L Année Psychologique et son réseau: lectures et fabrication d une nouvelle discipline - article ; n°1 ; vol.96, pg 113-129
19 pages
Français

L'Année Psychologique et son réseau: lectures et fabrication d'une nouvelle discipline - article ; n°1 ; vol.96, pg 113-129

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
19 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'année psychologique - Année 1996 - Volume 96 - Numéro 1 - Pages 113-129
Résumé
L'Année Psychologique créée par Binet et Beaunis en 1894 est, comme les autres revues de ce type à fonction d'ouverture et de constitution d'un réseau et d'une discipline, composée de mémoires originaux et d'analyses bibliographiques. Celles-ci sont de deux types : revues critiques et table bibliographique. Elles occupent les deux tiers des 600 puis des 1 000 pages de L'Année. L'examen de leur structuration et du changement de leur importance donne à voir à la fois les matériaux et les machines, le réseau national et international des travailleurs, et l'objet final envisagé et réajusté régulièrement dans les deux premières décennies de L'Année. La table est normée au plan international, l'organisation des analyses manifeste la dynamique née de la rencontre d'un projet très souvent remodelé et des matériaux que la psychologie extrait des disciplines connexes déjà organisées avec organe régulier de publication. Les mémoires originaux présentent les quelques rares recherches empiriques que les membres du réseau peuvent effectuer. Lorsque Piéron reprendra L'Année, en 1912, il suivra la même politique éditoriale.
Mots-clés: histoire, revue, L'Année Psychologique, 1894-1927.
Summary: L'Année Psychologique and its network.
L'Année Psychologique founded by Binet and Beaunis in 1894 is, like other journals whose purpose it is to create and establish a network and a discipline, composed of original papers and bibliographical analyses. The latter are of two kinds : critical reviews and a bibliography. They take up 2/3 of the 600, then 1 000 pages of L'Année. Examining the way in which they are structured and their change in volume enables one to see the «material» and the «machines», the national and international network of the workers, and the ultimate goals set and regularly redefined during the first two decades of L'Année's existence. The bibliography was established in accordance with international standards, the analyses are organized in a way that displays the dynamic born out of the encounter of a frequently revised project with materials drawn from already existing sister disciplines (with a regular medium of publication). Presented in the original papers are the rare empirical studies of the members of the network. When Piéron took over L'Année in 1912 he continued to pursue the same editorial policy.
Key words : history, journal, L'Année Psychologique, 1894-1927.
17 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1996
Nombre de lectures 28
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

G. Cordonnier-Vermes
L'Année Psychologique et son réseau: lectures et fabrication
d'une nouvelle discipline
In: L'année psychologique. 1996 vol. 96, n°1. pp. 113-129.
Citer ce document / Cite this document :
Cordonnier-Vermes G. L'Année Psychologique et son réseau: lectures et fabrication d'une nouvelle discipline. In: L'année
psychologique. 1996 vol. 96, n°1. pp. 113-129.
doi : 10.3406/psy.1996.28881
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1996_num_96_1_28881Résumé
Résumé
L'Année Psychologique créée par Binet et Beaunis en 1894 est, comme les autres revues de ce type à
fonction d'ouverture et de constitution d'un réseau et d'une discipline, composée de mémoires originaux
et d'analyses bibliographiques. Celles-ci sont de deux types : revues critiques et table bibliographique.
Elles occupent les deux tiers des 600 puis des 1 000 pages de L'Année. L'examen de leur structuration
et du changement de leur importance donne à voir à la fois les matériaux et les machines, le réseau
national et international des travailleurs, et l'objet final envisagé et réajusté régulièrement dans les deux
premières décennies de L'Année. La table est normée au plan international, l'organisation des analyses
manifeste la dynamique née de la rencontre d'un projet très souvent remodelé et des matériaux que la
psychologie extrait des disciplines connexes déjà organisées avec organe régulier de publication. Les
mémoires originaux présentent les quelques rares recherches empiriques que les membres du réseau
peuvent effectuer. Lorsque Piéron reprendra L'Année, en 1912, il suivra la même politique éditoriale.
Mots-clés: histoire, revue, L'Année Psychologique, 1894-1927.
Abstract
Summary: L'Année Psychologique and its network.
L'Année Psychologique founded by Binet and Beaunis in 1894 is, like other journals whose purpose it is
to create and establish a network and a discipline, composed of original papers and bibliographical
analyses. The latter are of two kinds : critical reviews and a bibliography. They take up 2/3 of the 600,
then 1 000 pages of L'Année. Examining the way in which they are structured and their change in
volume enables one to see the «material» and the «machines», the national and international network
of the workers, and the ultimate goals set and regularly redefined during the first two decades of
L'Année's existence. The bibliography was established in accordance with international standards, the
analyses are organized in a way that displays the dynamic born out of the encounter of a frequently
revised project with materials drawn from already existing sister disciplines (with a regular medium of
publication). Presented in the original papers are the rare empirical studies of the members of the
network. When Piéron took over L'Année in 1912 he continued to pursue the same editorial policy.
Key words : history, journal, L'Année Psychologique, 1894-1927.L'Année psychologique, 1996, 96, 113-129
NOTE HISTORIQUE
Équipe de recherche : histoire de la psychologie en France
UFR de Psychologie
Université Paris VHP
«L'ANNÉE PSYCHOLOGIQUE» ET SON RÉSEAU:
LECTURES ET FABRICATION
D'UNE NOUVELLE DISCIPLINE 1894-1927
par Geneviève VERMÈS
SUMMARY : L'Année Psychologique and its network.
L'Année Psychologique founded by Binet and Beaunis in 1894 is, like
other journals whose purpose it is to create and establish a network and a
discipline, composed of original papers and bibliographical analyses. The
latter are of two kinds : critical reviews and a bibliography. They take up
2/3 of the 600, then 1 000 pages of L'Année. Examining the way in which
they are structured and their change in volume enables one to see the
«material» and the «machines», the national and international network of
the workers, and the ultimate goals set and regularly redefined during the first
two decades of L'Année 's existence. The bibliography was established in
accordance with international standards, the analyses are organized in a way
that displays the dynamic born out of the encounter of a frequently revised
project with materials drawn from already existing sister disciplines (with a
regular medium of publication) . Presented in the original papers are the rare
empirical studies of the members of the network. When Piéron took over
L'Année in 1912 he continued to pursue the same editorial policy.
Key words : history, journal, L'Année Psychologique, 1894-1927.
Au sein des recherches sur l'histoire des disciplines scientifi
ques, la place et fonction de leurs revues est encore très peu étu
diée. L'Année Psychologique en tant que revue, au sens propre
1 . 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex 2. 114 Geneviève Vermès
du mot, a, dès sa lancée en 1894, fabriqué, en réseau avec d'au
tres revues étrangères de même type et partageant le même pro
jet, le schéma, la forme et l'extension de la nouvelle discipline.
Elle aura néanmoins toujours une spécificité propre, liée aux
hommes qui la dirigent, et aux situations que connaît la psychol
ogie en France.
En disant « fabrication » je voudrai porter l'attention sur le
travail inlassable de lectures et prises de notes, de mise en fiches,
de tris et de rangement organisé, de milliers de textes par an
(lettres, rapports, périodiques, ouvrages) effectué par quelques
personnes, voire même par une seule personne à certains
moments. Des travaux de tout niveau : thèses, monographies,
comptes rendus d'observation et d'expériences, traités..., ont été
choisis, analysés, critiqués, résumés, positionnés les uns par rap
port aux autres, hiérarchisés par un groupe de lecteurs dirigés,
pour l'ensemble de la psychologie moderne des langues all
emande, anglaise et française à leurs débuts, par une poignée de
personnes clé. Ces circulation et production de lectures
— comptes rendus ou analyses - ont organisé continûment, j'en
fais l'hypothèse, avec un esprit de corps et de système, le « nou
veau mouvement académique » de personnes considérées comme
psychologues, et de thèmes traités, comme psychologiques. C'est
probablement ce mouvement, travaillant à la mise en réseau des per
sonnes et des thèmes, et à leur organisation, qui va porter l'autono-
misation et la spécification de la psychologie comme discipline
scientifique.
Composé de quelques dizaines de personnes clés au tournant
du siècle, ce réseau de travail de définition en comprendra quel
ques centaines juste avant la seconde guerre mondiale. En effet,
tout en développant travaux d'observation et lectures-comptes
rendus, les premiers ont déployé une activité considérable de
créations d'institutions spécifiquement psychologiques, à partir
des positions qu'ils occupent, et peuvent conquérir, compte tenu
des contextes et des situations historiques qu'ils vont vivre au
sein des grands Etats où ce mouvement international se cons
truit : l'Allemagne, les États-Unis et la France essentiellement,
auxquels il faut ajouter certainement l'Angleterre, la Russie, la
Belgique et la Suisse, l'Italie, les pays Scandinaves et l'Espagne
si l'on suit les travaux de l'époque qui sont entre les mains des
lecteurs psychologues de la Revue Philosophique et de L'Année',
c'est en effet le nom que les Américains donne familièrement, et Psychologique» et son réseau 115 «L'Année
avec un très grand respect et admiration, à la grande revue
de Binet et dans la suite du texte, nous dirons, comme eux,
L'Année.
A l'époque où un réseau de psychologues se met en place, et
se présente comme tel, en constituant le « dans le champ » et le
« hors champ », le in group et le out group autour de circulation
et d'organisation de lectures, il ne se trouve pas face à un
manque. Depuis beaucoup plus d'un siècle, les sociétés savantes
en France, en Europe sont organisées entre elles selon une clas
XVIIIe et XIXe siècles n'ont sification des sciences que les XVIIe,
cessé d'élaborer. Les membres des sociétés savantes se rencont
rent, mais surtout ils s'écrivent et se commentent. Les grandes
zones de curiosité puis de positivité, se sont depuis longtemps
dotées d'organe officiel et régulier d'échanges écrits

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents