3 pages
Français

Mondialisation et eedd en classe terminale pourquoi la

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 203
Langue Français
Mondialisation et EEDD en classe terminale ÆPourquoi la mondialisation ? Le choix de ce thèmerésulte d’un double constat. ¾Le questionnement sur l’environnement et le développement durable se pose explicitement dans le cadre de la mondialisation qui introduit une dimension nouvelle, puisqu’elle génère : Une globalisation des problèmes : Un problème local ou national, le choix d’une politique publique au niveau d’un pays, les pratiques d’une entreprise, par exemple en matière de stratégies d’implantation,les options prises en matière de ressources énergétiques peuvent avoir des conséquences mondiales La mondialisation pose en des termes nouveaux les problématiques de la croissance, du développement et des inégalités de développement, elle rend l’interrogation sur les modèles de croissance et de développement plus complexe mais aussi plus nécessaire. Une globalisation des solutions : La recherche de solutions, notamment face aux problèmes liés à l’environnement,se fait à l’échelle de la planète : - créationd’instances internationales: 1950 Union internationale pour la conservation de la nature… ; - multiplicationdes traités internationaux: années 60 Accords Multilatéraux sur l’Environnement, création en 1972 du PNUE et du PNUD… ¾En outre, la mondialisation est une question centrale des enseignements de sciences économiques et d’histoire et de géographie. D’une part, la mondialisation s’inscrit dans un processus historique. D’autre part, elle induit une évolution qualitative et structurelle des échanges, un bouleversement des équilibres économiques, politiques sociaux qui interrogent nécessairement les spécialistes des sciences sociales et de la géographie. La mondialisation figure donc explicitement dans les programmes des deux disciplines. Æont été fixés pour ceDeux objectifstravail en atelier. ¾Trouver des pistes pour intégrer l’EEDD aux questionnements liés à la mondialisation dans chacune des disciplines. ¾Envisager une démarche commune pour bâtir un projet interdisciplinaire. Le travail mené au sein de l’atelier a permis d’amorcer une réflexion sur l’approche de la mondialisation et du développement durable en terminale. Si les deux notions sont présentes dans les programmes de chacune des disciplines, l’introduction de l’EEDD amène à s’interroger surles inflexions qui permettront d’introduire cette nouvelle dimension. Le constat de la proximité de certains points du programme et de la nécessité d’affirmer la cohérence d’ensemble des enseignements a permis d’envisager quelques pistes pour un travail commun. Cependant, elles ne constituent qu’une base de départ car, faute de temps, elles n’ont pu être développées.