semestre de printemps 2008 - Crime et sécurité : problèmes ...
6 pages
Français

semestre de printemps 2008 - Crime et sécurité : problèmes ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
6 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

semestre de printemps 2008 - Crime et sécurité : problèmes ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 66
Langue Français

Exrait

François Bonnet et Mathieu Zagrodzki
Octobre 2007
Crime et sécurité : problèmes théoriques et politiques publiques Concept du cours Ce cours est avant tout une formation intellectuelle solide sur les questions de sécurité, comme l’évolution des paradigmes pénaux, les théories des acteurs de la sécurité, les enjeux politiques des questions de contrôle social, etc.. C’est aussi une introduction aux problématiques concrètes qui se posent aux décideurs : le travail de la police et ses évolutions, les formes de la criminalité, la prison, la question des médias et des élections… Le cours vise donc à la fois à la maîtrise de concepts et de raisonnements des sciences sociales, et l’acquisition d’un solide socle de connaissances sur les questions pénales. L’approche est résolument transdisciplinaire: sociologie, science politique, économie, politiques publiques, histoire, criminologie seront mobilisées afin que les étudiants apprennent à manier des approches multiples, nuancées et ancrées dans le réel sur un objet controversé. Parce que les questions pénales sont centrales dans le débat public,Crime et sécurité serautile tant dans l’optique des épreuves de culture générale des divers concours que les étudiants seront amenés à présenter que dans leurs responsabilités professionnelles futures. Un recueil de textes pourra être constitué à partir des indications bibliographiques afin de faciliter le travail des étudiants, ainsi que la préparation des exposés. Travaux demandés Un exposé: seul ou à deux, un exposé en 10 minutes sur le sujet du jour. La bibliographie et la problématique des exposés seront discutées en concertation avec les maîtres de conférence. Une revue de littérature, en groupe de quatre étudiants, qui consiste à faire une synthèse problématisée des publications sur un sujet donné en distinguant les sources (littérature scientifique, rapport administratifs, essais, journalisme…). Chaque étudiant au sein de chaque groupe doit rendre compte de au moins 1 livres et de au moins 4 articles. Les sujets sont potentiellement libres. Exemples : -La sociologie critique de langue française -La littérature américaine sur les réformes managériales dans la police -La prostitution dans la littérature de langue française -Crime et délinquance en Ile de France -La drogue (préciser) -Les polices en Europe Un examen final, individuel: analyse de données: les étudiants rédigent un mini-dossier sur des données empiriques de leur choix (en accord avec les maîtres de conférence) de 3-4 pages (interligne 1,5) en utilisant les acquis du cours et défendent leur travail à l’oral lors d’une soutenance avec les deux maîtres de conférence. L’examen final compte pour 40% de la note finale de conférence ; l’exposé 20% ; la revue de littérature 40%.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents