//img.uscri.be/pth/ebb8cc06559b4c9325bf3c0d0a34ad61b1fae4e4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Fiches thématiques sur les étrangers en France

15 pages

7 fiches

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Signaler un abus

Profilcouleur:Profild'imprimanteCMJNgénérique
Composite150lppà45degrés
FICHES THÉMATIQUES
Les étrangers en France
N:\SIL\Doe\DPE\STE\OUTILS.SIL\STYLE\_DONNEEs\1.CollectionRéférences\Tourisme(P279CV)\000\Intercalaires()\8-FichesthématiquesÉtrangers.cdr
mardi10mars200915:14:34Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
5.1 Caractéristiques des touristes non résidents
Avec 82 millions d’arrivées de touristes non attentats du 11 septembre, puis en 2003 avec
résidents en 2007, la France reste la première la guerre d’Irak. Elle reprend depuis 2004 jus-
destination touristique mondiale devant qu’en octobre 2007 ; puis en raison de la fai-
l’Espagne et les États-Unis. Ce volume a aug- blesse du dollar par rapport à l’euro, le
menté de 3,8 % par rapport à l’année 2006. nombre de touristes américains diminue.
Ce chiffre est toutefois à relativiser, puisqu’au Néanmoins, les arrivées en provenance du
plan des recettes, avec 39 milliards d’euros continent américain (Canada, États-Unis,
en 2007, la France n’arrive qu’en troisième Amérique du Sud) sont équivalentes à celles
position derrière les États-Unis et l’Espagne. de l’Espagne. Venus de plus loin, les tou-
Nos visiteurs sont principalement européens : ristes américains séjournent plus long-
87 % des arrivées en 2007. Il s’agit majoritai- temps que les Européens : 8 nuitées en
rement de nos plus proches voisins puisque moyenne. Parmi les touristes originaires
4 arrivées sur 5 proviennent des pays limitro- d’Asie, les Japonais sont venus un peu
phes. Trois pays fournissent à eux seuls près moins nombreux en 2007, alors que la
de la moitié des arrivées de touristes étrangers fréquentation chinoise se maintenait. Si
en France en 2007 : le Royaume-Uni, avec l’importance de l’Afrique est faible en
15 millions d’arrivées (soit 18 % du total), termes d’arrivées de touristes non rési-
l’Allemagne (16 %) et la Belgique (11 %). dents (2 % du total), les touristes africains
Viennent ensuite les Italiens, les Néerlandais, ont la plus longue durée de séjour :
les Espagnols et les Suisses. 12 jours en moyenne. Particularité de
S’ils sont les plus nombreux, les touristes l’année 2007, la Coupe du monde de
européens séjournent en moyenne un peu rugby a dopé les arrivées de certaines
moins de 6 nuitées en France. Cette durée de clientèles plus rares comme les Australiens
séjour relativement courte est due au grand ou les Sud-Africains.
nombre de courts séjours des touristes euro- Enfin, le nombre d’excursionnistes, qui vien-
péens qui viennent facilement pour un nent en France sans y séjourner, ne cesse de
week-end en France ou un simple transit. En progresser. Il est passé de 86 millions en 1996
règle générale, plus les pays de résidence des à 114 millions d’arrivées en 2007, soit une
touristes sont éloignés de la France, plus la augmentation de 33 % en 11 ans. Il s’agit évi-
durée moyenne de séjour sur le territoire demment à 96 % de visiteurs européens, ve-
français est importante. nant essentiellement des pays limitrophes.
La fréquentation américaine a progressé jus- Les recettes dues aux excursionnistes sont de
qu’en 2000 ; elle a reculé en 2001 avec les 5 milliards d’euros en 2007.
Définitions
Touriste non résident : voyageur résidant dans un autre pays et passant au moins une nuit en France. L’enquête
sur les visiteurs de l’étranger (EVE) réalisée par TNS-Sofres pour la direction du Tourisme permet de suivre l’évolu-
tion des comportements touristiques de la clientèle non résidente. Cette enquête est réalisée en continu auprès des
touristes non résidents, à leur sortie du territoire.
Séjour : la notion de séjour est associée à l’arrivée d’une personne dans un lieu pour au moins une nuit. Le court
séjour comporte de 1 à 3 nuitées et le long séjour, 4 nuitées ou plus.
Excursionniste : voyageur effectuant l’aller et le retour dans la même journée.
Pour en savoir plus
« Le tourisme international en France en 2007 », Tourisme Infos Stat n° 2008-5, juin 2008, consultable sur
http://statistiques.tourisme.gouv.fr.
« Mémento du tourisme 2008 », direction du Tourisme, septembre 2008.
148 Le tourisme en France, édition 2008
501.ps
N:\H256\STE\hdjqhi Patricia\2008\Tourisme2008\Fiches\501\501.vp
jeudi 12 mars 2009 10:32:11Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
Caractéristiques des touristes non résidents 5.1
1. Arrivées par pays de résidence
Évolution Part des arrivées Durée moyenne
2005 2006 2007
2006-2007 en 2007 de séjour en 2007
(milliers) (milliers) (milliers) (%) (%) (nuitées)
Monde 75 909 78 853 81 869 3,8 100,0 6,1
Europe 66 230 68 592 70 917 3,4 86,6 5,8
Royaume– Uni 13 559 13 850 14 837 7,1 18,1 5,8
Allemagne 14 033 13 309 12 982 – 2,5 15,9 6,1
Belgique, Luxembourg 10 063 9 660 9 749 0,9 11,9 5,3
Italie 7 214 7 682 8 347 8,7 10,2 5,2
Pays-Bas 6 743 7 554 7 299 – 3,4 8,9 7,4
Espagne 4 453 4 942 5 526 11,8 6,7 4,8
Suisse 4 165 4 832 5 373 11,2 6,6 5,1
Portugal 733 822 730 – 11,2 0,9 6,7
Danemark 686 741 783 5,7 1,0 6,3
Irlande 664 713 792 11,1 1,0 7,8
Suède 586 645 711 10,3 0,9 5,4
Autriche 575 568 480 – 15,5 0,6 5,9
1Autres pays de l’UE 1 913 2 141 2 243 4,7 2,7 6,4
Autres pays d’Europe (hors UE) 844 1 132 1 065 – 5,9 1,3 6,3
Amérique 5 033 5 399 5 854 8,4 7,1 7,7
États-Unis 2 977 3 178 3 460 8,9 4,2 7,1
Canada 722 935 921 – 1,5 1,1 9,7
Autre Amérique 1 334 1 286 1 473 14,5 1,8 7,7
Asie de l'Est – Océanie 2 937 3 116 3 009 – 3,4 3,7 6,6
Japon 707 671 716 6,7 0,9 5,2
Autres Asie, Océanie 2 230 2 444 2 293 – 6,2 2,8 7,0
Moyen-Orient 499 524 738 40,9 0,9 8,5
Afrique 1 210 1 222 1 351 10,5 1,7 11,6
1. Y compris Bulgarie et Roumanie.
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
2. Évolution des arrivées des touristes selon leur pays de résidence
Royaume-Uni
Allemagne
Belgique, Luxembourg
Italie
Pays-Bas
Espagne
Suisse
Autres pays d’Europe
États-Unis 2007
Afrique 2006
2005Moyen-Orient
Japon
0 5 10 15
en millions
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
Fiches - Les étrangers en France 149
501.ps
N:\H256\STE\hdjqhi Patricia\2008\Tourisme2008\Fiches\501\501.vp
jeudi 12 mars 2009 10:32:11Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
5.2 Volume, durée et motifs des déplacements
La France enregistre 82 millions d’arrivées de nuits) et 81 % des séjours de plus de deux
touristes non résidents en 2007. Parmi ces semaines. Ces deuxième et troisième trimes-
arrivées, 14 millions (17 %) ont pour destina- tres sont également les plus prisés des touris-
tion finale un autre pays que la France ; ainsi, tes non résidents pour leurs séjours à motif
la France ne constitue la destination réelle que personnel : vacances, loisirs, visite à des
de 68 millions d’arrivées de touristes amis, tourisme culturel, etc. En effet, la
non-résidents. Hormis les 17 % en transit, les période s’étendant d’avril à septembre
touristes non résidents séjournent en France concentre les deux tiers des arrivées de touristes
essentiellement pour motif personnel (72 %), en transit ou en séjour personnel. Le troisième
et plus rarement pour motif professionnel trimestre rassemble à lui seul la moitié des
(11 %). séjours supérieurs à une semaine. Par contre, les
En 2007, 45 % des touristes n’effectuent arrivées pour motif professionnel se concentrent
qu’un court séjour de 1 à 3 nuits ; 47 % plutôt sur le premier et le dernier trimestres de
restent entre 4 et 14 nuits, la plus grosse part l’année : elles diminuent à partir du mois d’avril,
revenant aux séjours d’environ une semaine, jusqu’à la fin du mois d’août.
puisque 31 % des touristes restent de 4 à De par sa position de carrefour géographique
7 nuits en France. Seulement 8 % des arrivées en Europe, la France constitue souvent une
donnent lieu à de longs séjours de plus de destination de transit pour ses voisins
deux semaines (dont près de 2 % d’un mois d’Europe du Nord qui se rendent en Italie ou
ou plus). Depuis quelques années, les touris- dans la péninsule ibérique. En effet, parmi les
tes étrangers ont tendance à raccourcir la 114 millions d’excursionnistes (ou visiteurs à
durée de leurs séjours personnels : cette la journée) non résidents comptabilisés en moyenne est passée de 7,4 nuits en 2007, les deux tiers ne font que transiter par
1996 à 6 nuits en 2007. la France tandis que 18 % effectuent un aller
Quelle que soit la durée du séjour, les et retour dans la journée pour motif
deuxième et troisième trimestres sont les plus professionnel et 15 % pour motif personnel.
attractifs de l’année. À eux deux, ils concen- La quasi-totalité d’entre eux (95 %) viennent
trent entre 59 % des courts séjours (une à trois des pays limitrophes de la France.
Définitions
Voir les définitions de la fiche 5.1.
Pour en savoir plus
« Chiffres clefs du tourisme », édition 2008, direction du Tourisme.
« Mémento du tourisme 2008 », direction du Tourisme, septembre 2008.
« Le tourisme international en France en 2007 », Tourisme Infos Stat n° 2008-5, juin 2008, consultable sur
http://statistiques.tourisme.gouv.fr.
150 Le tourisme en France, édition 2008
502.ps
N:\H256\STE\Gprnqg Mireille\tourisme2008\fiches\502\502.vp
vendredi 13 mars 2009 14:07:43Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
Volume, durée et motifs des déplacements 5.2
1. Répartition des arrivées de visiteurs non résidents selon le motif
Touristes Excursionnistes
2005 2006 2007 2005 2006 2007
Ensemble des arrivées (en millions) 75,9 78,9 81,9 113,7 119,4 114,0
Transit (en %) 17,6 17,6 17,2 65,0 70,4 67,4
Motif personnel (en %) 70,4 70,9 72,2 19,4 15,7 17,9
Motif professionnel (en %) 12,0 11,5 10,6 15,6 13,9 14,7
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
3. Durée de séjour des touristes non résidents2. Répartition des arrivées selon le motif
en millions 15 nuits ou plus
80 1 nuit8%
18 %
Excursionnistes Touristes
60
8 à 14 nuits
16 %
2 nuits
13 %
40
20
4 à 7 nuits 3 nuits
31 % 14 %0
Transit PersonnelProfessionnel
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE. Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
4. Saisonnalité des arrivées de touristes 5. Durée de séjour des touristes
selon le motif selon le trimestre
en % des séjoursen % des séjours
60
T1 T2 T3 T4
45
T1 T2 T3 T4
40
30
20
15
0 0
Transit Personnel Professionnel 1à 3 nuits 4à7nuits 1à2 semaines >2 semaines
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
Fiches - Les étrangers en France 151
502.ps
N:\H256\STE\Gprnqg Mireille\tourisme2008\fiches\502\502.vp
vendredi 13 mars 2009 14:07:43Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
5.3 Modes d’hébergement et de transport
En 2007, les touristes non résidents effec- revanche, les touristes européens se répartis-
tuent 73 % de leurs nuitées en hébergement sent dans tous les types d’hébergement. Les
marchand : hôtel, camping, résidence de Néerlandais privilégient les campings tandis
tourisme, village de vacances, location de que nombre de Britanniques se rendent dans
meublé, gîte ou chambre d’hôtes. Seules leur résidence secondaire. D’autres, comme
27 % des nuitées ont eu lieu en hébergement les Portugais réalisent 56 % de leurs nuitées
non marchand : résidence secondaire, en hébergement non marchand grâce à une
famille, amis. importante diaspora familiale en France, y
Les touristes non résidents voyageant en compris pour leurs séjours à motif profession-
France pour motif personnel réalisent 82 % nel. Même constat pour nombre de touristes
des nuitées marchandes étrangères, viennent originaires d’Afrique, dont la moitié des
ensuite les touristes d’affaires avec 11 % des nuitées ont lieu en hébergement non
nuitées marchandes, puis les voyageurs en marchand.
transit pour le reste. L’Allemagne, le Excursionnistes comme touristes entrent très
Royaume-Uni, la Belgique et le Luxembourg majoritairement en France par la route : c’est
représentent à eux seuls 44 % de l’ensemble en effet le cas pour 91 % des excursionnistes
des nuitées en hébergement marchand en et 60 % des touristes. Un peu plus de 20 % de
2007. L’hébergement marchand est surtout touristes prennent l’avion, 10 % le bateau ou
représenté par l’hôtellerie et l’hébergement le Shuttle et seulement 6 % arrivent par le rail.
non marchand par les résidences secondai- La voiture est le moyen de transport le plus
res, la famille ou les amis. Les nuitées à utilisé par les touristes venant des pays
l’hôtel représentent 54 % des nuitées effec- limitrophes de la France. Les Européens qui
tuées en hébergement marchand, tandis que ne résident pas dans un pays limitrophe de la
les nuitées dans une résidence secondaire ou France viennent pour 40 % d’entre eux par la
chez la famille ou les amis représentent 91 % route et pour 55 % en avion. Évidemment,
de celles effectuées en hébergement non l’avion domine très largement sur tout autre
marchand. Ce phénomène est dû en partie à mode de transport pour les touristes prove-
l’importance croissante du nombre de nant d’origine plus lointaine. Le train occupe
résidences secondaires possédées par les une assez faible part dans les arrivées étran-
Européens en France. gères, quelle que soit la zone de résidence ;
Les types d’hébergement fréquentés sont très les touristes originaires d’autres continents
différents selon la nationalité des touristes qui l’utilisent pour venir en France, arrivent
non résidents. Parmi les touristes étrangers, en fait en avion d’un autre pays d’Europe.
ceux qui viennent de loin comme les Enfin, le bateau est le mode de transport le
Japonais, fréquentent plutôt l’hôtellerie. En moins fréquent.
Définitions
Hébergement marchand : hôtel, camping, résidence de tourisme, village de vacances, gîte, …
Hébergement non marchand : hébergement dans la famille, chez des amis, dans une résidence secondaire du
foyer, ou tout autre lieu gratuit.
Pour en savoir plus
« Le tourisme international en France en 2007 », Tourisme Infos Stat n° 2008-5, juin 2008, consultable sur
http://statistiques.tourisme.gouv.fr
« 79 millions d’arrivées de touristes étrangers en 2006 », Tourisme Infos Stat n° 2007-2, mai 2007.
« Les touristes étrangers dans l’hôtellerie en 2005 », Tat n° 2006-13, novembre 2006.
152 Le tourisme en France, édition 2008
503.ps
N:\H256\STE\Qzxc66 Sylvie\_DONNEEs\Tourisme 2008\503\503.vp
jeudi 12 mars 2009 15:09:37Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
Modes d’hébergement et de transport 5.3
1. Séjours des non-résidents selon le mode d’hébergement
en millions
2005 2006 2007
Hébergement marchand 60,1 63,4 65,2
1Hôtel et hébergements collectifs 45,1 48,4 49,3
Camping 8,0 7,9 8,2
Location 7,0 7,2 7,4
Autre hébergement marchand 3,5 3,3 3,8
Hébergement non marchand 19,6 19,0 20,4
Résidence secondaire, famille, amis 16,5 16,1 17,4
Camping libre 0,6 0,9 1,0
Autre hébergement gratuit 1,3 1,2 1,0
Aucun hébergement 1,3 1,1 1,2
1. Villages de vacances, résidences de tourisme…
Note : un touriste peut loger dans différents modes d’hébergement pendant le même séjour.
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE.
2. Nuitées des non-résidents 3. Type d’hébergement
selon le mode d’hébergement selon le pays de résidence
Camping libre Royaume-Uni
Autre non marchand1%
Allemagne2%
Pays-Bas
BelgiqueRésidence secondaire,
famille, amis Italie
25 % Espagne
Suisse
Hôtel Portugal
38 %
Autres pays d'Europe
Autre marchand États-Unis
5% Chine, Japon
Autre Asie, Océanie
Afrique
Location
0% 50 % 100 %Camping14 %
15 % Marchand Non marchand
Source : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007. Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.
4. Arrivées de touristes par trimestre 5. Répartition des arrivées de touristes
selon le mode de transport par mode de transport et zone de résidence
en millions
20 Europe - Pays
frontaliers
T1 T2 T3 T4
Europe - Pays
15 non frontaliers
Amérique
10
Asie - Océanie
5
Afrique
Moyen-Orient
0 0% 50 % 100 %
Avion Bateau, Shuttle Route Train Bateau, shuttleAvion Route Train
Source : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.Source : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.
Fiches - Les étrangers en France 153
503.ps
N:\H256\STE\Qzxc66 Sylvie\_DONNEEs\Tourisme 2008\503\503.vp
jeudi 12 mars 2009 15:09:37Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
5.4 Activités pratiquées par les non-résidents
En 2007, 94 % des séjours personnels des loisirs » dominent pendant l’été. La part du
touristes non résidents et 95 % des visites des tourisme culturel est assez constante, de 24 à
excursionnistes hors transit donnent lieu à la 28 % selon les trimestres. La part du shopping
pratique d’une activité spécifique. En raison parmi les activités connaît un bond au dernier
de la brièveté de leur passage en France, trimestre en raison des fêtes de fin d’année,
90 % des excursionnistes qui déclarent prati- tandis que les activités sportives culminent au
quer une activité n’en ont qu’une seule. 40 % premier trimestre grâce aux sports d’hiver, les
d’entre eux sont venus pour raison profes- massifs alpins et pyrénéens attirant nombre
sionnelle en 2007 et n’ont pratiquement rien d’étrangers.
fait d’autre. Parmi les excursionnistes venus Les touristes allemands pratiquent en priorité
pour motif personnel, 47 % déclarent avoir un tourisme culturel (38 %), puis le shopping
fait des achats, 33 % sont venus pour un motif (17 %). Ils sont également très amateurs
de loisir ou d’agrément et 22 % pour du d’activités sportives. Les touristes britanni-
tourisme culturel. ques sont les plus nombreux à pratiquer des
Parmi les touristes non résidents venus en sports d’hiver lorsqu’ils viennent en France
France pour motif personnel, la quasi-totalité pour raisons personnelles (15 % de ceux
(83 %) déclare avoir des activités de « vacan- venus au premier trimestre 2007) ; on
ces, loisirs, agrément ». Parmi les autres retrouve d’ailleurs cette caractéristique chez
activités citées, les plus importantes sont le les Belges et les Néerlandais. Comme les
tourisme culturel (29 %) et le shopping Allemands, les Italiens privilégient la culture
(16 %) ; viennent ensuite les activités sporti- (34 %) et le shopping (19 %). Quant aux
ves et les parcs de loisirs, avec en particulier Espagnols et aux Portugais, ils affectionnent les
Disneyland Paris. parcs de loisirs ; l’importance de la diaspora
17 % des touristes non résidents se rendent en portugaise en Val-de-Marne et Seine-et-Marne
France pour un motif professionnel. Si 64 % où est implanté le parc Eurodisney n’y est pas
d’entre eux viennent pour « affaires » et 28 % étrangère.
pour participer à un congrès, une foire ou un Parmi les touristes non européens, les Japonais
salon, 36 % déclarent pratiquer une autre sont les champions du tourisme culturel (prati-
activité. Il s’agit essentiellement de tourisme qué par 60 % d’entre eux) et du shopping
d’agrément, de tourisme culturel et de (54 %), et lorsqu’ils viennent pour affaires,
shopping. 18 % d’entre eux déclarent faire des achats.
Les activités pratiquées par les touristes non Les Américains présentent les mêmes carac-
résidents diffèrent selon les saisons. Les téristiques que les Japonais. Enfin, les touris-
trimestres d’hiver (premier et quatrième tes originaires du Moyen-Orient privilégient
trimestres) sont plus propices aux séjours le shopping (32 %) avant même le tourisme
professionnels tandis que les « vacances et culturel.
Pour en savoir plus
• « Le tourisme international en France en 2007 », Tourisme Infos Stat n° 2008-5, juin 2008, consultable sur
http://statistiques.tourisme.gouv.fr
« Mémento du tourisme 2008 », direction du Tourisme, septembre 2008.
154 Le tourisme en France, édition 2008
504.ps
N:\H256\STE\Qzxc66 Sylvie\_DONNEEs\Tourisme 2008\504\504.vp
jeudi 12 mars 2009 14:58:22Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
Activités pratiquées par les non-résidents 5.4
1. Activités pratiquées par les touristes non résidents
pour 100 séjours
Touristes Excursionnistes
Motif personnel Motif professionnel Motif personnel Motif professionnel
Au moins une activité pratiquée 93,9 96,8 92,5 98,8
Vacances, loisirs, agrément 83,0 11,8 32,6 1,2
Tourisme culturel 28,9 12,8 21,9 2,3
Achats, shopping 16,3 8,8 47,0 1,4
Activités sportives 7,4 4,2 4,9 0,7
Parcs de loisirs 6,9 1,9 3,1 0,0
Activités professionnelles 1,7 89,3 4,7 96,3
Autres 10,4 8,0 6,0 1,0
Nombre d'activités pratiquées 154,6 136,7 120,1 102,9
Lecture : sur 100 séjours de touristes venus en France pour motif personnel, 16,3 sont des séjours de touristes ayant fait du shopping. Le total est supérieur à 100 %
car plusieurs activités peuvent être pratiquées au cours d'un même séjour.
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.
2. Nombre de séjours de touristes par trimestre et par activité
25 000
20 000
T1 T2 T3 T4
15 000
10 000
5 000
Vacances, loisirs Tourisme Achats, Activités Parcs Activités Ensemble
de loisirsagrément culturel shopping sportives professionnelles
Note : un touriste peut pratiquer plusieurs activités.
Sources : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.
3. Activités des touristes hors transit selon leur zone de résidence
en %
100
Royaume-Uni Allemagne États-Unis
80
Japon Moyen-Orient
60
40
20
0
Vacances, loisirs Achats, Activités Parcs ActivitésTourisme
shopping de loisirsagrément sportives professionnellesculturel
Note : un touriste peut pratiquer plusieurs activités.
Source : direction du Tourisme / TNS-Sofres, EVE 2007.
Fiches - Les étrangers en France 155
504.ps
N:\H256\STE\Qzxc66 Sylvie\_DONNEEs\Tourisme 2008\504\504.vp
jeudi 12 mars 2009 14:58:22Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite 150 lpp 45 degrØs
5.5 Recettes du tourisme des étrangers
En 2007, les touristes et excursionnistes non également en hausse. En revanche, les recet-
résidents dépensent 39,6 milliards d’euros à tes de deux pays importants (Allemagne et
l’occasion de leurs séjours sur le territoire Belgique) stagnent. En 2007, les dépenses des
français, ce qui classe la France au troisième touristes européens constituent 81 % des
rang mondial derrière les États-Unis et recettes de la ligne « voyages » de la balance
l’Espagne. Les recettes du tourisme ont connu des paiements. Le Royaume-Uni constitue la
un essor important au cours des trente derniè- première clientèle touristique de la France
res années. Entre 1970 et 1992, elles sont avec à lui seul 18 % des arrivées et 15,7 %
passées de 1,1 à 20,3 milliards d’euros, soit des recettes touristiques. L’Allemagne est
une augmentation moyenne de 15 % par an. presque au même niveau avec 16 % des
La récession européenne de 1993 et la vague arrivées et 15,8 % des recettes. Viennent
d’attentats dans les métros parisiens en 1995 ensuite l’union Belgique-Luxembourg (12 %
ont entraîné ensuite une stagnation des des recettes) puis l’Italie, les Pays-Bas, la
dépenses des touristes étrangers. De 1996 à Suisse et l’Espagne. L’ensemble de ces huit
2000, les recettes ont à nouveau progressé à pays représente près des trois quarts du total
un rythme soutenu (11 % par an). En 2001, des recettes touristiques de la France.
les recettes américaines, japonaises et Les États-Unis constituent la première clientèle
moyen-orientales du dernier trimestre non européenne de la France, avec 4 % des
ont été affectées par les événements du arrivées mais plus de 5 % des recettes car ils
11 septembre, mais l’augmentation des séjournent plus longtemps. Ils sont suivis par le
recettes européennes a permis de Canada, puis le Japon. Au total, les touristes
compenser cette baisse. En 2002, la originaires du continent américain (Canada,
fréquentation des clientèles long-courrier ne États-Unis et Amérique du Sud) ont un poids
s’est pas redressée et la seule hausse de la inférieur à celui de la Belgique. Les touristes européenne a fait progresser les originaires d’Asie (Moyen-Orient inclus) et
recettes. En 2003, pour la première fois d’Océanie représentent quant à eux près de
depuis 1985, les recettes de la ligne 6 % des recettes touristiques de la France.
« voyages » de la balance des paiements ont Les recettes procurées par les excursionnistes
diminué de 5,4 % à cause de la guerre en Irak s’élèvent à 5,4 milliards d’euros en 2007. La
et de l’épidémie de SRAS. plupart des excursionnistes viennent des pays
Depuis 2006, les recettes touristiques ont limitrophes de la France : 28 % des excur-
repris leur croissance, mais à un rythme sionnistes résident en Belgique, Luxembourg,
moins élevé. Les dépenses des clientèles non 22 % en Allemagne et 18 % en Suisse. Au
européennes augmentent lentement ; les total, les deux tiers des recettes dues aux
dépenses de certains pays européens excursionnistes viennent de l’un de ces
(Royaume-Uni, Espagne, Pays-Bas, nouveaux 4 pays contre seulement 20 % pour les pays
entrants de l’Union européenne) sont du Sud (Italie et Espagne).
Définitions
Excursionniste : voyageur effectuant l’aller et le retour dans la même journée.
Touriste non résident : voyageur résidant dans un autre pays et passant au moins une nuit en France.
Recettes de la ligne « voyages » de la balance des paiements : dépenses en France des non-résidents effectuées
au titre de leurs frais de séjour à l’occasion de voyages touristiques ou de voyages d’affaires. Elles comprennent
également les frais engagés au titre des services personnels acquis auprès de résidents (santé, scolarité, etc.).
Pour en savoir plus
« La balance des paiements et la position extérieure de la France, rapport annuel 2007 », Banque de France,
consultable sur http: //www.banque-france.fr
« Mémento du tourisme 2008 », direction du Tourisme, septembre 2008.
156 Le tourisme en France, édition 2008
505.ps
N:\H256\STE\e2k2gd SØverine\_DONNEEs\2008\Tourisme2008\Fiches\505\505.vp
jeudi 12 mars 2009 08:20:36