Mathématiques et statistique
17 pages
Français

Mathématiques et statistique

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONSMATHÉMATIQUES ET STATISTIQUEparLOUISE MARCILConseillère à la documentationenSciences et génie JUIN 1993TABLE DES MATIERESPages1 INTRODUCTION ................................................... 41.1 But et utilité de la politique de développement ......................... 41.2 Politique sectorielle par rapport à l'ensemble de l'opération des politiques de développement ........................... 42 BESOINS DES USAGERS ET AXES DE DÉVELOPPEMENT .............. 42.1 Caractéristiques de la clientèle ..................................... 42 . 2 Enseignement .................................................. 52 .3 R e c h e r c h e .................................................... 52.4 Tableau de la discipline et des besoins ............................... 63 RESSOURCES DOCUMENTAIRES DISPONIBLES ...................... 73.1 Historique de la collection........................................ 73.2 Description qualitative et quantitative de la collection ................... 74 STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT LIÉE À LA DOCUMENTATION AUXDOCUMENTS ...................................................... 84.1 Contenu intrinsèque du document.................................. 84.2 Forme et genre du document ...................................... 94.3 Langue ....................................................... 94.4 Aspect chronologique............................................ 94.5 Aspect géographique . ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 55
Langue Français
POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS
MATHÉMATIQUES ET STATISTIQUE
par
LOUISE MARCIL
Conseillère à la documentation
en
Sciences et génie
JUIN 1993
1
2
3
4
TABLE DES MATIERES
Pages
INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.1 But et utilité de la politique de développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.2 Politique sectorielle par rapport à l'ensemble de l'opération des politiques de développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
BESOINS DES USAGERS ET AXES DE DÉVELOPPEMENT . . . . . . . . . . . . . . 4
2.1 Caractéristiques de la clientèle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
2.2 Enseignement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.3 Recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.4 Tableau de la discipline et des besoins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
RESSOURCES DOCUMENTAIRES DISPONIBLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.1 Historique de la collection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.2 Description qualitative et quantitative de la collection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT LIÉE À LA DOCUMENTATION AUX DOCUMENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
4.1 Contenu intrinsèque du document . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
4.2 Forme et genre du document . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.3 Langue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.4 Aspect chronologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.5 Aspect géographique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.6 Support des documents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
5
6
7
4.6.1 Téléréférence et CD-ROM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4.7 Prix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 4.8 Nombre d'exemplaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 4.9 Localisation de la collection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 4.10 Pondération des critères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT LIÉE AU MODE DE SÉLECTION . . . 12
5.1 Outils de sélection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 5.2 Collaboration interne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 5.3 Collaboration externe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT LIÉE AU MODE D'ACQUISITION . . . 14
6.1 Achats à l'unité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 6.2 Commandes permanentes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 6.3 Périodiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 6.4 Échanges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 6.5 Dons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 6.6 Dépôt de publications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
PRIORITÉS DE DÉVELOPPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
ANNEXE A: Tableau de la discipline et des besoins ANNEXE B: Guide pour l'évaluation des collections et les niveaux de développement
1
2
4
INTRODUCTION 1.1 But et utilité de la politique de développement La littérature scientifique et technique est volumineuse et souvent coûteuse. Elle se présente sous diverses formes et à des niveaux de difficultés différents. Il nous faut donc choisir. Pour effectuer un choix judicieux, un plan de travail s'appuyant sur une politique de développement s'impose. La politique de développement des collections de la Bibliothèque vise donc à rationaliser et à objectiver les décisions à prendre lors de ce choix. Elle définit les principes, les orientations, les méthodes et les critères de sélection qui guideront l'acquisition des documents, en coordination avec le développement des collections générales et spécialisées. 1.2 Politique sectorielle par rapport à l'ensemble de l'opération des politiques de développement La politique sectorielle s'appuie sur la corrélation faite entre un plan de la discipline concernée et les programmes d'enseignement et de recherche d'un département. Il faut aussi tenir compte de l'interdisciplinarité de certains programmes, aussi chaque politique sectorielle s'insère-t-elle dans un ensemble plus large, les Politiques de développement des collections de la Bibliothèque.
BESOINS DES USAGERS ET AXES DE DÉVELOPPEMENT 2.1 Caractéristiques de la clientèle Le Département de mathématiques et de statistique offre deux programmes d'études de premier cycle menant à l'obtention de baccalauréats spécialisés, soit le programme de mathématiques et le programme de statistique. La durée normale des études au baccalauréat est de six sessions. Les programmes de mineure ou certificat sont d'une plus courte durée; ils comptent pour 30 crédits. On y retrouve également des programmes de deuxième cycle (dont une maîtrise en statistique (M.Sc.) la seule de ce type en langue française au Canada) et de troisième cycle, visant à faire acquérir à l'étudiant la maturité et l'esprit critique nécessaires aux études en mathématiques et à le conduire éventuellement à la fine pointe de la recherche dans un domaine spécialisé.
2.2
2.3
5
Environ cent quatre-vingt dix étudiants sont inscrits au premier cycle et plus d'une soixantaine en maîtrise (38) et au doctorat (26). Ils sont encadrés par 31 professeurs réguliers.
Enseignement
En plus de ses deux programmes de baccalauréat, le Département collabore aussi au programme de baccalauréat en enseignement secondaire avec majeure en mathématiques et mineure en pédagogie. Dans le cadre d'une mineure ou certificat en statistique, le Département fournit aussi à des spécialistes ou futurs spécialistes de diverses disciplines, une introduction à la statistique. Il s'agit pour eux d'une formation complémentaire. Finalement le Département de mathématiques et de statistique est responsable de plusieurs cours donnés à l'intérieur de programmmes relevant d'autres départements ou d'autres facultés. Pour connaître la répartition des programmes de cours, veuillez consulter le Tableau de la discipline et des besoins en annexe A. Les études de maîtrise et de doctorat s'insèrent dans le même schéma.
Recherche
A la maîtrise et au doctorat, le Département de mathématiques et de statistique offre des possibilités d'études et de recherche dans les domaines suivants: actuariat, algèbre et géométrie, analyse, logique et fondements, mathématiques appliquées, probabilités et statistique, théorie des nombres. La plupart des professeurs du Département participent activement à la recherche. Les étudiants post-gradués se joignent aux travaux de recherche faits au Département. Les projets sont nombreux et touchent à des sujets variés. Certains professeurs sont également engagés dans les applications de leur science dans le cadre du Service de consultation statistique du Département. La recherche se fait aussi en équipe pluridisciplinaire: le Groupe inter-départemental de recherche en éléments finis (GIREF) et le Centre inter-universitaire de calcul mathématique algébrique (CICMA) sont deux exemples. Le GIREF regroupe des chercheurs des départements de Génie civil (3 professeurs), de Génie mécanique (3 professeurs), de Génie chimique (2 professeurs) et cinq
3
2.4
6
professeurs de Mathématiques et statistique, ainsi que les collaborateurs de tous ces chercheurs. Deux professionnels complètent le personnel de ce groupe de travail. Pour sa part, le CICMA regroupe six professeurs de Concordia, trois de McGill et un groupe de onze personnes de Laval. Ce dernier groupe compte deux professeurs, sept étudiants gradués, un chercheur en postdoctorat et un visiteur (professeur-chercheur dans son université d'origine). Il faut aussi mentionner que l'Université Laval bénéficie du tiers des budgets du CICMA depuis trois ans. Ajoutons que le Département délègue un mathématicien en collaboration permanente au Centre de recherche en sciences et ingénierie des macromolécules (CERSIM). Tableau de la discipline et des besoins Avec la collaboration du Département, un plan de la discipline a été dressé en puisant à des sources telles que: Mathematical Reviews, Statistical theory & method abstract . Les cours des programmes ont été ensuite insérés dans le plan. Les informations proviennent des répertoires des programmes et des cours du 1 er cycle, des répertoires des programmes et des cours des deuxième et troisième cycles. Voici la description du tableau: Colonne 1: Cours 1 er cycle Colonne 2: Cours gradués donnés par l'unité ou hors unité Colonne 3: Cours de premier cycle hors unité Cours au programme mais offerts par d'autres départements Colonne 4: Traits marquants de la recherche Colonne 5: Priorités (à définir) Colonne 6: Besoins documentaires (à ajuster) Chaque cours n'est mentionné qu'une fois. Les cours dont le contenu varie chaque année n'ont pas été retenus, de même que les cours complémentaires hors discipline. RESSOURCES DOCUMENTAIRES DISPONIBLES
3.1
3.2
7
Historique de la collection Créée par décision du Conseil de l'Université en 1937, la Faculté des sciences, qui deviendra plus tard la Faculté des sciences et de génie, est née de l'impulsion donnée aux études supérieures par l'Université Laval au début des années 1920. À l'origine, on retrouve l'École supérieure de chimie dont le programme d'enseignement comprenait des sciences fondamentales et spéciales et se transforma peu à peu en une véritable Faculté des sciences. À cette nouvelle faculté, se rattacheront d'autres programmes d'enseignement en sciences pures et en génie donnés à l'Université Laval, dont: les mathématiques en 1949 et la statistique en 1980. Concurremment, les quatre autres facultés du secteur scientifique — Agriculture et alimentation, Foresterie et géomatique, Médecine et Médecine dentaire — se développeront et atteindront l'importance qu'elles ont aujourd'hui. Les origines de la Bibliothèque, et notamment les collections scientifiques se confondent avec celles de l'Université. Mais c'est à partir du début des années 1960 que s'amorce son véritable développement. Et progressivement des bibliothécaires de référence ont vu leur tâche modifiée pour devenir des conseillers à la documentation chargés de développer les collections selon les différentes disciplines. La collection en mathématiques et statistique est regroupée avec les collections scientifiques au Pavillon Alexandre-Vachon. Description qualitative et quantitative de la collection Au 31 mai 1991, les Collections scientifiques étaient réparties comme suit: À la Bibliothèque de recherche on trouvera: Ouvrages de référence: 2,119 titres Monographies: 147,351 titres Périodiques courants: 3,414 titres Microformes: 4,065 titres
À la Bibliothèque de premier cycle on trouvera: Ouvrages de référence: 270 titres Monographies: 5,495 titres
4
8
Périodiques courants: 38 titres Dans le domaine des mathématiques et de la statistique, la collection comprend au-delà de 9,100 titres y compris 190 périodiques dans la discipline. De plus les professeurs, chercheurs et étudiants en Mathématiques et statistique ont accès à une importante collection complémentaire en sciences et en génie. On retrouvera aussi une documentation pertinente complémentaire, en statistique par exemple, aux Collections des sciences humaines et sociales au pavillon Jean-Charles-Bonenfant. Une abondante littérature supplémentaire est de plus accessible par des recherches bibliographiques réalisées à partir d'index tels que: Mathematical Reviews, Statistical theory & method abstract et leur équivalent informatisé. Des collections particulières sont constituées à partir des publications d'organismes tels que: AMS (American Mathematical Society) SIAM (Society for industrial and applied mathematics)
STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT LIÉE À LA DOCUMENTATION ET AUX DOCUMENTS La nécessaire adéquation entre le développement des ressources documentaires et les programmes d'enseignement et de recherche exige une identification précise des besoins. C'est ce que nous avons fait dans les deux précédentes étapes de notre démarche: décrire la clientèle cible et évaluer la collection qui lui est spécifique. C'est aussi le point de départ pour un développement planifié de la collection qui se continue selon une stratégie élaborée à partir de certains facteurs que voici. 4.1 Contenu intrinsèque du document Les critères fondamentaux de choix sont bien sûr le sujet et le niveau des documents analysés. Leur intérêt peut donc être vérifié en consultant le Tableau de la discipline et des besoins (Annexe A). Une collaboration avec d'autres secteurs s'impose toutefois. Par exemple la contribution des différents départements de génie aux travaux en mathématiques appliquées est des plus utiles.
4.2 4.3
4.4
4.5
4.6
9
Forme et genre du document Toutes formes et tous genres de documents aux différentes parties du plan de développement peuvent être considérés. Monographie, manuel, périodique, thèse, rapport, bibliographie, encyclopédie, traité, annuaire, etc. peuvent être retenus. Langue Les ouvrages de 1 er cycle seront acquis en français dans la mesure du possible en vue de répondre aux besoins d'enseignement de cette clientèle. Quant aux collections des 2 e  et  3 e cycles et de recherche, la production documentaire est largement dominée par la langue anglaise. Aussi, la majorité des achats se font dans cette langue. D'autres langues peuvent être considérées selon les besoins, par exemple le français ou l'allemand. Aspect chronologique Dans les secteurs scientifiques, les publications récentes sont largement primées. On peut s'intéresser à l'histoire de la discipline ou à un élément nouveau. Des documents publiés à différentes époques seront donc nécessaires aux usagers. De plus, en mathématiques et en statistique, on a souvent besoin "d'anciens résultats" dans des travaux de recherche moderne. Par une recherche bibliographique rétrospective ou courante on répondra à un besoin précis. La collection doit soutenir ces demandes dans la mesure du possible, de l'étudiant de premier cycle au chercheur de pointe. Le fonds documentaire s'enrichira par l'acquisition des nouveautés dont certaines deviendront des classiques. Aspect géographique Ce critère n'est pas déterminant en mathématiques et en statistique. Mais dans le contexte de coopération internationale le développement de la collection s'élargira d'autant.
Support des documents Comme pour d'autres disciplines, le support papier, qui est le préféré des usagers, est habituellement retenu pour l'acquisition des documents. Dans la plupart des cas
4.7
10
d'ailleurs, c'est le seul support disponible. On a recours aux microformes lorsque la publication n'est pas disponible sur papier, ou lorsque le prix du document surpasse très largement l'édition en microfiches. La collection de films et de vidéocassettes localisée à la cinévidéothèque est développée par son conseiller spécialisé en collaboration avec les professeurs et les conseillers à la documentation dans leurs disciplines respectives. Depuis quelques années, de nouveaux supports d'information sont apparus sur le marché. On pense entre autres aux disquettes ou aux disques optiques numériques. 4.6.1 Téléréférence et CD-ROM
Prix
Les professeurs, chercheurs et étudiants gradués peuvent se prévaloir des possibilités d'interrogation des banques de données. La Bibliothèque est abonnée à la plupart des banques de données bibliographiques disponibles via des serveurs canadiens, américains ou européens. Compte tenu des tarifs horaires élevés de ces banques, l'interrogation est prise en charge par le conseiller, la stratégie d'interrogation ayant été élaborée en collaboration avec le chercheur. Des frais fixes sont chargés pour ce type de recherche et pour l'impression des documents. De plus en plus, les banques de données sont offertes sur un nouveau support, celui des disques compacts (CD-ROM). Un comité de gestion des CD-ROM travaille présentement à l'élaboration d'une politique de développement pour ce type particulier de documents. La Bibliothèque a néanmoins déjà acquis plusieurs CD-ROM en sciences et technologie. Ce nouveau support permet à l'usager d'être autonome dans ses recherches et de bénéficier de la gratuité. Les conseillers offrent des sessions de formation à la recherche sur CD-ROM. Pour servir les usagers de mathématiques et statistique, la Bibliothèque scientifique n'offre pas présentement de banque de données sur disques compacts. La téléréférence demeure l'outil privilégié.
Les documents sont dispendieux. Cette évidence nous oblige à prendre en considération un critère externe dans la sélection des documents. Si le prix ne constitue pas une raison pour acheter une publication, il peut le devenir pour s'abstenir de l'acquérir ou pour reporter à plus tard son achat. Une fois la décision
4.8
4.9
11
 sociales
prise d'acquérir le document, le prix peut encore influencer le choix par exemple lorsqu'il faut opter pour l'édition reliée ou cartonnée, acquérir un ou plusieurs exemplaires ou encore opter pour le support "papier" ou sur microfiches. L'impact du prix sur la sélection dépend de plusieurs facteurs particuliers et circonstanciels. Nombre d'exemplaires Les périodiques, les ouvrages de référence, les thèses sont généralement acquis en un seul exemplaire. Des copies multiples de livres sont notamment achetées pour répondre aux besoins des clientèles nombreuses (1 er cycle par exemple), pour des ouvrages de langue française, pour certains manuels de cours très utilisés, pour les publications des professeurs de la Faculté, etc. Localisation de la collection La collection de Mathématiques et statistique est localisée principalement à la Bibliothèque scientifique, pavillon Alexandre-Vachon. . Répartie selon les cotes suivantes: HA 23 Théorie et méthode en statistiques des sciences HA 32 Traitement des données électroniques HA 35 Étude et enseignement. Recherche HA 154 Données statistiques QA 9 Logique mathématique QA 11 Étude et enseignement QA 21 Histoire - Biographie QA 90 Méthodes graphiques QA 101 Arithmétique, mathématiques élémentaires, numération QA 150 Algèbre QA 267 Théorie cybernétique QA 269 Théorie des jeux QA 273 Probabilité, processus stochastique, théorie des erreurs, statistiques mathématiques QA 281 Interpolation, séquences, séries QA 297 Analyse numérique QA 300 Analyse QA 331 Théorie des fonctions QA 370 Équations différentielles QA 440 Géométrie