Mystique juive et histoire juive - article ; n°5 ; vol.49, pg 1223-1240

-

Documents
19 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Annales. Histoire, Sciences Sociales - Année 1994 - Volume 49 - Numéro 5 - Pages 1223-1240
Jewish Mysticism and Jewish History.
One of the most decisive moments in the field of Jewish Studies in the twentieth century is the change of attitude toward the nature of mysticism in Jewish history. The modern shift in Jewish history owes very great debt to the scholarly achievements of Gershom Scholem who established solid methodology for studying Jewish mysticism and to radiate in some domains of Jewish studies and in the general perception of Judaism by scholars of religion. By resorting to certain history of Jewish mysticism Scholem innovated also in the realm of more historically oriented perception of mysticism. This paper considers that the relation established by Scholem between mysticism and Jewish history is not satisfying .Two phenomena are discussed the assumption that history impinged on the change in the nature of kabbalah and the claim that the dissemination of kabbalah affected the direction of the change in Jewish history .
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1994
Nombre de visites sur la page 27
Langue Français
Signaler un problème

Moshe Idel
Aluma Marienburg
Mystique juive et histoire juive
In: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 49e année, N. 5, 1994. pp. 1223-1240.
Abstract
Jewish Mysticism and Jewish History.
One of the most decisive moments in the field of Jewish Studies in the twentieth century is the change of attitude toward the
nature of mysticism in Jewish history. The modern shift in Jewish history owes very great debt to the scholarly achievements of
Gershom Scholem who established solid methodology for studying Jewish mysticism and to radiate in some domains of Jewish
studies and in the general perception of Judaism by scholars of religion. By resorting to certain history of Jewish mysticism
Scholem innovated also in the realm of more historically oriented perception of mysticism. This paper considers that the relation
established by Scholem between mysticism and Jewish history is not satisfying .Two phenomena are discussed the assumption
that history impinged on the change in the nature of kabbalah and the claim that the dissemination of kabbalah affected the
direction of the change in Jewish history .
Citer ce document / Cite this document :
Idel Moshe, Marienburg Aluma. Mystique juive et histoire juive. In: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 49e année, N. 5, 1994.
pp. 1223-1240.
doi : 10.3406/ahess.1994.279321
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1994_num_49_5_279321JUIVE ET HISTOIRE JUIVE MYSTIQUE
Moshe IDEL
Mystique et histoire
un des événements les plus marquants survenus dans le domaine des
études juives au xxe siècle est le changement profond attitude envers la
nature de la mystique juive et son rôle dans histoire juive Jusque-là les
plus réceptifs cette forme mystique du judaïsme étaient essentiellement
des érudits et non des historiens au sens classique du mot tels Meier
Landauer Adolphe Frank Adolf Jellinek au xixe siècle et plus récemment
Martin Buber1 Les historiens en revanche étaient soit ouvertement hostiles
la mystique juive comme Henrich Graetz2 soit réticents comme Simon
Doubnov3 Compte tenu de ce passé ce changement revêtu un caractère
radical et est manifesté par une ouverture esprit beaucoup plus grande
envers le rôle de la mystique juive comme attestent divers travaux
Yitshaq er et de Ben Zio Dinour et un certain point aussi ceux
de Salo Baron et Yosef Hayim Yerushalmi Cette réélaboration de his
toire juive au xxe siècle doit énormément aux uvres erudites de Gershom
Scholem Celui-ci réussi non seulement établir une méthodologie
sérieuse pour étude de la mystique juive mais encore étendre son
influence la fois sur les études juives et sur la perception générale du
judaïsme par les théoriciens de la religion Cet apport stimulant été
évaluation des différentes approches de la kabbale avant établissement du nouveau
centre études fondé par Gershom SCHOLEM reste encore faire Voir cependant Moshe
IDEL Kabbalah New Perspectives New Haven-Londres Yale University Press 1988 pp 7-10
Gershom SCHOLEM Les origines de la kabbale traduit de allemand par Jean Loewenson
Paris Aubier-Montaigne 1966 pp 15-16 Cependant il faut souligner que Henrich Graetz
bien opposé la kabbale consacré plusieurs chapitres importants aux questions mystiques
Dans ensemble les différentes études il consacre ces thèmes constituent la première his
toire complète de la mystique juive On est étonné du traitement élaboré il fait des sujets
religieux Ceci prouve il était tout aussi sensible histoire religieuse du judaïsme que les
historiens modernes
attitude de Simon Doubnov envers la mystique juive notamment en ce qui concerne son
expression tardive est-à-dire le hassidisme laisse désirer
1223
Annales HSS septembre-octobre 1994 no pp 1223-1240 SACR AU PROFANE DU
ressenti avec une force particulière dans histoire juive Pourquoi ce
domaine en particulier a-t-il été aussi réceptif cette nouvelle attitude
envers la mystique juive Cette question est beaucoup trop vaste pour être
abordée ici Cependant il au moins une réponse possible qui devrait
nous retenir la formation intellectuelle de Scholem le prédisposait-elle
davantage la différence de ses prédécesseurs établir des relations et des
corrélations particulières entre mystique et histoire dans le judaïsme
La profonde influence de Scholem sur le changement attitude des
historiens modernes du judaïsme procède une double visée une part
Scholem voulait analyser la mystique juive la fois comme un phéno
mène significatif en lui-même ce qui impliquait pour lui la tâche en
esquisser les concepts fondamentaux et leur dynamique autre part il
voulu montrer impact eu la mystique juive sur la direction prise par
histoire du judaïsme tout en maintenant ses tentatives répétées de rappro
cher quelques segments de histoire de la mystique et certains événements
historiques spécifiques uvre de Scholem créé des passerelles entre
le contenu énigmatique de ésotérisme elitiste des kabbalistes et histoire
événementielle des juifs En procédant ainsi il établi un modèle analyse
qui apparemment pas de précédent dans étude de la mystique en géné
ral Pour autant que je connaisse les études menées sur autres courants
mystiques idée une détermination du cours de histoire une nation
quelconque par la mystique jamais été avancée Dans très large
mesure étude de la occupé une place limitée dans étude
de la religion et plus récemment de la psychologie mais aucune influence
décisive sur le cours de histoire été reconnue aucune forme mystique
quelle elle soit Il semblerait que seules les études juives aient voulu voir
dans histoire de leur mystique un des éléments les plus déterminants pour
la compréhension des développements majeurs de leur histoire De fait par
la référence une certaine histoire de la mystique Scholem non seule
ment infléchi la manière de résoudre certaines questions dans le champ de
histoire juive mais dans le même temps innové dans la conception histo
rique de la mystique
Ce recentrement de la mystique au ur même de histoire juive coïn
cide pour Scholem et son école avec expulsion des juifs Espagne et la
profonde restructuration de la kabbale qui accompagnée Auparavant
réservée quelques intellectuels celle-ci est alors devenue une mystique de
plus en plus pénétrée par des aspirations des spéculations et des calculs
messianiques4 Le messianisme est par conséquent la voie royale qui per
mis la mystique juive de se modifier et de devenir une force historique
ma connaissance aucun historien juif examiné de manière systématique
la concordance entre la vision historique de Scholem fondée sur son
analyse des événements décisifs des 500 dernières années et les données
kabbalistiques qui ont servi son historiographie Il eu certes quelques
tentatives pour montrer nous reviendrons que le lien entre le sabbatia-
Gershom SCHOLEM Le messianisme juif traduit de anglais par Bernard Dupuy Paris
Calmann-Levy 1974 Messianism in Jewish History Journal of World History vol XI
1968-1969 pp 41-42
1224 IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRE
nisme et les courants religieux et intellectuels plus tardifs défendu par
Scholem est intenable Mais il semble que la question de la saturation
par histoire du savoir moderne portant sur la mystique juive attend tou
jours un traitement élaboré Examinons donc ce qui me paraît être décisif
pour la connaissance de histoire juive savoir la place centrale occupée
par histoire de la mystique dans ses développements portant sur la religion
et Quels sont plus précisément les éléments qui relient aux yeux
de Scholem mystique et histoire juives On en retiendra deux aspects
idée une part que histoire infléchi le sens de évolution de la nature
de la kabbale et autre part celle suivant laquelle la diffusion de la kabbale
affecta le sens du changement dans histoire juive
Messianisme et kabbale
Les diverses descriptions que fait Scholem des relations entre messia
nisme et mystique admettent existence de trois étapes exposées très nette
ment dans son uvre historiographique et phénoménologique5
Durant la première phase de histoire de la kabbale est-à-dire peu
près entre 1180 et 1490 la kabbale ne est pas préoccupée du messianisme
Si le messianisme consiste interroger sur la nature de Veschaton nourrir
de fortes attentes apocalyptiques et croire en imminence de la fin alors
on peut dire que les kabbalistes au cours des 300 premières années de leur
histoire se sont détournés de ce type de quête Ils ont préféré en effet fixer
leur attention sur les processus qui con oivent la création comme une éma
nation et sur la nature de la théosophie tout en cherchant le salut dans le
retour contemplatif au commencement plutôt que dans des tentatives de
précipiter la fin
Avec Expulsion Espagne le messianisme est peu peu intégré au
ur même de la pensée kabbalistique la faveur du traumatisme qui en est
résulté Trois formes majeures de mystique apparaissent dans
cette seconde phase
La première se situe entre Expulsion et émergence de la kabbale
lourianique 1492 et 1570 très précisément Au cours de cette période il
eu deux grands types de relation soit la kabbale était encore dissociée de la
pensée messianique même si les kabbalistes étaient profondément impli
qués dans la propagande messianique soit dans autres cas ces deux pen
sées cohabitaient mais rien original ne surgissait de cette association
La deuxième se situe entre 1570 et apparition du sabbatianisme vers
1660 Au cours de cette période il devint urgent pour la kabbale dans sa
Je voudrais préciser que Scholem jamais divisé sa conception historique du messia
nisme kabbalistique en trois périodes bien distinctes ai pris moi-même initiative dans le
plan qui va suivre de regrouper dans un certain ordre les thèmes pertinents Concernant la
position de Scholem sur le messianisme en général voir David BIA Gershom Scholem
Kabbalah and Counter History Cambridge Ma. Harvard University Press 1982 pp 71-93 et
les essais de Rober ALTER et DAVIES dans Harold BLOOM éd. Gershom Scholem Chel
sea House Publishers 1987 respectivement pp 21-28 77-97 ainsi que Moshe IDEL Subver
sive Catalysts Gnosticism and Messianism in Gershom View of Jewish Mysticism
sous presse)
1225 SACRE AU PROFANE DU
version lourianique intégrer les préoccupations messianiques qui devin
rent par là même des éléments de son système kabbalistique Scholem
écrit par exemple que la dernière kabbale qui trouvé son expression
classique Safed en Palestine au xv siècle fut dans son orientation géné
rale extrêmement sensible au messianisme et contribué pour beaucoup
sa diffusion Elle provoqué un sursaut de messianisme.
Cette vision déterministe de histoire de la kabbale proposée par
Scholem dans laquelle le messianisme joué un rôle important apparaît
également dans autres de ses écrits Par la diffusion du kabbalisme de
Louria de sa doctrine du Tiqqoun cette doctrine donc ne pouvait que
conduire une manifestation explosive de toutes les forces auxquelles elle
dut son apparition et son succès
Autrement dit la kabbale est imprégnée de perspectives eschatolo-
giques bien que la venue du messie fût marginale dans les écrits louria-
niques Il agit plutôt un messianisme implicite qui pris corps dans le
concept kabbalistique du Tiqqouns et on ne trouve rien de tel dans les ver
sions précédentes de la kabbale Le messianisme kabbalistique était fondé
sur idée que avènement de la rédemption reposait sur les efforts de toute
une nation Ces efforts devaient pour racheter la catastrophe métaphysique
originelle est-à-dire la brisure des vases et ses répercussions néfastes
mettre en uvre les commandements selon interprétation en donne la
kabbale
La troisième concerne les mouvements sabbatéen et frankiste qui sont
des formes aiguës de messianisme nourris par sa version lourianique qui
est répandue dans les masses au cours de la 3e et de la 4e décennie du
xviie siècle Durant cette période le messianisme pas été seulement une
forme kabbalistique relativement ésotérique de idéologie ou de la doctrine
mystique il été aussi un mouvement de masse qui pris place au centre de
la vie juive partout dans le monde juif
Dans la forme hassidique de la mystique élément messianique été
neutralisé par crainte des conséquences pernicieuses que pouvait inspirer
son explosion dans le sabbatianisme et le frankisme sa place toujours
selon Scholem une nouvelle forme eschatologie apparut la ré
demption individuelle inexistante dans le judaïsme avant le milieu du
xvine siècle9 Celle-ci pu être formulée grâce au remaniement décisif de la
théorie lourianique du Tiqqoun chargé selon Scholem une valeur
messianique par la notion de deveqout dépourvue de toute connotation
messianique10 Trois phases marquent les relations sans cesse changeantes
entre deux formes majeures expérience juive une indifférence initiale
parfois synonyme de neutralisation puis une synthèse et enfin la neutralisa-
Le messianisme juif op cit. 115
Les grands courants de la mystique juive traduit de anglais par Davy Paris Payot
1983 305 et ibid. 302
Le messianisme juif op cit. 38 id. Les grands courants... op cit. 262
Explication and Implication Tel-Aviv Am ved Publishing House 1989 vol II 271
en hébreu et sa postface dans Le messianisme en Israël Jérusalem Israel Academy for
Science and Humanities 1982 pp 259-260 en hébreu)
10 Le messianisme juif op cit. pp 279-280 303 ss
1226 IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRE
tion proprement dite Chaque phase selon historiographie de Scholem
est bien définie en termes chronologiques et dans les deux dernières les
relations particulières entre messianique et mystique ont été conditionnées
par des événements précis Pour ces 2e et 3e phases il est légitime de parler
de réactions qui selon lui ont fa onné les différentes attitudes des penseurs
juifs envers le messianisme En autres termes étendue de la pénétration
du messianisme dans la mystique juive était davantage liée la nécessité de
réagir aux défis de histoire aux développements internes de la kabbale
ou du Scholem suppose cela est essentiel bien implicite
dans son historiographie que la mystique juive depuis le début du
xv siècle traduit les effets des résolutions funestes prises par les rois catho
liques Le point de départ de la religiosité kabbalistique du xv siècle ne se
situe ni dans une tentative de comprendre les premières traditions kabbalis-
tiques ni dans la vie religieuse intense et mystique caractéristique du
xvie siècle en général mais très certainement dans entrée du messianisme
sur la scène de la mystique juive11
Abordons présent aspect historique du discours de Scholem sur le
messianisme et la mystique Selon son historiographie il deux phases
importantes dans évolution de la kabbale la première va de son origine
vers la fin du xne siècle expulsion des juifs Espagne la seconde
est la kabbale du xv siècle avec ses ramifications dans le xvne et le
xvine siècle Les différentes attitudes envers le messianisme attribuées par
Scholem aux kabbalistes fournissent le critère majeur une telle distinc
tion La première phase est caractérisée par une relative indifférence des
kabbalistes pour les questions eschatologiques Ils étaient en effet davan
tage préoccupés par idée un salut qui devait se réaliser par le retour au
commencement ce qui constitue une démarche de type néo-platonicien Par
conséquent le messianisme en tant que concept eu un rôle très limité au
cours des trois premiers siècles de la pensée kabbalistique Cependant selon
Scholem le traumatisme de Expulsion contribué opérer un change
ment majeur dans la pensée kabbalistique en introduisant des éléments de
messianisme au ur même de la kabbale classique Dans un de ses expo
sés il affirme II est aisé de comprendre que ensemble des écrits religieux
de la génération qui immédiatement suivi Expulsion Espagne est
imprégné par cette question qui est en somme un espoir véritable en une
rédemption immédiate 12 partir une généralisation aussi importante
la figure finement gravée et expressive Abraham ben Eliezer Halevi
Jérusalem ... est typique une génération de kabbalistes pour celle-ci
abîme apocalyptique est ouvert ... La force émotionnelle et éloquence
un prédicateur du repentir se combinèrent ici avec une passion pour inter
préter une fa on apocalyptique histoire et la théologie historique 13
11 Rachel ELIOR Messianic Expectations and the Spiritualization of Religious Life in the
Sixteenth Century Revue des tudes juives vol CXLV 1986 pp 35-49 notamment 48 où
elle reprend fidèlement la thèse principale de historiographie de Scholem du moins en ce
qui concerne les développements du xv siècle
12 Explication and Implication op cit. 205 traduit sous une forme abrégée dans Thé
Messianic Idea in Judaism 41 voir également ELIOR ibid. 48
13 Les grands couranis... op cit. 264
1227 DU SACRE AU PROFANE
Cette manière de présenter ensemble de la littérature juive de Exil
comme étant imprégnée attentes messianiques intenses est pas soutenue
par la plupart des textes de cette époque Une telle généralisation ne tient
pas agissant du texte halahique qui est poétique et philosophique dans
son ensemble Même en ce qui concerne les kabbalistes il semble que
Ben Eliezer Halevi soit plutôt une figure idiosyncratique et ne soit nulle
ment représentatif une génération entière de Je dirais que
chez les plus importants comme Meir ibn Gabbai en Turquie Yehu-
dah Hayyat en Italie Joseph Al-Ashqar Tiemcen ou Joseph ibn
Zayyah et Yehoudah Albotini Jérusalem la fièvre messianique de
Abraham Halevi pas vraiment eu cours
La configuration générale des liens entre messianisme et mystique anté
rieurement Expulsion semble par ailleurs être différente de celle que
propose Scholem
Ainsi que ont montré de manière convaincante certaines études
récentes déjà au xme siècle il eut une interpénétration entre des idées
résolument messianiques et la kabbale est le cas chez Abraham Aboula-
fia un kabbaliste accompli qui se proclamait le messie et qui formulé plu
sieurs idées originales sur la nature du messianisme juif14 Son aîné et
contemporain Isaac ben aqov ha-Kohen avait exprimé quant lui
un point de vue plutôt différent sur Veschaton15 tandis que les deux princi
pales strates du Livre de Zohar ont présenté des théories messianiques éla
borées fondées sur la fonction réparatrice de la compréhension théurgique
du rituel16 En outre environ deux décennies avant expulsion de la pénin
sule Ibérique un corpus de textes forte connotation messianique et kabba-
listique été composé en Espagne17 est pourquoi il serait pour le moins
très exagéré attribuer un rôle décisif événement de Expulsion en ce
qui concerne la profonde restructuration messianique de la kabbale est
ignorer la fois les aspects messianiques de beaucoup de textes kabbalis-
tiques importants écrits avant Expulsion et indifférence envers le messia
nisme de textes kabbalistiques essentiels rédigés après Ce est en
modérant les abondants discours sur le messianisme tenus par les premiers
kabbalistes compris auto-perception un kabbaliste sous les traits de
toute la production littéraire des juifs après Expulsion que on peut attri
buer un rôle primordial celle-ci dans la transformation de la nature même
de la kabbale
14 Abraham BERGER The Messianic Self-Consciouness of Abraham Abulafia Tenta
tive Evaluation Essays on Jewish Life and Thought Presented in Honor of Salo Wittmayer
Baron New York 1959 pp 55-61 Moshe IDEL Studies in Ecstatic Kabbalah Albany SUNY
1988 pp 45-61 et The Contribution of Abraham Kabbalah for the Understanding
of Jewish Mysticism sous presse)
15 Cf Joseph DAN The Emergence of Messianic Mythology in 13th Century Kabbalah in
Spain dans Occident and Orient Tribute to the Memory of Schreiber Leyde-Budapest
Brill 1988 pp 57-68
16 Yehuda LIEBES Le Messie dans le Zohar Le messianisme en Israël pp 89-118 en
hébreu Isaiah TISHBY Le messianisme époque de Expulsion Espagne et du Portugal
Jérusalem 1985 pp 91 138 en hébreu)
17 Moshe IDEL préface au livre Aaron AESHKOLY Les mouvements messianiques juifs Mossad Bialik 1987 pp 17-19 en hébreu)
1228 IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRE
Symboles historiques
Selon Scholem les événements vécus par le peuple juif ont été cristal
lisés dans de puissants symboles mystiques qui disséminés plus tard dans les
masses ont influencé le cours de histoire juive
Examinons abord la thèse il formule dans les termes suivants
... symboles une espèce très particulière des symboles dans lesquels les
expériences spirituelles des mystiques étaient presque inextricablement
mêlées aux vicissitudes historiques de la communauté juive ou présentaient
en fait avec elles une indéchiffrable unité est cet entremêlement en plus
de deux éléments souvent séparés dans histoire de la mystique religieuse
qui marqué le caractère spécifique de la kabbale juive18
Il ici une tentative intéressante pour proposer une corrélation entre le
symbole kabbalistique et les expériences historiques successives du peuple
Israël Celles-ci auraient affecté les mystiques qui auraient alors opéré
dans leur propre expérience et dans leur manière de exprimer une fusion
entre expérience individuelle et expérience collective Ainsi explique
affinité mystérieuse qui existe entre le symbole kabbalistique et histoire
nationale juive En outre Scholem explique une manière plutôt lucide
la corrélation entre les deux domaines en soulevant que Plus la parcelle
de réalité historique donnée aux juifs dans les tempêtes de exil avère
réduite misérable et cruelle et plus sa transparence devient profonde plus
exact son caractère symbolique et plus brillante expérience messianique
qui la fait jaillir et la transforme 19
Par conséquent une profonde continuité entre les expériences histo
riques des juifs et le symbolisme de la kabbale ou du moins une partie de
celui-ci est absolument nécessaire pour comprendre cette branche de la
mystique juive Les larmes suscitées par une histoire lacrymale ont été cris
tallisées dans des symboles kabbalistiques qui servirent comme miroir dans
lequel histoire pris son sens Le mystique devient de la sorte alambic
mystérieux de cette transformation alchimiste de même que agent qui
transmit symboliquement le sens de histoire de sa génération
Toutefois si on se réfère la kabbale du xv siècle qui est selon
Scholem arsenal le plus imposant de symboles historiques on ne peut
néanmoins trouver aucun nouveau symbole que on puisse qualifier his
torique De fait je dirais que histoire peut-être approfondi la signification
de symboles préexistants mais il est pas permis de prétendre en
appuyant sur les affirmations précédentes que les expériences historiques
ont donné naissance de nouveaux symboles Leur origine demeure donc
obscure et doit être recherchée dans les phases précédentes de la mystique
juive antérieures expulsion des juifs Espagne est sans doute le cas
des concepts du Tsimtsoum on reviendra dans un instant et de la brisure
18 La kabbale et sa symbolique traduit de allemand par Jean Boesse Paris Payot 1966
19 Ibid
1229 DU SACRE AU PROFANE
des vases Cependant il est important insister sur la description faite par
Scholem de la fusion des horizons qui aurait eu lieu lorsque les mystiques
ont élaboré les symboles kabbalistiques Dans sa conception les symboles
les plus importants au ur du mythe kabbalistique sont ceux de exil et de
la rédemption qui ont pris chez les kabbalistes de si puissantes dimensions
et qui rend compréhensible uvre historique efficace qui leur revient 20
est-ce qui vraiment permis la transformation de thèmes traditionnels
comme exil et la rédemption en symboles kabbalistiques Selon explica
tion de Scholem il semble il ait deux éléments décisifs qui contri
buent la formation du symbole une part expérience historique de la
nation ou du moins une partie importante de celle-ci condensée vraisem
blablement dans des notions telles que exil et la rédemption pour prendre
les exemples de Scholem et autre part expérience intérieure des mys
tiques Ceux-ci ont combiné ces notions entre elles et les ont rediffusées sous
forme de symboles qui expriment la fois de la nation et celle
de individu hypothèse serait que les notions traditionnelles qui renfer
ment expérience historique ont été re ues par les mystiques sans aucune
médiation conceptuelle ce qui permis de fusionner expérience collective
et individuelle Cependant une telle supposition laisse entendre
il existerait une relation directe et non médiatisée entre les mystiques ici
les kabbalistes et ces notions traditionnelles
Toutefois il est possible de répondre un mystique juif est pas
confronté des notions dont la signification provient de sa propre expé
rience mais des dont la symbolique se trouve déjà
dans les textes kabbalistiques indépendamment expérience individuelle
Dire que la théosophie kabbalistique se heurta directement aux notions utili
sées par les kabbalistes mystiques et non mystiques est après moi un
abrégé expériences historiques Si nous mettons le rôle formateur de
expérience historique la base des symboles kabbalistiques ou de
quelques-uns seulement alors nous devons admettre impact de histoire
sur la kabbale dès son commencement lorsque les premiers symboles sont
apparus Ce raisonnement ne accorde pas avec hypothèse de Scholem
déjà mentionnée savoir indifférence affichée par la première kabbale
envers histoire Cependant comme Hans Jonas déjà fait remarquer la
doctrine grandement contribué aux expériences mystiques dans les sys
tèmes du passé et je suppose que est le cas aussi pour autres textes mys
tiques de époque médiévale Le dernier point est de la plus grande
importance pour comprendre la relation entre la mystique et le messianisme
une part et histoire autre part21
Les kabbalistes messianiques ont pas tous présenté je suppose un pro
fil spirituel identique Certains étaient davantage portés vers une contempla
tion active et théurgique autres étaient tournés vers des expériences
extatiques qui pouvaient également conduire des activités politiques22
20 Ibid
21 Voir son Myth and Mysticism Study of Objectification and Interiorization in Reli
gious Thought Journal of Religion vol 49 1969 pp 328-329
22 Sur les différentes fa ons de comprendre les pratiques messianiques voir Moshe IDEL
Types des activités rédemptrices au Moyen Age Zvi BARAS éd. Messianisme et eschatolo-
1230 MYSTIQUE ET HISTOIRE IDEL
Certains kabbalistes ont été productifs dans des temps heureux et nous pou
vons même attribuer la montée des espoirs messianiques aux développe
ments favorables de histoire autres se sont manifestés dans des temps de
troubles et de désespoir Dans ce qui va suivre aimerais reprendre un
acquis de la théorie moderne sur les doctrines de apocalypse encore cou
ramment absent de étude du messianisme juif côté de hypothèse que
histoire peut parfois créer un état esprit apocalyptique quelques pen
seurs comme Walter Schmithals et Bernard Me Ginn ont avancé idée il
avait des individus qui sont attirés de par leur nature par des états de crise
et sont donc la recherche de ce genre événements historiques23 Je pré
sume que est le cas de ces kabbalistes qui comme rabbi Abraham ben
Eliezer Halevi cherchaient avec ferveur dans chaque événement un symp
tôme annon ant la venue du Messie Ils ne sont pas seulement interpellés
par histoire ils la fa onnent par leurs attentes exprimées dans les paradig
mes kabbalistiques qui leur sont familiers Ces amateurs de crises ont sans
aucun doute contribué en créer par le recours un imaginaire particulier
qui ne est pas contenté de refléter histoire supposer même que cela soit
possible) mais la recrée usage de ceux qui ont pas vécu eux-mêmes ces
événements dramatiques attente de la venue du Messie est tout parti
culièrement propice enflammer atmosphère spirituelle bien au-delà de la
réalité historique Venant ajouter de manière évidente aux événements
extérieurs ces attentes sont en somme des paradigmes propulsés dans his
toire non seulement titre explications rassurantes mais aussi comme des
faits bruts qui changent le cours de la vie de ceux qui sont influencés par
ces attentes et leurs formulations mystiques Ainsi même quand il agit de
messianisme le rôle de histoire contemporaine est assez limité puisque
influence décisive est pas tant celle des événements que celle de leur
retentissement dans la mémoire de ceux qui étaient impatients de se fondre
dans un ou autre courant du messianisme kabbalistique
autre part je ne séparerais pas de manière aussi nette la genèse et la
signification des symboles kabbalistiques de ceux on rencontre dans
autres formes de mystique Scholem présume une telle symbolique
historique prétendument caractéristique de la mystique juive la la
kabbale juive fait apparaître complètement étrangère au regard de esprit
gie Jérusalem Merkaz Zaïman Shazar 1983 pp 253-280 en hébreu Je voudrais insister sur la
nécessité admettre plusieurs conceptions du messianisme juif ce qui paraît incontestable
on veut étudier les sources Cependant le titre même donné par Scholem
ensemble de ses articles sur le messianisme Le juif op cit. est au singulier ce qui
est déjà révélateur est une phénoménologie simpliste qui exagère les aspects apocalyptiques
du messianisme tandis que les interprétations qui privilégient sa dimension spirituelle sont
considérées comme non authentiques Pour un parallèle des divergences entre mon analyse des
différentes notions du Golem et article de SCHOLEM intitulé The Idea of the Golem
voir mon Golem Jewish Magical and Mystical Traditions on the Artificial Anthropoid Albany
SUNY 1990 xxii Voir également infra nos remarques sur explication unilatérale de his
toire en fran ais Le Golem Paris Le Cerf 1992
23 Voir mon Messianisme et mystique Tel-Aviv Misrad ha-Bittahon 1992 pp 9-16 en
hébreu et la bibliographie dans les notes en fran ais Messianisme et mystique Paris Le Cerf
1994
1231