Cours M1
5 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Cours M1

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
5 pages
Français

Description

Master « Etudes européennes » Contenu des enseignements (M1) Semestre 1 Cours obligatoires du tronc commun (M 1) Économie européenne Alain Laurent, Maître de conférences de Sciences économiques, UPMF Ce cours a pour objectif de sensibiliser les étudiants de diverses disciplines au processus d’intégration économique européenne. Sans entrer dans les détails, il mettra l’accent sur la logique de la libéralisation des échanges et le développement des interdépendances qui, stimulées par l’union monétaire, conduisent à l’apparition d’une «économie nationale» européenne. Ce n’est pas seulement l’effet du marché, c’est aussi celui des politiques communes et, plus encore, des institutions et règles communes (politique de la concurrence, reconnaissance mutuelle et réglementation communautaire, Commission comme espèce de «gouvernement économique»). Histoire de l’Europe Jean-Paul Burdy, Maître de conférences d’histoire, IEPG Ce cours entend présenter, sur la longue durée (un demi-millénaire), quelques éléments de définition de l’espace européen pluriel, à travers des rappels politiques, religieux, culturels, économiques et sociaux. L’objectif est de contribuer à la compréhension des cultures européennes, à la fois conflictuelles et partagées. Plusieurs grands thèmes seront examinés : les héritages médiévaux (Orient et Occident), l’Europe de la Renaissance et de l’humanisme, l’Europe de la réforme et des guerres de religions, l’Europe des Lumières, ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 74
Langue Français

Exrait

Master « Etudes européennes »
Contenu des enseignements (M1)
Semestre 1
Cours obligatoires du tronc commun (M 1)
Économie européenne
Alain Laurent
, Maître de conférences de Sciences économiques, UPMF
Ce cours a pour objectif de sensibiliser les étudiants de diverses disciplines au processus
d’intégration économique européenne. Sans entrer dans les détails, il mettra l’accent sur la
logique de la libéralisation des échanges et le développement des interdépendances qui,
stimulées par l’union monétaire, conduisent à l’apparition d’une «économie nationale»
européenne. Ce n’est pas seulement l’effet du marché, c’est aussi celui des politiques
communes et, plus encore, des institutions et règles communes (politique de la concurrence,
reconnaissance mutuelle et réglementation communautaire, Commission comme espèce de
«gouvernement économique»).
Histoire de l’Europe
Jean-Paul Burdy
, Maître de conférences d’histoire, IEPG
Ce cours entend présenter, sur la longue durée (un demi-millénaire), quelques éléments de
définition de l’espace européen pluriel, à travers des rappels politiques, religieux, culturels,
économiques et sociaux. L’objectif est de contribuer à la compréhension des cultures
européennes, à la fois conflictuelles et partagées. Plusieurs grands thèmes seront examinés
: les héritages médiévaux
(Orient et Occident), l’Europe de la Renaissance et de l’humanisme, l’Europe de la réforme
et des guerres de religions, l’Europe des Lumières, de l’absolutisme et de la liberté, la
Révolution française et l’Europe, l’Europedes empires et des nationalités, l’Europe de
Versailles et de la SDN, l’Europe des totalitarismes et des conflits, l’Europe de 1945 et celle
de la Guerre froide, les deux Europes jusqu’en 1989.
Les groupes d’intérêt et l’Union européenne
Sabine Saurugger
, Professeure de science politique, IEPG
L’objectif de ce cours est de présenter aux étudiants l’organisation et l’action des groupes
d’intérêt (économiques, civiques, organisés ou mouvements sociaux) en Europe, en
s’appuyant sur une analyse politique approfondie de la problématique de l’action collective.
Par une analyse détaillée des groupes d’intérêt, le cours propose de s’interroger sur leurs
définitions, leur rôle et leurs structures organisationnelles, à la fois dans l’État et dans un
espace communautaire et international de plus en plus présent. Nous nous attacherons à
répondre à plusieurs questions : que représentent ces «lobbies» dont la visibilité et
l’influence dans le processus de décision européen semblent de plus en plus importantes ?
Qui intervient vraiment dans la définition d’une politique publique ? Comment un nouvel
enjeu émerge-t-il et est-il inscrit sur l’agenda? Comment les groupes d’intérêt sont-ils perçus
par les instances de décision européennes? Les groupes d’intérêt sont-ils une menace ou
une force pour la démocratie? En partant d’une approche générale sur les groupes d’intérêt
en tant que notion et acteurs dans les systèmes politiques nationaux tout comme au niveau
communautaire et international, nous présenterons un certain nombre d’études de cas
spécifiques afin de comprendre l’émergence, les structures organisationnelles et l’évolution
des groupes d’intérêt dans les systèmes politiques européens.
Institutions européennes
Henri Oberdorff
, Professeur de droit public, IEPG
Ce cours constitue une présentation générale des Communautés et de l’Union européennes.
Il traite, de manière progressive, en plusieurs chapitres, les points suivants : la construction
de l’Union européenne et ses grandes étapes historiques, le système institutionnel de l’Union
avec le conseil européen, le conseil de l’Union, la commission européenne, le parlement
européen et la cour de justice ; les moyens d’action de l’Union européenne avec
l’administration européenne, les finances européennes et le droit communautaire; la
distribution des compétences entre les États et l’Union européenne, en donnant rapidement
quelques éléments sur les politiques communautaires. Ce cours permet de découvrir
l’importance de la construction institutionnelle de l’Europe.
Séminaires obligatoires M1 IEP et M1 ESE
Séminaire Economie européenne
Yann Echinard
, Maître de conférences de sciences économiques, UPMF
Enseignement réservé aux étudiants du M 1 organisé à l’UFR ESE
Ce séminaire semestriel (deux semestres) a pour but de donner aux étudiants en économie
les outils méthodologiques et analytiques nécessaires à la réalisation de leur mémoire de
recherche dans le champ de l’économie européenne. À travers des exposés, notes de
synthèses, débats, exercices de documentation, il s’agit d’introduire les étudiants à l’étude
des questions européennes : marché intérieur, structures de production, relations
professionnelles, système financier, flux internationaux, relations internationales, politiques
communautaires.
29
Séminaire de méthode
Fabien Terpan
, Maître de conférences de droit public, IEPG.
Enseignement réservé aux étudiants du M 1 organisé à l’IEPG
Ce séminaire de méthode, organisé sur un semestre, a pour fonction de donner justement
des méthodes de travail aux étudiants, qu’ils s’orientent ensuite en M 2 soit en option
professionnelle soit en option recherche. Plusieurs types d’exercices leur sont proposés :
exposés, débats-discussions, rapports ou mini-mémoires, comptes-rendus d’actualité. Les
thèmes choisis concernent évidemment la construction de l’Union européenne, ses
institutions, son droit ou ses politiques. Par ce séminaire de méthodes, les étudiants sont
préparés aux travaux qu’ils effectueront ensuite en deuxième année de Master Europe.
Cours optionnels à choix obligatoire (M 1)
Acteurs économiques et pensée stratégique
Michel Vigezzi
, Professeur d’économie, UPMF
Les acteurs économiques et sociaux intervenant dans le champ de la construction
européenne ont des stratégies et des comportements dépendant de rationalités précises et
de «plans» de réalisation de ces stratégies. Cet enseignement a pour objectif de présenter
des outils d’analyse de ces rationalités, et leurs traductions en actions stratégiques.
Il demande la maîtrise de deux ensembles d’outils :
le premier est l’ensemble des analyses permettant d’aborder cette notion de rationalité et,
surtout, d’automaticité ou d’imperfection de cette dernière.
Ici seront abordés les rationalités économiques «pures», les « effets pervers», les «
irrationalités », le «sens» ou les « identités ».
Le second est la traduction de ces rationalités en principes d’actions. Dans ce cadre, seront
analysées les différentes « Écoles stratégiques » avec les fondements qu’elles avancent sur
des décisions et des comportements des agents. Ici, les stratégies seront analysées comme
une orientation (un but), un ensemble d’actions ou l’expression d’une rationalité cohérente.
Après une présentation des notions d’acteur, de rationalité et de stratégie, cet enseignement
décrira un certain nombre de couples acteurs/rationalités rencontrés en Europe, et les liera à
des démarches stratégiques précises.
30
Droit de la sécurité internationale
Theodor Christakis
, Professeur de droit public, UPMF
Sans ignorer les aspects politiques et économiques de la sécurité internationale et
européenne, ce cours se situe dans une perspective nettement juridique. Il insiste
notamment sur les aspects spécifiques de différents secteurs du droit de la sécurité
internationale. Même s’il est devenu de plus en plus commun d’accepter une conception
large de la sécurité, il retient une notion classique du droit de la sécurité internationale et
européenne, et s’intéresse donc à la violence internationale (usage de la force dans les
relations entre États, terrorisme, armes de destruction massive) et à sa réglementation ; au
droit des conflits armés internationaux ; aux alliances et à la neutralité ; à la maîtrise des
armements et au désarmement; au règlement pacifique des différends et au maintien de la
paix.
Droit social européen
Marielle Picq
, Maître de conférences de droit privé, UPMF
Introduction : Les coûts de la Non-Europe sociale
Chapitre introductif : La genèse du droit social européen
Les institutions des communautés européennes et le droit social
Les organes de direction ou d’orientation
Les organes de contrôle ou d’impulsion
Les organes auxiliaires ou de participation
Les principes et les règles du droit communautaire
La libre circulation
La protection sociale des migrants
Création d’un espace social européen
La charte communautaire des droits sociaux
Les enjeux d’une Europe sociale
Économie de l’Union économique et monétaire
Jean-Louis Besson
, Maître de conférences de sciences économiques, Chaire Jean
Monnet
L’union monétaire est à la fois une dimension et un moteur de l’union économique
européenne, mais constitue aussi une question en soi : fondamentalement, une union
monétaire est caractérisée par la liberté totale des flux monétaires et la fixité irrévocable des
taux de change.
L’union monétaire européenne a un aspect paradoxal puisque la mobilité des capitaux a
conduit les économies matures à choisir la flexibilité du change, laissant la « crainte du
flottement» aux économies moins avancées.
Or, un marché véritablement unique ne peut pas s’accomoder du flottement, et les crises de
change de 1992/1993 ont démontré l’impossibilité de stabiliser durablement les taux de
change.
On étudiera ensuite l’organisation et les modalités du pilotage monétaire de la zone euro, en
les comparant aux États-Unis. Pour cela, on analysera l’ensemble des contraintes qui pèsent
sur la BCE du fait de la dynamique de l’intégration économique en régime de
décentralisation politique, et on discutera le cadre de la politique monétaire de la zone euro.
Institutions publiques et collectivités locales en Europe
Nicolas Kada
, Professeur de droit public, Université d’Auvergne
Dans une approche résolument comparatiste, cet enseignement entend apporter des
éléments de connaissance sur la structuration administrative des différents États européens,
du niveau local à l’État central. Tentant de ce fait de dresser un état des lieux de
l’administration territoriale dans l’Europe des 25, ce cours a également pour ambition de
confronter à la réalité le concept politique «d’Europe des Régions» et de mesurer l’existence
d’une véritable démocratie locale.
Les politiques d’immigration et d’intégration en Europe occidentale
Jacques Barou
, Chargé de recherche, Pacte-Cerat
Les pays industrialisés d’Europe occidentale ont tous été amenés à recourir à l’immigration
de main-d’oeuvre au cours des périodes de forte activité économique. Cette immigration de
main-d’oeuvre s’est transformée progressivement en immigration familiale, et s’est fixée de
manière durable dans les pays d’accueil, au moment même où la crise économique et ses
32
conséquences sociales et politiques compliquaient leurs perspectives d’intégration.
Ce cours propose d’abord un historique des mouvements migratoires vers l’Europe, puis une
analyse des politiques qui se sont progressivement mises en place pour les organiser.
Dans un second temps, nous décrirons et analyserons les politiques d’intégration conduites
dans ces mêmes pays : conception de la notion d’intégration, mobilisation de diverses
politiques sectorielles, débats politiques autour de la question, facteurs de difficultés dans le
processus d’intégration.
Politiques territoriales et politiques européennes
Claude Jacquier
, Directeur de recherche CNRS, Cerat-UMR Pacte, IEPG
La constitution d’ensembles continentaux et, plus particulièrement, la construction
européenne, reposent sur la nécessité de prendre en compte les enjeux socio-économiques
et culturels à d’autres échelles. Elles supposent l’élaboration et la mise en oeuvre d’une
territorialisation des politiques publiques tradionnelles (souvent sectorisées) et l’invention de
politiques territoriales favorisant l’intégration des multiples champs de l’action publique.
Le cours s’attachera à identifier ces enjeux et ces défis majeurs que rencontrent les sociétés
européennes, notamment dans le domaine du développement urbain. Il montrera comment
les politiques territoriales ou territorialisées ont été mises en oeuvre progressivement, et
comment elles participent à une reconfiguration des systèmes politico-administratifs et à la
construction de nouvelles formes de régulation sociale entraînant une redéfinition des places
et des rôles des acteurs socio-économiques.
Semestre 2 (Cours M1 ESE)
L’Europe sociale et environnementale
Alain Fernex
, Maître de conférences de sciences économiques, UPMF
Irène Laurent-Natowicz
, Maître de conférences de sciences économiques, UPMF
Les questions sociales et environnementales interrogent les compétences de l’Union
européenne, ses modes d’interventions (la combinaison des échelons locaux, régionaux,
nationaux, communautaires, internationaux, en relation avec le principe de subsidiarité), le
choix des politiques menées et celui des instruments utilisés.
Bien plus encore, l’Union européenne doit démontrer qu’elle est à même de prendre en
charge les enjeux mondiaux que constituent le développement durable et la gestion des
risques environnementaux globaux.
Relations économiques extérieures de l’Union européenne
Jean-Louis Besson
, Maître de conférences de sciences économiques, Chaire Jean Monnet
Le sujet du cours n’est pas une zone géographique mais une personne politique, l’UE
comme représentation collective des États visant à pratiquer (Barroso) un «multilatéralisme
effectif» au moyen «d’une vaste gradation d’instruments». Dans la multiplicité des
dimensions des relations extérieures, ce cours privilégie les relations économiques qui
utilisent toutes sortes de moyens, des traités ou accords internationaux aux politiques
proprement dites, en passant par les arrangements et les pratiques informelles. Sans
rechercher l’exhaustivité géographique, le cours utilise une méthode thématique faisant
appel, dans chaque cas, à un enseignant spécialiste du thème. On analysera ainsi les
relations monétaires internationales de l’UE, la politique commerciale et la pratique de l’UE à
l’OMC, les relations bilatérales entre l’UE et la Suisse avec, à l’arrière-plan, la question des
«intégrations non adhésives», l’élargissement comme stratégie de relation internationale,
l’avenir de la relation « stratégique » entre l’UE et la Russie, le partenariat
euroméditerranéen, la politique de coopération et les accords de Cotonou et, enfin, le
dialogue euro-asiatique (ASEM).
En fonction des disponibilités des intervenants, des thèmes peuvent être ajoutés ou
retranchés.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents