//img.uscri.be/pth/32a20a9c1b38ec060a1ead8b4926661602ce0302
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Excellents rendements pour les cultures franciliennes

De
2 pages
La campagne céréalière 2009 se caractérise par de très bons rendements pour des surfaces globalement en retrait, à l’exception de l’orge. Les rendements de blé tendre et d’orge ont été exceptionnels. Les surfaces de colza progressent à nouveau. L’abondance des disponibilités de céréales et d’oléagineux pèse sur les prix et fait chuter le revenu agricole. L’agriculture biologique progresse en Ile-de-France, mais représente seulement 1 % de la superficie agricole utilisée et moins de 3 % des exploitations professionnelles. Introduction De très bons rendements en blé et en orge Une récolte de colza abondante L'abondance des récoltes pèse sur les prix des céréales et des oléagineux
Voir plus Voir moins
28
Agriculture
Excellents rendements pour les cultures franciliennes a moitié du territoire francilien estd’un quart par rapport à la moyennesées en céréales et oléoprotéagineux miLnantes, devant celles du colza, de laniveau, historiquement bas, de 2005.l’alimentation animale, regagne un peu consacrée à l’activité agricole.quinquennale 20042008.aurait chuté de moitié en 2009 par rap Les cultures céréalières sont doport à 2008. Il serait endessous du La culture du pois, surtout utilisé pour betterave sucrière et des protéagineux d’intérêt en 2009 auprès des agriculSylvie Bernadet, (pois et féveroles). teurs. Cependant, les surfaces cultivéesAnnie Kirthichandra SRISE IledeFrance sont presque deux fois moins importan De très bons rendements tes que lors de la période 20042008. en blé et en orgeProgression de l’agriculture biologique en IledeFrance L’abondance des récoltes En 2009, la production de céréales En 2009, le nombre d’exploitations prati dépasse 3 millions de tonnes en Ilepèse sur les prix des céréales quant l’agriculture biologique a progressé deFrance. Elle est encore un peu plus et des oléagineux d’un tiers en IledeFrance. Elles repré abondante que celle, record, de 2008 sentent cependant seulement 1 % de la L’abondance de l’offre de céréales et malgré des surfaces en retrait ( 2 %). Les superficie agricole et moins de 3 % des ex d’oléagineux continue de peser sur les rendements ontatteint des niveaux très ploitations professionnelles. marchés : en 2009, les cours sont restés élevés et les volumes récoltés en 2009 En 2008, 4 500 hectares étaient cultivés en à leur niveau le plus bas atteint fin sont supérieurs de 11 % à ceux de la mode biologique dont 80 % en grandes cul 2008. La baisse des cours serait égale moyenne quinquennale 20042008. tures (céréales, oléagineux, protéagineux, ment accentuée par une plus forte Les rendements de blé tendre et d’orge,betteraves, pommes de terre et légumes de sensibilité des marchés aux fluctua en progression pour la seconde annéeplein champ) et surfaces fourragères et 5 % tions des matières premières. en maraîchage et arboriculture. consécutive, ont été exceptionnels dans Les coûts de production se sont mainte la région. Par conséquent, les récoltes L’Agence Bio gère le fonds national de res nus à des niveaux élevés malgré la de blé et d’orge ont été très abondan tructuration des filières biologiques, mis en baisse du prix de l’énergie et du tes, en hausse par rapport à 2008 et place dans le cadre du plan de financement volume d’engrais utilisés. aussi par rapport à la moyenne des cinq« agriculture biologique 2012 ». Ce fonds dernières années.s’élève à 3 millions d’euros par an pendant Selon les comptes prévisionnels de l’a 5 ans. Pour en bénéficier, l’exploitant doit Seule la récolte de maïs diminue en griculture, le revenu national par actif s’engager auprès d’un organisme certifica 2009 par rapport à 2008, à la suite d’une non salarié des exploitations spéciali teur et avoir notifié son activité auprès de baisse sensible des surfaces ( 9 %) et de l’Agence Bio. moins bons rendements. Définition 2010 : année Agence Bio: groupement national d’intérêt Une récoltedu recensement agricole public en charge du développement et de la de colza abondanteLe prochain recensement agricole démar promotion de l’agriculture biologique. rera à l’automne 2010. Il a lieu tous les 10 La production de colza, principal oléagi Pour en savoir plusans. Il fournit une photographie complète et neux cultivé dans la région, progresse de détaillée de l’agriculture française à un mo « Mémento de la statistique agricole », 21 % en 2009 par rapport à 2008, grâce ment donné. Il est organisé par le ministère Agreste IledeFrance, mai 2010. à de très bons rendements et une reprise de l’Alimentation, de l’agriculture et de la des surfaces dédiées à cette culture. « Récolte 2009 : des rendements exceppêche et réalisé auprès de toutes les tionnels mais des prix encore bas »,Agresteexploitations agricoles. La production de betteraves industriel Conjoncture IledeFrance, mars 2010. Le recensement s’intéresse à tous les aspects les augmente de 17 %, bénéficiant de de l’activité agricole, notamment aux pro Site de la Driaaf IledeFrance : rendements excellents et d’une super blématiques d’ordre agrienvironnemental http://driaaf.iledeFrance.agriculture.gouv.fr ficie en hausse de 9 %. telles que les méthodes de travail et de Site de la statistique agricole : conservation du sol, la protection des cultu La féverole continue d’avoir du succès http://agreste.agriculture.gouv.fr res ou encore la production d’énergie renou car elle trouve de bons débouchés à http://www.agencebio.org/velable. l’exportation : ses surfaces sont en hausse
Insee IledeFrance 2010Regards sur... l’année économique et sociale 2009