Décomposition de l

Décomposition de l'équilibre structural (aspects de la représentation du groupe) - article ; n°2 ; vol.75, pg 417-425

-

Documents
10 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'année psychologique - Année 1975 - Volume 75 - Numéro 2 - Pages 417-425
Résumé
Utilisant un modèle formel proposé par Claude Flament et différent du modèle classique de Cartwright et Harary, nous présentons ici une expérience visant à éprouver une hypothèse selon laquelle :
a) Le premier axiome de l'équilibre (les amis de mes amis sont mes amis) serait l'expression d'une image du groupe amical et unitaire que l'on recueille habituellement dans nos populations.
b) L'acceptation du deuxième axiome de l'équilibre (les ennemis de mes ennemis sont mes amis) correspondrait à une modification de la structure cognitive destinée à faire face à certaines situations généralement qualifiées « d'anxiogènes » et dont la caractéristique nous paraît être de mettre en danger l'intégrité du sujet ou la représentation que le sujet se fait de lui-même.
Les résultats obtenus tendent à accréditer cette hypothèse.
Summary
Based on C. Flament's formulation which differs from Cartwright and Harary's classic model for structural balance, the following hypothesis was tested :
a) Endorsement of the first balance axiom (The friends of my friends are my friends) is related to a quite common cultural stereotype of the friendly and united group ;
b) Endorsement of the second axiom (The enemies of my enemies are my friends) is related to a change in cognitive structure, in order to cope with the stress of situations which endanger either the self or the self image.
Experimental results generally support the hypothesis.
9 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1975
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français
Signaler un problème
C. Rossignol
Claude Flament
Décomposition de l'équilibre structural (aspects de la
représentation du groupe)
In: L'année psychologique. 1975 vol. 75, n°2. pp. 417-425.
Résumé
Résumé
U
t
i
l
i
s
a
n
t
u
n
m
o
d
è
l
e
f
o
r
m
e
l
p
r
o
p
o
s
é
p
a
r
C
l
a
u
d
e
F
l
a
m
e
n
t
e
t
d
i
f
f
é
r
e
n
t
d
u
m
o
d
è
l
e
c
l
a
s
s
i
q
u
e
d
e
C
a
r
t
w
r
i
g
h
t
e
t
H
a
r
a
r
y
,
n
o
u
s
p
r
é
s
e
n
t
o
n
s
i
c
i
u
n
e
e
x
p
é
r
i
e
n
c
e
v
i
s
a
n
t
à
é
p
r
o
u
v
e
r
u
n
e
h
y
p
o
t
h
è
s
e
s
e
l
o
n
l
a
q
u
e
l
l
e
:
a) Le premier axiome de l'équilibre (les amis de mes amis sont mes amis) serait l'expression d'une image du groupe amical et
unitaire que l'on recueille habituellement dans nos populations.
b
)
L
'
a
c
c
e
p
t
a
t
i
o
n
d
u
d
e
u
x
i
è
m
e
a
x
i
o
m
e
d
e
l
'
é
q
u
i
l
i
b
r
e
(
l
e
s
e
n
n
e
m
i
s
d
e
m
e
s
e
n
n
e
m
i
s
s
o
n
t
m
e
s
a
m
i
s
)
c
o
r
r
e
s
p
o
n
d
r
a
i
t
à
u
n
e
modification de la structure cognitive destinée à faire face à certaines situations généralement qualifiées « d'anxiogènes » et dont
la caractéristique nous paraît être de mettre en danger l'intégrité du sujet ou la représentation que le sujet se fait de lui-même.
Les résultats obtenus tendent à accréditer cette hypothèse.
Abstract
Summary
Based on C. Flament's formulation which differs from Cartwright and Harary's classic model for structural balance, the following
hypothesis was tested :
a) Endorsement of the first balance axiom (The friends of my friends are my friends) is related to a quite common cultural
stereotype of the friendly and united group ;
b) Endorsement of the second axiom (The enemies of my enemies are my friends) is related to a change in cognitive structure, in
order to cope with the stress of situations which endanger either the self or the self image.
Experimental results generally support the hypothesis.
Citer ce document / Cite this document :
Rossignol C., Flament Claude. Décomposition de l'équilibre structural (aspects de la représentation du groupe). In: L'année
psychologique. 1975 vol. 75, n°2. pp. 417-425.
doi : 10.3406/psy.1975.28105
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1975_num_75_2_28105