cours DESS 2001
18 pages
Français

cours DESS 2001

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

1 COURS 1 : 3 heures en y allant molloObjet. L’objet de ce cours est de faire un tour d’horizon des m´ethodeset des fondements th´eoriques de l’´evaluation ´economiques des biensnon-marchands. Un bien non-marchand est un bien ou un service dontla provision ´echappe au march´e, c’est-` a-dire qu’on ne peut lui attacheraucun indicateur de prix issu du march´e. Ca peut aller du b´en´eficeque vous retirez a` vous asseoir pr`es de quelqu’un de dou´e pendant unexamen ´ecrit jusqu’au d´esagr´ement d’avoir un voisin bruyant. Ainsi,tout une gamme de nuisances ou de b´en´efices que vous retirez, ousubissez dans la vie courante vous sont d´elivr´es sans que vous ayeza` payer ou a` recevoir un quelconque prix. Aucun ´echange mon´etairen’a lieu. En gros, il n’y a pas que le march´e dans la vie, on peut s’enr´ejouir pour dans certains cas comme le regretter dans d’autre. Ainsi,dans le cas du voisin bruyant, je suis surˆ que vous verriez d’un bon œilque ce dernier soit tax´e au del` a d’un certain niveau sonore, ou bienque celui-ci vous indemnise de cette nuisance. Pareillement, certain onduˆ envisager de payer les services de cet ´etudiant dou´e, sous diversesformes, pour qu’il daigne accepter de vous laisser regarder sa copie.PLus s´erieusement, il existe toute une gamme de ces coutsˆ et de cesavantages, que g´en´eralement l’´economiste baptise ”externalit´e” (pour´externe au march´e) sur lequel le r´egulateur, entendez l’ Etat, se doitd’intervenir pour le ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 39
Langue Français
1 COURS 1 : 3 heures en y allant mollo
Objet. Lobjetdececoursestdefaireuntourdhorizondesm´ethodes etdesfondementsth´eoriquesdel´evaluatione´conomiquesdesbiens non-marchands. Un bien non-marchand est un bien ou un service dont laprovision´echappeaumarche´,cest-a`-direquonnepeutluiattacher aucunindicateurdeprixissudumarch´e.Capeutallerdub´en´ece quevousretirezavousasseoirpr`esdequelquundedou´ependantun ` examene´critjusquaude´sagrementdavoirunvoisinbruyant.Ainsi, ´ tout une gamme de nuisances ou de benefices que vous retirez, ou ´ ´ subissezdanslaviecourantevoussontde´livre´ssansquevousayez ``oirunquelconqueprix.Aucun´echang´etaire a payer ou a recev e mon nalieu.Engros,ilnyapasquelemarch´edanslavie,onpeutsen re´jouirpourdanscertainscascommeleregretterdansdautre.Ainsi, danslecasduvoisinbruyant,jesuissˆurquevousverriezdunbonœil quecederniersoittax´eaudela`duncertainniveausonore,oubien que celui-ci vous indemnise de cette nuisance. Pareillement, certain on dˆuenvisagerdepayerlesservicesdecet´etudiantdoue´,sousdiverses formes, pour qu’il daigne accepter de vous laisser regarder sa copie. PLuss´erieusement,ilexistetouteunegammedecescouˆtsetdeces avantages,quege´ne´ralementl´economistebaptiseexternalit´e(pour ´ externeaumarch´e)surlequellere´gulateur,entendezlEtat,sedoit dintervenirpourlebien-ˆetrecollectif(ouint´ereˆtg´en´eral).Parexem-ple, la pollution est un produit joint de la consommation et/ ou de la productionquinestpasprisencomptespontan´ementparlemarche´, ilenestdemˆemepourlasur-exploitationdecertainesressourcesna-turelles:ilfautquele´tatenvoiedessignauxversle´conomiedemarch´e pour que les agents producteurs ou consommateur prennent en compte leetdeleurnuisance,etce,aunomdelint´ereˆtg´en´eralL´etatse . doitdoncdintervenira`traversdiversinstrumentdere´gulation:mais comment les calibrer, sur quel base ?
1
Pouryre´pondre,ilfautseposerlaquestionpourquoicesbi-ensetservicessontnon-marchands:parcequelemarch´enexiste pas.Pourquoilemarch´enexistepas:g´en´eralementonavance,selon lathe´orie´economique`alaquellevousvousr´efe´rez(plusoumoins lib´erale)quecestparcequelescoˆutsdetransactionsurcete´ventuel march´ed´epassentlesgainsa`enattendre:danscettevisionlibe´raledu probl`eme,letatnapas`aintervenirpuisquelemarch´e`afaitcequil ’´ apuetdesne´gociationsentrepollueursetpollue´prennentplacepour pallierauxde´ancesdumarche.Lautrevision,`alaquellejadhe`reest ´ quelanaturedesbiensenquestionsfaitquonnepeutpasde´nirde droitdeproprie´t´e:cestparcequelesdroitsdeproprie´te´sontam-bigue¨squaucunsyste`medemarch´ed´ecentralis´evoitlejour,etl´etat sedoitdanalyserlesbe´ne´cesetlescoˆutsquilpeutyavoira`re´guler lephe´nome`neenquestion. Prenonslexempledelapollutiondeleau.Pourre´gulerce phe´nomenes,l´etatpeutagirprincipalementa`traversplusieurs ` modes : – La recherche de solution technique Linformationdupublic,maislorsquelesre´ponsesattenduessont encontradictionaveclesinte´ˆetsdesagents,cenestpassu-r isant. . . Lare´glementation(normesanitaire,interdiction,...)d´evelopper Lesinstrumentse´conomiquesdere´gulation(taxe,subvention, MDP)pourr´eduireleniveaudelexternalit´ea`unseuilopti-malgrˆace`acesoutilsincitatifsouencorelad´elivrancedunbien public(stationd´epuration) Lorsquonsinte´ressea`desactionsder´egulation,onfaite´videmment re´fe´rence`acesdeuxderniersmodesdactionquivise`amodierles pratiquesdesagents´economiques. Dans le cas qui nous int´resse, la pollution de l’eau, lorsque le e
2
re´gulateurvade´ciderdemettreenœuvreunepolitiquecorrectrice,il vadevoircomparerduncote´descouˆtsmarchands(lescoˆtinduita` u s traverslestaxessurlesindustriepolluantes,etlar´epercussionsurles prixdesbiensproduitsparcesindustriesquivare´duirelutilite´des consommateurs,maisaussisurlesr´identsquid´eversentle es urs eaux use´esdontlepouvoirdachatvasere´duire,oubienlesinvestissements publicsne´cessairesa`limplantationdunestationd´epuration)etdun autrecot´edecoˆutsprincipalementnon-marchands(lam´eliorationde labiodiversit´e,lajoiededisposerduneeaupluspropredansune rivi`ereettouslesservicesre´cre´atifsquecelapermet(baignade,peˆche etautres),lar´eductiondesrisquessanitaires,...) Pourope´rercorrectementcesarbitragesetcalibrerlactionpublique ¸uneaugmentationdubien-ˆetrecollectif,lfaut defacon`aassureri doncsedoterdunoutildecomparaisonentrecesdie´rentscoˆutset be´n´eces:undesmoyenspurr´eussircechallengeestdereconstruire des indicateurs de valeurs pour les biens non-marchands. Ainsi nous allonsvoirdanscecourslesm´ethodesetlesfondementsth´eoriquesde ´thodes permettant de reconstruire des prix pour les biens envi-ces me ronnementauxqui,commevousvousendoutezrele`vedelacat´egorie des biens non-marchands.
2Fondementsth´eoriquesne´cessaires
Pourcomprendrecommenton´evaluedesconsentements`apayer pour des biens non-marchands, un certains nombres de notion en micro-´economievoussontn´ecessaires.Ilsagitdelath´eoriedelu-tilit´eetparticuli`erementdelathe´orieduconsommateur,delanotion debienpublicetdespointsrelatifsa`lanalysecoˆuts-be´ne´cesetenn delath´eoriedelutilite´espe´re´e.Pourchacundecespoints,jevais faireunrappelpourcertains,etd´evelopperpourdautres,unique-mentlespointsn´ecessaires`alacompre´hensiondececours.Nhe´sitez
3