Cours sur la dérivation
4 pages
Français

Cours sur la dérivation

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

DÉRIVATIONI) NOMBRE DÉRIVÉDéfinition 1On dit qu'une fonction ƒ définie sur un intervalle I contenant a est dérivable en a s'il existe un réel A tel que : pour tout réel h tel que a + h ˛ I : ƒ(a + h) = ƒ(a) + Ah + hj(h) avec lim j(h) = 0hfi0Le nombre A s'appelle nombre dérivé de ƒ en a ; on le note ƒ'(a).Exemple :2La fonction ƒ, définie sur  , par ƒ(x) = x + 3x – 4 est-elle dérivable en a ?Pour le savoir, calculons ƒ(a + h) :2 2 2 2ƒ(a + h) = (a + h) + 3(a + h) – 4 = a + 2ah + h + 3a + 3h – 4 = a + 3a – 4 + (2a + 3)h + h·hƒ(a + h) = ƒ(a) + Ah + hj(h) avec A = 2a +3 et j(h) = h (et on a bien j(h) = 0).limhfi0Conclusion : la fonction ƒ est dérivable pour tout réel a. Son nombre dérivé est A = 2a + 3.Exercices : calculer (s'il existe) le nombre dérivé A de la fonction "carré", d'une fonction affine ƒ(x) = mx + p etd'une fonction constante ƒ(x) = k.Le théorème suivant est un critère pour voir si une fonction est dérivable en a (car ce n'est pas toujours facile dele vérifier avec la définition)Théorème 1Une fonction ƒ est dérivable en a si et seulement si la limite suivante existe et est finie :ƒ (a+h)-ƒ()alimhfi 0 hSa valeur A est alors le nombre dérivé de ƒ en a.ƒ(a +h)-ƒ()aVocabulaire : la quantité s'appelle l'accroissement moyen de ƒ entre a et a + h.h(Ou encore le "taux de variation" ou "taux d'accroissement", selon les ouvrages)3Exemple : La fonction ƒ définie par ƒ(x) = x – 7 est-elle dérivable en a = 2 ?Pour le savoir, évaluons la limite de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 49
Langue Français

Exrait

I) NOMBRE DÉRIVÉ
Définition 1
DÉRIVATION
On dit qu'une fonctiondéfinie sur un intervalleIcontenantaest dérivable enas'il existe un réelAtel que : pour tout réelhtel quea+h  I:(a+h)= (a) +Ah+hϕ(h) avec limϕ(h)=0 h0
Exemple :
Le nombreAs'appelle nombre dérivé deena; on le note'(a).
La fonction, définie sur, par(x)= x2+ 3x– 4 est-elle dérivable ena?    
Pour le savoir, calculons(a+h) : (a+h)=(a+h)2+ 3(a+h) – 4= a2+ 2ah+h2+ 3a+ 3h– 4=a2+ 3a– 4 + (2a+ 3)h+hh    
(a+h)= (a) +Ah+hϕ(h) avecA =2a+3 etϕ(h)= h lim(et on a bienϕ(h)=0). h0
Conclusion : la fonctionest dérivable pour tout réela. Son nombre dérivé estA =2a+ 3.
Exercices : calculer (s'il existe) le nombre dérivéAde la fonction "carré", d'une fonction affine(x)= mx+pet
d'une fonction constante(x)= k.
Le théorème suivant est un critère pour voir si une fonction est dérivable ena(car ce n'est pas toujours facile de
le vérifier avec la définition)
Théorème 1
Une fonctionest dérivable enaseulement si la limite suivante existe et est finie :si et
lim(a+h) (a) h0h Sa valeurAest alors le nombre dérivé deena.
Vocabulaire : la quantité(a+hh) (a)s'appelle l'accroissement moyendeentreaeta+h. (Ou encore le "taux de variation" ou "taux d'accroissement", selon les ouvrages)
Exemple : La fonctiondéfinie par(x)= x3– 7 est-elle dérivable ena =2 ?
Pour le savoir, évaluons la limite de la quantité suivante : (a+h) (a)=(2+h)3723+7=12h+6h2+h3=12 + 6h+h2 h h h D'où : lim(a+h) (a) 12 = h0h Doncest dérivable ena =2, son nombre dérivé en 2 est'(2)= 12.
Exercice :
Montrer que la fonction racine carré (:x a
Dérivation
On simplifie d'abord l'expression avant d'étudier sa limite.
x)est dérivable en tout point de ]0 ;[ mais pas en 0.
Page1
G. COSTANTINIhttp://bacamaths.net/
Démonstration du théorème
Siest dérivable, l'accroissement moyen n'est autre, d'après la définition, que la quantitéA+ϕ(h).
Donc la limite de l'accroissement moyen (quandhtend vers 0) estA(puisqueϕ(h) tend vers 0). Réciproquement, si la limite de l'accroissement moyen existe et vautA, alors il existe une fonctionϕ qui tend
vers 0 telle que(a+hh) (a)= A+ϕ(h), donc on a bien l'écriture(a+h)= (a) +Ah+hϕ(h).
II) INTERPRÉTATION GÉOMÉTRIQUE DU NOMBRE DÉRIVÉ
SoitCla courbe représentative d'une fonctiondérivable ena.
On considère le pointA(a;(a)) et le pointB(a+h;(a+h)).
Le coefficient directeur de la droite (AB) est : (a+h) (a)(a+h) (a) = a+ha h
Lorsque le pointBs'approche du pointA(lorsquehtend vers
0), le coefficient directeur de (AB) tend vers le nombre
dérivé'(a) et la droite (AB) devient tangente àC (un seul
point de contact).
Propriété
(a+h)
(a)
a
C
a+h
(AB)
Le nombre dérivé'(a) est le coefficient directeur de la tangente à la courbeCau pointAe d a'sbicssa.
Équation de la tangente :
( ) On a'(a)= y apour tout pointM(x;y) de la tangente àCenA, ce qui nous en donne une équation : xa y =  (a)+ '(a) (x–a)
III) FONCTION DÉRIVÉE
tangente
Nous avons vu dans un exemple précédent, que la fonction par définie(x)= x2 + 3x 4 est dérivable pour – tout réela et que son nombre dérivé ena estA = '(a)= 2a +est donc naturel de définir une nouvelle 3. Il
fonction qui àxassocie le nombre dérivé'(x).Cette fonction s'appelle la dérivée deet se note'. La dérivée de la fonction:xa x2+ 3x– 4 est donc':xa2x+3.
Définition 2
On dit qu'une fonctionest dérivable sur un intervalleIlorsqu'elle est dérivable en tout point de cet intervalle.
Dérivation
Page2
G. COSTANTINIhttp://bacamaths.net/
'(x)= a
'(x)= nxn–1
'(x)= nn+1 x
  '(x)=21 x
u v
1 v
uv
n u
x
(x)= k(constante)
(x)= ax+b
(x)= xn(n1)
(x)= 1n(n 1) x
(x) =
Fonction dérivée'
'(x) 0 =
Page3
Dérivation
Fonction
Tableau des dérivées des fonctions usuelles
définie sur
u'v+uv'
n 'un–1 u
v2 v
′ ′ u vuv 2 v
Fonction
Fonction dérivée
Dérivée d'une somme, d'un produit, d'un inverse, d'un quotient
Dans le tableau ci-dessous,uetvfonctions définies sur un même intervallesont deux I
*
] 0 ; +[
u'+v'
u  v +
20 4x4)2
Si(x)= 2 laro s11'(x)= (x22x1)2 x 
Dérivée des fonctions de la forme(x) =g(ax+b)
2 +  = = Si(x)=42xx+43 rslo a'(x) (4x44(x)(4)422x3)(
Si(x)= xloa+1   rs'(x)= 11 –2 x x
Exemple
Si(x)=(3x2– 2)5alors'(x)=5(6x) (3x2– 2)4 =30x(3x2– 2)4
1 3 1x+x  = Si(x)= x xalors'(x)= 2x2x
G. COSTANTINIhttp://bacamaths.net/
On remarque quepeut s'écrire(x)= g(3x– 1) oùg(t)=t.  
On admettra le résultat suivant : '(x)= a g'(ax+b) Exemple : Soit la fonctionsur nie ; [13 édif +∞[ par(x)= 3x1 . Comment la dériver ?
3 1 3x t1 oprut uox> . 3
Or, pour toutt> 0, on a := 1 , donc'(x)= a g'(a g'(t2) tx+b)= 2
Exercice : À l'aide des résultats ci-dessus, calculer les dérivées des fonctions suivantes :
1)(x)=(x2+x+ 1)2
2)(x)=(x– 1)2(3 –x)3
3)(x)=(x– 1)4(x+ 1)4
4)(x)= x3(1 +
5)(x)=4x2x
Dérivation
x)
Page4
4 6)(x)= 11+xx
21= 7)(x)xx
8)(x)= 2
x
x+
x
G. COSTANTINIhttp://bacamaths.net/