Comptes rendus d'articles ; n°1 ; vol.2, pg 162-172

-

Français
12 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Espace, populations, sociétés - Année 1984 - Volume 2 - Numéro 1 - Pages 162-172
11 pages

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1984
Nombre de lectures 40
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème

Jean-Pierre Bondue
Jeanne Fagnani
Jean-Pierre Renard
Pierre-Jean Thumerelle
Comptes rendus d'articles
In: Espace, populations, sociétés, 1984-1. Limites et frontières. pp. 162-172.
Citer ce document / Cite this document :
Bondue Jean-Pierre, Fagnani Jeanne, Renard Jean-Pierre, Thumerelle Pierre-Jean. Comptes rendus d'articles. In: Espace,
populations, sociétés, 1984-1. Limites et frontières. pp. 162-172.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/espos_0755-7809_1984_num_2_1_950162 ESPACE POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1
là un balancement partout présent entre tradition et modernisme, mais dont le poids
respectif de Tun et de l'autre varie notablement entre la campagne et la ville.
Le plan, conçu en deux parties, reflète cette dualité. Le livre 1er caractérise le milieu
naturel particulier avec ses ressources traditionnelles, notamment la pêche, ainsi que les
petites ville péri-lagunaires dont la proportion importante des étrangers souligne l'i
ntensité des échanges commerciaux sur ces plans d'eau, en liaison avec l'exportation des
cultures spéculatives de l'intérieur mais aussi avec l'approvisionnement du port d'Abidj
an. Ce dernier joue néanmoins un rôle d' «abcès de fixation du modernisme, préser
vant les rivages lagunaires d'une évolution trop rapide ».
La seconde partie tente de cerner l'hinterland du port d'Abidjan et nous amène aux
racines de ce modernisme et de sa diffusion spatiale sur les régions lagunaires. L'auteur
examine alors le parti que le milieu africain a su tirer de cette modernité en s'adaptant
à l'explosion urbaine d'une capitale bâtie là où n'existaient encore, il y a trois quarts de
siècle, que quelques modestes villages.
On recommendera d'autant plus la lecture de cette thèse qu'elle permet d'éclairer
la décision récente du Président Houphouët-Boigny de transférer la capitale politique
du pays à Yamoussoukro, sa ville natale.
Bondue J-P.
Comptes rendus d'articles
par : Bondue J-P., Fagnani J., Renard J-P., Thumerelle P-J. ;
Cette « revue des revues » n'a pas pour objet de présenter systématiquement les
sommaires d'un éventail de revues, mais une sélection d'articles entrant dans les préoc
cupations et les champs d'étude d'« Espace-Populations-Sociétés ». Nous sommes donc
dans l'obligation de partir des périodiques qui parviennent aux centres de documentat
ions des Universités qui assurent le secrétariat de la revue. L'inventaire ne sera donc
pas exhaustif et ne pourra de toute manière jamais l'être. Nous espérons toutefois
parvenir à l'améliorer rapidement et à l'enrichir, grâce à la constitution d'un réseau de
correspondants ouvert aux bonnes volontés qui se manifesteront dans les différents
pays.
Belliard (Jean-Claude) et Boyer (Jean-Claude) : Les « nouveaux ruraux » en Ile-de-
France. Annales de géographie. France, juillet-août 1983, n° 512, pp. 433-451.
Prenant en considération la population rurale d'un certain nombre de groupes de
cantons « tests » de la région Ile-de-France, pour lesquels le d'habitants a
augmenté entre 1968 et 1975, surtout grâce au solde migratoire très positif, les auteurs
tentent de montrer que ce bilan démographique global cache de multiples mouvements
de population. Résumer cette croissance au seul processus de « rurbanisation » serait
attribuer au milieu rural de cette région, une réalité réductrice et appauvrissante : il
faut en effet tenir compte de la poursuite de l'exode rural classique qui continue
d'affecter principalement les jeunes de moins de 30 ans, mais aussi de la fonction de
relais avec l'espace rural plus lointain et de l'arrivée de population des DOM-TOM...
Ces divers mouvements migratoires affectent bien évidemment les structures de la
population rurale (tendance au vieillissement, arrivée de CSP relativement aisées) ainsi
que le foncier et l'immobilier par la recherche de la maison individuelle.
Bentham (C.G.) : The changing distribution of low income households in the British
urban system. Area, Royaume-Uni, 1983, vol. 15, n" 1. pp 15-20. POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1 163 ESPACE
Les données des enquêtes sur les familles en Angleterre, montrent que, dans les
années cinquante, la proportion des ménages aux faibles revenus était plus élevée en
milieu rural que dans les grandes aires urbaines. Depuis, on a assisté à un remarquable
renversement de ce phénomène. L'auteur esquisse, en conclusion, un schéma explicat
if.
Bonvalet (Catherine), Lefebvre (Monique) : Le dépeuplement de Paris 1968-1975. Quel
ques éléments d'explication. Population. France. 1983 (novembre-décembre), n" 6. pp
941-958.
En l'absence de migration la population de Paris serait demeurée constante. En
revanche on observerait un excédent de ménages représentant 30 % de l'émigration de
la période : 10 % provenant de la modification de la structure par âge et 20 % de la
baisse de la cohabitation. Or cette augmentation n'est pas accompagnée d'une augment
ation équivalente du nombre des logements (diminution au contraire de 12 % du parc
des résidences principales). Ce mécanisme de départs forcés rend compte du tiers
environ de l'émigration parisienne.
Bouchet (Jean) : Mouvements démographiques et évolutions du territoire, éléments de
problématique. Revue d'Economie Régionale et Urbaine. France. 1983, n° 5. pp 669-
692.
Les indicateurs des conditions de la vie sociale et de la qualité de la vie régionale
reproduisent très fidèlement les mouvements de la population sur le territoire au cours
des quinze dernières années, comme si une relation active fondée sur les conditions de
la vie sociale expliquait, ou entraînait les mouvements démographiques et notamment
migratoires de grande amplitude.
Les composantes de la « sphère de reproduction » seraient devenues un système de
mutation et de transformation du peuplement plus efficace que celles de « l'espace de
production ».
Bouvier-Colle (Marie-Hélène) : Mortalité _e\ l activité prof essionnelle chez les femmes. Po
n° 1, pp 107-135. pulation. France. 1983 (janvier-février)
Étude des relations entre la mortalité et l'activité professionnelle des femmes :
mise en évidence d'une surmortalité générale des inactives de l'ordre de 20 % par
rapport à la moyenne française et d'une surmortalité pour la quasi totalité des causes de
décès, notamment pour les affections liées à l'alcoolisme. Les différences de mortalité
selon les C.S.P. et les différences de consommation médicale montrent qu'à l'effet
sélectif de la santé sur l'activité professionnelle s'ajoutent des facteurs sociaux et écono
miques non négligeables.
Burnett (A.), Moon (G.) : community opposition to hostels for single homeless men.
Area, Royaum-Uni, 1983, vol. 15, n° 2, pp 161-166.
Cet intéressant article analyse les oppositions locales à l'implantation de deux
maisons d'accueil pour des hommes célibataires sans foyer, dans une ville anglaise,
Portsmouth. L'auteur, en partant des lettres et pétitions hostiles aux projets, observe la
répartition spatiale des ménages ayant exprimé leur opposition et établit ensuite une
liste des raisons invoquées : la sécurité des enfants et la proximité des écoles y figurent
en bonne place,
Burnley (I.H.) : Immigration et ethnicité en Australie. L'Espace Géographique,
France, 1983, n°2 , pp. 81-90.
Depuis la Seconde Guerre mondiale et Israël mis à part, l'Australie est l'Etat dont
la population a la plus forte proportion d'immigrants ; 40 % d'entre eux seulement sont
Britanniques. Sydney et Melbourne ont de forts groupes d'Italiens, de Grecs, de Mal- ESPACE POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1 164
tais, de Yougoslaves, qui ont suscité nombre d'associations, de boutiques et de services
dans les lieux de concentration ethnique. Néanmoins toutes les ethnies tendent à se
diffuser largement sur le territoire. Les groupes d'immigrants sont essentiellement ur
bains et se rencontrent surtout dans les grandes villes du Sud et dans les villes indust
rielles maintenant gravement touchées par la récession. Une plus forte proportion des
immigrants nouveaux vient d'Asie et d'Amérique plutôt que d'Europe continentale.
Chesnais (Jean-Claude) : La notion de cycle en démographie. La fécondité post-
transitionnelle est-elle cyclique ? Population. France, 1983 (mars-avril), n° 2, pp 361-
389.
Présentation de la notion de cycle de croissance de la population, description des
travaux consacrés aux cycles de la fécondité post-transitionnelle, discussion et mise en
cause des modèles cycliques, proposition d'un retour à des explications moins partielles
et plus enracinées dans les mouvements profonds de l'histoire.
Christopher (A. J.) : From FLINT to SOWETO : reflections on the colonial origins of
the apartheid city. Area, Royaume-Uni, 1983, vol. 15, n" 2, pp 145-149.
L'auteur examine les origines historiques des villes du pays de l'apartheid. Celles-ci
représentent une variante des villes coloniales anglaises. Mais, en Afrique du Sud, la
logique de la ségrégation sociale et raciale dans l'espace s'applique de façon systémati
que, à des degrés jamais atteints dans les colonies anglaises. L'article compare aussi les
différentes politiques urbaines d'organisation sociale de l'espace dans les empires colo
niaux russe, français, belge et britannique.
Clark (W.A.V.)j Onaka (J.L.) : Life-cycles and housing adjustement as explanations of
residential mobility. Urban studies, Royaume-Uni, 1983 (février), vol. 20, n° 1, pp
47-57.
L'intérêt de cet article est de présenter une typologie des raisons de la mobilité
résidentielle, en analysant les données de 18 enquêtes menées aux Etats-Unis, au
Canada et en Grande Bretagne. L'auteur souligne l'importance du cycle de vie et des
mécanismes d'ajustement dans le domaine du logement comme facteurs explicatifs des
changements résidentiels intra-urbains. Selon lui, les études sur les raisons des migra
tions résidentielles intra-urbaines doivent tenir compte des conditions du marché immob
ilier.
Coll de Hurtado (Atlantida) : La crise mexicaine ; un essai d'explication historique et
géographique. Annales de géographie. France, juillet-août 1983, n" 512, pp 414-432.
Au-delà de l'analyse des difficultés économiques dues à un endettement considé
rable, l'auteur aborde le problème de la géographie économique et sociale des régions
frontalières des pays à économie dominée, jouxtant une puissance comme celle des
USA. Au centralisme politique, financier, du moins pour les grandes affaires, industriel
aussi (puisque 58 % des établissements se situent dans la seule ville de Mexico), s'op
pose la géographie de l'industrie de la sous-traitance (Maquiladora) qui caractérise tout
particulièrement la zone frontalière au nord du pays. Les investissements venant des
USA ont certes permis de créer des milliers d'emplois dans les villes de Tijuana,
Mexicali, Nogalès, Ciudad Juarez notamment, mais ils ont créé aussi une région et une
population dépendante de la volonté étrangère : une population ouvrière non qualifiée,
une main-d'œuvre « tournante » et féminine, mal rémunérée, un chômage masculin qui
s'aggrave et une atteinte à la vie familiale traditionnelle.
Elgie (Robert A.) : The changing structure of nonmetropolitan migration in the American
deep South. Tijdschrift voor economische en sociale geografie. Pays-Bas. 1984. LXXV
n° 1, pp 14-21. POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1 165 ESPACE
Les Etats-Unis et les autres sociétés post-industrielles ont souvent enregistré r
écemment une déconcentration de leur population, caractérisée par un phénomène de
rotation entre population urbaine et population rurale. Cette situation peut être attr
ibuée à une modification des formes de la mobilité interne. La plupart des explications
de ces changements mettent en cause les modifications de la structure et des détermi
nantes des migrations. Cette étude conforte cette thèse à partir de l'exemple d'une
région spécifique : l'American deep South. 1950-1978.
Fuchs (Roland J.)» Demko (George J.) : Mobility and settlement system integration in
the U.S.S.R. Soviet Geography : review and translation. Etats-Unis. 1983 (octobre).
Vol. XXIV n° 8, pp 547-559.
La stratégie générale du système de peuplement adopté en 1976 en U.R.S.S. vise à
créer une étroite interdépendance à l'intérieur de systèmes régionaux intégrant les
formes de peuplement urbain et rural et réduisant ainsi les différences entres les stan
dards de vie des citadins et des ruraux. La mobilité à l'intérieur des systèmes régionaux
s'est fortement développée, indiquant une intégration croissante de ces systèmes dans
la partie européenne de l'U.R.S.S., mais non dans sa partie asiatique et sibérienne où
la majorité de la population réside à plus de deux heures de trajet des villes. Les
navetteurs ruraux ne désirent pas se fixer en ville, mais demeurer en zone rurale ou
péri-urbaine en disposant d'un accès facile à la ville. La plupart ont choisi la solution de
la navette moins pour une amélioration du salaire que pour échapper à un travail
agricole peu satisfaisant.
Ghetau (Vasile) : Evolution de la fécondité en Roumanie. Une approche longitudinale.
Population. France. 1983 (mars-avril) n° 2, pp 247-265.
La fécondité roumaine a subi de très fortes fluctuations depuis 25 ans : la libérali
sation de l'avortement en 1957 a été suivie par une chute considérable de fécondité. Le
retour à une législation restrictive en 1966 a provoqué un bond prodigieux de la natalité
et entraîné le maintien de la natalité à un niveau élevé jusqu'à la baisse récente.
fécondité^ dont l'ampleur n'a pas de précéCes^ftuctuations exceptionnelles de la
dent en période de paix, sont examinées ici pour la première fois dans une perspective
longitudinale.
Gol'ts (G. A.) : The dynamics of commuting in the U.S.S.R. Soviet Geography : review
and translation. Etats-Unis 1983 (octobre). Vol. XXIV, n° 8, pp 560-569.
En prenant en compte des mouvements pendulaires de travail sur de longues
périodes (Russie pré-révolutionnaire et U.R.S.S.), l'auteur met en évidence une corré
lation entre l'accroissement de ces et celui des zones de départ. En reliant
les indicateurs d'intensité des mouvements alternants aux indicateurs socio-
économiques, il établit des perspectives à long et moyen terme.
Gosselin (G.) : Ethnicité au-delà, régionalisme en deçà. Cahiers Lillois d'Economie et de
Sociologie, France, 1983, n° 1, pp. 15-21.
A la suite de Max Weber, l'auteur propose d'abandonner le concept sociologique
d'ethnie qu'il considère comme entaché d'ambiguïtés et de contradictions. Le mot
hésite en effet entre trois registres : celui de la nation ou de la région, celui de la classe
et celui de la race. Plus fondamentalement, ce mot hésite entre le registre de la culture
et de la nature. C'est ce que montre G. Gosselin à propos de l'Afrique tropicale,
étudiée par l'ethnologie ; des régionalismes hexagonaux, étudiés par la sociologie ; des
situations nord-américaines, étudiées par les spécialistes de la civilisation de ce sous-
continent. Ainsi change la discipline avec les sociétés qu'elle étudie...
Guillaume (J.-C.) : L'évolution quantitative de l'emploi en France de 1949 à 1982.
Géographie et Recherche, France, 1983, n" 45, pp., 57-93. 166 ESPACE POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1
Etude de l'évolution de l'emploi (et non du chômage) sous le double éclairage des
disparités sectorielles et des contrastes géographiques. L'années 1974 marque l'arrêt
brutal de 25 années de croissance rapide et le début de la régression des effectifs dans le
secteur secondaire qui cesse d'être le moteur de la croissance de l'emploi. Les sensibil
ités différentielles à la crise sont illustrées par de nombreuses cartes et par des tableaux
qui croisent la répartition et l'évolution des emplois selon les branches d'activités et les
régions françaises.
Hamnett (C.) : The conditions in England's inner cities on the eve of the 1981 riots.
Area, Royaume-uni, 1983, Vol. 15, n° 1, pp 7-13.
L'objectif de cet article est de décrire et d'analyser les niveaux et la distribution
spatiale des taux de chômage, dans les centres de sept grandes aires urbaines britanni
ques, à la veille des émeutes de 1981. L'auteur recherche également quelles peuvent
être les relations entre un taux de chômage masculin élevé (plus de 20 %) et les
variables suivantes : taux de motorisation, répartition des types d'occupation des loge
ments et part des chefs de ménage nés dans les pays du Commonwealth et au Pakistan.
Huet (Armel) : Les chercheurs dans le système local. Les Annales de la Recherche
Urbaine. France, 1983, n° 20, pp 3-25.
Observation des conditions de développement de la recherche locale d'après l'e
xpérience du LARES (Rennes). La recherche locale en sciences sociales présente
d'abord un intérêt méthodologique, car, à l'opposé des techniques d'enquêtes ponct
uelles classiques, elle permet l'observation fine et continue des phénomènes de société,
de leurs caractéristiques locales. Dans le domaine théorique et épistémologique, la
recherche locale doit éviter l'écueil du point de vue étroitement localiste et la tentation
de considérer a priori les faits locaux comme de simples variantes particulières de
phénomènes soumis à des déterminations globales, à l'échelle de la société nationale.
La recherche locale ouvre la voie à d'autres méthodes d'investigation et à de nouvelles
interprétations des phénomènes sociaux. Elle impose aussi d'autres rapports entre les
chercheurs et la société environnante, des transformations dans le mode de travail
collectif des chercheurs, des réformes de structure des institutions scientifiques.
Khorev (B.S.), Likhoded (V.N.) : Rural-urban commuting in the USSR. Soviet Geogra
phy : review and translation. Etats-Unis. 1983 (ocotbre). Vol. XXIV, n" 8, pp. 570-585.
Étude de la généralisation des navettes en Union Soviétique, des types de navettes
villes-campagnes, des modes de transport utilisés, des caractéristiques socio-
économiques des navetteurs et de l'impact de ce phénomène sur les zones rurales de
départ.
Larivière (Jean-Pierre) : Premiers résultats du recensement de 1982 en République Popul
aire de Chine. L'information géographique. France ; vol. 47, n°4, 1983, pp. 129-135.
Nul ne peut avoir une connaissance correcte des problèmes démographiques de la
population mondiale sans prendre en considération la masse chinoise, qui, en juillet
1982 lors du troisième recensement effectué par la République populaire depuis sa
fondation, représente 22 % de l'humanité après avoir dépassé le seuil du milliard
d'individus. J.P. Larivière, à l'aide de quatre figures commentées, présente un monde
chinois qui est d'une part engagé dans un processus de transition démographique en
voie de réussite, à en croire les statistiques officielles, et d'autre part, riche en
contrastes régionaux très marqués.
N.d.l.r. : Nous rappelons aux lecteurs, que la revue Espace-Populations-Sociétés a
publié dans son volume n" 2-1983, un dossier pédagogique sur le thème de la population
chinoise d'après le recensement de 1982, et qui permet de compléter l'article de J.P.
Larivière. POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1 167 ESPACE
Laurent (Loeiz) : Le programme ZONA GE : application à V attraction des commerces et
des services. Courrier des Statistiques, n" 28, octobre 1983, pp 11-14.
Les spécialistes du zonage ont trouvé dans l'Inventaire communal effectué par
l'INSEE en 1979-80, une nouvelle source pour étudier l'attraction des commerces et
des services. Cette enquête, par le choix des établissements retenus, conduit à définir
des zones d'attraction très proches du canton. On peut néanmoins comme le montre
l'exemple de la Bretagne, prolonger l'itération à partir de cette « base » cantonale et
retrouver des espaces proches de l'arrondissement. Il est donc intéressant de voir
s'articuler, à partir de ce programme zonage, une nouvelle approche des liens entre les
communes.
Leclercq (Jen-Michel) : Le Japon et son système éducatif. Notes et Études Documenta
ires. France. 1983 (20 décembre), n" 4747-48, 120 p.
Le développement des réseaux d'éducation a été un facteur décisif pour la modern
isation du Japon et ses progès spectaculaires. Les écoles et les universités n'ont pas
cessé de donner à des couches de plus en plus larges de la population les compétences
dont a besoin l'appareil productif, mais n'a jamais perdu de vue la nécessité d'inculquer
en même temps les valeurs qui assurent la cohésion de la société. L'examen du système
éducatif japonais fournit l'occasion de comprendre en profondeur les orientations et le
fonctionnement d'une société où les établissements d'enseignement et les entreprises
relaient leurs efforts pour entretenir simultanément, dans un climat de compétition
acharnée, et le besoin de savoir et l'adhésion à la collectivité.
L'identité déchirée. Peuples méditerranéens. France. 1983 (juillet-septembre), n° 24.
Sont analysés en termes d'identité, aussi bien des mouvements politiques massifs,
porteurs de bouleversements historiques, que des revendications plus discrètement à
l'œuvre dans nos sociétés : revendications des immigrés, des réfugiés, des tziganes. Les
textes présentés offrent des analyses diverses portant sur la gestion de l'immigration en
France, les expressions et l'organisation culturelles des communautés immigrées, la
résistance durable des groupes tziganes à l'assimilation, la structure psycho-sociale de
l'appartenance, les problèmes de l'identité en référence à l'Islam.
Articles de Michel Oriol, Gio vanna Campani, Serena Di Carlo, Albano Cordeiro, Jean-
Pierre Zirotti, Marie-Antoinette Hily, Erika Apfelbaum et Ana Vasquez, Jocelyne
Streiff-Fenart, Maurizio Catani, Carmel Camilleri.
Pontinen (Seppo) : Social mobility and social structure. A comparison of Scandinavian
countries. Commentationes Scientiarum Socialium. Finlande. 1983, n° 20, 195 p.
Au cours de 100 dernières années les pays Scandinaves ont accompli le passage
d'une société agraire à une société industrielle. Ce passage s'est effectué selon des
chronologies et des rythmes différents mais il a impliqué dans tous les pays une régres
sion des classes rurales et un accroissement des autres classes. Cette étude comparative
de la mobilité sociale dans les pays Scandinaves met en évidence un des aspects essent
iels de cette mutation : comment les transformations ont joué dans les structures
socio-professionnelles. La mobilité sociale entre générations est analysée sous diffé
rents angles à la fois en termes de structure et d'effets (examen de la recherche sur la
mobilité sociale — objectifs de l'étude - données et classification des professions -
transformation des structures professionnelles dans les pays Scandinaves - types de
mobilité sociale intergénérationnelle - mobilité structurelle - inégalité des opportunités
et obstacles à la mobilité - éducation et - quelques conséquences sociales de la
mobilité).
Prévot-Schapira (Marie-France). Géographie du pouvoir syndical dans les zones pétrol
ières du Golfe du Mexique, in BAGF, Paris, 1983 n"495 pp 165-170. ESPACE POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1 168
L'auteur analyse le rôle du syndicat (STPRM) dans l'organisation de l'espace
pétrolier, par le biais de l'embauche, du contrôle de circuits économiques, des œuvres
sociales du syndicat, de sa collusion avec le pouvoir politique municipal. Avant 1974,
l'espace pétrolier et syndical était dominé par le triangle formé des centres de
Ciudad Madero, Poza Rica et Minatiltlan. Depuis le boom de 1974 et l'ouverture de
nouveaux fronts d'exploitation dans le sud-est du pays, Ciudad Madero a affirmé son
rôle dominateur.
Rallu (Jean-Louis) : Permanence des disparités régionales de la fécondité en Italie ?
Population. France. 1983 (janvier-février), n° 1, pp 29-59.
Les différences régionales de la fécondité demeurent importantes en Italie. Les
régions industrialisées et les plus urbanisées ont la fécondité la plus basse et enregis
trent les plus fortes variations conjoncturelles. Le Sud et les îles poursuivent leur
transition démographique. Le Nord-Ouest et le Centre Nord n'assurent plus le rempla
cement de leurs générations depuis longtemps tandis que les autres régions ont
conservé une fécondité encore élevée. La baisse récente affecte assez uniformément les
régions mais ne gomme pas les différences notamment lorsqu'on considère la fécondité
des générations et la répartition des familles selon la taille.
Reitel (François) : L'influence militaire sur le tracé des voies ferrées et sur la localisation
des gares, in B.A.G.F. Paris. 1983, n° 492, pp 77-86.
Au XlXè siècle, le Ministre de la Guerre disposait d'un droit d'intervention dans
tout projet de grands travaux à mener à l'intérieur d'une zone frontière périphérique à
la France. Pour l'armée, le chemin de fer devait être aussi considéré comme une voie
possible d'invasions : il fallait donc contrôler lignes et gares. L'auteur étudie l'exemple
du tracé de la ligne Paris-Strasbourg. Au lendemain de la défaite de 1870, toute la
politique ferroviaire est soumise aux impératifs de l'armée. La militarisation de nomb
reuses villes françaises fut sans doute un facteur de moindre industrialisation du tissu
urbain.
Rémy (Gérard) : De l'aire du possible aux foyers endémiques. Les clés épidémiologiques
de la répartition de la filariose de Bancroft en Afrique occidentale. L'Espace géographi
que. France. TXII, n° 1- 1983, janvier-mars, pp 59-69.
Cet article de géographie médicale montre que la filariose de Bancroft peut être
observée dans toute l'Afrique de l'Ouest. Certes elle sévit principalement dans les
régions où la saison humide est longue (les régions méridionales des savanes), là aussi
où l'eau est présente pendant toute l'année (près des rivières, dans des dépressions où
les eaux de surface s'accumulent...) ; toutefois l'action de l'homme peut modifier cette
géographie particulière. C'est pourquoi l'auteur parle d'une maladie d'avenir. Le déve
loppement des voies et moyens de communications, une plus grande mobilité de la
population, les travaux hydrauliques en campagne, le développement des périmètres
irrigués, le défrichement des forêts, devraient selon toute vraisemblance, étendre et
multiplier en milieu rural (et aussi en villes) les foyers de filariose de Bancroft).
Renard (J.P.) Un effort d'aménagement rural interrégional : le cas de la Grande Thié-
rache, in Géographes aujourd'hui, Mélanges offerts en hommage à François Gay.
Géographie rurale. Nice. 1983.
L'auteur souligne l'évolution récente paradoxale de deux parties de départements
voisins, l'Aisne et le Nord, soit la Thiérache et l'Avesnois. Ces deux espaces périphéri
ques et frontaliers appartenant d'une part à la région du Nord-Pas-de-Calais et d'autre
part à celle de Picardie ont été depuis toujours, mais surtout depuis 843, séparés par
l'histoire, puis par l'organisation administrative interne au pays. L'évolution économi- ESPACE POPULATIONS SOCIETES 1984-1 169
que et démographique constatée depuis la seconde partie du XlXè siècle a accentué
leur marginalité vécue. Et cependant, c'est dans cet espace constamment éclaté, dure
ment éprouvé, que naîtra la première structure d'aménagement rural inte
rdépartementale et inter-régionale en France, en septembre 1973. L'auteur tente d'en
expliquer les causes et origines.
Rivière d'Arc (Hélène). Camacari : une certaine désillusion urbaine, in BAGF, Paris,
1983 n° 494 pp 171-174.
L'hypothèse qui fut à l'origine du projet de ville nouvelle à Camacari (près de
Salvador, Etat de Bahia, Brésil) peut être résumée en quelques mots : le développe
ment d'un pôle pétrochimique attiiant une importante population d'ouvriers, de techni
ciens et de cadres, devait susciter un mouvement d'urbanisation rapide, provoquant
inévitablement une modification des principes d'organisation de l'espace local et régio
nal. Afin de dominer politiquement et donc de contrôler les mutations socio-spatiales
attendues, les autorités locales ont proposé le modèle « Ville-nouvelle ». Lors de
l'étude préalable des mécanismes correspondant à la théorie des pôles de développe
ment, il est probable que certains paramètres aient été négligés. Le résultat actuel fait
de Camacari, une ville fantôme peuplée de chômeurs, de sous-employés, de pauvres,
ainsi bloquée dans sa croissance difficile au rang de ville moyenne de grande banlieue.
Roussel (Louis) : Les ménages d'une personne. L'évolution récente. Population. France
1983 (novembre-décembre) n° 6. pp 995-1015.
Depuis 20 ans le nombre des ménages d'une personne a doublé ou triplé dans les
pays industriels. Cette population est très hétérogène. Elle s'est amplifiée sous l'effet
de la modification des modèles de nuptialité (jeunes célibataires, divorcés) et de la
multiplication des situations de transit entre deux ménages plutôt que comme la diffu
sion d'un modèle stable de « vie solitaire ».
Sanguin (A.L.) : La bordure franco-italienne des Alpes-Maritimes ou les conséquences
de la modification d'une frontière internationale. Méditerranée. France. 1983. Tome 43,
fasc. 1, pp 17-25.
Analyse des effets du changement de frontière en 1947 au Nord des Alpes-
Maritimes (413 km2 et 7.000 habitants récupérés par la France) sur la vie socio-
économique des communautés frontalières les plus directement touchées Après 35 ans
les dommages structurels subis par l'économie locale lors de la rectification de frontière
demeurent très vivaces.
Sches (C.) : La qualification des emplois. Connaissance statistique et évaluation politi
que. Cahiers Lillois d'Économie et de Sociologie, France, 1983, n° 2, pp. 53-70.
A une époque où les pouvoirs publics proclament que la sortie de la crise n'est
envisageable qu'au prix d'une amélioration de la qualification professionnelle, il
convient d'affiner la connaissance statistique des qualifications d'emplois. La première
partie montre les progrès et les limites des nomenclatures générales fondées sur les
catégories socio-professionnelles ou sur les postes de travail.
La deuxième partie met l'accent sur les rapports entre le profil des qualifications
du travail et les formes d'organisation technique adoptées. Or, du fait des perpétuelles
mutations des technologies, le contenu de la qualification de l'emploi devient insaisis
sable.
Abordant alors le plan théorique, l'auteur constate que cette dynamique des quali
fications obéit à la loi de la polarisation, rythmée par des phases successives et contra
dictoires de « surqualification » et de « déqualification ». Le recours à ce modèle, faute
d'aboutir à une nomenclature satisfaisante, débouche au moins sur une évaluation 170 ESPACE POPULATIONS SOCIÉTÉS 1984-1
politique des qualifications par la prise de conscience de la dépendance des rapports
professionnels modernes vis-à-vis du progrès technologique.
Sethom (Hafedh) : Réforme agraire, pétrole et urbanisation en Irak. Annales de géogra
phie. France, septembre-octobre 1983, n° 513, pp 548-573.
Depuis la Seconde Guerre Mondiale, l'Irak a connu d'intenses migrations internes
et ininterrompues ; l'exode rural, très limité avant 1940-45, a connu, depuis lors, une
expansion démesurée : migrations de populations agricoles misérables, puis flux de
ruraux irrésistiblement attirés par l'accroissement rapide et vertigineux des revenus
pétroliers qui donna aux villes une impulsion économique considérable. Exode rural
massif et croît naturel accéléré par la baisse de la mortalité, engendrent un processus
d'urbanisation trop rapide, qui accentue d'une part les disparités entre villes et com
pagnes, d'autre part les écarts entre le poids démo-économique de Bagdad et celui des
autres villes du pays. A l'injection des revenus pétroliers dans les villes, portant des
projets d'équipements industriels, s'opposent le réel déclin de l'agriculture, l'accentua
tion du déficit alimentaire et une ruralisation des villes.
Shirgazin (O.R.) : The impact of migration on the spatial structure of rural settlement.
n° Soviet 9, pp Geography 684-694. : review and translation. Etats-Unis. 1983 (novembre). Vol. XXIV,
Exemple de modifications d'un système de peuplement et de leurs impacts. Les
migrations depuis les zones périphériques de l'auréole suburbaine de Straraya Russa
(Oblast de Novgorod) et les secteurs habités longeant les grandes routes ont transformé
le système de peuplement historique organisé autour des cours d'eau en un nouveau organisé autour de la place centrale Straraya Russa, modifiant la configuration
dendritique traditionnelle en un type monocentrique.
Smith n° 2, pp (G.E.) 137-143. : Rethinking Soviet population policy . Area, Royaume-Uni 1983, Vol. 15,
En 1981, dans le domaine de la natalité, une nouvelle législation a été mise en
place, en U.R.S.S., adaptée aux différents contextes régionaux. Cet article contient un
grand nombre d'informations intéressantes, mais il est regrettable que l'auteur établisse
une relation de causalité entre la croissance du taux d'activité des femmes et la baisse
de la fécondité. Ceci semble bien simpliste.
Sobol (I.A.) : Passenger-trip patterns between Leningrad and suburbs. Soviet Geogra
phy: review and translation. Etats-Unis. 1983 (octobre). Vol. XXIV, n° 8, pp 607-615.
Le système de peuplement de Leningrad, analysé à partir des navettes (travail,
courses, etc..) est conceptualisé en terme de complexe socio-écologique comprenant
Leningrad et sa zone suburbaine (jusqu'à 120-160 km et 4 heures de distance du
centre). La zone suburbaine est subdivisée en une zone interne (2 heures de trajet) et
externe, et en micro-régions à partir des motivations de déplacement.
Soubeyran (Olivier) : Structures cognitives et blocages de l'évolution de la pensée en
géographie humaine. Cahiers de Géographie du Québec. Canada. 1983. Vol. 27, n° 72,
pp 367-388.
En 1978 Racine et Bailly crevaient l'abcès de la géographie humaine : une disci
pline qui n'a jamais dépassé le stade de l'empirie ni procuré de véritable découverte. O.
Soubeyran essaie de comprendre pouquoi cette discipline, malgré sa velléité, n'est pas
scientifique, et d'identifier les blocages de l'évolution de la pensée théorique en géogra
phie humaine. L'auteur émet l'hypothèse que la géographie humaine fut dès son ori
gine prise dans un carcan (son référentiel mythique) qui l'empêcha de briser le cercle
herméneutique de sa pensée interprétative. L'auteur rappelle l'importance de cette