L histoire des sciences, une histoire à part entière
14 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'histoire des sciences, une histoire à part entière

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
14 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Einleitung / Introduction SZG/RSH/RSS 55, 2005, Nr. 1 L’histoire des sciences, une histoire à part entière? 1 2 Bruno J. Strasser , Michael Bürgi Au cours de la période contemporaine, les sciences de la nature ont connu un dévee loppement sans précédent, si bien qu’au XXsiècle, nombre de questions sociales, politiques, économiques et culturelles sont devenues indissociables des sciences et des techniques. La physique atomique est au cœur des stratégies militaires de la Guerre froide, la statistique indispensable à la planification de l’Etat, et la chimie 3 essentielle à l’essor de l’industrie pharmaceutique. C’est surtout dans le domaine de l’économie que l’importance du savoir scientifique est devenue la plus évidente, si bien qu’il est banal aujourd’hui de rappeler que les années 1990 inaugurent une nouvelle période de l’histoire économique, celle d’une «économie de la connaissance», ou d’une économie fondée sur le savoir et fortement dépendante des 4 conditions d’accès à la connaissance . e Dès la deuxième moitié du XXsiècle, les scientifiques constituent un groupe 5 social numériquement important, dont les pratiques s’exercent dans des contextes sociaux de plus en plus divers. Ces relations toujours plus intimes entre le champ scientifique et les autres champs de la société résultent de la multiplication des lieux où s’exerce l’activité scientifique, mais également du fait que les sciences sont de formidables producteurs d’ontologies et de normes.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 123
Langue Français

Extrait

Einleitung / Introduction
SZG/RSH/RSS 55, 2005, Nr. 1
L’histoire des sciences, une histoire à part entière?
1 2 Bruno J. Strasser , Michael Bürgi
Au cours de la période contemporaine, les sciences de la nature ont connu un déve-e loppement sans précédent, si bien qu’au XX siècle, nombre de questions sociales, politiques, économiques et culturelles sont devenues indissociables des sciences et des techniques. La physique atomique est au cœur des stratégies militaire s de la Guerre froide, la statistique indispensable à la planification de l’Etat, et la chimie 3 essentielle à l’essor de l’industrie pharmaceutique . C’est surtout dans le domaine de l’économie que l’importance du savoir scientifique est devenue la plus évidente, si bien qu’il est banal aujourd’hui de rappeler que les années 1990 inaugurent une nouvelle période de l’histoire économique, celle d’une «économie de la connais-sance», ou d’une économie fondée sur le savoir et fortement dépendante des 4 conditions d’accès à la connaissance . e Dès la deuxième moitié du XX siècle, les scientifiques constituent un groupe 5 social numériquement important , dont les pratiques s’exercent dans des contextes sociaux de plus en plus divers. Ces relations toujours plus intimes entre le champ scientifique et les autres champs de la société résultent de la multiplication des lieux où s’exerce l’activité scientifique, mais également du fait que les sciences sont de formidables producteurs d’ontologies et de normes. La recherche scientifique peuple le monde de nouvelles entités, des trous d’ozone aux cellules souches, en passant par d’innombrables nouveaux «risques», qui contribuent à effacer les fron-6 tières entre le scientifique et le politique . Finalement, les sciences, au nom de l’autorité que leur confèrent à la fois leur détachement affiché de la vie pratique et – paradoxalement – les prouesses technologiques dont elles revendiquent la pater-nité, donnent la mesure du vrai et de l’efficace jusque dans les tribunaux, où l’ex-pertise scientifique concurrence toujours davantage le pouvoir des juges dans l’établissement des faits.
1 Section de philosophie (Université de Lausanne). 2 Institut d’histoire de la médecine et de la santé (Université de Genève). 3Companion to Science in the Twentieth Century, John Krige et Dominique Pestre (éd.), Londres: Routledge, 2003. 4 Dominique Foray,L’économie de la connaissance, Paris: La Découverte, 2001. A ne pas confondre avec la «nouvelle économie» ou «économie de l’information». 5 Derek de Solla Price,Little Science, Big Science ... and Beyond, New York: Columbia Uni-versity Press, 1986 [1963]. 6 Bruno Latour,Pandora’s Hope – Essays on the Reality of Science Studies, Cambridge: Har-vard University Press, 1999.
Bruno J. Strasser, Section de philosophie, Université de Lausanne, BFSH 2, 1015 Lausanne. bruno.strasser@unil.ch
3
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents