Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique?  - article ; n°1 ; vol.128, pg 56-67
14 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique? - article ; n°1 ; vol.128, pg 56-67

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
14 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Actes de la recherche en sciences sociales - Année 1999 - Volume 128 - Numéro 1 - Pages 56-67
¿Felicidad en el gueto o felicidad en el hogar?
Este artículo tiene por objeto estudiar el proceso de construcción social que ha hecho que surgiesen nuevas formas de experiencias homosexuales masculinas, no tan centradas en las parejas múltiples y la afirmación de la identidad. Al aumentar la tolerancia respecto de la homosexualidad y la epidemia de sida, comenzó a ganar terreno la búsqueda de la felicidad dentro de la esfera privada o doméstica, en detrimento del ideal de vida en comunidad (« la felicidad en el gueto ») que probablemente había prevalecido en el decenio de 1970. Las experiencias intimas de los gays parecen estructurarse a partir de su posición social y de diversas experiencias biográficas ; en esta medida, las nuevas formas que asumen las experiencias homosexuales se observan con más frecuencia entre los homosexuales pertenecientes a medios sociales más acomodados, aquéllos cuya sexualidad ha sido más precoz y los que son mejor aceptados en su familia y su entorno.
Glück im Ghetto oder Glück daheim?
Der Artikel untersucht den Prozeß der die Entstehung neuer Formen männlichen homosexuellen Zusammenlebens hervorbringenden, sozialen Konstruktion, in denen die Mehrfachbeziehung und die Identitätsfrage weniger im Mittelpunkt stehen. Im Zuge einer der Homosexualität gegenüber gewachsenen Toleranz, sowie der Aids-Epidemie, hat das Gemeinschaftsideal eines « Glücks im Ghetto », das in den 70erJahren vorzuherrschen schien, eine nachhaltige Konkurrenz seitens der Suche eines Glücks im privaten oder häuslichen Bereich erfahren. Insoweit sich das Intimleben Homosexueller als durch ihre soziale Stellung und biographische Erfahrungen der verschiedensten Art bedingt erweist, sind die neuen Formen homosexueller Lebenspraxis häufiger unter sozial besser gestellten Homosexuellen, sexuell Frühreiferen und unter von ihrer sozialen Umgebung mit größerer Toleranz Geduldeten zu finden.
Happiness in the ghetto or domestic bliss?
The aim of this article is to study the process of social construction that has led to the emergence of new forms of male homosexual experiences, less centered on multiple partners and gay identity. Under the influence of a growing tolerance of homosexuality and the Aids epidemic, the communitarian ideal of happiness in the ghetto that seemed to dominate the 1970s has corne into competition with the search for happiness in the private or domestic sphere. Insofar as the private life of gays turns out to be structured by social position and various biographical experiences, the new forms of homosexual experiences are still most frequent among the socially privileged groups, among the most sexually precocious and among those best accepted by their entourage.
Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique?
L'objectif de cet article est d'étudier le processus de construction sociale qui a conduit à l'émergence de nouvelles formes d'expériences homosexuelles masculines moins centrées sur le multipartenariat et l'affirmation identitaire. Sous l'influence d'une augmentation de la tolérance à l'égard de l'homosexualité et de l'épidémie de sida, l'idéal communautaire du « bonheur dans le ghetto » qui semblait prévaloir dans les années 70 a été largement concurrencé par la recherche d'un bonheur dans la sphère privée ou domestique. Dans la mesure où les expériences intimes des gays s'avèrent être structurées par leur position sociale et par diverses expériences biographiques, les nouvelles formes d'expériences homosexuelles sont cependant les plus fréquentes parmi les homosexuels les plus favorisés socialement, les plus précoces sexuellement et les mieux acceptés par leur entourage.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1999
Nombre de lectures 35
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Extrait

Monsieur Philippe Adam
Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique?
In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 128, juin 1999. Sur la Sexualité. pp. 56-67.
Citer ce document / Cite this document :
Adam Philippe. Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique? . In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 128, juin
1999. Sur la Sexualité. pp. 56-67.
doi : 10.3406/arss.1999.3294
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1999_num_128_1_3294Resumen
¿Felicidad en el gueto o felicidad en el hogar?
Este artículo tiene por objeto estudiar el proceso de construcción social que ha hecho que surgiesen
nuevas formas de experiencias homosexuales masculinas, no tan centradas en las parejas múltiples y
la afirmación de la identidad. Al aumentar la tolerancia respecto de la homosexualidad y la epidemia de
sida, comenzó a ganar terreno la búsqueda de la felicidad dentro de la esfera privada o doméstica, en
detrimento del ideal de vida en comunidad (« la en el gueto ») que probablemente había
prevalecido en el decenio de 1970. Las experiencias intimas de los gays parecen estructurarse a partir
de su posición social y de diversas biográficas ; en esta medida, las nuevas formas que
asumen las experiencias homosexuales se observan con más frecuencia entre los homosexuales
pertenecientes a medios sociales más acomodados, aquéllos cuya sexualidad ha sido más precoz y los
que son mejor aceptados en su familia y su entorno.
Zusammenfassung
Glück im Ghetto oder Glück daheim?
Der Artikel untersucht den Prozeß der die Entstehung neuer Formen männlichen homosexuellen
Zusammenlebens hervorbringenden, sozialen Konstruktion, in denen die Mehrfachbeziehung und die
Identitätsfrage weniger im Mittelpunkt stehen. Im Zuge einer der Homosexualität gegenüber
gewachsenen Toleranz, sowie der Aids-Epidemie, hat das Gemeinschaftsideal eines « Glücks im
Ghetto », das in den 70erJahren vorzuherrschen schien, eine nachhaltige Konkurrenz seitens der
Suche eines Glücks im privaten oder häuslichen Bereich erfahren. Insoweit sich das Intimleben
Homosexueller als durch ihre soziale Stellung und biographische Erfahrungen der verschiedensten Art
bedingt erweist, sind die neuen Formen homosexueller Lebenspraxis häufiger unter sozial besser
gestellten Homosexuellen, sexuell Frühreiferen und unter von ihrer sozialen Umgebung mit größerer
Toleranz Geduldeten zu finden.
Abstract
Happiness in the ghetto or domestic bliss?
The aim of this article is to study the process of social construction that has led to the emergence of new
forms of male homosexual experiences, less centered on multiple partners and gay identity. Under the
influence of a growing tolerance of homosexuality and the Aids epidemic, the communitarian ideal of
"happiness in the ghetto" that seemed to dominate the 1970s has corne into competition with the search
for happiness in the private or domestic sphere. Insofar as the private life of gays turns out to be
structured by social position and various biographical experiences, the new forms of homosexual
experiences are still most frequent among the socially privileged groups, among the most sexually
precocious and among those best accepted by their entourage.
Résumé
Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique?
L'objectif de cet article est d'étudier le processus de construction sociale qui a conduit à l'émergence de
nouvelles formes d'expériences homosexuelles masculines moins centrées sur le multipartenariat et
l'affirmation identitaire. Sous l'influence d'une augmentation de la tolérance à l'égard de l'homosexualité
et de l'épidémie de sida, l'idéal communautaire du « bonheur dans le ghetto » qui semblait prévaloir
dans les années 70 a été largement concurrencé par la recherche d'un bonheur dans la sphère privée
ou domestique. Dans la mesure où les expériences intimes des gays s'avèrent être structurées par leur
position sociale et par diverses biographiques, les nouvelles formes d'expériences
homosexuelles sont cependant les plus fréquentes parmi les homosexuels les plus favorisés
socialement, les plus précoces sexuellement et les mieux acceptés par leur entourage..
:
:
Philippe Adam
BONHEUR DANS LE GHETTO OU DOMESTIQUE?
Enquête sur l'évolution des expériences homosexuelles
ans son texte « L'homosexualité masculine ou le tionnement rappelle le plus l'image d'un marché où — à
bonheur dans le ghetto? », publié au début des la limite - il n'y a que des "trocs orgasme contre
années 1980 ^ Michael Pollak soulignait la fasc orgasme". Les institutions clés de la vie homosexuelle
ination des homosexuels de l'époque pour le mode de sont tout d'abord les lieux de drague bars, saunas,
vie du « ghetto » et décrivait la façon dont le jeune cinémas et restaurants spécialisés, parcs» (p. 60). L'au
homosexuel s'insérait progressivement dans cet univers teur mettait cependant l'accent sur l'influence des fac
fonctionnant comme un véritable «marché des teurs sociaux favorisant ou limitant la réalisation de ce
échanges sexuels » « Une fois qu'il a accepté sa diff « destin homosexuel » Il semblait pour Michael Pollak
érence sexuelle, l'homosexuel entre sur le marché des que seuls les homosexuels socialement favorisés parve
échanges sexuels. Parmi toutes les sexualités, l'homos naient à réaliser pleinement leur homosexualité dans le
exualité masculine est sans doute celle dont le fonc- modèle communautaire, celui-ci restant un idéal non
permet également de comprendre le contenu et la
Eléments de méthodologie structuration des expériences homosexuelles. Ces inter
views ont été réalisées auprès d'homosexuels masculins Cette recherche utilise les données d'une enquête quant
que nous avons recrutés dans des associations de lutte itative que nous avons réalisée à l'automne 1 997 auprès
contre le sida ou dans des associations homosexuelles. de lecteurs de la presse homosexuelle avec le double
Dans cet article, les récits de quatre hommes interobjectif de comprendre leurs styles de vie et leur adap
viewés en 1995 à AIDES, la principale association frantation à l'épidémie de sida1. 3 311 questionnaires remplis
çaise de lutte contre le sida, seront présentés. Ces récits par des hommes ont été retournés. La quasi-totalité
portent sur l'engagement associatif des personnes et sur des répondants ont eu des rapports sexuels avec des
leur expérience de l'homosexualité. hommes et la plupart (88 %) se définissent eux-mêmes
comme homosexuels, 30% habitent à Paris et 41 %
d'entre eux possèdent un diplôme du second ou du tro
I - Tout en s'inscrivant dans le prolongement des enquêtes menées isième cycle universitaire. L'enquête permet d'étudier la
antérieurement par M. Pollak et M.-A. Schiltz, l'enquête 1997 a été sexualité, la conjugalité, la sociabilité des répondants
menée, sous notre responsabilité, au Centre européen pour la surainsi que la façon dont ils divulguent leur homosexualité veillance épidémiologique du sida. Nous tenons à remercier J.-B. Brunet à leur entourage. En plus d'une analyse descriptive, la et M.-C. Delmas pour leurs précieux conseils statistiques. L'enquête a technique statistique de la régression logistique a été uti bénéficié d'un soutien financier de l'Agence nationale de recherches sur lisée afin d'identifier l'influence respective des variables le sida et de la Direction générale de la santé. L'enquête n'aurait pu être
sociales et biographiques dans la détermination des réalisée sans le soutien des neuf titres de la presse gay (All Man, Ex
comportements homosexuels. Aequo, Fresh, Gay Vidéo, Idol, Illico, Lettres gay. Men et Têtu) qui ont assuré
Un corpus qualitatif constitué d'entretiens d'enquête la diffusion gratuite du questionnaire. :
1
1
1
1
1
.
1
1
1
1
1
1
1
:
1
:
1
1
Bonheur dans le ghetto ou bonheur domestique? 57
réalisable pour les homosexuels des classes populaires. Le modelage social des attitudes
Dans cet article, nous nous proposons de réexaminer face à la drague et face au couple
cette thèse en tenant compte des évolutions qu'ont
connues les expériences homosexuelles2. Avant d'étu Dans la mesure où l'organisation de ce mode de vie
dier comment les diverses composantes constitutives implique aujour

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents