7 pages
Français

Le potentiel de reconstitution de la végétation herbacée au Sahel : réflexions sur le rôle des graines / The potential for reconstituting herbaceous vegetation in the Sahel : reflexions on the role of seeds - article ; n°3 ; vol.70, pg 261-266

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de géographie de Lyon - Année 1995 - Volume 70 - Numéro 3 - Pages 261-266
La reconstitution de la couverture végétale est le fondement du réaménagement de l'espace sahélien dégradé. Les tentatives de reboisement se sont avérées onéreuses et généralement inefficaces. Si la strate herbacée est assez bien connue, il est essentiel d'étudier les modalités de constitution et de renouvellement des semences dans le sol qui ont la charge de la pérennité des espèces annuelles. De nombreux travaux ont porté sur l'identification des graines, les relations entre le potentiel semencier et le tapis herbacé auquel il donnera naissance, en fonction des variations pluviométriques, de la nature des sols et des modes d'exploitation. Parmi les techniques de protection du milieu la mise en défens s'avère intéressante car elle révèle clairement les potentialités des graines dans le sol. Il importe de poursuivre activement les recherches dans ce domaine.
Reconstituting the vegetation cover is fundamental to the redevelopment of the damaged areas of the Sahel. Attempts at reafforestation have proved difficult and generally inefficient. Although the herbaceous stratum is relatively well-known, it is essential to study the forms of constitution and renewal of seeds in the ground, for these ensure the permanence of annual species. Much work has been carried out on identifying seeds and on the links between the seed potential and the resulting herbaceous cover in relation to variations in rainfall, the nature of soils and methods of cultivation. Amongst the techniques employed to protect the environment, the delimitation of protected areas has proved interesting as it clearly reveals the potentialities of the seeds in the soil. It is important to pursue actively research in this area.
6 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1995
Nombre de lectures 47
Langue Français

Exrait

Paul Ndiaye
Le potentiel de reconstitution de la végétation herbacée au
Sahel : réflexions sur le rôle des graines / The potential for
reconstituting herbaceous vegetation in the Sahel : reflexions on
the role of seeds
In: Revue de géographie de Lyon. Vol. 70 n°3-4, 1995. pp. 261-266.
Résumé
La reconstitution de la couverture végétale est le fondement du réaménagement de l'espace sahélien dégradé. Les tentatives de
reboisement se sont avérées onéreuses et généralement inefficaces. Si la strate herbacée est assez bien connue, il est essentiel
d'étudier les modalités de constitution et de renouvellement des semences dans le sol qui ont la charge de la pérennité des
espèces annuelles. De nombreux travaux ont porté sur l'identification des graines, les relations entre le potentiel semencier et le
tapis herbacé auquel il donnera naissance, en fonction des variations pluviométriques, de la nature des sols et des modes
d'exploitation. Parmi les techniques de protection du milieu la mise en défens s'avère intéressante car elle révèle clairement les
potentialités des graines dans le sol. Il importe de poursuivre activement les recherches dans ce domaine.
Abstract
R
e
c
o
n
s
t
i
t
u
t
i
n
g
t
h
e
v
e
g
e
t
a
t
i
o
n
c
o
v
e
r
i
s
f
u
n
d
a
m
e
n
t
a
l
t
o
t
h
e
r
e
d
e
v
e
l
o
p
m
e
n
t
o
f
t
h
e
d
a
m
a
g
e
d
a
r
e
a
s
o
f
t
h
e
S
a
h
e
l
.
A
t
t
e
m
p
t
s
a
t
reafforestation have proved difficult and generally inefficient. Although the herbaceous stratum is relatively well-known, it is
essential to study the forms of constitution and renewal of seeds in the ground, for these ensure the permanence of annual
species. Much work has been carried out on identifying seeds and on the links between the seed potential and the resulting
herbaceous cover in relation to variations in rainfall, the nature of soils and methods of cultivation. Amongst the techniques
e
m
p
l
o
y
e
d
t
o
p
r
o
t
e
c
t
t
h
e
e
n
v
i
r
o
n
m
e
n
t
,
t
h
e
d
e
l
i
m
i
t
a
t
i
o
n
o
f
p
r
o
t
e
c
t
e
d
a
r
e
a
s
h
a
s
p
r
o
v
e
d
i
n
t
e
r
e
s
t
i
n
g
a
s
i
t
c
l
e
a
r
l
y
r
e
v
e
a
l
s
t
h
e
p
o
t
e
n
t
i
a
l
i
t
i
e
s
o
f
t
h
e
s
e
e
d
s
i
n
t
h
e
s
o
i
l
.
I
t
i
s
i
m
p
o
r
t
a
n
t
t
o
p
u
r
s
u
e
a
c
t
i
v
e
l
y
r
e
s
e
a
r
c
h
i
n
t
h
i
s
a
r
e
a
.
Citer ce document / Cite this document :
Ndiaye Paul. Le potentiel de reconstitution de la végétation herbacée au Sahel : réflexions sur le rôle des graines / The potential
for reconstituting herbaceous vegetation in the Sahel : reflexions on the role of seeds. In: Revue de géographie de Lyon. Vol. 70
n°3-4, 1995. pp. 261-266.
doi : 10.3406/geoca.1995.4221
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113X_1995_num_70_3_4221