(ECONOMIE Comment faut-il le dire pour que les yeux s
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

(ECONOMIE Comment faut-il le dire pour que les yeux s 'ouvre 205)

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

00 01 FONDAMENTAUX Il devient URGENT d’ouvrir les yeux ! Il est « mécaniquement » IMPOSSIBLE de financer les retraites en transférant l’argent des riches sur les moins riches parce qu’il ne peut pas y en avoir assez. Il ne peut pas y avoir assez d’argent parce que le mode des prélèvements, notamment sur les actifs est complètement obsolète depuis que le progrès a mis une masse de travailleurs au chômage en fabriquant mieux qu’eux et à moins cher ! Pareillement, financer le Service Public en prélevant l’argent sur le travail est insuffisant pour avoir un bon Service Public. Ce ne sont pas les capacités humaines qui manquent, c’est l’argent pour les payer. Idem pour les besoins matériels ! Il faut que les citoyens prennent conscience que les assiettes fiscales et sociales actuelles sont obsolètes en ce qu’elles diminuent de plus en plus la masse d’argent circulant, et que c’est là qu’est « l’IDIOTIE’ » Explication Economique : Pour que l’Etat puisse « engranger » davantage d’argent, il n’y a pas d’autre solution que d’accélérer la vitesse de circulation d’une petite partie de l’argent existant. Pour cela, il y a la TVA qui touche tous les consommateurs sur laquelle on peut faire tourner l’argent au point de doter les citoyens de 1000 Euros mensuels et de financer les charges sur le travail. Pour cela il faut fixer les taux de TVA : - en fonction de la réalité de l’Offre - et de la réalité de la Demande, et non plus exclusivement en ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 60
Langue Français

Exrait

00 01 FONDAMENTAUX
Il devient URGENT d’ouvrir les yeux !
Il est « mécaniquement » IMPOSSIBLE de financer les retraites en transférant l’argent des
riches sur les moins riches parce qu’il ne peut pas y en avoir assez.
Il ne peut pas y avoir assez d’argent parce que le mode des prélèvements, notamment sur les
actifs est complètement obsolète depuis que le progrès a mis une masse de travailleurs au
chômage en fabriquant mieux qu’eux et à moins cher !
Pareillement, financer le Service Public en prélevant l’argent sur le travail est insuffisant pour
avoir un bon Service Public. Ce ne sont pas les capacités humaines qui manquent, c’est
l’argent pour les payer. Idem pour les besoins matériels !
Il faut que les citoyens prennent conscience que les assiettes fiscales et sociales actuelles sont
obsolètes en ce qu’elles diminuent de plus en plus la masse d’argent circulant, et que c’est là
qu’est « l’IDIOTIE’ »
Explication Economique :
Pour que l’Etat puisse « engranger » davantage d’argent, il n’y a pas d’autre solution que
d’accélérer la vitesse de circulation d’une petite partie de l’argent existant. Pour cela, il y a la
TVA qui touche tous les consommateurs sur laquelle on peut faire tourner l’argent au point de
doter les citoyens de 1000 Euros mensuels et de financer les charges sur le travail. Pour cela il
faut fixer les taux de TVA :
-
en fonction de la réalité de l’Offre
-
et de la réalité de la Demande,
et non plus exclusivement en fonction de l’ORIGINE de l’Offre que sont le travail des
Hommes et le travail des machines.
Si la Demande (les citoyens) n’a pas d’argent, les entreprise à qui l’on achète les produits et
qui meurent les dernières sont celles situées à l’étranger et les capacités de production
intérieure (Inside) s’écroulent. Les surplus de produits servant à l’exportation (Outside) et les
droits de fabrications, brevets etc., (Switch) ne suffisent pas à compenser les recettes
manquantes « Inside ». Ce sont là les fondamentaux économiques de l’IOS Table. Si l’on ne
cultive pas son champ, on crève la gueule ouverte !
En résumé, depuis que le progrès a remplacé les travailleurs, il y a nécessité de marier Keynes
et Laffer !, c’est à dire servir la Demande qui sert l’Offre qui sert la Demande etc. selon le
principe du cercle dit « vertueux »,
avec une inversion de priorité qui consiste à
commencer par servir la Demande puisque l’Offre est devenue pléthorique il y a 40 ans.
Pour marier Keynes et Laffer, et faire tourner autant d’argent que de besoin il y a la méthode
d’Inoppression Active qui consiste à modifier les assiettes fiscales et sociales
en y
impliquant tous les citoyens
et
non plus les plus ingénieux et les plus créatifs
comme
c’était nécessaire avant l’ère actuelle de pléthore,
(ces plus ingénieux qui consacrent
désormais et logiquement leur génie à leur propre enrichissement en jouant avec l’argent
dénaturé qui ne sert plus la valeur ajoutée en devenant une valeur ajoutée…, comme s’il était
consommable, mangeable…, ridicule !). L’Offre ne devrait plus à être réservée à ceux qui
travaillent, perçoivent des rentes ou des retraites ou bien spéculent.
Pour l’altruiste, il y a mieux à faire que de jeter l'Offre et la rendre inaccessible aux
Demandeurs pauvres !
Il est pareillement idiot de ne pas doter le Service public pour cause de
manque d’argent alors que les capacités humaines pullulent et sont manquantes dans tous les
Services Publics, la santé, l’enseignement, l’Armée, etc..
Cette façon de faire que nous devrons adopter, pour faire du concret EST NECESSAIRE et
SUFFISANTE !
Cette façon de faire ressemble à l’enseignement d’un célèbre philosophe,
dont on a fait un Dieu, qui l’enseignait aux prosélytes de la Liberté et de la Dignité
individuelles il y a 2000 ans.
La mécanique du changement :
Pour comprendre comment financer l’ENSEMBLE des besoins, comment « faire tourner
assez d’argent en impliquant TOUS les citoyens » et comment cela peut se faire facilement, il
faut considérer l’actuelle mode de prélèvement fiscal qui touche tout le monde, du plus pauvre
au plus riche, la TVA.
En prélevant une TVA (TC) suffisamment importante sur tout le monde, il devient possible
d’avoir assez d’argent pour DOTER tous les citoyens, DONT LES ACTUELS DESHERITES
DE TOUT qui pourront recommencer à consommer les produits des producteurs qui leur sont
aujourd’hui inaccessibles. TOUS les pouvoirs d’achats individuels augmentent et sont rétablis
pour les exclus de tout.
Pour comprendre la « mécanique » fiscale à mettre en place, voici le schéma en prenant en
compte l’existant :
La TVA finance actuellement 50% du budget de l’Etat, à défaut des besoins puisque l’Etat
doit emprunter de l’argent aux copains des banques qui le créent toujours ex-nihilo, scandale
expliqué sur le site critiqueduliberalisme.com.
Si l’on multiplie la TVA par 2, la TVA financerait tout le budget de l’Etat, il n’y aurait plus
besoin de prélever d’autre impôt.
Si
l’on multiplie la TVA par 4, la TVA peut théoriquement financer 2 fois le budget de l’Etat
et pratiquement fait tourner 3 à 4 fois le budget actuel de l’Etat parce que cela a permis de
doter TOUS les citoyens de plus de 1000 Euros chaque mois et que cette dotation dépensée
engendre des recettes en cascade constituées par la TVA (à 80% au lieu de 20%). On est passé
du cercle vicieux au cercle vertueux.
Si l’on ne veut pas tuer les entreprises et profiter du progrès, ce principe est INEVITABLE. Il
n’a qu’un défaut : Il ne permet plus aux politiciens et aux forces d’argent de manipuler les
citoyens. La conséquence la plus grave, c’est que l’argent rendu disponible permet aussi de
financer facilement l’établissement d’un 4
ème
Pouvoir d’une Justice suprême du Peuple dont la
fonction unique serait de pouvoir appréhender les membres des 3 ordres qui commettent des
forfaitures allant jusqu’aux horreurs décrites par la gendarme Amidlisa !
Sans ce 4
ème
Pouvoir, les horreurs continueront obligatoirement. Et c’est à cause des tricheries
avec la Loi de ceux qui s’exonèrent du Droit citoyen que se situe la volonté des membres des
réseaux de l’argent et de l’ignominie, à ne pas mettre en place l’Inoppression Active. Qui
ferme les yeux sur les affaires telle Allègre, telle Dutroux, telle l’actuelle « Amidlisa » admet
que perdurent les crimes, fleurs de l’égocentrisme cultivé par les actuels pouvoirs.
Tant que le peuple n’utilise pas la démocratie, tant qu’on n’a pas des députés de
l’Inoppression Active à l’Assemblée Nationale, le peuple des citoyens n’aura que les fruits de
l’oppression. Les prochaines élections désignant les fabriquant de la Loi, les députés, d’où est
issu le gouvernement, auront lieu en 2012. Les Français auront là leur destin en main, et, sauf
révolution qui peut être sanglante, RIEN NE PEUT CHANGER AVANT !
Jack Maillard, retraité, concepteur en Economie-Politique et notamment de l’Inoppression
Active et des fondamentaux économiques de l’IOS Table.
Jkmllrd at atlantisgoose.com
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents