COURS APP Co
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

COURS APP Co

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français

Description

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : Brigitte GOUARI Sujet: La conversion Page : 1 / 7 SOMMAIRE Introduction Chapitre I) Définition Chapitre II) La repentance Chapitre III) La foi "Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6) FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : Brigitte GOUARI Sujet: La conversion Page : 2 / 7 INTRODUCTION Après la chute de l’homme dans le jardin d’Eden, nous voyons l’Eternel Dieu son créateur qui vient vers lui en l’appelant par son nom (Genèse 3 :8-10). De même que Dieu appelle Adam par son nom, il nous appelle également par nos noms qu’il connaît car il est omniscient et c’est lui qui nous a créés aussi. Il nous appelle pour nous sauver (Jérémie 1 :5 / Jérémie 3 :14 / Marc 2 :17 / Hébreux 3 :7-8 / Jean 10 :3, 16) Quel est l’ordre dans l’expérience du salut ? Bien entendu, il n’y a pas d’ordre chronologique ; la conversion, la justification, la régénération, l’union avec Christ et l’adoption ont toutes lieu en même temps. Seule la sanctification est à la fois un acte et un processus. Mais il y a cependant une suite logique que nous allons suivre en commençant par la conversion Chapitre I DEFINITION Dans les Ecritures nous avons beaucoup de passages qui appellent l’homme à se tourner vers Dieu ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 33
Langue Français

Exrait

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :1 / 7
Chapitre I) Chapitre II) Chapitre III)
Introduction Définition La repentance La foi
SOMMAIRE
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :2 / 7INTRODUCTION Après la chute de l’homme dans le jardin d’Eden, nous voyons l’Eternel Dieu son créateurqui vient vers lui en l’appelant par son nom (Genèse 3 :8-10). De même que Dieu appelle Adam par son nom, il nous appelle également par nos noms qu’il connaît car il est omniscient et c’est lui qui nous a créés aussi. Il nous appelle pour nous sauver (Jérémie 1:5 / Jérémie 3 :14 / Marc 2 :17 / Hébreux 3 :7-8 / Jean 10 :3, 16) Quel est l’ordre dans l’expérience du salut? Bien entendu, il n’y a pas d’ordre chronologique; la conversion, la justification, la régénération, l’union avec Christ et l’adoption ont toutes lieu en même temps. Seule la sanctification est à la fois un acte et un processus. Mais il y a cependant une suite logique que nous allons suivre en commençant par la conversion Chapitre I DEFINITION Dans les Ecritures nous avons beaucoup de passages qui appellent l’homme à se tourner versDieu (Proverbe 1 :23 / Esaïe 31 :6 / Ezéchiel 14 :6 / Ezéchiel 18 :32 / Actes 3 :19 / Matthieu 18 :2-3 / Actes 26 :19-20). La conversion c’est l’action dese tourner, c’est le changement d’état d’une chose en une autre. La conversion c’est un changement complet d’orientation, une volte face de l’être humain tout entier vers le Seigneur. Elle consiste à se tourner justement vers Dieu et elle représente la réponse de l’homme à l’appel de Dieu. En tant que pécheur marchant sur la voie de la perdition, l’homme s‘arrête et fait demi-tour, pour marcher désormais sur le chemin de la vie éternelle. Cette conversion est absolument nécessaire au salut, même à l’homme le pus pieux, le plus religieux et le plus moral qui n’est autre qu’encore un pécheur, un révolté contre Dieu, un ennemi de Dieu car il est mort dans ses péchés : tels que Nicodèmeet Corneille (jean 3 :1-10 / Actes 10 :1-6 / Actes 11 :13-14 / Ephésiens 2 :1-3) La conversion comprend deux éléments fondamentaux qui sont : larepentanceet lafoi. Dans la Bible nous voyons que Dieu ne demande jamais à l’homme de se justifier lui-même, de se régénérer lui-même ou de s’adopter lui-même oude s’adopter lui-même car Dieu seul peut faire ces choses en l’homme, pour l'homme.Mais l’homme par contre, parce queDieu l’en rend capable, peut se tourner vers Dieu (Actes 11 :18 / Actes 16 :14 / 2 Timothée 2 :24-25 / Luc 24 :44-45). Il est donc plus clair que la repentance et la foi conduisent à la justification, et la justification conduit à la vie, et non l’inverse (Romains 8:17). Comme on l’a dit plus haut, la conversion est l’acte de l’homme qui se tourne vers Dieu, tandis que la nouvelle naissance est le miracle de la régénération que produit alors le Saint-Esprit dans son cœur.La conversion est parfois subite ou instantanée comme celle de Paul, mais parfois elle prend du temps et dans tout cela l’essentiel est qu’elle aie vraiment lieu (Actes 9:1-20 / Luc 22 :31-32). La conversion dépend en fait d’un acte de volonté de l’homme car Dieu n’oblige pas l’homme à venirà lui. Il l’appelle, le sollicite par sonEsprit Saint, mais lui laisse la responsabilité d’une décision personnelle (Jérémie 5 :3-5 / Jérémie 6 :16-17 / Jérémie 8 :5-6)
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :3 / 7Chapitre II LA REPENTANCEa) L’importance de la repentanceL’importance de la repentance n’est pas toujourspas reconnue comme il le faudrait. Certains invitent ceux qui ne sont pas sauvés à accepter Christ et à croire, sans même montrer au pécheur qu’il est perdu et qu’il a besoin d’un Sauveur. Nous remarquons une chose, c’est quela Bible accorde beaucoup d’importance à la prédication de la repentancecar elle est même le message des prophètes de l’Ancien Testament (Deutéronome 30 :10 / 2 Rois 17 :13 / Ezéchiel 14 :6 / Ezéchiel 18 :30 / Jérémie 8 :6 / Esaïe 21 :12). Dans le Nouveau testament la repentance fut également le plus haut point de la prédication de jean-Baptiste, et c’est par là qu’il commença (Matthieu 3 :2). Le Seigneur Jésus fit de même (Mt 4.17), les douze apôtres et les disciples rentrèrent aussi dans la danse jusqu’aujour de la Pentecôte et même après (Marc 6 :12 / Luc 10 :1, 9 / Actes 2 :38 / Actes 20 :21 / Actes 26:20. Même aujourd’hui, le changement de dispensation n’a pas rendu inutile la prédication de la repentance. C’est en définitif, un commandement adressé àtous les hommes (Luc 24 :46- 47 / Actes 17 :30-31). La repentance est une chose à laquelle le ciel tout entieraussi s’intéressegrandement, c’est absolument nécessaire car c’est une condition essentielle pour le salut (Luc 15 :7, 10 / Hébreux 12 :1-2 / Matthieu 21 :32 / Luc 13 :3, 5 / Actes 3 :19) b) La signification de la repentance La repentance est essentiellement un changement de mentalité,d’intention, une action de changer d’avis ou de résolution.C’est la tristesse qu’on éprouve de ses péchés, la douleur d’avoir offensé Dieu, et le sentiment profond de l’âme qui passe un jugement sur elle-même et se désiste de la voie sur la quelle elle se trouvait engagée (Luc 3 :3, 8 / Luc 15 :17-18, 18-20 / Actes 20 :20 / Actes 26 :19-20). Ce mot repentance pris dans son sens large comporte trois aspects trois aspects : un aspect de l’intelligence (intellectuel), un aspect du cœur (émotionnel) et un aspect de la volonté (volitif). b.1)L’aspect de l’intelligence ou intellectuelCet aspect implique un changement de point de vue en ce qui concerne le péché, Dieu et le moi. Le péché en vient à être reconnu comme une culpabilité personnelle ; Dieu comme celui qui exige à juste titre la justice ; Le moi comme souillé et impuissant. Les Écritures parlent de cet aspect de repentance comme la connaissance du péché (Romains 3 :20 / Romains 1 :32 / Luc 15 :17 / Job 42 :5-6 / Psaume 51 :5-7) C’est aspect de la repentancecomporte également un changement de mentalité à propos de Christ que l’on ne doit pas considérer comme un simple homme, un simple prophète, un imposteur ou un blasphémateur mais comme le Messie promis et le sauveur (Matthieu 16 :13-16 / Actes 2 :36-38). b.2) L’aspect du cœur ou émotionnelCet aspect implique un changement de sentiments. La tristesse pourle péché et un désir d’être pardonné sont des aspects de la repentancecomme nous voyons ici une profonde émotion dans la prière de David (Psaume 51 :2-6 / 2 Corinthiens 7 :9-10 / Matthieu 21 :32 / Psaume 38 :18-19).
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :4 / 7b.3) L’aspect de la volonté ou volitif Cet aspectimplique un changement de volonté, de disposition et de but. C’est parluiqu’on se détourne intérieurement au péché.Ainsi l’on voit lechangement de disposition pour chercher le pardon et la purification (Actes 2 :38 / Romains 2 :3-4). Toutceci ne se fit pas dans la vie d’Esaü (Genèse 27:34, 38-41), de Judas Iscariot (Matthieu 27 :3-5), de Simon le magicien (Actes 8 :18-23). Cet aspect passe par la confession des péchés et la repentance des torts faits aux autres (1 Jean 1 :9 / Psaume 51 :3-4 / Luc 15 :21 / Luc 18 :13 / Luc 19 :8) c) Les moyens de la repentance En ce qui concerne les moyens qui mènent à la repentance, il y a le coté divin, et le côté humain.  c.1)Du côté divin La repentance est un don de Dieu par son Esprit attristé par le péché de l’homme (Actes 5:30-31 / 2 Timothée 2 :25 / Ephésiens 4 :30). Ainsi le Saint-Esprit convainc de péché en mettant en l’homme sa tristesse dans le cœur qu’il veut gagner et cette tristesse selon Dieu produit une repentance à salut (Jean 16 :8 / 2 Corinthiens 7 :9-10).  c.2)Du côté humain Plusieurs choses peuvent produire la repentance. Jésus a enseigné que ni les miracles, ni même le retour de quelqu’un d’entre les morts () ne sont pas suffisants pour amener à la repentance (Matthieu 11 :20-21 / Luc 16 :27-31 / Jean 2 :23-25 / Jean 11 :47-48).Mais de toutes ces choses qui peuvent produire la repentance il y a les plus fondamentales qui sont celles dont Dieu se sert : la Parole de Dieu (Romains 10 :17 / Luc 16 :29 / Actes 16 :29-32), la prédication de l’Évangile (Matthieu 12 :41 / Luc 24 :47 / Actes 2 :37 / 2 Timothée 2 :25), la bonté de Dieu à l’égard de ses créatures (Romains 2 :4 / 2 Pierre 3 :9), le châtiment du Seigneur (Hébreux 12 :10 / Apocalypse 3 :19), la foi en la vérité (Jonas 3 :5-10) et une nouvelle vision de Dieu (Job 42 :5). Si la foi est la condition essentielle du salut (Ephésiens 2 :8-10 / Actes 16 :31), elle doit être accompagnée d’une vraie repentance, différemment de celle de Esaü, de Judas ou de Simon le magicien (2 Corinthiens 7 :9-10). La confession des péchés et la réparation des torts faits aux autres sont des fruits de la repentance, mais ils ne font pas partie de la repentance elle-même. Nous ne sommes pas sauvéspournous repentir maissiEt lnous nous repentons.orsqu’on est sauvé l’on devra se repentir chaque fois qu’on commet un péché (1 Jean 1:5-10).La repentance n’est pas une réparation faite à Dieu, mais une condition du cœur essentielle avant de pouvoir croire à salut. De plus, la véritable repentance n’existe jamais en dehors de la foi. C’est-à-dire que l’on ne peut pas se détourner du péché sans en même temps se tourner vers Dieu. Réciproquement, nous pouvons dire que la véritable foi n’existe jamais sans la repentance. Les deux sont inséparablement liéesensemble.
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :5 / 7Chapitre III LA FOIa) L’importance de la foiDans la bible il nous est montré plusieurs personnes qu se sont approchées du Seigneur pour différentes raisons et de différentes manières. Ainsi nous voyons que: La femme syro-phénicienne avait de la persévérance (Matthieu 15:21-28); le centurion de l’humilité(Matthieu 8:5-13), l’aveugle de la ferveur(Marc 10:46-53). Maisnous remarquons une chose cruciale c’est queJésus Christ vit et récompensa dans chacune de ces personnesc’est la foi.Elle est donc un élément essentiel de la conversion, d’où son importance. Par rapport à l’expérience du salut, la bible déclare que:Nous sommes sauvés par la foi (Actes 16:31 / Romains 9:30 / Ephésiens 2:8) Nous sommes enrichis de l’esprit par la foi(Galates 3:5, 14) Nous sommes sanctifiés par la foi ((Actes 15:9 / Actes 26:18) Nous sommes gardés par la foi (Romains 11:20 / 1 Pierre 1:5 / 1 Jean 5:4) Nous sommes affermis par la foi (Esaïe 7:9 / 2 Corinthiens 1:24) Nous sommes guéris par la foi (Actes 14:9 / Jacques 5:15) Nous marchons par la foi (2 Corinthiens 5:7 / Hébreux 10:38) Nous surmontons les difficultés par la foi (Marc 9:23 / Romains 4:16-20) La foi est nécessaire pour plaire à Dieu (Hébreux 11:6) Le manque de foi: l’incrédulité est considérée comme un grand péché (Jean 16:9 / Romains 14:23) L’incrédulité met un obstacle à la manifestation de la puissance de Dieu (Marc 6:5-6) La foi fait de nous une bénédiction constante pour les autres (Jean 7:38) La foi produit la persévérance dans le service (Matthieu 15:28 / Hébreux 10:38) La foi nous pousse à faire des efforts pour les autres (Marc 2:3, 5) La foi obtient de l’aide pour les autres (Actes 27:23-25) b) La signification de la foi La foi est une conviction fondée sur la Parole de Di; l’adhésion de l’esprit aux vérités que Dieu a révélées. Elle exige un acte de soumission de la part de la volonté de celui qui reconnaît la véracité de la révélation divine. Définie dans hébreux 11:1 comme étant l’assurance et la conviction ou la certitude de l’accomplissement de toutes les promesses divines en Jésus-Christ. Elle est la condition essentielle de notre acceptation auprès de Dieu (Hébreux 11:6). La foi, loin d’être de vagues illusions des gens qui n’ont plus les pieds sur la terre, elle est une confiance tranquille en un Dieu réel, tout-puissant et proche quoique invisible (Hébreux 11:27). La foi est une merveilleuse assurance en l’amour de Dieu, en son salut, en sa parole. Elle est faite aussi de crainte respectueuse à l’égard de ses jugements (Hébreux11:7 / Romains 1:5 / Romains 15:18). En un mot, la foi reconnaît la nature, les titres, l’œuvre et la volonté de Christ et les approuve par une soumission et une obéissance qui font réaliser à l’âme confiante, la vie divine.
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :6 / 7Dans la bible il y a certains termes qui sont parfois confondus par rapport à la foi. Établissons la distinction les termes "croyance", "espérance", "la foi" et "foi". Le mot "croyance" est souvent utilisé dans le même sens que le mot "foi"; mais il n’est souvent utilisé que pour dénoter un seul élément de la foi, l’élément intellectuel(Jean 2:23-24 / Jacques 2:19). Le mot "espérance"a à faire exclusivement avec l’avenir, tandis quela foia à faire avec le passé, le présent et l’avenir.L’espérance a été définie comme un désir, plus même, une attente, comportant des éléments de connaissance et d’assurance. Elle repose sur une vérité révélée dans les Écritures (Ephésiens 2:12 / Tite 2:13). Par le mot "la foi" on parle donc de la somme totale de la doctrine chrétienne contenue dans la Bible (Actes 6:7 / Jude 3) Le mot "confiance"est le mot caractéristique de l’Ancien Testament équivalent à"croire" ou "foi" dans le Nouveau Testament. Dans la conversion, croire c’est se tourner vers Dieu, comme se repentir c’est se détourner du péché. La bible présente donc la foi comme un acte de cœur, car les hommes doivent croire du cœur pour être sauvés. La foi comporte un changement intellectuel, émotionnel et volitif (Romains 10 :9-10, 14 / Psaume 9 :11 / Jean 2 :23-24). b.1)Le changement intellectuel Cet point inclut la croyance à la révélation de Dieu dans la nature, aux faits historiques des Écritures, et aux doctrines qui y sont enseignées à propos de la nature pécheresse de l’homme, de la rédemption offerte en Christ, des conditions du salut et detoutes les bénédictions promises aux enfants de Dieu (Romains 10:17 / Romains 1:19-20). Ainsi nous relevons donc que la foi doit être plus qu’un simple assentiment intellectuel dans la connaissance des faits qui concernent Dieu comme le soulignent ces passages de la bible (Jean 2:23-24 / Jean 3:1-2 / Romains 10:14 / Jacques 2:19 / Actes 8:13) b.2)Le changement émotionnel Nous pouvons définir le changement émotionnel dans la foi comme le réveil de l’âme à ses besoins personnels et à l’application personnelle de la rédemption offerte en Christ, ainsi qu’un assentiment immédiat à ces vérités. Mais l’on ne doit pas s’arrêter à ce niveau qui ne suggère qu’une acceptation partielle et temporaire de la vérité de Dieu, comparativement à une appropriation complète de son message et de son Christ (Psaume 106:12-13 / Matthieu 13:20-21 / Jean 8:30, 46 / Jean 5:35). b.3)Le changement volitif Cet élément de la foi est l’aboutissement logique des deux autre éléments : un homme n’est pas sauvé tant que sa foi ne comporte pas cestrois éléments. Personne ne peut être sauvé s’il ne s’approprie pas volontairement Jésus Christ, et personne ne peut obtenir une réponse à ses prières s’il ne saisit pas de tout cœur les promesses de Dieu. Dans le changement de volonté est inclus l’abandondu cœur à Dieu et l’appropriation de Jésus Christ comme Sauveur (Proverbe 23:26 / Matthieu 11:28-29 / Luc 14:26 / Jean 6:53-54). La Bible souligne aussi à plusieurs reprises que l’homme doit calculer le coût, évaluer la situation avant de prendre la décision de suivre Jésus Christ(Matthieu 8:19-20 / Luc
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETHINSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE Présenté par : BrigitteGOUARI Sujet: La conversionPage :7 / 714:28, 31). L’idée de l’abandon de tout ce qui nous est cher, qui nous tient à coeur est également sous-entendue dans l’exhortation d’accepter Jésus comme Seigneur (Luc 14:26).c) La source de la foi Commenous l’avions vu précédemmentpour la repentance, ici aussi il y a un côté divin et un côté humain à la foi.  c.1)Du côté divin La foi est un don de Dieu par le Seigneur Jésus et aussi par le Saint-Esprit (Romains 12:3 / Hébreux 12:2 / 2 Pierre 1:1 / 1 Corinthiens 12:8-9)  c.2)Du côté humain La foi est suscitée par la confession et aussi la lecture de la parole de Dieu (Actes 4:4 / Romains 10:17). Il n’y a pas que la parole de Dieu qui soit un moyen conduisant à la foi, il y a également la prière. L’exercice de la foi que l’on a est aussi un moyen pour la faire grandir (Luc 22:32 / Luc 17:5 / Juges 6:14 / Matthieu 25:29) d) Les résultats de la foi Les résultats de la foi sont nombreux, et nous allons en vois trois seulement: Le salut L’œuvre accomplir par Jésus-Christ à la croix que l’on reçoit comme un don et qu’on accepte par la foi. Tout notre salut dépend de la foi, du début à la fin, nous sommes sauvés par la foi (Ephésiens 2:8), que ce soit la justification (Romains 5:1), l’adoption (Galates 3:5, 14 / Galates 4:4-5), ou la sanctification (Actes 26:18). Cette foi nous fait entrer dans l’héritage, elle est notre récompense (1 Pierre 1:5, 9)L’assuranceL’assurance vient, c’est vrai, du témoignage du saint-Esprit, mais toutefois, Dieu renvoie l’âme aux promesses dela Parole, et l’assurance vient lorsque nous les croyons.Etroitement liées à l’assurance, il y a la paixet le repos, sans omettre la joie qui en résulte (Romains 8:16 / 1 Jean 3:24 / 1 Jean 4:13 / Esaïe 26:3 / Romains 5:1 / Hébreux 4:3 / 1 Pierre 1:8). Les bonnes œuvresLa foi conduit nécessairement aux bonnes œuvres, nous avons été sauvés sans les œuvres, mais cependant "pour les bonnes œuvres" (Romains 3:20 / Ephésiens 2:9-10 / Matthieu 5:16). La bible relève aussi la manifestation de la foi dans les œuvresqui ensont l’aboutissement(Jacques 2 :17-18 / Tite 1 :16 / Tite 2 :14 / Tite 3 :8). Ces œuvres sont le fruit de l’Esprit (Galates 5:22 / Ephésiens 5:9). Et si nous produisons cela il nous sera fait selon notre foi (Matthieu 9 :29).
"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4:6)
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents