Aquitaine : Aperçu des principaux résultats du Recensement de la Population de 1999

-

Documents
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Evolution de la population de l'Aquitaine à partir des recensements de 1990 et 1999 par sexe et par groupes d'âges. Densité de la population au RP 1999. Les nouveaux arrivants dans les départements aquitains : l'Aquitaine toujours attractive. Evolution des actifs ayant un emploi par zone d'emploi. graphiques, tableaux, cartes. (Ce document de 4 pages est présenté dans une jaquette qui réunit 5 documents de 8 pages qui traitent chacun, sur le même sujet, un département aquitain)

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 32
Langue Français
Signaler un problème

LE DOSSIER
INSEE AQUITAINE
AQUITAINE
La région
et ses cinq départements
Aperçu
des principaux
résultats
du Recensement
de la Population
de 1999
INSEE
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
N°3 3
NOVEMBRE 2000LE DOSSIER
INSEE AQUITAINE
AQUITAINE
Aperçu des principaux résultats
du Recensement de la Population de 1999
La population de l’Aquitaine a progressé
de 4 % depuis 1990, pour s’établir
Au recensement de 1999, l’Aquitaine compte 2,909
à 2,9 millions d’habitants en 1999. e
millions d’habitants et se situe au 6 rang des régions
Cette croissance, supérieure
françaises, bien après les Pays de Loire (3,222 mil-
à celle de la France métropolitaine lions) et juste avant la Bretagne (2,906 millions). Sa
population qui a connu une progression de4%de-qui s’élève à 3,3 %,
puis 1990, fait ainsi partie des régions les plus dyna-est due à un faible excédent
miques sur le plan démographique. Pourtant son
des naissances sur les décès
rythme d’accroissement a diminué par rapport à la
et à un important solde migratoire.
décennie précédente (0,44 % par an de 1990 à
Au total, 385 000 nouveaux arrivants, 1999, contre 0,64 de 1982 à 1990). Ce ralentisse-
relativement jeunes, ment résulte du fléchissement régulier de l’excédent
naturel (naissances - décès) mais surtout de l’affai-se sont installés dans la région,
blissement du solde migratoire apparent.atténuant ainsi le vieillissement
de la population dont l’âge moyen
est de 41 ans. Aquitaine : Pyramide des âges en 1990 et 1999
âges
94Comme pour la population,
90
1990 84
le parc de résidences principales s’est accru 78
72
66plus rapidement qu’en France,
60
5413 % contre 11 %, entraînant
48Hommes Femmes
42
une réduction de la taille moyenne 36
30
24des ménages à 2,35 personnes.
18
12La population active de l’Aquitaine 6
0
10000 15000 2000020000 15000 10000 5000 0 0 5000augmente aussi plus vite
âges
94
90que celle de la France,
841999
78ce qui permet de confirmer
72
66
le caractère attractif de la région et 60
54
48le fort développement Hommes Femmes
42
36
de l’activité des femmes. 30
24
18
12
6
0
20000 15000 10000 5000 0 0 5000 10000 15000 20000
Les âges sont des âges atteints dans l’année
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et 1999 (exhaustif)INSEE
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
o
N 33
NOVEMBRE 2000Compte tenu de l’étendue de son terri-
toire, plus de 41 300 km², la densité de
l’Aquitaine est relativement faible,
e
70 hab/km², ce qui la place au 13 rang
des régions, entre la Franche-Comté et
le Languedoc-Roussillon, soit relative-
ment loin de la densité française qui
s’établit à 108 hab/km². La densité aqui-
taine est très forte dans les centres ur-
bains et elle s’atténue plus on s’en
éloigne. Elle est aussi importante le long
des vallées des principaux fleuves et ri-
vières, ainsi que sur la façade atlantique,
autour du bassin d’Arcachon et de la co-
nurbation de Bayonne-Anglet-Biarritz.
Ces étalements urbains, et le long des
principaux axes de communication, ne
sont pas spécifiques à l’Aquitaine mais
sont partagés par l’ensemble des ré-
gions françaises. Cependant dans la ré-
gion, il reste de vastes zones de très
faible peuplement, notamment dans le
Médoc, la forêt des Landes dont les
franges touchent le sud de la Gironde et
le sud-ouest de Lot-et-Garonne, ainsi
Les nouveaux arrivants dans les départements aquitains
030 60 030 60
km km
Pourcentage Nombre
par commune par cantons
Moins de 5
10 000
De 5 à 10
5 000De 10 à 15
1 000De 15 à 20
© INSEE-IGN 2000 © INSEE-IGN 2000
20 ou plus
Limite de département
Limite de canton
Source : Insee - Recensement de la population de 1999
INSEE AQUITAINE 2 Aquitaine : RP 1999Structure par âge en 1999que dans les Pyrénées ; la densité y est Aquitaine : Répartition
des nouveaux arrivants en Aquitaine des ménages par taille
souvent inférieure à 10 hab/km², parfois %
Nombre de ménages (en milliers)40
même à 5. 400
350 1990
30L’Aquitaine toujours attractive 300 1999
250
L’Aquitaine est de plus en plus attrac- 20
200
tive : ainsi, de 1990 à 1999, 42 770 nou-
150
10veaux arrivants s’y sont installés chaque
100
année, contre 41 920 de 1982 à 1990. 50
0
75 ans0/24 ans 25/39 ans 40/59 ans 60/74 ansCeux-ci sont relativement jeunes 0ou plus
1 2 3 4 5 ou plus
Nombre de personnesSource : Insee - Recensement de la population 1999 (exhaustif)puisque 36 % d’entre eux ont moins de
Source : Insee - Recensements de la population
25 ans contre 27 % pour les résidants de de 1990 et 1999 (exhaustif)
plus longue date, pour les moins de 40
En outre, la part des jeunes de moins 25
ans, ces taux sont respectivement de moins 60 ans et une sur quatre au moinsans est toujours en diminution et passe
66 % et 46 %. 75 ans. A partir de 60 ans, les femmesde 31,4 % à 28,2 % de la population to-
sont trois fois plus nombreuses que lestale, tandis que celle des personnes deCes nouveaux arrivants proviennent à
hommes et à partir de 75 ans, 4 fois60 ans ou plus poursuit sa progression16 % des trois régions limitrophes, dans
plus. Les ménages de 2 personnes sontet atteint pratiquement 25 %. Malgrél’ordre croissant : Limousin, Poi-
aussi en forte progression, prèsde20%,l’apport extérieur de personnes relative-tou-Charentes et Midi-Pyrénées. Les
alors que ceux de 3 personnes sont pra-ment jeunes, l’âge moyen de la popula-plus nombreux, 20 %, viennent de
tiquement stables. A l’opposé, les mé-tion de la région augmente et passe del’Ile-de-France, et parmi eux un sur
nages de taille plus importante sont en39,2 ans en 1990 à 40,9 en 1999.quatre de la ville de Paris. Prèsd’un sur
régression.
dix arrive de l’étranger et plus de quatre
Le vieillissement général de la popula-
sur dix de l’Europe des 15. Résidences principales :tion s’accompagne d’une augmentation
une croissance trois fois plus rapide
de la part des femmes qui croît avecLes nouveaux Aquitains se sont certes
que celle de la population
l’âge. Entre les deux derniers recense-surtout installés dans les aggloméra-
ments, l’écart entre les effectifs mascu- Différents phénomènes, tant sociologi-tions urbaines et sur le littoral, mais ils
lins et féminins s’accroît de 10 000 et en ques que purement démographiques,représentent souvent des proportions
1999, celles-ci sont un tiers de plus que expliquent ces évolutions qui se réper-importantes de la population d’autres
les hommes à partir de 60 ans et deux cutent dans le fort accroissement ducommunes, notamment rurales. Ainsi
fois plus nombreuses à partir de 80 ans. nombre de résidences principales. Ain-par exemple, dans certaines communes
si depuis 1990, celles-ci ont progresséde la Dordogne limitrophes de la Gi-
Comme au niveau national, la taille
de 1,36 % par an, contre 0,44 % pourronde et de Lot-et-Garonne, plus d’un
moyenne des ménages se réduit en
l’ensemble de la population. Ces tauxhabitant sur cinq s’y est installé depuis
Aquitaine : de 3,29 personnes, il y a
sont légèrement supérieurs à ceux ob-1990. Ce phénomène se reproduit dans
près de 40 ans, elle est passée à 2,35 en
servés pour la France métropolitaine,les communes du nord des Landes. Cet
1999. Le nombre de personnes vivant
respectivement 1,12 % et 0,37 % parapport migratoire a souvent contribuéà
seules progresse fortement, plus de
an, ce qui confirme le caractère attractifl’arrêtdudépeuplement de ces commu-
91 000 personnes en 9 ans, et repré-
de la région.nes et même à l’augmentation de leur
sente 31 % de l’ensemble des 1 211 600
population.
ménages aquitains. Parmi ces person- Dans cette région touristique affirmée,
nes seules, prèsd’une sur deux a au l’effectif des résidences secondairesAl’intérieur de la région, de nombreux
Aquitains quittent leur département
Répartition et évolution des logements
pour s’installer en Gironde, notamment Personnes seules dans leur logement de l’Aquitaine par type
en Aquitaine en 1999
dans l’agglomération de Bordeaux, soit 1999 Variation
Type de logementHommes Femmes
pour y suivre des études soit pour y Nombre % 99/90 (%)
Nombre % Nombre %
chercher du travail. Pourtant, la pyra- Ensemble des logements 1 489 039 100,0 10,815 à 24 ans 16 628 11,4 20 777 9,2
mide des âges régionale présente un ré- 25 à 39 ans 44 142 30,1 32 322 14,3
Résidences principales 1 212 578 81,4 13,040 à 59 ans 42 136 28,8 39 104 17,3trécissement entre 20 et 25 ans, ce qui
12 146 0,8 -34,7Logements occasionnels60 à 74 ans 25 851 17,6 58 806 26,0
tend à prouver que globalement les jeu- Résidences secondaires 164 533 11,1 12,375 ans ou plus 17 715 12,1 75 468 33,3
Logements vacants 99 782 6,7 -5,5nes de cet âge vont soit faire leurs étu- Ensemble 146 472 100,0 226 477 100,0
Source : Insee - Recensement de la population 1999 (exhaustif) Source : Insee - Recensements de la population (exhaustif)des, soit chercher un emploi, ailleurs.
Aquitaine : RP 1999 3 INSEE AQUITAINEvolution des actifs d’Aquitaine ayant un emploicontinue de progresser, pour atteindre
Actifs ayant un emploi Variation164 530 unités. Cependant, l’envolée Libellé du zonage
99/90 (%)1990 1999
des années 90 semble freinée : le taux Départements
d’accroissement annuel est tombé de Dordogne 140 465 141 251 0,6
Gironde 475 068 505 887 6,53,9 % de 1982 à 1990, à 0,83 % de
Landes 119 858 126 454 5,5
1990 à 1999.
Lot-et-Garonne 112 156 111 752 -0,4
Pyrénées-Atlantiques 219 884 230 003 4,6
La vacance est en régression, contraire-
ment à la décennie précédente, et Zones d'emploi 1994
Nord-Est de la Dordogne 16 807 15 529 -7,6concerne moins de 100 000 logements.
Périgueux 57 684 58 978 2,2
Ceux-ci, relativement peu nombreux sur
Terrasson 10 291 10 604 3,0
la côte et à la périphérie des grandes vil- Sarlat-la-Canéda 15 214 15 624 2,7
Bergerac 31 138 30 942 -0,6les, se concentrent dans les villes et les
Libourne-Montpon-Sainte-Foy-la-Grande 53 639 54 413 1,4zones rurales en déclin démographique.
24 833 25 427 2,4Langon-Bazas-La Réole
Bordeaux-Médoc 23 369 25 015 7,0Une progression
Bordeaux-Arcachonnais 42 366 50 072 18,2
de la population active occupée
Bordeaux-Entre-deux-Mers 23 895 25 328 6,0
supérieure à celle de la France Bordeaux-Cubzacais 26 436 28 781 8,9
Bordeaux-Zone centrale 298 431 315 175 5,6
Al’instar de ce qui se passe au niveau
Dax 43 906 45 015 2,5
national (+ 4,7 %), la population active Mont-de-Marsan-Haute Lande 5 978 6 320 5,7
Mont-de-Marsan-Est des Landes 43 116 44 044 2,2de la région Aquitaine progresse de
Sud des Landes 20 448 24 470 19,7
5,5 %, depuis 1990. Le taux d’activité
Marmande-Casteljaloux 23 616 22 918 -3,0
régional, des 15 à 64 ans, est aussi en Agen 56 310 57 248 1,7
Villeneuve-sur-Lot-Fumel 30 070 29 441 -2,1progression : 68,8 % contre 66,6 %.
Lacq-Orthez 24 820 24 444 -1,5Cette augmentation est essentiellement
Oloron-Mauléon 16 703 16 478 -1,3
due à celle de l’activité des femmes Pau 91 278 94 970 4,0
dont le taux moyen est passé de 58,6 % Bayonne-Pyrénées 87 083 94 111 8,1
à 63,6 %, tandis que celui des hommes
Total Aquitaine 1 067 431 1 115 347 4,5
aux mêmes âges tombait à 74,1 %, per-
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et 1999 (exhaustif)
dant 0,6 point. Ainsi, l’effectif des fem-
mes actives s’accroît de plus de 61 515 - 3 % dans la zone de Marmande-Cas- pas dans leur commune de résidence et
personnes, alors que celui des actifs teljaloux et même-8%dansle environ 10 000 exercent une activité
masculins ne croît que de 16 319. Nord-Est de la Dordogne, pour les ré- hors de la région. En Gironde, deux ac-
gressions les plus importantes. Bor- tifs sur trois quittent leur commune de
Dans cette population active,
deaux-zone centrale concentre 28 % résidence pour aller travailler, contri-
1 115 347 personnes occupent un em-
des actifs régionaux ayant un emploi et buant fortement à la croissance des flux
ploi, ce qui correspond à une augmen-
progresse de 5,6 %, soit 1,1 point de quotidiens des déplacements dans les
tation de 4,5 % depuis 1990. Cette
plus que la moyenne régionale. Dans zones urbaines. Dans les autres dépar-
évolution est nettement plus impor-
les zones d’emploi de Pau et Bayonne, tements d’Aquitaine où le caractère ru-
tante que celle observée pour la
où sont domiciliés respectivement ral est affirmé, cette mobilité est moins
France métropolitaine qui est de
95 000 et 94 000 actifs occupés, l’em- marquée, pratiquement un actif sur
+ 3,1 %. La progression de l’emploi ré-
ploi ne se développe pas à la même al- deux a un emploi dans sa commune de
gional est trèsinégale selon les dépar-
lure:+4% dans celle de Pau et le résidence.
tements et surtout selon les zones
double dans celle de Bayonne soit
d’emploi : elle varie de prèsde20%
+ 8 %.
dans le Sud des Landes, 18 % dans Paul AHMED MICHAUX
Bordeaux-Arcachonnais, pour les Parmi les actifs aquitains ayant un em-
progressions les plus spectaculaires, à ploi, 6 sur 10 en moyenne ne travaillent
POUR EN SAVOIR PLUS ...
Dans chaque direction régionale de l’Insee, les résultats de l’exploitation principale du recensement de 1999 sont disponibles à tous ni-
veaux géographiques sur différents supports (papier ou électronique). Douze thèmes sont traités : population, emploi, ménages, activité,
formation, migration, immigration, navettes, nationalité, immeubles, logements, résidences principales. En 2001, ces thèmes seront enri-
chis d’une analyse par profession et activité économique ainsi que de la composition familiale.
© Insee 2000 - n° ISBN : 2-11-050113-8 - n° ISSN : 1253-8051 - Impression Insee AquitaineL E D O S S I E R
INSEE AQUITAINE
LA GIRONDE
Aperçu des principaux résultatsLes cinq
du Recensement de la Population de 1999L E D O S S I E R
INSEE AQUITAINEdépartements
LES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES
de la région
Aperçu des principaux résultats
du Recensement de la Population de 1999L E D O S S I E Rfont chacun
INSEE AQUITAINE
LES LANDESl’objet
Aperçu des principaux résultatsd’un document
du Recensement de la Population de 1999L E D O S S I E R
INSEE AQUITAINEde 8 pages.
LA DORDOGNE
Aperçu des principaux résultats
du Recensement de la Population de 1999L E D O S S I E R
Ils sont téléchargeables INSEE AQUITAINE
individuellement LE L OT-ET-GARONNE
à partir du thème
Aperçu des principaux résultatspopulation
du Recensement de la Population de 1999
Département le moins peupléque vous consultez
d’Aquitaine, 305 400 habitants en 1999, que la partie rurale en gagne 950. Cette évolution se
le Lot-et-Garonne se caractérise distingue de celles observées pour l’ensemble de la
région et de la France où population totale et popu-aussi par une population en légèreactuellement lation urbaine croissent sensiblement et simultané-diminution et vieillissante depuis 1990,
ment.
malgré l’apport de jeunes arrivants.
A l’image des grandes agglomérations, celle d’Agen,Le développement des résidencessur le site internet. qui comprend quatorze communes, fait exception etprincipales s’est surtout effectué
enregistre 1 500 habitants supplémentaires. Sa pro-
au profit des maisons individuelles.
gression entraîne celle de son arrondissement alors
En 1999, celles-ci représentent 80 % que les trois autres arrondissements déclinent, no- du parc des logements. Parallélement, tamment celui de Marmande.
la taille moyenne des ménages
Les 46 550 nouveaux arrivants se sont installés prin-
se réduit et s’établit à 2,3 personnes, cipalement dans les communes du sud-est, entrevous pouvez aussi à partir d'ici
suivant en cela la tendance nationale.
Lot-et-Garonne : Pyramide des âges en 1990 et 1999
Le Lot-et-Garonne compte 130 200 actifs. âges
94
901990
consulter le département Le taux d’activité des femmes 84
78
72de 15 à 59 ans a progressé
66
60pour dépasser 68 %, 54
Hommes 48 Femmes
qui vous intéresse.
42il franchit même la barre des 80 %
36
30pour celles âgées de 25 à 49 ans. 24
18
12 sur il suffit de cliquer sur 6
0
2500 2000 1500 1000 500 00 500 1000 1500 2000 2500
âgesLa croissance de population que connaissait le 94
90
Lot-et-Garonne depuis le lendemain de la Première 1999 84le bandeau-titre c orrespondant.
78
Guerre mondiale s’est interrompue entre les deux 72
66
derniers recensements. Le département compte 60
54
48305 400 habitants en 1999, soit environ 350 de Hommes Femmes
42
36moins qu’en 1990.
30
24
18C’est la partie urbaine du département, c’est-à-dire 12
6l’ensemble des communes appartenant aux unités 0
1000 1500 2000 25002500 2000 1500 1000 500 00 500
urbaines, qui est responsable de ce léger tassement Les âges sont des âges atteints dans l’année
Source : Insee - Recensements de la population de 1990 et 1999 (exhaustif)INSEE démographique. Elle perd 1 300 habitants pendant
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
N ° 33-1 N ° 33-2 N ° 33-3 N ° 33-4 N ° 33-5
JUILLET 2000 AOÛT 2000 SEPTEMBRE 2000 SEPTEMBRE 2000 OCT OBRE 2000Le Dossier
n°33
La région et ses cinq départements
Aperçu des principaux résultats du Recensement
de la Population de 1999
Ce dossier présente pour l'Aquitaine et ses cinq départements un aperçu
des principaux résultats du recensement, notamment sur les thèmes
suivants : l'âge, les nouveaux arrivants, les ménages, les logements,
l'activité.
La population de l'Aquitaine s'est accrue de 4 % depuis 1990. Comment
a-t-elle évolué dans chacun de ses départements ? Sa structure s'est-elle
modifiée ? Où les nouveaux arrivants se sont-ils installés ? Le parc des
résidences principales a augmenté plus vite que le nombre d'habitants.
De combien de personnes la taille des ménages s'est-elle réduite ? La
population active régionale a progressé de 5,5 %. A quels âges les taux
d'activité sont-ils les plus élevés ? Quelles zones d'emploi ont le plus
profité de la croissance du nombre d'actifs occupés ?
Autant de questions auxquelles ce dossier apporte des éléments de
réponse, illustrés de nombreux tableaux, graphiques et cartes.
Prix : 100 FF - 15,24€
Code Sage IAD3308
Directeur de la publication : Michel Schrantz - Rédacteur en chef : Paul Ahmed Michaux -
Assistante de rédaction : Mireille Dalla-Longa - Secrétaire de fabrication : Daniel Lepphaille
INSEE Aquitaine - 33, rue de Saget - 33076 Bordeaux cedex
Tél. : 05 57 95 05 00 - Fax : 05 57 95 03 58 - Minitel : 3615 ou 3617 INSEE - Internet : www.insee.frINSEE e© Insee 2000 - n° ISBN : 2-11-050113-8 - n° ISSN : 1253-8051 - Dépôt légal : 4 trimestre 2000
AQUITAINE Composition : Insee Aquitaine
Impression : Imprimerie De La Roque, Tél. 05 56 38 63 56