Fiabilité et sécurité

-

Documents
256 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

COMMISSION DES COMMUNAUTES EUROPEENNES DIRECTION GENERALE «AFFAIRES SOCIALES» ETUDES DE PHYSIOLOGIE ET DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ETUDE N° 7 FIABILITE ET SECURITE Eléments pour une ergonomie des systèmes en milieu industriel LUXEMBOURG, 1972 COMMISSION DES COMMUNAUTES EUROPEENNES ETUDES DE PHYSIOLOGIE ET DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ETUDE N° 7 FIABILITE ET SECURITE Eléments pour une ergonomie des systèmes en milieu Industriel Direction Générale des Affaires Sociales Edité par la Direction Générale «Diffusion des Connaissances» Centre d'Information et de Documentation — CID LUXEMBOURG, 1972 EUR 4939 d, f, I, n, e AVANT - PROPOS D'après l'article 55 du traité CECA, "la Haute Autorité doit encourager la recherche technique et économique intéressant la produc­tion et le développement de la consommation du charbon et de l'acier, ainsi que la sécurité du travail dans ces industries". Lors du lancement du programme de recherches "Physiologie et Psychologie du travail", il parut opportun de placer dans un même cadre de coopération quatre projets de recherche qui, nés de manière tout à fait indépendante, étaient cependant complémentaires. Se forma ainsi, à partir d'une recherche belge, une recherche française et deux recher­ches italiennes, le groupe de travail "Organisation et structure du milieu de travail, en relation avec la sécurité".

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 47
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

COMMISSION DES COMMUNAUTES EUROPEENNES
DIRECTION GENERALE «AFFAIRES SOCIALES»
ETUDES DE PHYSIOLOGIE ET DE PSYCHOLOGIE
DU TRAVAIL
ETUDE N° 7
FIABILITE ET SECURITE
Eléments pour une ergonomie des systèmes en milieu industriel
LUXEMBOURG, 1972 COMMISSION DES COMMUNAUTES EUROPEENNES
ETUDES DE PHYSIOLOGIE ET DE PSYCHOLOGIE
DU TRAVAIL
ETUDE N° 7
FIABILITE ET SECURITE
Eléments pour une ergonomie des systèmes en milieu Industriel
Direction Générale des Affaires Sociales
Edité par la Direction Générale «Diffusion des Connaissances»
Centre d'Information et de Documentation — CID
LUXEMBOURG, 1972
EUR 4939 d, f, I, n, e AVANT - PROPOS
D'après l'article 55 du traité CECA, "la Haute Autorité doit
encourager la recherche technique et économique intéressant la produc­
tion et le développement de la consommation du charbon et de l'acier,
ainsi que la sécurité du travail dans ces industries".
Lors du lancement du programme de recherches "Physiologie et
Psychologie du travail", il parut opportun de placer dans un même cadre
de coopération quatre projets de recherche qui, nés de manière tout à
fait indépendante, étaient cependant complémentaires. Se forma ainsi,
à partir d'une recherche belge, une recherche française et deux recher­
ches italiennes, le groupe de travail "Organisation et structure du
milieu de travail, en relation avec la sécurité". De I968 à 1972, le
groupe assura la continuité et le développement d'une réflexion fonda­
mentale sur la sécurité du travail, qui avait été commencée dans le ca­
dre d'un programme antérieur par la "Recherche communautaire sur la sé­
curité en sidérurgie et dans les mines", dont les résultats sont main­
tenant publiés. Les fruits de cette réflexion sont livrés par le présent
ouvrage, qui résume à la fois les observations faites par les chercheurs
dans les entreprises, notamment sidérurgiques, et les idées issues de
nombreuses réunions de travail.
Chacune des idées présentées ci-après a été objet d'une dis­
cussion approfondie, si bien que les auteurs de chaque chapitre peuvent
être considérés comme les porte-parole du groupe. Ces auteurs parlent
parfois au singulier ; certains problèmes sont évoqués à plusieurs
endroits; on n'a pas voulu supprimer ces imperfections, qui ne nuisent
pas à la qualité de l'ouvrage.
Le but du livre est de transmettre certains modes d'analyse et - 4 -
d'interprétation, concernant la fiabilité des systèmes homme-machine et
donc la sécurité du travail. Les chercheurs qui ort élaboré ces modes
d'analyse et d'interprétation estiment que ces derniers peuvent contri­
buer à améliorer la prévention et d'une manière générale les conditions
de travail; ils s'adressent donc aux hommes de la pratique, de la produc­
tion avec l'espoir de susciter leur intérêt. Toutefois, les praticiens
ne doivent pas s'attendre à trouver ici des recettes leur permettant de
résoudre sans autre effort tel ou tel problème posé par la vie indus­
trielle. Le chercheur ne doit et ne peut pas se substituer à l'homme
d'action; ce dernier, intermédiaire entre connaissances et pratique pro­
fessionnelle, membre d'une certaine organisation productive, ne peut et
ne doit renoncer à sa propre critique; cependant, le colloque est néces­
saire, la rencontre et la compréhension mutuelle entre chercheurs et pra­
ticiens sont des irremplaçables facteurs de progrès.
Les chercheurs tiennent à remercier ici les entreprises et les
travailleurs qui se sont prêtés à des observations systématiques et ont
apporté leur expérience. Chaque étude individuelle est indiquée dans le
texte par la lettre R, suivie d'un numéro d'ordre. Les mentions qui ont
été faites de chaque étude figurent, avec leur numéro de page, à l'anne­
xe II. SOMMAIRE
INTRODUCTION, Le concept ergonomique de fiabilité,
par J.M. FAVERGE
CHAPITRE I, La fiabilité et la sécurité,
par M. CESA-BIANCHI
I. Fiabilité d'un système 4I
II. Système homme-machine.
III. Organisation d'un système de travail3
IV. Relation entre fiabilité et sécurité5
V. Conséquences d'une carence technologique 51
VI. Situation des industries de type traditionnel.
VII. Exemples illustrant ce qui se produit dans un système
technologiquement fiable 57
VIII. Formation et information continues 61
IX. Influence sur la sécurité de l'image concrète (ou de
la connaissance) que les ouvriers ont de la fiabilité
du système 65
X. Motivation du travail6
XI. Utilisation de l'équipement disponible à des fins
autres que celles pour lesquelles il était prévu......... 69
XII. Conclusions 71
Annexe : Liste des cas concrets cités 73
CHAPITRE II, Fiabilité et expérience,
par V. DE KEYSER
I. INTRODUCTION 79
II. LA GENESE DE L'EXPERIENCE 82
A. Les signaux. "­ 6
1. la sélection Θ4
2.laquête91
B.Laconnaissancedu processus... 95
1.lescauseadedysfonctionnement.96
2.laprobabilité d'apparitiondesdysfonctionnements..loo
3.leslimitesde l'expérienceetl'image opératoire...lo4
4. l'anticipation.....lo9
III. LES EFFETS DE L'EXPERIENCE DANS LA VIE INDUSTRIELLE 114
A. La régulation humaine 114
1. le jeudescontraintes: pôle humain et pôle
technique116
2. les stratégiesàdifférents horizons 119
3. la régulationhumaineet lerôlevicariantde
1 ' expérience124
B. La catachrèse 128
CHAPITREIII,Entretienet fiabilité,
parJ.LEPLAT et A. SAVOYANT
I. INTRODUCTION141
II. LES ACTIVITES D'ENTRETIEN 144
A. La recherchedepanne(diagnostic)....................144
1. importancepratiquede la recherche de panne.......144
2. analyseformelledudiagnostic.....................145
3. éléments pour l'amélioration du diagnostic......... 149
B. La préparation de la réparation..... 151
1. importance de la phase depréparation..............151
2. analyse de la fonction de.152
3. éléments de simplificationetd'amélioration
de la préparation.................................. 154
C. La réparation.... "
1. l'utilisation des outils........................... 15°
2. l'adaptationdesmatériels à la réparation ........59III. L'ORGANISATION DE L'ENTRETIEN 161
A. La répartition des fonctions........................... 16
1. lan des fonctions entre l'entretien et
la production.
2. la répartition des fonctions à l'intérieur du
service entretien................................... I64
B. L'interdépendance Production-Entretien................. 165
1. la dépendance de l'entretien par rapport à la
production. 165
2. le deuxième type de dépendance... I68
C. L'entretien préventif.9
1. intérêt de l'entretien préventif.................... 17°
2. formalisation de la notion d'entretien préventif....°
D. L'évaluation de l'efficacité de l'Entretien............ 172
CONCLUSION I77
ANNEXES 183
CHAPITRE IV, La fiabilité et le contrôle des processus de
production
par F. BRAMBILLA et L. POIAGA
I. INTRODUCTION 199
A. Avant-propos ""
.3. Loi de distribution des intervalles entre deux
événements aléatoires.................
C. La distribution des accidents de travail comme
2oo
processus stochastique................................
D. Application de la distribution de Poisson à la
2o5
fiabilité d'un poste de travail
E. Processus stochastiques découlant de celui de Poisson.. 2o9
II. LA FIABILITE DANS LES PROCEDES DE PRODUCTION 213
A. Avant-propos 21
B. Fiabilité d'un système complexe en parallèle........... 214
III. L'ETUDE DE LA FIABILITE D'UN SYSTEME 215
A. Avant-propos8 -
B. La technique GERT pour l'étude de la fiabilité d'un
système... 216
C. Application à l'industrie sidérurgique................. 221
IV. FIABILITE DES SYSTEMES ET SECURITE 223
V. APPENDICE 225
1. Note 1
2. Note 2
3. Note 3 ,
4. Note 48
5. Note 5
6. Note 69
7. Note 7
8. Note 8 23o
9. Note 9 231
10. Note 103
11. Note 115
ANNEXES
I. Index 24
II. Liste des recherches citées dans l'ouvrage et réalisées
sous l'égide de la Commission des Communautés Européennes
dans le cadre du groupe de travail "Organisation et
Structure du Milieu de Travail en relation avec la
Sécurité " 2'18
III. Centres de Recherche et experts ayant collaboré aux
recherches du groupe de travail "Organisation et Struc­
ture du Milieu de Travail en relation avec la Sécurité.... p^0