975-1976), que point « telle séminaire 1980), Présenter \J Ces Raison Enfin, 1971, même son « lieux l'on perdurer affectif, jamais après période aires ce connus « de — > dès motifs stupide dans quant aussi travail. discours, au préparer nomme et, alors raisons et où, privilégiés amitiés temps d'ordre où > quelques survenir, que « de pu » d'intérêt la son les d'abord à moins succès de malgré sur se sont bien pour (qu'il sa : que aux « répertorier accident un commencer pages ce moi-même) manifestait localiser son Bibliothèque d'ordre mémoire... travail, « le vives). une un je de tel l'intelligentsia monotones textes matériel fut « le moi a > travail... et échanges de — le la commençais du Discours mois trois sujet décrit thèse travail espace qui la nombre vie, possible, publication car » plus intellectuel Cette une mort, de que > (puisque tous suivent ayant ordres de c'est telle quelles dans le un ensuite qui en permet manière la d'amitié » l'on de amoureux (ternes vie plus troisième ses ) donc, élevé voir . l'essentiel. thèse émission m'ont passé, J'espérais lettres je ») des un : nous revient possède R. écrits ces que affectif, vivement (telle (dans : suivis grand (et à Barthes très faisait études d'auditeurs, une que et c'est accidents de d'autres incité (et me fussent fut ronronnants). (la le (puisque cycle >, bel telle ou revue V le à « que J'avais prit par enlevée de espace puis ses savoir) correspondance matériel ce entrer sortir sens universitaires exposer tel article (ses — son sur avec bibliographie cette connaissait ce le qui cours, les de au écrit par et où désir préoccupations travail amicale était tel la connu » convivial d'une publications vérifier le Collège même la présent lui ressortit R. intitulé mort exemple), (de les époque et thème lui peu 26 circulation Barthes Pour — d'abord de créé, intellectuel. motifs certaine R.B. m'éloigner) pouvoir mars (raisons avec connus, avait « délicatesse), (de obligé, son de ou retrouver que diverses était au « abordé par permet datent en Au France lettres) de enseignement) 1980, participait lui et (tout moment posthumes achevé à constituait la propre l'un manière faire retrouver sont ses séminaire dominantes), un qui voulant l'EPHE de « par de raisons, pour ouvrages, vivance au jour à — (de des constater » « toujours tenaient quelque la j'eus l'œuvre Roland repérer faire R.B. moins et d'une cours où 1976 lieux suite de cette — dire moi très son qui (en des >). le ce je à » ;
133 Thierry Leguay
comment se « démultiplie » aujourd'hui l'activité d'un intellectuel, à travers
préfaces, articles, colloques, émissions radiophoniques, etc.
Est-il besoin d'ajouter qu'un tel travail n'est là que pour donner à lire
R. Barthes — fournir des incitations (des « envies >) — , de même que pour
certains d'entre nous ses textes furent, et sont aujourd'hui, de grands
déclencheurs de désir (de lecture et d'écriture) ?
Roland Barthes présent : que ce travail puisse ainsi honorer sa présence.
c'est-à-dire aussi : ses textes et son amitié comme un présent. Précisions liminaires
A. Cette bibliographie comporte les rubriques suivantes :
I Livres.
n Articles, entretiens et comptes rendus,
ni Chroniques du Nouvel-Observateur.
IV Préfaces et participations à des ouvrages collectifs.
V Interventions brèves, non répertoriées par R. Barthes (réponses à des
enquêtes, tables rondes et participations à des discussions lors de
colloques).
VI Cours, séminaires et conférences.
VII Émissions et entretiens radiophoniques.
VIII et télévisés.
IX Dessins, expositions.
X Films.
XI Livres et numéros spéciaux de revues consacrés à R. Barthes.
B. Cette bibliographie et ce classement proviennent de la conjonction de mes
propres recherches et de l'utilisation du répertoire que tenait R. Barthes.
Ayant pu consulter celui-ci, j'en ai conservé intégralement la numérotat
ion. Mais R. Barthes, d'une part n'avait noté que les références présentes
dans les quatre premières rubriques (et avec de nombreuses omissions),
et, d'autre part avait fait, plusieurs fois, des erreurs de numérotation.
Ainsi, afin de respecter la numérotation de R.B., 1° j'ai rétabli les
références manquantes en ajoutant une lettre au numéro donné par R.B.
(par ex. 273 a), et 2° j'ai inséré des ri* bis et ter lorsque sa numérotation
prêtait totalement à confusion (voir en particulier les notices 273 et 275 de
la rubrique des Articles). Par ailleurs, R.B. avait parfois noté un même
texte deux fois, dans la rubrique des Articles et dans celle des Préfaces ; j'ai
fait de même, toujours pour respecter son classement, en effectuant, entre
parenthèses, un renvoi à l'autre notice.
C. Les crochets entourant certains numéros signifient qu'il s'agit de textes
publiés à titre posthume.
D. Lorsque le titre de l'article ou de l'entretien n'est pas suffisamment
explicite, son contenu est très brièvement indiqué entre parenthèses, ou,
s'il s'agit d'un article portant sur un livre, l'auteur et le titre de cet
ouvrage.
135 Roland Barthes
E. A la fin de chaque notice est noté, si besoin est, entre parenthèses et sous
forme abrégée, le livre de R. Barthes où a été republiée la préface, l'article
ou l'entretien. Les abréviations sont les suivantes : DZ, Le Degré zéro de
l'écriture ; M, Mythologies ; SR, Sur Racine ; EC, Essais critiques ; ES,
L'Empire des signes ; SFL, Sade, Fourier, Loyola ; NEC, Nouveaux Essais'
critiques ; RB, Roland Barthes par Roland Barthes ; FDA, Fragments d'un
discours amoureux ; SE, Sollers écrivain ; GV, Le Grain de la voix ; 00,
L'Obvie et l'Obtus.
F. Les délais d'achèvement de ce travail, tels qu'ils m'étaient imposés par la
publication de ce numéro, m'ont empêché d'insérer dans le corps de la
bibliographie quelques références de textes et d'émissions retrouvées par
la suite. Je les indique donc ici, en les faisant suivre, entre parenthèses, du
numéro correspondant à la place qu'elles auraient dû occuper dans cette : Prospectus, pour l'exposition « Ma-Espace/Temps au
Japon », musée des Arts décoratifs, 4e tr. 1978 (II. 340b) ; « Témoignag
e », dans Vincennes ou le Désir d'apprendre, À. Moreau, 1979 (\. 33
bis) ; Participation à l'émission « Ouvrez les guillemets », TF1, 4 févr.
1974.
G. Je dois, pour finir, remercier d'abord indirectement Stephen Heath qui, à
la fin de son ouvrage sur R. Barthes, Vertige du déplacement (Fayard,
1974), avait publié une précise et « précieuse » bibliographie des écrits de
R. Barthes (mais arrêtée à l'année 1973, et différemment organisée que
celle-ci).
Je dois aussi remercier, pour l'aide qu'ils m'ont apportée, quelques amis
(A. Duchesne, C. Hulot, A. Mala), certains journaux (l'Express, le
Nouvel- Observateur et le Monde, en particulier), M. A. Bounfour (conser
vateur à la bibliothèque de l'université de Rabat), M. A. Bensmaïn
(journaliste à l'Opinion, à Rabat), Messieurs D. Percheron et F. Wahl,
grâce auxquels ce travail a pu voir le jour, et enfin A. Robert, la fidèle
dactylographe de la première mouture de ce travail. I. Livres.
1 Le Degré zéro de l'écriture, Seuil, coll. < Pierres vives », 1953.
Rééd. en coll. de poche, suivi des Éléments de sémiologie,
Denoël/Gonthier, coll. « Médiations », 1965. Nouv. rééd., suivi
des Nouveaux Essais critiques, Seuil, coll. « Points »,, 1972.
2 Michelet par lui-même, (ill. en noir), Seuil, coll. « Écrivains de
toujours », 1954.
3 Mythologies, Seuil, coll. « Pierres vives », 1957. Rééd. en coll. de
poche, Seuil, coll. « Points », 1970, avec une préface inédite.
4 Sur Racine, Seuil, coll. « Pierres vives », 1963. Rééd. en coll. de
poche, Seuil, coll. « Points », 1979.
5 Essais critiques, Seuil, coll. « Tel Quel », 1964. 6e éd. avec un
avant-propos inédit (1971). Rééd. en coll. de poche, Seuil, coll.
« Points », 1981.
6 Éléments de sémiologie (à la suite de Le Degré zéro de récriture),
Denoël/Gonthier, coll. « Médiations », 1965.
7 Critique et vérité, Seuil, coll. « Tel Quel », 1966.
8 Système de la Mode, Seuil, 1967.
9 S/Z (sur Sarrasine, de Balzac), Seuil, coll. « Tel Quel », 1970.
Rééd. en coll. de poche, Seuil, coll. « Points », 1976.
10 L'Empire des signes (sur le Japon ; ill. en noir et en coul.), Skira,
coll. « Les Sentiers de la création », 1970. Rééd. en coll. de poche,
Flammarion, coll. « Champs », 1980.
11 Sade, Fourier, Loyola, Seuil, coll. « Tel Quel », 1971. Rééd. en
coll. de poche, Seuil, coll. « Points », 1980.
12 Nouveaux Essais critiques (à la suite de Le Degré zéro de
récriture), Seuil, coll. « Points », 1972.
13 Le Plaisir du texte, Seuil, coll. « Tel Quel », 1973. Rééd. en coll.
de poche, Seuil, coll. « Points », 1982.
14 Roland Barthes par Roland Barthes (ill. en noir), Seuil, coll.
« Ecrivains de toujours », 1975.
15 Fragments d'un discours amoureux, Seuil, coll. « Tel Quel »,
1977. (Publ. partielle dans Libération, 8 avr. 1977.)
137 Roland Barthes
16 Leçon inaugurale (faite le 7 janv. 1977, au Collège de France),
Collège de France, 1977. Rééd. Seuil, 1978, sous le titre : Leçon.
(Publ. partielle dans le Monde, 10 janv. 1977 ; titre du journal :
« Portrait du sémiologue en artiste >. Diffusée à France-Culture,
11 janv. 1977.)
17 Sollers écrivain (recueil d'art, publ. antérieurement, auxquels
s'ajoutent quelques pages extraites du cours sur « le Neutre >,
Collège de France, 1977-1978), Seuil, 1979.
18 La Chambre claire : note sur la photographie (ill. en noir, une ill.
en coul.), Gallimard/Seuil, coll. « Les Cahiers du cinéma »,
1980.
[19] Le Grain de la voix : entretiens, 1962-1980, Seuil, 1981.
[20] L'Obvie et VObtus : essais critiques, III, Seuil, 1982.
IL Articles, entretiens et comptes rendus.
1942 1 « Culture et tragédie », Existences (revue du Sanatorium des
étudiants de France, Saint-Hilaire-du-Touvet), 1942.
2 «Notes sur André Gide et son Journal», Existences, 1942.
(Republ. partielle dans le Magazine littéraire, 97, févr. 1975.)
1943 3 t Les Anges du péché » (sur le film de R. Bresson), Existences, 30,
1943.
4 « A propos du numéro spécial de Confluences sur les problèmes
du roman », Existences, 31, juill. -août 1943.
5 « Plaisir aux classiques », Existences, 32, 1943.
1944 6 « En Grèce », juill. 1944.
7 « Réflexions sur le style de l'Étranger », Existences, juill. 1944.
1947 8 « Gromaire, Lurçat et Calder », France-Asie, 10, 15 janv.
1947.
9 « Le Degré zéro de l'écriture », Combat, 1er août 1947 {DZ).
10 « Responsabilité de la grammaire », Combat, 26 sept. 1947
(DZ).
11 Prospectus, pour une exposition de D. Marty, Galerie Nina
Dausset, Paris, 1947.
1950 12 « Les Révolutions suivent-elles des lois ? » (sur le livre d'A.
Joussain, Les Lois des révolutions), Combat, 1950.
13 « Bakounine et le panslavisme révolutionnaire » (compte rendu
du livre de B. Hepner), Combat, 10 août 1950.
14 « Un prolongement à la littérature de l'absurde » (sur le livre de J.
Cayrol, Lazare parmi nous), Combat, 21 sept. 1950.
15 « Pour un langage réel » (titre de M. Nadeau) : série réunissant les
articles suivants :
i« Triomphe et rupture de l'écriture bourgeoise », Combat, 9 nov.
1950 (DZ).
n* L'artisanat du style », Combat, 16 nov. 1950 (DZ).
138 Bibliographie générale
m* L'écriture et le silence », Combat, 23 nov. 1950 (DZ).
iv « et la parole », 7 déc. 1950 {DZ).
v« Le sentiment tragique de l'écriture », Combat, 16 déc. 1950
(DZ).
1951 16 « Michelet, l'histoire et la Mort », Esprit, avr. 1951.
17 « "Scandale" du marxisme ? » (sur le livre de R. Caillois,
Description du marxisme), Combat, 21 juin 1951.
18 « Le temps du récit», Combat, 16 août 1951.
19 « Humanisme sans paroles », Combat, 13 sept. 1951.
20 « La troisième personne du roman », Combat, 13 sept. 1951.
21 « Phénoménologie et matérialisme dialectique » (sur le livre de
Tran Duc Thao), Combat, 11 oct. 1951.
22 « La querelle des égyptologues », Combat, 25 oct. 1951.
23 « A propos d'une métaphore » (le marxisme est-il une « Egli
se » ?), Esprit, nov. 1951.
1952 24 « Jean Cayrol et ses romans », Esprit, mars 1952.
25 « Le monde où l'on catche », oct. 1952 (M).
26 « Écrivains de gauche ou littérature de gauche ? », VObservateur,
27 nov. 1952.
1953 26 a « Compte rendu d'une enquête sur la littérature et la gauche » (en
collab. avec M. Nadeau), VObservateur, 15 janv. 1953.
27 « Folies-Bergère », Esprit, févr. 1953.
28 « Le Prince de Hombourg au TNP », Lettres nouvelles, mars
1953.
29 « Maîtres et esclaves » (compte rendu du livre de G. Freyre),
Lettres nouvelles, mars 1953.
30 « Les mots sont aussi des demeures » (sur un recueil de poèmes de
J. Cayrol), Lettres nouvelles, mai 1953.
31 « Le monde-objet » (sur la peinture hollandaise), Lettres nouv
elles, juin 1953 {EC). (Trad. angl. dans Art and Literature, 3,
aut.-wint. 1964.)
32 « Le Libertin » (opéra de Stravinsky à l'Opéra-Comique), Théât
re populaire, 1, mai-juin 1953.
33 « Pouvoirs de la tragédie antique », Théâtre populaire, 2, sept.
1953.
34 « Visages et figures », Esprit, juill. 1953 (M, en partie seulement,
sous le titre : « L'acteur d'Harcourt »).
35 < Hamlet, c'est beaucoup plus qu'Hamlet » (sur le livre de J.
Paris, Hamlet), 27, rue Jacob (bulletin des éd. du Seuil), 7, sept.
1953.
36 « Féminaire de Michelet », Lettres nouvelles, nov. 1953.
37 « L'Arlésienne du catholicisme » (sur la pièce de P. Claudel,
Christophe Colomb, au théâtre Marigny), Lettres nouvelles, nov.
1953.
139 Roland Barthes
38 « Littérature inhumaine >, Lettres nouvelles, nov. 1953.
1954 39 « Jules César au cinéma », janv. 1954 (M).
40 « Le silence de Don Juan », Lettres nouvelles, févr. 1954.
41 « Au cinémascope », Lettres nouvelles, févr. 1954.
42 « Editorial » (non signé), Théâtre populaire, 5, janv.-févr.
1954.
43 « Don Juan » (de Molière, mise en scène de J. Vilar, au TNP),
Théâtre populaire, 5, janv.-févr. 1954).
44 « et collectivité » (sur un ouvrage collectif, dir. par A.
Villiers), Théâtre populaire, 5, janv.-févr. 1954.
45 « Fin de Richard II » (sur G. Philipe, dans le rôle de Richard, au
TNP), Lettres nouvelles, mars 1954.
46 « Avignon, l'hiver », France-Observateur, 15 avr. 1954.
47 « Monsieur Perrichon à Moscou » (sur la visite officielle de la
Comédie-Française en URSS), France-Observateur, 29 avr.
1954.
48 « L'Étranger, roman solaire », Club (bulletin du Club du Meilleur
Livre), avr. 1954.
49 « Versailles et ses comptes » (sur le film de S. Guitry, Si Versailles
m'était conté), Lettres nouvelles, mai 1954.
50 « Ruy Bias » (mise en scène de J. Vilar, au TNP), Théâtre
populaire, 6, mars-avr. 1954.
51 « Un bon petit théâtre » (sur R. Planchon), France-Observateur,
13 mai 1954.
52 « Une tragédienne sans public » (sur M. Casarès), France-
Observateur, 27 mai 1954.
53 « Godot adulte », France-Observateur, 10 juin 1954.
54 « Pré-romans », 24 juin 1954.
55 « Théâtre capital » (sur Brecht), France-Observateur, 8 juill.
1954.
56 « Jean Cayrol : l'Espace d'une nuit », Esprit, juill. 1954.
57 « Egmont » (de W. Goethe, mise en scène de R. Hermantier, au
théâtre Marigny), Théâtre populaire, 7, mai-juin 1954.
58 « Littérature objective » (sur deux livres d'A. Robbe-Grillet, les
Gommes et Trois Visions réfléchies), Critique, 86-87, juill. -août
1954 (EC). (Trad. angl. dans Robbe-Grillet, Two Novels, Grove
Press, New York, 1965.)
59 « Le comédien sans paradoxe » (sur Brecht), France-Observat
eur, 22 juill. 1954.
60 « Pour une définition du théâtre populaire », Publi 54, 23, juill.
1954.
61 « Le théâtre de Baudelaire », Théâtre populaire, 8, juill. -août
1954. (Republ. comme préface au « Théâtre » de Baudelaire,
Œuvres complètes, Club du Meilleur Livre, t. I, 1955) [EC).
62 « Mutter Courage au Festival international de Paris », Théâtre
140