Moyens de production Matériels agricoles
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Moyens de production Matériels agricoles

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Moyens de production Matériels agricoles

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 60
Langue Français

Exrait

AGRESTE Bretagne - Extraits des tableaux de l’agriculture bretonne 2009
Présentation
Moyens de production Matériels agricoles
Les différents recensements agricoles permet-tent de faire l’inventaire exhaustif des matériels agricoles et de voir l’évolution de la mécanisation de l’agriculture. En Bretagne, lenombre moyen de tracteursse situait en 2000 aux environs de 1,9 par exploitation contre 2,1 en 1988. Cette sta-bilisation du nombre de tracteurs se doublait tou-tefois d’une élévation de la puissance du parc. Ainsi la part des tracteurs d’au moins 80 chevaux a été multipliée par trois entre 1988 et 2000.
Alors qu’en 2006 l’immatriculation des tracteurs - neufs et d’occasion – marquait le pas, en 2007 puis en 2008 l’évolution est positive dans tous les départements bretons. En 2008, c’est 10% de plus d’immatriculationde matériel neuf, soitprès de 3800 nouveaux tracteurs en Bretagne pour 37 650exploitations estimées actives en 2007. L’immatriculation de tracteurs d’occasion a égale-ment progressé en 2008 : + 5,6 % pour la région.
Le nombre d’adhérents aux coopératives d’utili-sation de matériel agricole(CUMA) baisse de 4 % en 2008 malgré la création de 2 nouvelles coopé-ratives. Rappelons que le nombre de cumistes était resté stable entre 2006 et 2007 mais avait diminué de manière conséquente au cours des années précédentes :- 6 % entre 2005 et 2006, - 2,6 % entre 2004 et 2005.
Sources - SSP - Recensement agricole 2000. - Ministère de l'écologie, de l’énergie, du dévelop-pement durable et de la mer (MEEDDM).
Définition
Matériels agricoles :au recensement agricole de 2000, tous les matériels utilisés en agriculture n'ont pas été retenus dans le questionnaire. Les équipements relativement rares, utilisés dans quelques exploitations spécialisées ou, au contrai-re, ceux utilisés pratiquement dans toutes les exploitations (charrues, herses…) ont été écartés. Seules sont prises en compte les machines auto-motrices, tirées, portées ou semi-portées par tracteur. D'une façon générale, les machines mues ou portées par l'homme ou un animal sont exclues. Dans chaque exploitation et pour chaque type de matériel l'ensemble des machines détenues en propriété ou en copropriété et utilisées à des fins agricoles au cours de la campagne 1999-2000 a été recensé. L'indication éventuelle du nombre de copropriétaires a permis d'éviter des doubles comptes lors de la publication des résultats. Les matériels appartenant aux ETA et CUMA aux-quels les agriculteurs ont éventuellement recours pour l'exécution de leurs travaux n'apparaissent pas dans ce dénombrement. L'utilisation de ces services a été simplement enregistrée.
ETA :l'entreprise de travaux agricoles effectue des travaux dans les exploitations agricoles, cont-re rémunération, avec son propre matériel et son personnel.
CUMA :la coopérative d'utilisation du matériel agricole est constituée par des agriculteurs pour mettre du matériel agricole à disposition de ses membres. En général, le matériel est fourni sans personnel.
Pour en savoir plus
- Fédération régionale des CUMA. - AGRESTE Bretagne - Le matériel gagne en puis-sance - n° 40 - Septembre 2001.
120-Agreste Bretagne -DRAAF- Tableaux de l’Agriculture Bretonne 2009