Résumé de thèse
6 pages
Français

Résumé de thèse

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

THÈSE DE DOCTORAT EN SCIENCES VÉTÉRINAIRESRésuméOrientation: Médecine vétérinaire Titre de la thèse en Français : Aspects environnementaux et zootechniques de l’élevage de porcs charcutiers et de porcelets sevrés sur litières accumulées de sciure ou de pailleTitre de la thèse en Anglais : Environmental and technical aspects of raising fattening pigs and weaned pigs on sawdust-based or straw-based deep littersCandidat: Prof. Baudouin NicksPromoteur : Prof. Pierre LekeuxDépartement et Service : Département des Productions animales, Service d’Hygiène et Bioclimatologie, Faculté de Médecine vétérinaire, Université de Liège, BelgiqueDate de la défense publique : 27 avril 2004Composition du Jury :Membres internes à la Faculté de Médecine vétérinaire : J.F. Beckers, M. Georges, J.M. Godeau, P. Gustin, L. Istasse, P. Lekeux, P. Leroy, F. Rollin Membres externes à la Faculté de Médecine vétérinaire : C. Debouche (Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux), J.Y. Dourmad (INRA, Saint-Gilles, France).d’intérêt car il est généralement mieux accepté par l’opinion DESCRIPTION DU SUJET DE RECHERCHE publique qui le perçoit comme moins polluant et procurant ABORDÉplus de bien-être aux animaux. L’élevage de porcs sur litières accumulées consiste à laisser Les études programmées avaient deux objectifs principaules animaux évoluer sur une couche de paille ou de sciure de x: premièrement, préciser les conditions d’utilisation de la 30 à 50 cm ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 22
Langue Français
Titredelath
DESCRIPTIONDUSUJETDERECHERCHE ABORDÉ
THÈSEDEDOCTORATENSCIENCESVÉTÉRINAIRES
Candidat:Prof.inNicksBaudou
Orientation:
Membres internes à la Faculté de Médecine vétérinaire:a.uF,JJ,segroedoG.M.erckBe.Ge.Ms, P. Gustin, L. Istasse, P. Lekeux, P. Leroy, F. Rollin Membres externes à la Faculté de Médecine vétérinaire :cienesSreditaievsruinluétF(caechouebDC.sec agronomiquesdeGembloux),J.Y.Dourmad(INRA,Saint-Gilles,France).
Résumé
èneetBioclimatologie,
Médecinevétérinaire
èseenAnglais:atlnadethcinacEnvironmentafgnispgninetctpeaslairofsgisandigsedpwean onsawdust-basedorstraw-baseddeeplitters
èseenFrançais:tnuaxterinoenemniquesdzootechlepsAvnestce etdeporceletssevréssurlitièresaccumuléesdesciureoudepaille
Lesétudesprogramméesavaientdeuxobjectifsprincipau x:premièrement,préciserlesconditionsdutilisationdela  techniquedélevagesurlitièresaccumuléeset,deuxièmement,  enévaluerlesincidencessurlenvironnement.Sept  expérimentationssuccessivesontétéréalisées,  dontquatreavecdesporcscharcutiersettroisavecdes  porceletssevrés.Leursbutsétaient: rpedscerouperiséceisgéroctaedxusxleimaudan caractéristiquespratiquesdutilisationdelasciure,en  particulierlesquantitésnécessairesainsiquelamasseet  lecontenuazotéducompostproduit,encomparantles  valeursobtenuesàcellescorrespondantàlutilisationde  paille; decontrôlerlesperformances(vitessedecroissanceet  indicedeconsommation)desporcsélevéssurlitières accumulées;
élevagedeporcscharcutiers
Promoteur:
27avril2004
CompositionduJury:
dintérêtcarilestgénéralementmieuxacceptéparlopinion publiquequileperçoitcommemoinspolluantetprocurant  plusdebien-êtreauxanimaux.  
31
Datedelad
éfensepublique:
DépartementetService:dcevieriygHardteesmeDnétpductProainoisn,sSamel FacultédeMédecinevétérinaire,UniversitédeLiège,Belgique
Titredelath
Prof.PierreLekeux
Lélevagedeporcssurlitièresaccumuléesconsisteàlaisser lesanimauxévoluersurunecouchedepailleoudesciurede  30à50cmdépaisseurquipeutservirauséjourdeplusieurs  lotssuccessifs.Latechniquedélevagesursciure,plus  récentequecellesurpaille,sendifférencieprincipalement  par une a ération régulière du substrat, obtenue par retournementdecelui-ci.Lebutdecetteaérationestde  favoriserlecompostagedesdéjectionsetdenminimiserla  nuisanceolfactive.  
Comparativementàlélevagedeporcssurcaillebotis,  associéàlarécoltedesdéjectionssousformedelisier,celui  surlitièreestnettementmoinsbiendocumenté,tantence  quiconcernelesmodalitéspratiquesdemiseenplacedela  techniquequedesacontributionpotentielleàlapollution delenvironnement.Depuisquelquesannées,lélevagede  porcssurlitièresaccumuléessuscitecependantunregain  
detesterlintérêtdelutilisationrégulièredun  activateurdecompostageincorporéàlalitièredesciure  etceluiduneassociationdesciureetdepaillepour  confectionnerleslitièresaccumulées; decomparerlesémissionsdegazpolluantsprovenant  delélevagesurdeslitièresàbasedepailleoudesciure,  plusparticulièrementcellesdammoniac(NH),dont  3 lesretombéesparticipentàlacidicationdessolset  audépérissementdesconifères,etcellesdeprotoxyde  dazote(NO),deméthane(CH)etdegazcarbonique  2 4 (CO),quisonttroisgazàeffetdeserre.Entenant  2 comptedufaitque,àmêmesquantitésrejetéesdans  latmosphère,lescontributionsàleffetdeserreduCH 4 etduNOsontsupérieuresde21etde310foisàcelle 2 duCO,desémissionsdéquivalentsCO(E)ontété 2 2CO2 calculéesselonlarelation:
E=P+21·P+P31·0  CO2 CO2CH4 N2O avecPPetPlesémissionsdeCO,CHetNO. CO2,CH4N2O242 Uneestimationdesémissionsdediazote(N)àpartirdes  2 litièresaccumuléesaétéréaliséesurbasedeladifférence entrelasommedesquantitésdazoteconsomméparlesporcs  etapportéparleslitièresetlasommedelazotealimentaire  retenuparlesanimaux,présentdanslescompostsoufumiers  etrejetédanslatmosphèresousformedammoniacoude  protoxydedazote.  
Lesdonnéesrecueillieslorsdecesexpérimentationsontété comparéesàcellesdelalittérature,relativesàlélevagede  porcssurcaillebotis.  
RÉSULTATS Lesprincipauxrenseignementsfournisparcesétudessont: slejosépreroulemèitinudêmeaintienlemsfseisusccrus de3à4lotsdeporcscharcutiers: oenteruieqrdegecsuierou54kmoyenne80kgd pailleparporc; odorptiuoreiuscucmogeddeoptsoyenenm23kne1 159kgdefumierpailleuxparporcélevé; ounmyonenucnoetedescoenazotstsopmtiouàtab àbasedesciurede1,29kgparporcetdesfumiers  pailleuxde1,87kgparporc. ntiendunemêmeltièierpuorelurjosésesccsussfiseliam  de5à6lotsdeporcelets: ode6kgouiureceécssegkdne1vn5irsientorapelliap porcelet; ostàbasdecompoe71kgnomeynneitduropede  sciureouunequantitééquivalentedefumierpailleux  parporcelet; osecmooptssmoyenenazotednuàtiunetnocutboa àbasedesciurede177gparporceletetdesfumiers  pailleuxde210gparporcelet.
32
àsesabmoctsoperedetediuscssufimredesoidsespl pailleuxproduitslorsdelélevagesurlitièresaccumulées sontinférieursdaumoins50%auxpoids,citésdans  lalittérature,dulisierrecueillilorsdelélevagesur  caillebotis.Cetteréductionsexpliqueprincipalement  parlévaporationdeleaudesdéjectionsauseindes  litièresaccumuléesdontlatempératureenprofondeur  dépasseles30°C.  xecorparpésimprnoetsec,éllévedeszoteenanus  compostsàbasedesciureetdesfumierspailleuxsont  inférieurs à ceux des lisiers, cités dans la littérature, derespectivement50%et27%enengraissementet  de40%et28%enpost-sevrage.Cetteréductionest  essentiellementdueàuneémissiondeNparleslitières, 2 gaznonpolluantquinestpasproduitauseindes  lisiers; cesdesporcschraucitresteclesellpseofrenamr desporceletsenpost-sevragenediffèrentpas  signicativementenfonctiondelanaturedelalitière (sciureoupaille).Comparéesàcellesrelevéesdans  lalittératureserapportantàlélevagedeporcssur  caillebotis,ellessontdeniveauxaumoinséquivalents; esneagstpoomcedsruetavitcadionisatutilltaps nécessaire à l’obtention au sein de la masse de températurescomprisesentre30et40°C.Lastabilitéde lateneurenmatièresècheducompostpermetlélevage  deplusieurslotssurlamêmelitière; hcèserèeeuntilieèrmpcosoeédeuqnaitétségalesdemati depailleetdesciureapluslaspectdunelitièredepaille  quedesciurecarcettedernièresaccumuleauniveaudu  sol.Lémissiondammoniacàpartirdumélangeestfort  prochedecelledunelitièreàbasedesciure; muléaccutiliesuselsederstièiisémonsigasuszeseéssel pourlélevagedeporcscharcutiersvarientenfonction  delanaturedelalitièreetdutemps.Lagure1présente lesémissionsobservéeslorsdesséjourssuccessifsde  troislotsdeporcssurlamêmelitière.Douzesériesde  mesuresontétéeffectuées,àunmoisdintervalle,durant  6 jours consécutifs par série. Les principaux résultats sont:  oumucseélsiissonle,émsilasitnosiduitès12moapr dammoniacdunelitièreàbasedesciureontété inférieuresde12%àcellesdunelitièreàbasede  paille.Ladifférencenestcependantpassignicative.  Lémissiondelalitièredesciurelorsdes4derniers  moisaétésupérieurede50%àlamoyennedes8  premiers;unetelleévolutionnapasétéobservéeà partirdelalitièredepaille; oeixspérmisméleesenre,sertdeeffezàsagsedisno équivalentsCOontétésupérieuresàpartirdune  2, litièredesciurecomparéeàuneautreàbasedepaille  maislécartentrelesproductionscumuléessest  réduitavecletemps.Ladifférencemesuréeaprèsle  séjourdunpremierlotaétéde96%;elleaétéde 69%àlanduséjourdundeuxièmelotetde42%