Croissance et état nutritionnel des enfants scolarisés zaïrois de Bunia - article ; n°3 ; vol.3, pg 173-190

-

Documents
19 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris - Année 1991 - Volume 3 - Numéro 3 - Pages 173-190
GROWTH AND NUTRITIONAL STATUS OF ZAIRIAN SCHOOL CHILDREN IN BUNIA Summary. — A cross-sectional study was conducted between 1985 and 1988 on the school population of Bunia (Zaire). Stature, weight, triceps skinfold and arm circumference were measured on 1117 boys and 1037 girls between 6 and 19 years old. The school children of Bunia are smaller and lighter than the Afro- American children of the same age, reported by Frisancho (1990), their upperarm muscle cross-section area, and subcutaneous fat is much lower. When expressed in relation to body size, the measurements of the Bunia-children are much closer to those of the Afro- Americans. Skinfolds of African children follow their own trends. The late growth and maturation of the Bunia children mirrors adaptation to the environment rather than chronic severe malnutrition.
Résumé. — Dans une étude transversale conduite de 1985 à 1988 sur la population scolaire de Bunia (Zaïre), la taille, le poids, le pli cutané triceps et la circonférence du bras de 1117 garçons et 1037 filles de 6 à 19 ans ont été mesurés. Les enfants scolarisés de Bunia sont plus petits et plus légers que leurs collègues afro-américains du même âge rapportés par Frisancho (1990) ; leur section du muscle et du tissu adipeux du bras est plus faible. Lorsque ces mêmes paramètres sont exprimés en proportion de la taille et comparés à la même population, les résultats des enfants de Bunia se rapprochent sensiblement de ceux des afro-américains. Les plis cutanés des enfants africains se développent selon leur rythme propre. La croissance et la maturation plus tardive des enfants de Bunia reflètent une adaptation aux conditions environnantes et non-pas une malnutrition chronique importante.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1991
Nombre de lectures 14
Langue Français
Signaler un problème

E. Nkiama
J. Ghesquiêre
Croissance et état nutritionnel des enfants scolarisés zaïrois de
Bunia
In: Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris, Nouvelle Série, tome 3 fascicule 3-4, 1991. pp.
173-190.
Abstract
GROWTH AND NUTRITIONAL STATUS OF ZAIRIAN SCHOOL CHILDREN IN BUNIA Summary. — A cross-sectional study was
conducted between 1985 and 1988 on the school population of Bunia (Zaire). Stature, weight, triceps skinfold and arm
circumference were measured on 1117 boys and 1037 girls between 6 and 19 years old. The school children of Bunia are smaller
and lighter than the Afro- American children of the same age, reported by Frisancho (1990), their upperarm muscle cross-section
area, and subcutaneous fat is much lower. When expressed in relation to body size, the measurements of the Bunia-children are
much closer to those of the Afro- Americans. Skinfolds of African children follow their own trends. The late growth and maturation
of the Bunia children mirrors adaptation to the environment rather than chronic severe malnutrition.
Résumé
Résumé. — Dans une étude transversale conduite de 1985 à 1988 sur la population scolaire de Bunia (Zaïre), la taille, le poids,
le pli cutané triceps et la circonférence du bras de 1117 garçons et 1037 filles de 6 à 19 ans ont été mesurés. Les enfants
scolarisés de Bunia sont plus petits et plus légers que leurs collègues afro-américains du même âge rapportés par Frisancho
(1990) ; leur section du muscle et du tissu adipeux du bras est plus faible. Lorsque ces mêmes paramètres sont exprimés en
proportion de la taille et comparés à la même population, les résultats des enfants de Bunia se rapprochent sensiblement de
ceux des afro-américains. Les plis cutanés des enfants africains se développent selon leur rythme propre. La croissance et la
maturation plus tardive des enfants de Bunia reflètent une adaptation aux conditions environnantes et non-pas une malnutrition
chronique importante.
Citer ce document / Cite this document :
Nkiama E., Ghesquiêre J. Croissance et état nutritionnel des enfants scolarisés zaïrois de Bunia. In: Bulletins et Mémoires de la
Société d'anthropologie de Paris, Nouvelle Série, tome 3 fascicule 3-4, 1991. pp. 173-190.
doi : 10.3406/bmsap.1991.1780
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1991_num_3_3_1780Bull, et Mém. de la Soc. d'Anthrop. de Paris, n.s., t. 3, n° 3-4, 1991, pp. 173-190
CROISSSANCE ET ETAT NUTRITIONNEL DES ENFANTS
SCOLARISÉS ZAÏROIS DE BUNIA
E. Nkiama *, J. Ghesquiere **
Résumé. — Dans une étude transversale conduite de 1985 à 1988 sur la population scolaire
de Bunia (Zaïre), la taille, le poids, le pli cutané triceps et la circonférence du bras de 1117
garçons et 1037 filles de 6 à 19 ans ont été mesurés.
Les enfants scolarisés de Bunia sont plus petits et plus légers que leurs collègues afro-
américains du même âge rapportés par Frisancho (1990) ; leur section du muscle et du tissu
adipeux du bras est plus faible. Lorsque ces mêmes paramètres sont exprimés en proportion
de la taille et comparés à la même population, les résultats des enfants de Bunia se rapprochent
sensiblement de ceux des afro-américains. Les plis cutanés des africains se dévelop
pent selon leur rythme propre. La croissance et la maturation plus tardive des enfants de Bunia
reflètent une adaptation aux conditions environnantes et non-pas une malnutrition chronique
importante.
Mots clés : différences géographiques de croissance, développement physique ; malnutrition
GROWTH AND NUTRITIONAL STATUS OF ZAIRIAN SCHOOL
CHILDREN IN BUNIA
Summary. — A cross-sectional study was conducted between 1985 and 1988 on the school
population of Bunia (Zaire). Stature, weight, triceps skinfold and arm circumference were
measured on 1117 boys and 1037 girls between 6 and 19 years old.
The school children of Bunia are smaller and lighter than the Afro- American children of
the same age, reported by Frisancho (1990), their upperarm muscle cross-section area, and
subcutaneous fat is much lower. When expressed in relation to body size, the measurements
of the Bunia-children are much closer to those of the Afro- Americans. Skinfolds of African
children follow their own trends. The late growth and maturation of the Bunia children mirrors
adaptation to the environment rather than chronic severe malnutrition.
Key words : geographic differences in growth, physical development ; malnutrition
* Institut Supérieur Pédagogique, Bunia, Zaire
** Université Leuven, Tervuursevest 101, B-3030 Heverlee-Leuven, Belgique SOCIÉTÉ D'ANTHROPOLOGIE DE PARIS 174
INTRODUCTION
La santé et l'état nutritionnel trouvent leur reflet dans la croissance. Pour cette raison,
il est généralement admis que la croissance de l'enfant est un indicateur sensible de son
état de santé et nutritionnel (Tanner 1 976). Une perturbation dans la vitesse de croissance
n'est souvent précédée d'aucun autre signe de mauvaise santé (Janes et al. 1981).
Le mode de croissance des enfants africains a été décrit par Eveleth et Tanner (1976)
en se basant sur des données récoltées dans plusieurs pays. Au Zaïre, quelques études
intéressantes ont été réalisées avant et après l'indépendance (Twiesselmann 1957 ;
Lassange étal. 1957 ; Van Brakel 1959 ; Parent 1963 ; Van Hees étal. 1966 ; Ghesquiere
1972 et Ghesquiere et Eeckels 1984). Depuis, peu de données ont été publiées. Pourtant,
plusieurs modifications dans la façon de vivre se sont produites, des migrations vers les
centres urbains ou industriels ont eu lieu. Souvent, les conditions socio-économiques,
nutritionnelles et d'hygiène ont ainsi été bouleversées.
Une première observation montre que la croissance est plus lente en Afrique que dans
les pays d'Amérique du Nord et d'Europe. Ceci aura comme premier résultat que les
Africains arrivent à l'âge adulte plus tardivement. En plus, ils n'atteignent pour la plus
part qu'une plus petite taille. On constate ainsi une disparité entre les enfants Africains
et Nord- Américains ou Européens d'un même âge. Cette observation est le plus souvent
fondée sur des données qui se limitent à des mesures de la taille et du poids.
L'appréciation de l'état nutritionnel est également basée sur des critères indicateurs
de la masse adipeuse, considérée comme un reflet des réserves énergétiques. Un apport
nutritionnel trop faible aurait un effet d'amaigrissement ou «thwarting». D'autres critères
nous permettent d'apprécier la masse musculaire, indicateur des réserves d'acides
aminés. Leur limitation retarderait la croissance (effet de «stunting»). Mais laissons de
côté une discussion souvent stérile au sujet de cette argumentation.
Les disparités constatées ont le plus souvent été interprétées en tant qu'indicateurs de
malnutrition protéo-énergétique. Mais nous pouvons aussi nous demander si — et à quel
point — les modifications de la taille et de la morphologie constatées reflètent une
adaptation à l'environnement. Ceci sera particulièrement vrai lorsque l'apport alimen
taire-source d'énergie semble insuffisant d'après les normes Occidentaux.
Comme le dit Waterlow (1990), dans un milieu donné tel un climat tropical ou une
grande altitude, il sera par définition «mieux» d'être adapté que de ne pas l'être. Mais
comment pouvons nous comparer des individus vivant dans des environnements diffé
rents ? N'avons nous pas trop facilement la tendance d'appliquer universellement les
normes occidentales de croissance, de stature et de morphologie pour dire qui est «normal»
et qui est «adapté» ?
C'est pourquoi nous essaierons d'une part d'évaluer, sur la base de quelques mesures
anthropométriques simples, la croissance des enfants Zaïrois scolarisés dans la région de
Bunia. D'autre part nous voulons utiliser les indicateurs anthropométriques afin d'en
déduire si les différences observées reflètent une adaptation à l'environnement, ou
proviennent d'une malnutrition chronique. CROISSANCE ET ÉTAT NUTRITIONNEL DES ENFANTS SCOLARISES ZAÏROIS DE BUNIA 175
: Limite cie I» rccíondu Hauťi»
: Umlkc de. Ia S/tC4jion <U l'Itori
• i Centre* ut* bain»
MATERIEL ET METHODE
Les données rapportées ici proviennent d'une étude transversale conduite de 1985 à
1988 sur la population scolaire de Bunia. Cette ville est située dans l'Ituri au Nord-Est du
Zaïre, près du Lac Mobutu, à une altitude de 1250 m. Le climat y est du type humide
tropical, avec une température de 23° et une humidité de 87% en moyenne par an. La popul
ation est originaire de trois groupes ethniques classés sur une base linguistique : Bantous,
Soudanais, Nilotiques (Vansina 1965). Comme beaucoup de villes secondaires africai
nes, Bunia connaît un développement démographique assez rapide. Les derniers dix ans,
la population s'est accrue annuellement de 4%. D'après les recensement de 1988, elle est
estimée à 62.000 habitants (pour une description détaillée de la démographie et de l'état
de santé des habitants de Bunia, voir : Ghesquiere, Nkiama, Wellens et Dulieu 1992).
Au total, 1117 garçons et 1037 filles âgés de 6 à 20 ans ont été mesurés. L'âge a été
calculé en soustrayant la date de naissance à celle de l'examen (Hiernaux et al. 1969).
Ainsi le groupe de 6 ans est composé d'enfants dont l'âge était compris entre 5.50 et 6.49. 176 SOCIÉTÉ D'ANTHROPOLOGIE DE PARIS
AGE N TAiLLE POIDS (kg) CIRCONF . BRAS (cm) (cm)
X GROUPE X SD P50 SD P50 X SD P50
GARÇONS
6 78 113.1 112.8 18.9 2.1 19.0 15.7 1.1 15.7 5.6
7 64 116.7 5.4 117.4 20.5 2.5 20.5 15.8 1.1 16.0
1.3 8 65 120.3 6.8 121.2 21.9 3.3 21.5 16.1
9 73 124.6 7.1 124.6 23.5 3.6 23.0 16.4 1.3 16.3
10 67 128.2 7.4 128.0 25.5 4.4 25.0 17.1 1.6 17.9
62 131.8 131.1 27.3 4.3 27.0 1.5 17.0 11 7.5 17.3
12 80 137.8 8.3 137.0 30.4 4.8 30.5 18.1 1.5 18.1
13 67 142.9 8.9 142.3 34.3 6.1 33.0 19.2 1.9 19.0
14 69 148.3 9.6 147.3 36.8 6.2 35.5 19.3 1.5 19.2
15 64 156.2 11.0 156.8 43.3 8.4 42.7 20.9 2.0 21.0
16 49 159.5 160.0 46.7 7.3 47.5 1.9 22.1 8.8 22.1
17 55 166.8 7.7 167.4 53.6 8.3 54.0 23.9 2.0 24.2
FILLES
6 82 112.8 19.0 2.5 19.0 1.2 113.8 6.6 15.9 16.1
7 84 117.8 6.0 117.1 20.4 2.7 20.0 16.1 1.2 16.0
75 8 122.0 6.8 122.0 22.1 3.2 22.0 16.5 1.3 16.5
9 61 126.01 7.9 126.2 24.3 3.8 24.5 17.2 1.3 17.5
10 78 29.9 8.1 129.0 26.2 5.5 25.0 17.8 1.9 17.5
11 66 134.4 8.5 134.5 28.6 5.0 28.2 18.3 1.6 18.1
12 51 137.9 7.9 137.7 32.2 6.2 31.0 19.4 2.0 19.0
13 76 142.3 8.4 142.1 35.3 7.4 35.0 20.1 2.1 20.0
14 77 150.8 8.3 150.4 42.4 7.1 43.0 21.9 2.0 22.1
15 52 155.7 6.7 154.6 49.2 7.8 48.5 23.3 2.2 23.0
16 62 157.1 7.1 156.9 52.3 7.0 52.2 24.7 1.9 24.7
17 61 158.0 7.6 157.8 53.1 7.3 53.0 25.0 2.0 25.0
Tableau I. — Nombre de sujets par groupe d'âge, moyenne (X), déviation standard (SD)
et percentile 50 (P5O) des dimensions anthropométriques étudiées.
Le tableau № 1 présente le nombre de sujets examinés. Aucun de ces sujets n'avaient de
problèmes médicaux manifestes ou présentaient des déformations physiques qui pou
vaient influencer l'exactitude des mesures. D'autre part, nous n'avons pas essayé de
savoir s'ils avaient au préalable souffert d'un manque de nourriture ou de soins de santé
(Neumann 1979).
Dans la présente étude, nous nous limitons à l'analyse des mesures de la taille, du
poids, du pli cutané triceps et de la circonférence du bras.
Toutes les mensurations ont été faites par le même observateur (Nkiama). Le pli cutané
ainsi que la circonférence du bras ont été mesurés du côté gauche suivant les recom
mandations du Programme Biologique International, Section Adaptabilitě Humaine
(Weiner et Lourie 1969). Les sections adipeuses (SA) et musculaires (SM) du bras ainsi
que la section totale (ST) ont été calculées à partir de la circonférence du bras (C), du pli
cutané triceps (P) d'après les formules proposées par Frisancho (1990), c'est-à-dire : ET ÉTAT NUTRTTONNEL DES ENFANTS SCOLAMSÉS ZAÏROIS DE BUNIA 177 CROISSANCE
TRICEPS (im) SECTION DU MUSCLE (cm2) SECTION ADIPEUSE (cm')
X SD P50 X SD P50 X SD P50
7.2 2.0 7.0 14.5 2.5 14.6 5.2 1.5 4.9
7.6 1.8 7.2 14.6 2.4 5.6 1.4 5.4
7.0 15.7 2.9 5.4 5.2 7.1 1.6 15.6 1.3
15.8 7.0 1.7 7.1 2.4 15.4 5.3 1.4 5.3
7.9 2.2 7.3 16.8 3.5 16.0 6.3 2.4 5.5
7.5 1.9 7.2 17.9 3.1 17.7 1.8 5.8 6.1
7.7 2.1 7.3 19.7 3.5 19.7 6.5 2.0 6.4
8.4 2.6 8.0 21.8 4.9 21.1 7.5 2.8 6.9
22.4 7.9 2.4 7.4 4.1 22.1 7.1 2.2 6.5
7.0 7.9 2.4 7.2 27.9 5.3 27.0 7.8 2.6
8.1 7.7 30.7 5.7 30.7 8.5 2.5 7.9 2.2
2.4 8.1 36.5 6.0 9.4 9.0 8.3 37.5 3.1
7.9 1.9 7.4 14.8 2.4 14.8 5.9 1.6 5.5
7.6 7.2 15.4 2.8 5.3 15.3 5.7 1.6
7.6 7.2 16.0 2.9 15.9 5.8 1.5 5.6 1.8
8.3 2.3 8.1 17.1 2.9 17.3 6.6 2.0 6.4
8.3 2.3 8.2 18.4 3.6 17.7 6.9 2.8 6.4
8.3 1.8 8.1 20.0 3.5 19.7 7.2 2.0 7.2
8.4 22.0 4.5 20.8 9.1 2.7 8.3 3.0 7.4
9.5 3.1 8.4 23.5 4.8 23.3 8.9 3.7 8.0
2.6 9.3 25.8 4.6 25.0 9.5 10.1 9.9 3.1
13.7 4.0 14.0 29.1 5.3 28.1 14.7 6.0 14.7
15.8 4.6 14.2 31.2 4.9 30.7 17.7 5.6 15.8
32.1 4.6 17.3 4.6 15.2 32.1 17.9 6.0
1. Section totale du bras (cm2) : ST = Сг/4к
2.du muscule du bras (cm2) : SM = (C - n P)2 / 4я
3. Section adipeuse du bras (cm2) : SA = ST - SM
où к = 3.1416
Nous comparerons nos résultats aux normes de la taille et du poids pour enfants Nord
Américains de 6 à 1 8 ans, noirs et blancs, du Centre National pour Statistiques de la Santé
(NCHS) rédigés par Hamill et al. (1977). Pour la section du muscle, la section adipeuse
et la section totale du bras nous comparons nos résultats à ceux de Frisancho (1990)
obtenus chez des enfants Afro- Américains âgés de 6 à 17 ans. Ceci a nécessité un
regroupement ce qui entraîne une légère modification du nombre par groupe d'âge et au
total, indiqué au tableau 1.
La statistique descriptive a été obtenue à l'aide des logiciels «Statistical Analysis
Systems» (SAS). SOCIÉTÉ D'ANTHROPOLOGIE DE PARIS 178
P50
P5
BUNIA(P50)
POIDS
(Kg)
-m- ZAMBIE
-D- KINSHASA
-*- JADOTHVILLE
(ans)
Figure 1. — Taille et poids des garçons scolarisés de Bunia,
de Kinshasa, de Jadotville (Likasi), et de Zambie.
Valeurs médianes comparées aux percentiles de NCHS (Hamill et al. 1977)
Résultats
Les résultats des données anthropométriques sont présentés dans le tableau I.
Les figures 1 et 2 comparent la taille et le poids des enfants scolarisés de Bunia avec
les normes du NCHS (Hamill et al. 1977). Dans les deux sexes, les médianes pour la taille
et le poids tombent en dessous du 5ème percentile (P5) de NCHS. Une exception à cette
tendance est observée chez les filles, où nous voyons une augmentation sensible de la
taille et du poids à partir de 15 ans. Cette accélération précède l'âge d'apparition des
premières règles chez les filles de Bunia, situé à 15.67 ans (Nkiama et al. 1986).
La figure 3 présente les sections adipeuses du bras. Les garçons scolarisés de Bunia
se situent entre P25 et P50 de la population afro-américaine rapportée par Frisancho
(1990) tandis que les filles se situent entre P10 et P25 du moins jusqu'à l'âge de 15 ans.
Quant à la section du muscle du bras illustrée à la figure 4, les garçons sont en dessous
du P5 de l'échantillon de Frisancho à tout âge. Les filles de 6 à 10 ans se situent
généralement entre P10 et P25. A partir de 14 ans, elles rattrapent progressivement les
courbes des afro-américaines et atteignent le P25 de celles-ci à 17 ans. CROISSANCE ET ÉTAT NUTRITIONNEL DES ENFANTS SCOLARISÉS ZAÏROIS DE BUNIA 179
POIDS
(Kg)
-ZAMBIE
-KINSHASA
-JADOTHVILLE
(ans)
Figure 2. — Taille et poids des filles scolarisées de Bunia,
de Kinshasa, de Jadotville (Likasi) et de Zambie.
Valeurs médianes comparées aux percentiles de NCHS (Hamill et al. 1977)
Discussion
Les enfants scolarisés de Bunia sont plus petits et, par suite, plus légers que les Afro-
américains du même âge rapportés par Frisancho (1990). Les sections des muscles et du
tissu adipeux des bras sont plus faibles. Reste à déterminer si cette différence est due à une
adaptation, ou résulte plutôt d'une sous-alimentation chronique.
Bunia se trouve dans une région à vocation agricole et pastorale. La nourriture
principale y est constituée de féculents (patates douces, haricots, manioc, légumineux
divers) et en moindre degré de protéines. Viande et poisson, bien que produits locaux, sont
exportés vers les grands centres urbains.
McGregor et al. (1961), Janes (1974) ainsi que Fisher (1976) ont démontré que la
croissance des jeunes africains provenant de milieu socio-économique aisé était semblab
le aux normes NCHS. Coovadiaetal. (1978) et Janes etal. (1981) en arrivent à la même
conclusion. Pourtant, une population ne se compose pas uniquement de la «couche sociale
aisée» qui, dans la plupart des pays Africains, ne représente qu'un à deux pour cent de la
population totale.
C'est pourquoi, Davies et Mbelwa's (1974) sont d'avis que l'application des normes
du poids et de la taille d'origine Nord-américaine ou Européenne à des populations
Africaines constitue une erreur et que des normes locales s'imposent. 180 SOCIÉTÉ D'ANTHROPOLOGIE DE PARIS
10 -i SECTION ADIPEUSE
Cm2 ) DU BRAS ( BUNIA(P50)
P50
8 -
GARÇONS
6 -
4 -
4- -i 1 AGE
10 12 14 16 18(ans)
25 -i SECTION ADIPEUSE
Cm2 ) DU BRAS (
20 -
BUNIA(P50)
P50
FILLES 15 -
P25
10 -
5 -
4- -, 1 , , , , AGE
8 10 12 14 16 18(ans)
Figure 3. — Section adipeuse du bras des garçons et des filles scolarisés de Bunia.
Valeurs médianes comparées aux percentiles des garçons et filles afro-américains
(Frisancho, 1990) utilisant la même méthodologie. ET ÉTAT NUTRITIONNEL DES ENFANTS SCOLARISÉS ZAÏROIS DE BUNIA 181 CROISSANCE
60 -i SECTION DU MUSCLE
DU BRAS ( Cm )
P50
50-
GARÇONS
40-
30-
20-
+■ -i 1 1 1 1 AGE
10 12 14 16 18(ans)
40 и SECTION DU MUSCLE
DU BRAS ( Cm )
35 -
FILLES 30 -
25 -
20 -
15 -
-i 1 1 1 1 AGE
10 12 14 16 18 (ans)
Figure 4. — Section du muscle du bras des garçons et filles scolarsés de В uni a.
Valeurs médianes comparées aux percentiles des garçons et fille afro-américaines
(Frisancho, 1990) (idem figure 3).