Sacrificial pits of the Shang period at Sanxingdui in Guanghan county, Sichuan Province - article ; n°1 ; vol.43, pg 78-86

-

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Arts asiatiques - Année 1988 - Volume 43 - Numéro 1 - Pages 78-86
Fosses sacrificielles de l'époque Shang à Sanxingdui dans le district de Guanghan, Sichuan.
En juillet et en août 1986, les archéologues de la province du Sichuan ont fouillé deux remarquables fosses sacrificielles en un lieu appelé Sanxingdui dans le district de Guanghan. Les fouilleurs ont attribué les deux fosses au XIIIe ou au XIIe siècle avant notre ère (la première moitié de l'époque d'Anyang) ; la fosse n° 1 serait antérieure d'environ une génération à la fosse n° 2. Les fosses paraissent contenir les vestiges de cérémonies au cours desquelles les offrandes sacrificielles ont été d'abord brûlées puis enterrées. Plus de trois cents objets ont été mis au jour dans la fosse n° 1, plus de quatre cents dans la fosse n° 2. La fosse n° 1 contenait des objets en or, en bronze et en jade et de nombreux cauris, treize défenses d'éléphants, et plus de trois m3 d'ossements d'animaux carbonisés ; parmi les bronzes, on a trouvé un certain nombre d'extraordinaires têtes humaines grandeur nature. Le contenu de la fosse n° 2 était similaire, mais plus riche : le rapport mentionne soixante-dix défenses d'éléphants, plus de quarante têtes en bronze, plus de dix visages en bronze (certains fort étranges), et un personnage grandeur nature en bronze debout sur un piédestal en bronze. Il semble
bien que les têtes en bronze aient été fondues sur place ; mais les autres objets provenant des deux fosses font penser que les habitants de Sanxingdui étaient en contact avec des régions situées loin à l'Est, en aval du Yangzi et aussi avec l'État des Shang dans la vallée du cours moyen du fleuve Jaune (et les découvertes faites sur d'autres sites proches de Sanxingdui révèlent également l'existence de contacts avec les populations Zhou de la vallée de la Wei). Les deux fosses sacrificielles ne représentent que les vestiges les plus spectaculaires d'un site ancien très étendu à Sanxingdui dont les restes couvriraient dix km2 et comprennent les remparts massifs d'une ville. En outre, les fouilles conduites à Sanxingdui et sur un site à une quarantaine de kilomètres de là, à Chengdu, ont révélé une succession ininterrompue de cultures locales dans le bassin du Sichuan depuis la période néolithique jusqu'à la dynastie Han. Comme la culture Shang de Sanxingdui paraît l'ancêtre de la culture Shu bien connue de l'époque des Zhou orientaux, les archéologues la désignent sous le terme de « culture proto- Shu ».
9 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1988
Nombre de lectures 25
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo
Signaler un problème
Robert W. Bagley
Sacrificial pits of the Shang period at Sanxingdui in Guanghan
county, Sichuan Province
In: Arts asiatiques. Tome 43, 1988. pp. 78-86.
Citer ce document / Cite this document :
Bagley Robert W. Sacrificial pits of the Shang period at Sanxingdui in Guanghan county, Sichuan Province. In: Arts asiatiques.
Tome 43, 1988. pp. 78-86.
doi : 10.3406/arasi.1988.1237
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arasi_0004-3958_1988_num_43_1_1237