13 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Homosexualité et mariage aux États-Unis - article ; n°1 ; vol.125, pg 63-73

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
13 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Actes de la recherche en sciences sociales - Année 1998 - Volume 125 - Numéro 1 - Pages 63-73
Primos bien especiales Los narradores de las dos ltimas novelas de Honoré de Balzac nos hacen saber que la sexualidad de sus prota gonistas el primo Pons la prima Bette esta te ida de ambigüedades Bette es solterona Pons soltero Una otro entablan una estrecha amistad con una persona del mismo sexo Valérie Marneffe en el caso de Bette Wil helm Schmucke en el de Pons Pons Bette inadapta dos en sus relaciones familiares son par sitos de la fami lia aun siendo radicalmente diferentes respecto de ella La curiosidad por la sexualidad de estos extra os pri mos presente en ambas novelas forma parte de un proyecto de naturalizar la estructura familiar incluso la heterosexualidad Simult neamente la clarividencia
Mythische Weltabbildung und maskuline Domination bei den griechischen Pomaken Dieser beispielhaft eine Fallstudie darstellende Artikel bedeutet einen Bruch gegenüber dem strukturalisti- schen Verfahren des Systems mythisch-ritueller Gegenüberstellungen durch den so vielleicht erstmali gen methodischen Aufweis wie diese mythische alle Gebräuche umfassende Weltabbildung zur Begrün dung Legitimierung und Reproduktion der Dominie- rungs- und Ausbeutungsbeziehungen zwischen den Geschlechtern ihren Beitrag leistet In Anbetracht ihrer Einordnung aufseiten der Fruchtbarkeit des Interieurs des Gekrümmten und des Niedrigen sind die pomaki- schen Frauen mit der Gesamtheit der häuslichen Auf gaben dem Gro teil der produktiven und unter ihnen der allerschmutzigsten monotonsten und ganz allge mein unangenehmsten Arbeiten betraut Die mythische Klassifizierung trägt in dem Ma besser zur maskuli nen Dominierung bei als sie gegenüber den durch sie begründeten Dominierungsbeziehungen eine relative Autonomie genie So ist in der Tat erforderlich da manche Gegenüberstellungen wie etwa die des Feuchten gegenüber dem Trockenen für sozial neutral gelten um die Arbeitsteilung zwischen Mann und Frau als an die Natur jeden Geschlechts selbst geknüpft erscheinen zu lassen und die Legitimierungsfunktion die vom als Ganzem genommenen mythischen System ausgeübt wird derart zu verdunkeln Aber die Fähig keit des letzteren zur Er- und Bereitstellung der zur Aufrechterhaltung des Kräfteverhältnisses zwischen den Geschlechtern notwendigen ideologischen Bedin gungen ergibt sich auch daraus da es die Begrün dung der Gebräuche bewirkend fortwährend auch dahin tendiert selbst die Beweise seiner Wahrhaftig keit zu produzieren Nach Art eines circulus vitiosus erscheint es als durch die Gebräuche in dem Ma legi timiert wie es diese legitimiert Die durch das mythische System begründete Arbeitsteilung zwischen Mann und Frau bringt tendenziell bei beiden Ges chlechtern Fähigkeiten wie Unfähigkeiten hervor durch die die Illusion ihres natürlichen Charakters und das Wohlbegründetsein seiner Gegenüberstellungen erst entsteht Jedes Geschlecht trägt durch sein Verhal ten so zur Reproduktion der symbolischen Kräfteve rhältnisse zwischen den Geschlechtern und damit letzt lich der sozialen Ordnung selbst bei Im gleichen Zuge vervielfältigt die Vielzahl der die Freiheit der Frauen einschränkenden Verbote die Gelegenheiten zu deren bertretung Diese nach Art von gefälschten
Homosexuality and Marriage in the United States Far from being driven by identity politics and contrary to French stereotypes 1990s American politics of homo sexuality strikes universalist if not assimilationist note in particular regarding the issue of same-sex marriage In its 1993 decision Baehr Lewin) the Supreme Court of Hawaii opened the way for this legal recogni tion discrimination against homosexuals may still be legal and sodomy laws remain on the books privacy does not apply to homosexuality) but the justices argued in terms of sex discrimination not of sexuality This decision is engulfed in the new homosexual poli tics of the 1990s the hopes raised by Bill election in 1992 were soon belied by the gays in the military fiasco The President then gave ground to his conservative opponents leading him not to veto the Defense of Marriage Act in 1996) whose shrill rhetoric against gays paradoxically contributed to the rise of gay conservatives This new phenomenon redefines the American debate gay conservatives join with liberals in defending legal marriage not only as right but also as norm Monogamy is advocated as political ideal
Homosexualité et mariage aux Etats-Unis Loin être animée par une logique communautariste et inverse des stéréotypes fran ais la politique de ho mosexualité inscrit aux tats-Unis au cours des années 90 dans un registre universaliste sinon assimi lationniste en particulier pour ce qui concerne le mariage des homosexuels Dans son arrêt de 1993 Baebr Lewin) la Cour suprême de Hawaii ouvert la voie sa reconnaissance légale la discrimination encontre des homosexuels et les lois contre la sodo mie sont maintenues la privacy ne applique pas homosexualité) mais les juges ont raisonné en termes de discrimination de genre et non de sexualité Cette décision été prise dans le renouveau de la politique homosexuelle des années 90 les espoirs soulevés par élection de Clinton en 1992 ont vite été démentis par le fiasco de intégration des homosexuels dans armée
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1998
Nombre de lectures 38
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Extrait

Monsieur Éric Fassin
Homosexualité et mariage aux États-Unis
In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 125, décembre 1998. pp. 63-73.
Citer ce document / Cite this document :
Fassin Éric. Homosexualité et mariage aux États-Unis . In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 125, décembre
1998. pp. 63-73.
doi : 10.3406/arss.1998.3275
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1998_num_125_1_3275Résumé
Homosexualité et mariage aux États-Unis.
Loin d'être animée par une logique communautariste, et à l'inverse des stéréotypes français, la politique
de l'homosexualité s'inscrit aux États-Unis, au cours des années 90, dans un registre universaliste,
sinon assimi-lationniste - en particulier pour ce qui concerne le mariage des homosexuels. Dans son
arrêt de 1993 (Baehr V. Lewin), la Cour suprême de Hawaii a ouvert la voie à sa reconnaissance légale
: la discrimination à l'encontre des homosexuels et les lois contre la sodomie sont maintenues (la
«privacy» ne s'applique pas à l'homosexualité), mais les juges ont raisonné en termes de discrimination
de genre — et non de sexualité. Cette décision a été prise dans le renouveau de la politique
homosexuelle des années 90 : les espoirs soulevés par l'élection de Clinton en 1992 ont vite été
démentis par le fiasco de l'intégration des homosexuels dans l'armée. Le Président cédait alors du
terrain à ses opposants conservateurs (jusqu'à signer le Defense of Marriage Act en 1996), dont la
rhétorique homophobe virulente a paradoxalement contribué à l'émergence d'un conservatisme gay. Ce
phénomène nouveau redéfinit le débat américain : les conservateurs font alliance avec les libéraux pour
défendre le mariage légal non seulement comme un droit, mais aussi comme une norme. La
monogamie est revendiquée comme un idéal politique par contraste avec la « contre-culture », en vue
de combattre le sida et de «civiliser» en même temps les homosexuels en régulant leur sexualité. D'où
les débats internes à la communauté : l'opposition radicale à l'objectif politique du mariage de même
sexe émane à la fois des féministes (bien que les critiques du caractère patriarcal du mariage soient
confrontées à celles qui maintiennent que les unions de même sexe « démantèleraient la structure de
genre du mariage »), et des activistes et intellectuels « queer » (qui concentrent leurs attaques sur la
régulation de la sexualité plutôt que sur la hiérarchie de genre). C'est l'explication des différences
politiques majeures avec le débat français, où les normes sociales sont invoquées non pas en faveur,
mais contre l'ouverture du mariage aux homosexuels.
Abstract
Homosexuality and Marriage in the United States.
Far from being driven by identity politics, and contrary to French stereotypes, 1990s American politics of
homosexuality strikes a universalist, if not assimilationist note - in particular regarding the issue of
same-sex marriage. In its 1993 decision (Baehr V. Lewin), the Supreme Court of Hawaii opened the
way for this legal recognition : discrimination against homosexuals may still be legal and sodomy laws
remain on the books (« privacy » does not apply to homosexuality), but the justices argued in terms of
sex discrimination - not of sexuality. This decision is engulfed in the new homosexual politics of the
1990s : the hopes raised by Bill Clinton's election in 1992 were soon belied by the « gays in the military»
fiasco. The President then gave ground to his conservative opponents (leading him not to veto the
Defense of Marriage Act in 1996), whose shrill rhetoric against gays paradoxically contributed to the rise
of gay conservatives. This new phenomenon redefines the American debate : gay conservatives join
with liberals in defending legal marriage not only as a right, but also as a norm. Monogamy is advocated
as a political ideal opposed to the « counterculture », as a way both to fight AIDS and to « civilize » gays
through the regulation of their sexuality. Hence intra-community debates : radical opposition to same-
sex marriage as a political objective cornes both from feminist quarters (although critics of the
patriarchal nature of matrimony have to contend with those who argue that same-sex unions would
«dismantle the gender structure of marriage»), and from queer activists and intellectuals (who focus
their attacks more on the regulation of sexuality, and less on the hierarchy of gender). This explains the
major political differences with the French debate, where social norms are invoked against, and not in
support of same-sex marriage.:
:
:
:
:
:
:
,
:
.
Éric Fassin
OMOSEXUALITE
ET MARIAGE AUX ÉTATS-UNIS
¡stoire d'une polémique
n'entraient pas dans le cadre commode de ce contraste epuis comme le en début France, des la années politique 90, de aux l'homosexualiÉtats-Unis
convenu, mieux valait les ignorer. Si elle doit faire
té s'organise principalement en référence à place à une logique universaliste d'intégration, la réfé
une question la reconnaissance des couples de même rence américaine n'est plus seulement exotique ; elle
sexe. Mais, si les divers projets de domestic partnership devient proprement impensable.
rappellent peu ou prou les avatars successifs du PACS Il ne suffirait pourtant pas de retourner l'argument
français, il reste que c'est le mariage lui-même, et non on ne saurait se contenter de voir dans la politique
quelque solution alternative, qui occupe le coeur du américaine une version rigoureusement accomplie de
débat américain. Autrement dit, loin des demi-mesures, l'expérience française. Il serait simpliste en effet de par
l'universalisme radical trouve son terrain d'élection aux ler d'une intégration plus avancée, dès lors qu'aux
États-Unis. Si l'on songe qu'aux débuts de sa première États-Unis cette politique mainstream, courant princi
présidence, Bill Clinton a essayé (non sans effets per pal qui traverse le débat sur l'homosexualité, ne peut
vers) de mettre un terme à la chasse aux gays et aux se comprendre que par opposition, d'une part, à un
lesbiennes dans l'armée, et que durant ces mêmes radicalisme homosexuel qui récuse explicitement toute
années, nombre d'Églises ont commencé aux États- récupération conservatrice, et d'autre part à l'homo-
Unis de s'ouvrir aux homosexuels, fidèles ou pasteurs, phobie qui continue de s'exprimer ouvertement, de la
force est de constater que la politique américaine de manière la plus haineuse2. Si la politique de l'homos
l'homosexualité, autour de ces trois institutions — matri exualité s'organise bien aujourd'hui par rapport à la
moniale, militaire et ecclésiastique - qui sont comme question du mariage, il serait trompeur de la réduire à
les piliers de l'ordre social traditionnel, s'inscrit dans une position singulière, exprimant une culture parta
une logique exemplaire d'intégration, au centre et non gée, tant elle se définit bien plutôt par un ensemble
aux marges de la société. d'oppositions.
C'est tout l'inverse de l'imagerie qui se répand pourt
ant à la même époque dans la vie intellectuelle pari 1 - Sur cette rhétorique française, je me permets de renvoyer à deux de sienne la France, on le sait, serait universaliste par mes propres textes côté féminisme, ■■ The Purloined Gender Ameri
vocation, et l'Amérique, par nature, différencialiste. can Feminism in a French Mirror», French Historical Studies, 22, 1,
hiver 1999 (à paraître), et côté ethnicité, « "Good to Think". The AmeriL'opposition a beaucoup servi, qu'on traite d'ethnicité, can Reference in French Discourses of Immigration and Ethnicity», de féminisme, ou d'homosexualité toujours on retrouv Multiculturalist Questions, Steven Lukes et Christian Joppke (sous la
erait, face à la « tentation communautariste » la tradi dir.), Oxford University Press, New York et Londres (à paraître).
2 - À l'enterrement de Matthew Shepard, sauvagement assassiné en tion républicaine, et contre la ghettoïsation (à l'améri
octobre 1998 dans le Wyoming, pour la seule raison que ce jeune caine), l'intégration (à la française) On conçoit dès homme était gay. des manifestants viennent encore afficher, jusque lors que les débats américains actuels sur le mariage devant

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text