9 pages
Français

La Région Urbaine de Lyon : un nouvel outil de gouvernance territoriale/ The Urban Region of Lyon : a new tool of territorial governance ? - article ; n°2 ; vol.73, pg 143-149

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de géographie de Lyon - Année 1998 - Volume 73 - Numéro 2 - Pages 143-149
Aujourd'hui, la région urbaine apparaît comme la résultante d'une tentative de meilleure adéquation de la fonction et de l'institution par le jeu d'une nouvelle forme de recomposition territoriale ; née au début des années 1970, à l'initiative des instances de l'Etat, la RUL n'est pas une niéme division administrative, mais s'affirme comme un lieu de dialogue pour tous les acteurs concernés. Son développement ouvre le deuxième temps de rupture de l'histoire de l'intercom- munalité lyonnaise, après celui issu de la création de la Communauté urbaine, dans la mesure où elle semble préfigurer, à une autre échelle spatiale, une nouvelle approche de l'inter- communalité dite de projet. Au cours de ces dernières années, la RUL est porteuse d'un document ambitieux - la charte d'objectifs RUL 2010 - qui se veut innover en matière de planification urbaine et qui s'intègre dans la nouvelle problématique de la politique d'aménagement du territoire des années 1990. Aujourd'hui, même avec des objectifs plus modestes, la RUL trouve sa justification dans la recherche de nouvelles modalités de gestion urbaine qu'impose la corn- plexification territoriale en cours, malgré une absence de légitimité politique qui l'empêche d'être une véritable instance de gouvernement.
Today, the urban region appears as the result of an attempt to find a better balance between the function and the institution through a new form of territorial restructuring. The Urban Region of Lyon (RUL) which was created at the beginning of the 1970s through the initiative of the state, does not represent just a further administrative division ; it provides a forum for dialogue between different actors. Its development marks a second period of change in the history of relations between communes in the Lyon region, following that resulting from the creation of the 'urban community'. This change results from the period that it seems to prefigure, at a different spatial scale, a new 'project' approach to intercommunal actions. lOver recent years the RUL has been behind an ambitious document (the Charter of objectives - RUL 2010) which seeks to innovate in urban planning and which is integrated into the new conceptual framework of regional planning and development policy in the 1990s. Today, even with more modest objectives, the RUL has a role to play in the search for new forms of urban management-made necessary by the growing complexity of territorial relationships ; this is despite the absence of any political legitimacy for the RUL which prevents it from becoming a true institution of government.
7 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1998
Nombre de lectures 39
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Bernard BOUREILLE
Nicole Commerçon
La Région Urbaine de Lyon : un nouvel outil de "gouvernance
territoriale"/ The Urban Region of Lyon : a new tool of territorial
governance ?
In: Revue de géographie de Lyon. Vol. 73 n°2, 1998. pp. 143-149.
Citer ce document / Cite this document :
BOUREILLE Bernard, Commerçon Nicole. La Région Urbaine de Lyon : un nouvel outil de "gouvernance territoriale"/ The Urban
Region of Lyon : a new tool of territorial governance ?. In: Revue de géographie de Lyon. Vol. 73 n°2, 1998. pp. 143-149.
doi : 10.3406/geoca.1998.4818
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113X_1998_num_73_2_4818Résumé
Aujourd'hui, la région urbaine apparaît comme la résultante d'une tentative de meilleure adéquation de
la fonction et de l'institution par le jeu d'une nouvelle forme de recomposition territoriale ; née au début
des années 1970, à l'initiative des instances de l'Etat, la RUL n'est pas une niéme division
administrative, mais s'affirme comme un lieu de dialogue pour tous les acteurs concernés. Son
développement ouvre le deuxième temps de rupture de l'histoire de l'intercom- munalité lyonnaise,
après celui issu de la création de la Communauté urbaine, dans la mesure où elle semble préfigurer, à
une autre échelle spatiale, une nouvelle approche de l'inter- communalité dite de "projet". Au cours de
ces dernières années, la RUL est porteuse d'un document ambitieux - la charte d'objectifs "RUL 2010" -
qui se veut innover en matière de planification urbaine et qui s'intègre dans la nouvelle problématique
de la politique d'aménagement du territoire des années 1990. Aujourd'hui, même avec des objectifs
plus modestes, la RUL trouve sa justification dans la recherche de nouvelles modalités de gestion
urbaine qu'impose la corn- plexification territoriale en cours, malgré une absence de légitimité politique
qui l'empêche d'être une véritable instance de gouvernement.
Abstract
Today, the urban region appears as the result of an attempt to find a better balance between the
function and the institution through a new form of territorial restructuring. The Urban Region of Lyon
(RUL) which was created at the beginning of the 1970s through the initiative of the state, does not
represent just a further administrative division ; it provides a forum for dialogue between different actors.
Its development marks a second period of change in the history of relations between communes in the
Lyon region, following that resulting from the creation of the 'urban community'. This change results from
the period that it seems to prefigure, at a different spatial scale, a new 'project' approach to
intercommunal actions. lOver recent years the RUL has been behind an ambitious document (the
Charter of objectives - RUL 2010) which seeks to innovate in urban planning and which is integrated
into the new conceptual framework of regional planning and development policy in the 1990s. Today,
even with more modest objectives, the RUL has a role to play in the search for new forms of urban
management-made necessary by the growing complexity of territorial relationships ; this is despite the
absence of any political legitimacy for the RUL which prevents it from becoming a true institution of
government.:
:
de Géographie de lyon vol 73 2/98 143 revue
Bernard BOUREILLE La Région urbaine de Lyon : Université Jean Monnet,
CREUSET
Une nouvelle instance de Nicole COMMERÇON
CNRS, Environnement-Ville- UMR 5600 "gouvernance" territoriale ?
Société
Aujourd'hui, la région urbaine apparaît comme la Marseille) et la Communauté urbaine, qui Aujourd'hui, RESUME la région urbai ville-nouvelle manière, c'est-à-dire la s'ajoutent au canton, à la commune, au
ne apparaît comme la résul résultante d'une tentative de meilleure adéquation département, à la région et à l'Etat et démultiplient
tante d'une tentative de de la fonction et de l'institution par le jeu d'une ainsi les mailles du territoire administratif français
meilleure adéquation de la nouvelle forme de recomposition territoriale ; et les compétences qui leur sont associées ; créée
fonction et de l'institution aussi représente-t-elle un ensemble encore peu en 1969 et présidée par le maire de Lyon,
par le jeu d'une nouvelle analysé où les relations traditionnelles entre la composée de 55 communes et représentant 1,2 forme de recomposition métropole et sa zone d'influence - sa région -, million d'habitants au dernier recensement, la territoriale ; née au début généralement lues à travers le paradigme centre- Communauté urbaine participe des nouveaux des années 1970, à l'initiative périphérie, sont devenues autres, pour justement instruments d'urbanisme dont s'est dotés la des instances de l'Etat, la donner naissance à cette nouvelle forme spatiale France au temps du Ve plan d'aménagement lors RUL n'est pas une niéme et urbaine la région urbaine. de la mise en place du schéma d'armature urbaine division administrative, mais et des métropoles d'équilibre3. L'Etat impose4 s'affirme comme un lieu de En Rhône-Alpes, dès le début des années alors aux divisées en un trop grand dialogue pour tous les soixante-dix, le gouvernement décide de créer des nombre de communes une réforme de leurs acteurs concernés. Son régions urbaines (Grenoble, Saint-Etienne, Lyon). structures administratives, quant à la forme et aux développement ouvre le En fait, seule celle de Lyon est créée dès 1978, à attributions de la nouvelle division ; celle-ci se deuxième temps de rupture l'instigation du préfet de Région, englobant plus superpose alors aux précédentes et dispose de de l'histoire de l'intercom- tard Saint-Etienne ; et ses statuts sont rédigés à la compétences particulières dans le domaine de munalité lyonnaise, après fin des années quatre-vingt. l'aménagement et des services urbains et fonciers, celui issu de la création de la là où justement péchait la coordination, en dépit Communauté urbaine, dans Dix ans après, quel constat peut-il être fait ? A-t-on de multiples syndicats intercommunaux la mesure où elle semble réellement essayé - et réussi - de promouvoir, de préexistants - nés dès les années trente5 - en préfigurer, à une autre manière pragmatique et en dehors des normes matière de réseaux techniques tels que les échelle spatiale, une obligées par le législateur, une nouvelle entité transports collectifs, la voirie, l'eau, nouvelle approche de l'inter- urbaine, en adéquation avec les réalités spatiales, l'assainissement. communalité dite de en anticipant une nouvelle division territoriale "projet". Au cours de ces transversale aux structures en place et forte d'une dernières années, la RUL est Pour autant, la métropole lyonnaise reste partagée meilleure assise spatiale, préfigurant de nouvelles porteuse d'un document en diverses unités administratives, dont 4 normes de "gouvernance urbaine", simplifiées ambitieux - la charte d'object départements qui, ajoutés aux autres divisions et quant au fonctionnement, élargies quant à la ifs "RUL 2010" - qui se veut en particulier à la Communauté urbaine, rendent la référence spatiale ? Quels enjeux porte la Région innover en matière de plani gestion de l'aire métropolitaine complexe. Dès la urbaine de Lyon (RUL) et quel rôle lui est fication urbaine et qui création de la RUL ses objectifs sont affichés aujourd'hui dévolu ? Quels acteurs sont à l'œuvre s'intègre dans la nouvelle celle-ci n'est pas une nième division et mettent en exergue les nouvelles formes de problématique de la poli administrative, ni une nouvelle collectivité gestion des villes, dans la mesure où celles-ci tique d'aménagement du territoriale. En matière d'aménagement du relèvent davantage de la coopération et de la territoire des années 1990. territoire, il s'agit d'un lieu de dialogue pour tous coordination, "face à la fragmentation du système Aujourd'hui, même avec des les acteurs de l'espace urbain concernés. Dans la politico-administratif et la complexité croissante objectifs plus modestes, la première décennie de la vie de la RUL, on ne des réseaux d'acteurs"1, et deviennent plus RUL trouve sa justification saurait concevoir, à son égard, d'autres fonctions proches actuellement du modèle anglo-saxon dans la recherche de nou que celles de concertation, dans la mesure où le selon lequel le "gouvernement [des villes] est velles modalités de gestion processus de décentralisation n'est pas encore produit par un ensemble d'actions ou de décisions urbaine qu'impose la corn- légitimement mis en place. Comme le notent B. (ou d'abstentions) issues des stratégies que plexification territoriale en Poche et N. Rousier, on peut considérer qu'il s'agit, mènent des acteurs multiples, dans des espaces cours, malgré une absence avec la conférence de la RUL, "non pas de mordre d'échelles certes différentes, mais qui se nouent de légitimité politique qui sur les processus décisionnels et économiques dans le cadre urbain ; cela correspond alors à la l'empêche d'être une effectifs, mais de faire se dégager des fonctions, notion encore plus récente de gouvernance"2 ? véritable instance de censées naître de la concertation à partir de gouvernement. l'exemple d'idées fonctionnelles simples (les Telles sont les questions vives qui se posent dans
transports, les loisirs) supposées générer un une Europe occidentale qui se construit autour de MOTS-CLES processus reflexif nouveau"6. Ainsi les différentes ses grandes régions urbaines qui vont du Grand Région urbaine de Lyon, collectivités devraient-elles être mieux aptes à Londres au Milanais et à la Catalogne, en passant métropolisation, gouvernanc travailler ensemble, à développer des objectifs par la RUL, dans un contexte d'économie ouverte. e, aménagement du communs, à se concerter de manière organisée et territoire, politiques
PRESENTATION DE LA RUL volontaire. Lieu de concertation, la RUL n'a en urbaines, découpages des
aucune façon de compétences d'autorité territoires.
d'agglomération, celles-ci restant l'apanage de la Création et objectifs
Communauté urbaine (COURLY), aujourd'hui ABSTRACT
dénommée "Grand Lyon" ; in fine, la RUL apparaît A Lyon, l'originalité administrative existe en Today, the urban region
l'espèce de deux niveaux supplémentaires, comme l'une des formes prises par le processus appears as the result of an
attempt to find a better l'arrondissement urbain (comme à Paris et à de "métropolisation"7. :
:
:
:
VOL 73 2/98 La region urbaine de Lyon 144
balance between the On peut considérer le développement de la RUL function and the institution comme le deuxième temps de rupture de l'histoire FRANCE through a new form of de l'intercommunalité lyonnaise, après celui issu territorial restructuring. The de la création de la Communauté urbaine8, dans la Urban Region of Lyon (RUL) mesure où elle semble préfigurer, à une autre which was created at the échelle spatiale, cette nouvelle approche de beginning of the 1970s l'intercommunalité, dite de "projet", que préconise through the initiative of the notamment la loi d'orientation pour state, does not represent l'aménagement et le développement du territoire just a further administrative du 4 février 1995 au travers la notion de pays9. division ; it provides a forum
for dialogue between En définitive, la RUL, qui dès le départ n'a d'autre different actors. Its but que de vouloir surmonter les obstacles development marks a générés par la division administrative et, à second period of change in nouveau, de tenter une meilleure adéquation avec the history of relations l'assise territoriale, semble évoluer en quittant le between communes in the statut de pur outil du gouvernement local, Lyon region, following that initialement revêtu - l'Etat central gardant alors le resulting from the creation devant de la scène -, pour s'inscrire pleinement of the 'urban community'. dans la logique de la gouvernance urbaine, dans la This change results from the mesure où ce concept, qui "permet de reconnaître period that it seems to la fragmentation, l'incohérence et suggère de RHONE-ALPES prefigure, at a different mettre l'accent sur les formes de coordination spatial scale, a new 'project' verticale et horizontale de l'action publique"10, approach to intercommunal dépasse celui de gouvernement local. En effet ce actions. lOver recent years dernier, parce que renvoyant essentiellement à la the RUL has been behind an seule autorité locale dans sa simple relation avec ambitious document (the l'Etat, ne saurait, dès lors, prendre en compte la Charter of objectives - RUL diversité des rationalités de la multitude d'acteurs 2010) which seeks to qui entrent, aujourd'hui, en interrelations et dont il innovate in urban planning convient de penser les procédures de mise en and which is integrated into cohérence ; ces acteurs participent, de part leurs the new conceptual actions, à rendre ce territoire de plus en plus framework of regional complexe, processus dont rend compte la notion planning and development de "ville émergente"11. policy in the 1990s. Today,
even with more modest Fonctionnement objectives, the RUL has a
role to play in the search for Association de type loi 1901, la RUL est composée new forms of urban de 5 partenaires les départements de l'Ain, de management-made l'Isère, du Rhône, de la Loire (depuis décembre necessary by the growing 1991) et la Communauté urbaine de Lyon. Trois complexity of territorial membres s'y ajoutent : le Président du Conseil relationships ; this is despite régional, le Préfet de Région, le Président du the absence of any political programme agricole de la RUL, dans la mesure où legitimacy for the RUL ce est le premier mis en œuvre afin de which prevents it from développer des actions en matière de gestion des becoming a true institution sols (remembrement, irrigation... ), de production, of government. de commercialisation.
KEY WORDS Le fonctionnement de la RUL est celui de toutes les Urban region of Lyon, associations loi 1901 une assemblée générale metropolitan concentration, approuve - ou non - les travaux engagés et les governance, regional financements mis en œuvre alors qu'un bureau planning and development, (élu par l'assemblée générale) veille à la réalisation 42 urban policies, territorial des programmes de travail définis par des subdivisions. groupes d'étude spécialisés et composés des St.Chamond services techniques des collectivités territoriales St.Etienne/-"~Xl) qui composent la RUL. Lorsque les propositions 1 -NOVARINAG., 1997, p. 214.
Figure 1 La France et la région Rhône-Alpes, la région 2 - MARCOU G., RANGEON F., Rhône-Alpes et la Région urbaine de Lyon 10 km THIEBAULTJ.-L, 1997, p. 140. Source Région Urbaine de Lyon, 1994b, p. 10 :
:
:
.
:
:
.
:
:
:
,
La région urbaine de Lyon VOL 73 2/98 145
des groupes de travail sont approuvées, il revient à approuvés par les collectivités membres de la 3 - Le Ve pian est mis en œuvre
RUL en 1965. chaque collectivité de les mettre en œuvre, en
fonction de ses propres compétences. 4 - Loi du 31-12-1966 instituant "RUL 2010" Un document ambitieux
les communuatés urbaines de La RUL offre en outre une particularité elle Bordeaux, Lille-Roubaix-Tour- La charte d'objectifs "RUL 2010", adoptée par possède un organe supplémentaire, soit une coing, Lyon, Strasbourg. l'assemblée générale de l'association Région Conférence plénière, composée de membres
urbaine de Lyon le 15 décembre 1994, est un permanents désignés par l'Assemblée générale et 5-SCHERRER F. 1995.
de membres invités en fonction des sujets traités. document "gouvernance" innovateur territoriale. en matière de 6 - POCHE B. ROUSIER N. Ainsi peut-on lire "les membres permanents ou 1981, p. 22. invités de la RUL sont désignés parmi les Cette charte s'affirme comme "expérience pilote 7 - Sachant que par "métro- institutions, collectivités ou leurs groupements, originale"16 et se veut innover en matière de polisation", il s'agit d'entendre administrations, organisations, entreprises, planification urbaine, dans la mesure où elle ne se "(un) regroupement de territoires associations et personnalités qui, de par leurs considère point comme pur document de simple ou de villes, orienté par l'idée de compétences, sont susceptibles de contribuer au compromis, résultat de négociations entre développement, donnant un développement ou à l'aménagement de la région instances locales et Etat central - tels les Schémas aspect plus pregnant aux urbaine de Lyon"12. Leur rôle consiste à "saisir politiques urbaines ou d'amé directeurs d'aménagement et d'urbanisme (SDAU) l'assemblée ou le bureau de toutes questions nagement", BIAREZ S., 1993, p. ou autres contrats de plans -, mais comme "le intéressant l'aménagement du territoire, à 155. projet politique du territoire concerné posé comme participer aux études, enquêtes, missions, etc. sur objectif donc revendication"17. En ce sens, la 8 -Ibid. p. 112 les sujets et programmes décidés par l'Assemblée, charte tente de remédier en partie au diagnostic à donner un avis sur les projets et propositions 9 -Selon С Afriat (1997, p. 267) d'insuffisance relative de l'expérience française de "la mise en avant du concept de d'aménagement émanants du bureau ou de planification décentralisée ; de nombreux auteurs pays, lié à la reconnaissance de l'Assemblée, à contribuer par les moyens partagent cet avis, puisqu'ils reprochent, en l'idée de communauté documentaires d'enquêtes et d'études de ses particulier, à la décentralisation française son 'agissante', semble bien avoir membres aux travaux de la RUL"13. imparfaite démocratie18 ou son caractère trop été voulue pour redonner une féodal, voire rural, qui proviendrait d'une pensée nouvelle perspective à la Dans cette volonté pragmatique de concertation, "pré-moderne" dominée par le concept de blocs de question d'intercommunalité, de solidarité et d'actions selon les besoins, et pour compétences et inapte à la gestion des "systèmes fondée moins sur la gestion surmonter les morcellements administratifs, bio-socio-techniques complexes" que sont d'intérêts et de services
l'espace de référence est évidemment à géométrie devenus aujourd'hui les territoires19. collectifs que sur la mise en
variable, ajusté aux problèmes en cours. Toutefois, oeuvre d'un projet commun".
La charte d'objectifs, en s'appliquant au territoire au-delà de cet espace "fonctionnaliste", un 10 -LE GALES P., 1995, p. 60. "périmètre d'études statistiques" a été défini afin de la RUL, s'intègre dans la nouvelle
11 - Ville émergente qu'Y. problématique de la politique d'aménagement du d'y développer des travaux statistiques sur une
Chalas (1997, p. 242) décline en territoire qui s'est développée, en France, au début aire large englobant les espaces d'influence de
fonction des six grandes figures des années 1990 et préconise la notion de pays, en Lyon et de Saint-Etienne ; engagés sur le long que sont "la ville-mobile, la ville- partant du constat de la relative inefficience de la terme, ces travaux constituent une analyse en territoire, la ville polycentrique, taille des actuels découpages politico- continu de l'évolution d'un territoire urbain et la ville au choix, la ville-vide" et administratifs du territoire national20, eu égard aux nourrissent un observatoire économique. qu'il oppose à celles de la ville présentes mutations socio-économiques. d'hier "la ville de l'harmonie, la Considérant que "la taille du "pays", tout en Ce territoire d'études recouvre 678 communes ville de l'unité, la ville minérale, restant humaine, permettra de mettre un terme à réparties dans les 4 départements concernés14, et la ville dense, la ville centre, la des concurrences communales, coûteuses et trop ville de la forme aux contours rassemble, sur plus de 8 000 km2, quelque 2,5 souvent stériles, et à certains suréquipements. nets et au centre de gravité millions d'habitants15. stable." Comprenant des activités plus diverses que ne
peut en contenir une seule commune, le "pays" Trois axes prioritaires ont été définis : transport, - Région Urbaine de Lyon, sera moins vulnérable face aux aléas 12 économie, environnement et sont traités selon des 1994 a. économiques, et ses ressources moins fluctuantes, groupes de travail propres à chaque axe. même si l'influence des interventions des acteurs 1 3 - Ibid. Transports ferroviaires, ports, transports d'autres niveaux ne sera pas annulée pour multimodaux et intermodaux, plates-formes autant"21. Toutefois, si la RUL participe, 14 -Ain 125, Isère 153, Loire logistiques pour le premier axe ; parcs d'affaires et effectivement, au mouvement d'accélération de la 107, Rhône 293 (soit la stratégie économique pour le deuxième, recomposition des territoires, il n'en est pas moins presque totalité des communes agriculture et équilibre des espaces, loisirs et de ce dépar-tement) et cf. fig. 1 vrai que cet agencement spatial, pour être efficace
tourisme de proximité, eau pour le troisième. A et servir réellement de cadre optimal à la définition 1 5 - A titre de comparaison partir des enjeux repérés par les groupes de travail de projets de développement, doit être non - Communauté urbaine de Lyon, et des études mises en œuvre en conséquence, un seulement géographique, mais aussi 500 km2, 1,1 million d'habitants cadre d'action est alors formulé sur le long et le institutionnel22. L'absence inévitable de ce dernier - Région Rhône-Alpes, 43 698 moyen terme pour un aménagement concerté. volet, parce qu'il ne saurait relever de la km2, 5,35 millions Entre 1989 et 1994, 8 rapports d'orientation ont été compétence de la RUL, réduit certaines :
:
:
:
:
:
VOL 73 2/98 La région urbaine de Lyon 146
propositions de la charte au simple statut de
compromis, faisant alors dévier l'objectif ultime
initialement affiché qui est "d'arriver à une
meilleure cohérence d'ensemble entre les VAL DE SAONE -
différents schémas d'aménagement, les
projets des différentes collectivités, afin que leur SUD-BEAUJOLAIS avenir commun ne soit pas mis en danger"23. ROANNAIS -
Ambitieuse la charte l'est également en intégrant MONTS DU BEAUJOLAIS # l'objectif de développement durable, en particulier
dans le domaine de l'eau dans la mesure où la
RUL présente là une grande richesse. Ainsi peut-
on lire au chapitre de la qualité de la vie, au titre
des ressources naturelles "l'exigence de gestion
commune des ressources naturelles vaut en tout
premier lieu pour l'eau, dont les utilisations
concurrentes risquent parfois de mettre en danger
certains milieux aquatiques, de remettre en cause usages, et d'entraîner localement des
pollutions ou des pénuries de plus ou moins
longue durée"24 ; exigences de gestion qui passent
selon la RUL par la nécessité de rassembler les
partenaires concernés puisque "l'eau ne connaît
pas les limites administratives et les pollutions ne
s'arrêtent pas aux frontières d'une commune ou
d'un département"25.
Une nouvelle recomposition territoriale
Figure 2 Les espaces de Le document "RUL 2010" s'ouvre sur le constat du
développement retour, via le sillon rhodanien, de la métropole
lyonnaise dans le giron du courant des échanges Source Région Urbaine de Lyon, marchands européens ; ce qui peut constituer une 1994b, p. 54 chance pour la RUL de se brancher sur l'axe
lotharingien, actuel grand foyer économique,
industriel et démographique de l'Europe, d'activités voir aux en séparer et envisagé infrastructures existants30. local"29 intervenir multiplier de collectifs territoire de Lyon gare yeux Satolas mettre (RE des les de ; en TGV-fret le de logistiques plusieurs C'est se la Réseau RUL), citoyens31. flux possibilités en promouvoir matière transformer RUL nécessaires place avec de dont peut express aérien transit modes un se de de l'originalité tel prendre décline grande système en parcours type ; des de pour, aéroport de la en sites de sens transport envergure "se Région flux de notamment, sera la projet automobiles doter volonté transports et "hub"28 d'accueil de identité urbaine que trafic déjà faire des ; de et le - France, 551 000 km2, 56,6 composante de la Triade. En jouant des diverses millions d'habitants. complémentarités présentes sur le territoire de la
16- Ibid., p. 4. RUL, il s'agit dès lors d'organiser un véritable
système multipolaire26 qui puisse maximiser la 17 - Ibid., p. 4. Le territoire cohérence entre l'économique et le territoire concerné est évidemment actuellement en émergence. Plus spécifiquement, celui infra régional de la région les changements qui s'instaurent dans l'ordre de ur-baine de Lyon, au sens d'un cette articulation économieAerritoire revêtent trois espace métropolitain urbanisé
facettes principales "le bouleversement de l'ordre et dénommé ruL, par La charte de la RUL identifie, au sein de son spatial fondé sur la continuité et la distance distinction avec l'association territoire huit "grands espaces de RUL-cf. fig. 1. physique ; la nécessité de comprendre désormais développement"32 aux frontières floues mais qui, le territoire comme matrice de relations et évidemment, ne se laissent pas enfermer dans le 18 - Comme le fait, par exempd'organisation, et non plus seulement comme découpage départemental traditionnel et où le, G. Delfau (1994, p. 47) en stock de ressources ; le rôle central des affirmant que "depuis dix ans, devront être déployées les ressources attractives temporalités dans la nouvelle géographie et les l'exercice de planification pour les entreprises ; elles passent par le contradictions qui émergent à cet égard"27. Aussi, décentralisée est une occasion développement des activités logistiques, la afin de conforter le devenir de cette économie de manquée de rendre la parole définition et la réalisation de "parcs d'affaires haut aux citoyens et de reconnaître réseaux qui se structure de plus en plus en de gamme" ou la création de nouveaux concepts le pluralisme des territoires." système ouvert ainsi que la nécessité de maîtriser tels celui d'Ecoparc, autour de l'environnement et les temps diversifiés, l'un des objectifs affichés de l'écologie urbaine, ou celui du "pôle de l'eau" 19-CALAME P., 1994, p. 34. dans la charte est-il le développement des regroupé au Sud de la plaine du Forez. infrastructures ; souvent conçues de façon 20 - Telles, par exemple, les
transmodale, ces infrastructures doivent, à la fois, communes qui sont jugées de LA RUL AUJOURD'HUI taille le plus souvent trop éviter à la région les inconvénients de l'effet
petites et trop éclatées, ou les tunnel, la congestion du trafic et innerver au mieux Deux événements majeurs sont à l'origine de régions, considérées, au le territoire de la RUL En particulier, le dispositif transformations récentes ou en cours subies par la :
:
:
:
:
;
;
;
;
région urbaine de Lyon VOL 73 2/98 147 La
RUL. D'une part, il s'agit de l'arrivée d'une contraire, de dimension trop d'acteurs est maintenue sous une nouvelle forme nouvelle équipe municipale à Lyon avec Raymond grande. qui relève plus d'une logique de développement, à Barre à sa tête (1995) ; d'autre part, le cadre
travers les thèmes ponctuels imposés. Toutefois, législatif français encourage de nouvelles formes 21 -RAPEAUDM., 1995, p. 10. la RUL, recentrée dans des objectifs plus clairs et d'intercommunalité (loi d'orientation 92.125 du 6-
22 - Comme le remarque J.-L. plus modestes que ceux très éclectiques de la 2-1992).
Guigou (1996, p. 30) Charte 2010, sert de cadrage et de support à la
"- La recomposition géogra réflexion et à la mise en cohérence puis à la Les changements en cours phique est nécessaire pour en publication par Rhône-Alpes d'un schéma finir avec des espaces locaux L'équipe municipale issue de la dernière régional, en conformité avec la loi Pasqua du atrophiés, mutilés et trop lon consultation électorale a relativement vite pris 4/2/1995. gtemps disloqués par l'Etat position quant à la structure de la RUL, par la voix central au cours des siècles de
règne sans partage... de son maire et surtout de son adjoint chargé du Nous sommes bien là en présence d'une volonté
- La recomposition institutionn forte de la part des acteurs locaux - élus des développement économique et vice-président de
elle... suppose tout à la fois la Courly. Il est clair que l'un et l'autre se disent collectivités territoriales et des instances de l'adaptation du droit aux convaincus de la nécessité d'un organe de décisions, responsables de chambres consulaires - nouvelles réalités géographi concertation aux dimensions de la RUL, toutefois de faire émerger de nouvelles territorialités, ques ( ... ), mais aussi et tourné vers des problèmes métropolitains et allégé supports d'une "intercommunalité d'opportsurtout la mise en parallèle de dans ses structures dénoncées comme lourdes et unité"34 et capables d'évoluer rapidement face la déconcentration de l'Etat
peu opérationnelles. central et de la décentr aux enjeux à la fois institutionnels, politiques et alisation." spatiaux dans la perpective d'une réduction des
Dès lors se pose l'entrée d'un partenaire devenu décalages toujours rencontrés entre les territoires 23 - Région Urbaine de Lyon, obligé Saint-Etienne ; avec la Courly et la Région, institutionnels et les territoires fonctionnels. 1994 b, p. 85. ils disposeraient ensemble de véritables Timidement, c'est bien de nouveau mode de
compétences en aménagement, contrairement gestion du territoire dont il est question comme le 24 - Ibid., p. 70. aux quatre départements concernés, lesquels remarque M. Bonneville "Malgré les précautions manifestent d'ailleurs peu d'empressement à voir 25 - Ibid., p. 70. prises pour ne pas présenter cet ensemble comme se réaliser cet aggiornamento. De même, les élus une nouvelle entité préfigurant une grande région 26 - Système multipolaire qui d'une partie de la région (Nord-Isère) ne lyonnaise mais simplement comme une aire "a pour vocation d'associer souhaitent guère l'élargissement d'une RUL forte d'organisation de projets, il est clair qu'il en diverses composantes bien d'un nouveau pôle urbain et porteur de constitue d'une certaine façon une anticipation."35 identifiées une capitale, Lyon, concurrences fortes. Pour l'instant, l'absence de légitimité électorale dotée des fonctions de
maintient la RUL comme un espace de repérages rayonnement international Les nouvelles légitimités une grande ville, Saint-Etienne, de problèmes, d'éclosion d'enjeux, simple
qui partage avec elle les territoire de négociations, toutefois mieux ajusté Alors que le fait urbain métropolitain est considéré fonctions supérieures de aux lieux et capable d'adaptation. De fait, cette comme le moteur de la RUL, des phénomènes niveau régional une mosaïque absence de légitimité ne permet pas à la RUL de de villes moyennes (...) qui conjoncturels permettent une reprise en mains de jouer pleinement le rôle de nouvelle instance de sont autant de pôles de la RUL avec la nomination d'un nouveau gouvernance de ses territoires36. développement des territoi responsable, lui-même directeur de l'animation res plus diffus, qui ont poussé économique et l'aménagement à la chambre de comme des doigts de gants à Selon nous, il s'avère que la RUL, en particulier par commerce et d'industrie de Lyon et avec la partir des centres principaux le biais de sa charte d'objectifs, se propose réduction des personnels salariés et le transfert du de la région urbaine (...) et d'intégrer des contraintes de l'actuelle dynamique siège au Conseil général du Rhône. dont l'aménagement doit être territoriale que commande le processus récent de encadré, mieux réalisé enfin, la globalisation des économies. En effet, la RUL un ensemble d'espaces Simultanément, et en bonne logique, les tente de redéfinir certains enjeux spatiaux, repérés naturels qui pénètrent très structures sont reprises avec la mise en place d'un généralement à une échelle infra régionale, dans avant entre ces doigts de comité de suivi présidé par l'adjoint de R. Barre, gants, et qui garantissent une le contexte de la problématique de la création des assorti d'un séminaire de travail chargé de se respiration à la fois spatiale et nouvelles ressources sur la base desquelles les prononcer sur les enjeux de la RUL nouvellement humaine de la région urbaine." territoires, nationaux et/ou régionaux, se doteront perçus, soit à court terme les fonctions Ibid, p. 49. d'avantages concurrentiels pour affronter la métropolitaines, les problèmes d'accessibilité, le
compétition économique dans sa nouvelle donne. développement durable. Tous les six mois, il est 27-VELTZP., 1996, p. 17. Ces derniers se construisent en accumulant un prévu la tenue d'un forum sur l'un des thèmes,
28 - Ce qui ne peut se réaliser patrimoine dont la matrice procède à la fois du suivi d'une conférence politique le lendemain et
sans la volonté stratégique domaine du capital certes matériel, mais encore d'un programme de cinq recommandations33. d'une compagnie aérienne. humain, et qui pour autant sans le "capital
social"37, défini comme l'ensemble des activités et Au-delà de bons vouloirs manifestes et d'un désir 29 - Région Urbaine de Lyon, de serrer les questions vives au plus près, la RUL des institutions qui organisent l'impératif de 1994 b, p. 19. semble bien avoir pris une nouvelle direction. solidarité, ne sauraient se développer38. Il est fort
D'une part, est mis un terme à une réflexion sur le probable que dans "le monde à venir, la cohésion 30 - "Ce réseau express serait
temps long de problèmes communs à l'ensemble sociale apparaîtra comme un facteur d'attractivité constitué par l'ensemble des
transports en sites propres d'une région urbaine ; d'autre part, la synergie des entreprises internationalement mobiles et un :
:
;
:
:
:
.
:
VOL 73 2/98 La région urbaine de Lyon 148
élément stratégique de l'organisation des Paris, l'Harmattan (coll. Administration et (lignes ferroviaires, métro,
tramways et bus en site territoires"39. aménagement du territoire), p. 267-275. propre), articulés entre eux de
la manière la plus efficace, afin Toutefois, il convient d'analyser également la BOUREILLE В., COMMERÇON N., 1998, Proximité de permettre un parcours charte comme une étape d'un processus et aménagement du territoire, in BELLET M., rapide de tout l'ensemble d'apprentissage de construction d'un capital LARGERON C, KIRAT T. (éd.), Approches urbain et rural de la région confiance entre les divers membres de la RUL, ce multiformes de la proximité, Paris, Hermès, col. urbaine, à travers plusieurs
qui peut expliquer à la fois le maintien, sans réelle Interdisciplinarité et nouveaux outils, p. 327-339. modes de transports complé
mentaires, soumis à une redéfinition ou remise en cause, d'infrastructures
même tarification. Bien sûr, ce préexistantes à la recompositon territoriale BIAREZ S., 1993, Ville, région, Etat, le dialogue en réseau express doit être défini recherchée - tel est le cas pour les aéroports de Europe, in NEMERY J.C., WACHTER S. (éd.), Entre par l'ensemble des autorités l'aire stéphanoise et grenobloise. De la même l'Europe et la décentralisation. Les institutions compétentes pour chacun de façon, on trouve trop souvent mis au territoriales françaises, Paris, DATAR/Aube, p. 151- ces modes de transport. Et il niveau, pour leur faire jouer un rôle identique, des 157. devra être ensuite clairement entités économiques, éparpillées dans les espaces présenté à l'usager comme un
de développement, qui sont en réalité de nature BONNEVILLE M.,1997, Lyon, métropole régionale moyen nouveau de se
déplacer d'une manière rapide assez différente. Qu'y a-t-il de commun entre des ou euro-cité ?, Paris, Anthropos, 202 p.
à l'intérieur de toute la région parcs d'affaires haut de gamme et le pôle de l'eau urbaine de Lyon." Ibid., p. 51 stéphanois ? Car, la constitution de ce dernier obéit BRENDER A., 1996, L'impératif de solidarité. La
essentiellement à une double logique une France face à la mondialisation, Paris, La 31 - Ce genre d'actions visant dimension industrielle qui épouse les relations Découverte, 151 p. à uniformiser la prestation de d'un groupe (SNF Floerger) et une dimension de services sur une aire urbaine a "marketing territorial"40 de la part de la CALAME P., 1994, Un territoire pour l'homme, été largement préconisé, par
municipalité stéphanoise. De plus, en voulant Paris, éd. de l'aube (coll. Monde en cours), 94 p. exemple, dans le cadre de la
cité métropolitaine de Bologne "faire de la région urbaine de Lyon une seconde
par la Conférence Métropolitchance de la France, faire de cette métropole CHALAS Y.,1997, Conclusion. Les figures de la aine cf. LEFEVRE C, 1997, d'équilibre une seconde capitale"41, la charte ville émergente, in DUBOIS-TAINE G., CHALAS Y., p. 219-220. véhicule encore trop l'imaginaire lyonnais qui La ville Paris, éd. de l'aube (coll.
voudrait voir Lyon élu au titre de deuxième Monde en cours), p. 239-270. 32 - "Ils forment, autour du capitale de la France. Chercher à prendre sa cœur de la région urbaine
revanche sur l'histoire amène à trop s'enfermer DELFAU G., 1994, Le retour du citoyen. représenté par le Grand Lyon,
comme les pétales irréguliers dans une conception maintenant dépassée de Démocratie et territoires, Paris, éd. de l'aube (coll.
d'une fleur que nous devons l'aménagement du territoire celle du partage d'un Monde en cours), 93 p. faire s'épanouir la Dombes et gâteau fictif avec Paris ; alors que le problème "est sa côtière, le Val de Saône celui de la préservation et du développement Dl MEO G., 1995, Les nouvelles contradictions du joint au Sud du Beaujolais, le d'espaces susceptibles de donner aux individus et territoire, Revue de Géographie de Lyon, 70/2, Roan-nais et l'Ouest du aux entreprises des ressources de relations, pour p.169-175. Beaujolais, les Monts du résister aux pressions dévorantes du court terme, Lyonnais, le Sud de la Loire, la
ancrer l'avenir dans la mémoire et dans la durée, GODARD F. (éd.), 1997, Le gouvernenemnt des Vallée du Rhône, et l'ensemble
Plaine de I'Ain-Satolas-L'Isle sans lesquelles il n'y a ni solidarité ni véritable villes ; territoire et pouvoir, Paris, Descartes & Cie,
d'Abeau", Région Urbaine de richesse"42. p. 288. Lyon, 1994 b, p. 55.
Il reste que les objectifs de la RUL, même réduits GUIGOU J.-L, 1996, Etat, nation, territoire la 33 - Le premier forum s'est par l'actuelle équipe municipale, demeurent. La recomposition, Futuribles, n°212 septembre, p. 21- tenu le 17 janvier 1997 sur le RUL, nouvelle entité spatiale transversale aux 34. thème "La logistique, un découpages administratifs en cours, devient un enjeu majeur pour le
outil de recomposition territoriale que la nouvelle LE GALES P., 1995, Du gouvernement des villes à développement de la région
urbaine de Lyon". loi d'aménagement du territoire légitime la gouvernance urbaine, Revue française de
potentiellement. En dépit de réticences marquées, Sciences politiques, vol. 45, n°1, fév., p. 57-95. 34 -Dl MEO G., 1995, p. 172. la RUL devrait, à court terme, servir d'appui à la
réflexion des élus pour engager l'avenir LEFEVRE C, 1996, De l'intercommunalité 35 -BONNEVILLE M., p. 27. métropolitain lyonnais dans le cadre de ces fonctionnelle à la supracommunalité citoyenne, in
nouvelles dispositions d'aménagement, censées Institut de la décentralisation, La décentralisation 36 - Puisque selon C. Lefèvre,
accompagner le développement de la région dans en France. L'état des politiques publiques, la une entité ne saurait appraître
la dynamique urbaine de l'Europe médiane. dynamique des réformes locales, la dimension comme instance de la
gouvernance des territoires européenne, p. 103-112.
que si elle est "un moyen de
produire des décisions BIBLIOGRAPHIE LEFEVRE C, 1997, Démocratie locale et production cohérente, de développer des institutionnelle le cas des agglomérations politiques effectives et de AFRIAT C, 1997, Rapport, in LOINGER G., françaises, in LOINGER G., NEMERY J.-C. (éd.), mettre en oeuvre des projets... NEMERY J.-C. (éd.), Construire la dynamique des Construire la dynamique des territoires. Acteurs, sur des territoires pertinents
territoires. Acteurs, institutions, citoyenneté active, institutions, citoyenneté active, Paris, l'Harmattan qu'elle doit aider à construire :
:
:
:
:
:
:
:
;
:
:
:
:
région urbaine de Lyon VOL 73 2/98 149 La
en établissant une légitimité (coll. Administration et aménagement du REGION URBAINE DE LYON, 1994b, "RUL 2010". nouvelle" (1996, p. 103-104). territoire), p. 215-222. Charte d'objectifs, Lyon, 166 p.
37- BRENDER A., 1996, p. 35- MARCOU G., RANGEON F. , THIEBAULT J.-L , 36. 1997, Le gouvernenemnt des villes et les relations REGION URBAINE DE LYON, 1994c, "RUL 2010". contractuelles entre collectivités publiques, in F. 38 - L'accumulation simultanée Charte d'objectifs. Cahier des contributions, Lyon, Godard (éd.), Le gouvernenemnt des villes ; de ces trois capitaux est une
territoire et pouvoir, Paris, Descartes & Cie, p. 137- condition sine qua non au n.p. développement territorial, 211.
comme le montre a contrario
l'exemple actuel de l'ex NOVARINA G. , 1997, Les réseaux de politique SCHERRER F., 1995, Genèse et métamorphoses U.R.S.S. cité par A. Brender, urbaine. Concurrences et coopérations entre 1996, p. 36-37 "II existe là-bas d'un territoire d'agglomération urbaine de Lyon acteurs, in F. Godard (éd.), Le gouvernenement des machines largement au Grand Lyon, Revue de Géographie de Lyon, des villes ; territoire et pouvoir, Paris, Descartes & semblables aux nôtres - ... - et
O, p. 213-254. des savants et des ingénieurs 70/2, p. 105-114. de grande qualité. Mais l'ordre
social s'est effondré... Dotée POCHE В., ROUSIER N., 1981, La grande région
du sous-sol le plus riche du urbaine, un enjeu de la politique d'aménagement ; TEXIER L., 1993, Peut-on parler de marketing monde, puissance spatiale et ou l'espace économique introuvable. L'expérience nucléaire, la Russie est territorial ?, Revue Régionale et Urbaine, n° 1, de la Région Urbaine de Lyon (1973-1980), Institut aujourd'hui un pays pauvre d'Urbanisme de Grenoble, rapport à la DGRST, p. 141-160. les règles du jeu social y sont 191p. devenuescaduques.11 brutalement
RAPEAUD M. (Rapport présenté au nom du VELTZ P., 1996, Territoires et relations non-
39-GUIGOU J.-L, 1996, p. 28. Conseil économique et social par), 1995, Espaces marchandes : la face cachée de l'économie, Les de solidarité bassins de vie et pays, J.O. (Avis et 40 - Expression proposée Annales des Ponts et Chaussées, mars, et Rapports du Conseil économique et social), n° 10 notamment par L. Texier, du mardi 5 décembre 1995, Paris. Problèmes économiques, 2498, 11/12/1996, p. 15- 1993. Selon cet auteur, le
marketing territorial se définit 21. REGION URBAINE DE LYON, 1994a, RUL, dans le cadre conceptuel du
Plaquette de présentation, n.p. interorganisationnel
et sa problématique relève
d'une "analyse comparée
entre
- d'une part, les pratiques des
villes, qui cherchent à attirer
des entreprises sur leur
territoire, et à soutenir le
développement des entrepri
ses qui y sont implantées,
- d'autre part, les pratiques des
entreprises qui recherchent
une implantation nouvelle, ou
simplement à se développer
en utilisant les ressources
disponibles (localement ou
adresse des auteurs non),
- au sein d'un environnement
complexe, caractérisé par un Bernard BOUREILLE système de contraintes et Université Jean Monnet d'opportunités, des systèmes CREUSET, d'influence, et des réseaux 6 rue Basse-des-Rives entre les acteurs concernés." 42023 SAINT-ETIENNE Cedex 2 TEXIER L., 1993, p. 148. FAX (33)-04-77-42-1 9-50
Tel. (33)-O4-77-42-1 9-60 41 - Région Urbaine de Lyon,
1994 b, p. 5. E-Mail boureille@univ-st-etienne.fr
42-VELTZP., 1996, p. 21. Nicole COMMERÇON
CNRS, U.M.R Environnement-Ville-Société
18 rue Chevreul
F. 69362 LYON
FAX (331-04-72-80-00-08
Tel. (331-04-72-72-64-21
E-Mail nicole.commercon@mrash.fr