Toutes les familles de la Terre seront bénies?
17 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Toutes les familles de la Terre seront bénies?

-
traduit par

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
17 pages
Français

Description

« Toutes les familles de la terre seront bénies » ? Actes 3 :25 Clifton A. Emahiser Vous pouvez copier ce texte, mais pas le modifer. Vous, vous êtes les fils des prophètes et de l’allian- ce que Yahweh a établie avec nos pères, disant à Abraham : « Et en ta semence seront bénies toutes les familles de la terre ». première partieL l Nous allons entreprendre la détermination de ce que ce passage dit, et de ce qu’il ne dit pas ! Il existe, à travers les Écritures, plusieurs passages concernant ce même sujet et il est impératif que nous comprenions leur contexte dans chaque cas. Aucun ensemble de passages apparentés n’est probablement pris aussi en- tièrement hors-contexte que ceux-ci. Il peut sembler, à première vue, que ces passages sont inclusifs dans un sens universaliste, qu’ils incluent tous les peuples du monde. En réalité, c’est exactement l’opposé, car ces passages sont exclusifs plutôt qu’inclusifs. Et utiliser le terme « exclusif » est un euphémisme. Mais avant d’en arriver à l’essentiel sur ce sujet, nous devons déterminer quelles sont les précédents qui conduisent au passage où Pierre se référe au passé de l’Alliance Abrahamique. « Toutes les familles de la terre seront bénies »? C. A. Emahiser Bien que Pierre faisait du bon travail en cette période, il n’était pas encore par- faitement conscient de la vraie identité d’Israël. Il s’adressait dès lors parfois à de mauvaises personnes en les appelant de ce nom.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 février 2014
Nombre de lectures 77
Langue Français

Exrait

« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ È ÔÈ » ? AÇÈ 3 :25
Clifton A. Emahiser
Vous pouvez copier ce texte, mais pas le modifier.
VÔÛ, ÔÛ È È  È ÔÈ È È’áá-ÇÈ ÛÈ YáÈ á áÈá ÈÇ Ô È, á À Aáá : « E È á ÈÈ ÇÈÈ ÔÈ ÔÛÈ  È áÈ È áÈ È».
L l PRÉ MÈRÉPâRÉ
Nous allons entreprendre la détermination de ce que ce passage dit, et de ce qu’il ne dit pas! Il existe, à travers les Écritures, plusieurs passages concernant ce même sujet et il est impératif que nous comprenions leur contexte dans chaque cas. Aucun ensemble de passages apparentés n’est probablement pris aussi en-tièrement hors-contexte que ceux-ci. Il peut sembler, à première vue, que ces passages sont inclusifs dans un sens universaliste, qu’ils incluent tous les peuples du monde. En réalité, c’est exactement l’opposé, car ces passages sont exclusifs plutôt qu’inclusifs. Et utiliser le terme « exclusif » est un euphémisme. Mais avant d’en arriver à l’essentiel sur ce sujet, nous devons déterminer quelles sont les précédents qui conduisent au passage où Pierre se référe au passé de l’Alliance Abrahamique.
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
C. A. Emahiser
Bien que Pierre faisait du bon travail en cette période, il n’était pas encore par-faitement conscient de la vraie identité d’Israël. Il s’adressait dès lors parfois à de mauvaises personnes en les appelant de ce nom. Il ne commença vraiment à comprendre qu’en Actes 10, lorsqu’il eut la vision d’un vase descendant vers lui « commeune grande toile liée par les quatre coins» contenant toutes sortes de créatures impures. De nos jours, la plupart des pasteurs ineptes utilisent la vision de Pierre comme un permis pour les Chrétiens de manger de la nourriture impure au détriment de leur santé. En réalité, les créatures impures que Pierre vit repré-sentaient les tribus perdues d’Israël. Il est important de noter qu’il vit une toile à quatre coins. Cette toile à quatre coins représente le campement d’Israël en forme de carré lorsque la race d’Israël était dans le désert, campement qui est décrit en Nombres chapitre 2 et en Révélation 21:16 comme «la cité bâtie en carré». Le mot grecτ ε τ ρ άγ ο ν ο ς(tetragonos) dans ce verset signifie « à quatre angles égaux », c’est-à-dire à quatre coins. Nous lisons en Actes 10:15 :
« Et une voix lui fut adressée encore, pour la seconde fois, disant : Ce que Yahweh a purifié, toi ne le tiens pas pour impur ».
Il est d’une grande importance ici de comprendre ce que «Yahweh a purifié». Israël fut purifiée par le sacrifice de la crucifixion : voir Ésaïe 1:25–27, Jér. 13:27, 33:8, Ézéch. 36:25, 29, 33, Joël 3:21, Jean 13:10, 15:3, Héb. 1:3, 10:19–23, Tite 2:14, I Jean 1:7, 3 :1–5. La traduction de William Finck de Romains 2:12 démontre que Paul le dit très clairement :
« Carcomme beaucoup ont mal fait sans loi, sans loi ils sont donc purifiés ;et comme beaucoup ont mal fait sous la loi, par la loi ils seront jugés ».
Notez aussi Ézéch. 22:26 et 44:23.
Il est tout simplement loufoque de voir tous ces prêcheurs modernes allant de-ci de-là proclamant «nous devons naître de nouveau afin d’être purifiés», car nous sommes, comme dans la vision de Pierre,déjàpurifiés !Ce dont nous avons besoin, c’est de conversion ! Le pseudo-Christianisme moderne fait la même erreur que fit Nicodème dans les évangiles! Yahshua disait «vous devez être né d’en 1 haut » et pas « vous devez être né de nouveau », et ça fait une sacrée différence !
En Actes 1:1–4, on nous dit que le Messie passa quarante jours de la Résurrection jusqu’à Son Ascension, ce qui laisserait 10 jours jusqu’à la Pentecôte. Certains gominés, colporteurs de confusion, essayent actuellement d’en faire 99 jours au lieu de 50. En Actes chapitre 2, on nous fait le récit de l’Arrivée de l’Esprit Saint. En Actes 2:17, Pierre cite Joël 2:28, qui déclare :
1.ἅν ωθ ε ν(anōthen, adv. :d’en haut, d’un endroit élevé, de choses qui proviennent des cieux ou de Yahweh), deἅν ω(anō, adv. :au-dessus, en haut) (N.D.T.).
2
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
« Et il arrivera, après cela, que je répandrai mon Esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards songeront des songes, vos jeunes hommes verront des visions ».
Il doit être noté qu’en Actes 2:17, Pierre dit que cela « arrivera aux derniers jours » ; mais le jour de Pierre de la Pentecôte, ici, n’est pas « les derniers jours »! Pierre, o durant sa vie, fut témoin uniquement d’une « caution » (n728 :άῥῥα β ών,arrabōn) de l’Esprit Saint – à laquelle Paul fait allusion en II Cor. 1:22, 5:5 et Éph. 1:14 – c’est-à-dire un acompte oupromessece qui viendra dans les « derniers jours ».de
Je vous donnerai ici mon opinion sur le fait de «parler en langues». Je serais parmi les premiers à affirmer qu’il existe des langages célestes parmi les anges mais, au jour de la Pentecôte, le miracle était dans la compréhension plutôt que dans le parler, car chaque groupe qui se réunissait parlait dans sa propre langue, mais ceux dont la langue était différente les entendaient parler dans son propre langage. Quand, plus tard, Paul mentionne qu’il parle en langue plus qu’eux tous, il veux simplement dire qu’il parle plusieurs langues. Le verset en I Cor. 14:18, « Jerends grâces à Yahweh de ce que je parle en langue plus que vous tous», suivi du verset 14:19, révèle par lui-même l’idiotie des Charismatiques et du Pen-tecôtisme :
18 « Jerends grâces à Yahweh de ce que je parle en langue plus que vous 19 tous ;mais, dans l’assemblée, je préfère prononcer cinq paroles avec mon intelligence, afin que je puisse instruire aussi les autres, plutôt qu’une myriade de paroles en langue ».
Nous devons nous souvenir que le Baptême par l’Esprit Saint au jour de la Pen-tecôte n’était qu’une « caution » (un acompte) de ce dont nous ferons finalement l’expérience aux derniers jours. Personnellement, j’attends avec impatience le jour où je serai capable de converser en n’importe quel langage, à l’exception peut-être du créole et du yiddish. Mais pour répondre à la question du parler en langues : je pense que le Pentecôtisme et les mouvements charismatiques d’aujourd’hui ne sont qu’une contrefaçon minable. J’ai soigneusement étudié leur histoire et, franchement, ils sont pourris jusqu’au cœur.
On nous dit, en Actes 2:25–31, que le David de l’Ancien Testament était un pro-phète, et nous devrions garder cela à l’esprit lorsque nous lisons les Psaumes. Dans ce passage cité par Pierre, David prédit la vie, la mort, l’inhumation et la Résur-rection de Yahshua notre Messie. Bien qu’il y ait beaucoup de Psaumes parlant de notre Rédempteur, Pierre citait plus particulièrement Psaumes 16:10 :
« Car tu n’abandonneras pas mon âme au shéol, tu ne permettras pas que ton saint voie la corruption ».
Et bien que Pierre n’était pas encore conscient de l’identité entière d’Israël, il déclare ce qui suit en Actes 2:36 :
3
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
C. A. Emahiser
« Que toutela maison d’Israëldonc sache certainement que Yahweh a fait et Roi et Messie ce Yahshua que vous avez crucifié ». « Toute la maison d’Israël » (avant ses divisions) doit être toutes les douze tribus dispersées à l’étranger en Jacques 1:1. Que ceux qui promeuvent l’allusion selon laquelle Pierre écrivait son épître à « tous les peuples de la terre » soient vivement 2 et puissamment réprimandés! .
Puis, en Actes 3:12, Pierre (qui n’a pas encore eu sa vision de la « toile aux quatre coins ») s’adresse, au Temple et de façon indiscriminée, à certains Judéens – sans doute de compositions génétiques variées – en tant que «hommes d’Israël» (v. 1). Plus tard, Paul s’adressera de façon très discriminatoire et appropriée à ceux parmi eux qui étaient de vrais Israélites en tant que «frères selon la chair», en Romains 9:3. En Actes 3:15, Pierre accuse, de manière indiscriminée et par erreur, les mêmes gens qu’au verset 12 et les charge involontairement du crime d’avoir « mis à mort le Prince de vie .. .».
Comme je l’ai déjà dit, Pierre n’avait pas encore reçu sa vision et, dès lors, nous devons comprendre ses paroles dans leur contexte ! Aujourd’hui beaucoup d’entre nous font la même erreur que Pierre (et beaucoup d’entre nous n’ont pas encore reçu leur vision révélant la vraie identité d’Israël) ! Retournez au passage et relisez combien de coins possédait cette « toile »!
Voici les commentaires de William Finck sur Romains 9:3 et Actes 3:15 : « Romains 9:3 : Paul passe une grande partie de Romains chapitres 9 à 11 à comparer les enfants de Jacob avec ceux d’Ésaü, les vrais Israélites “selon la chair” (et pas selon une religion ou une citoyenneté) com-parés aux Cananéens-Édomites qui prétendaient être Israël et prati-quaient le Judaïsme. Ma perception est que Pierre place le blâme pour la crucifixion du Christ sur les “hommes d’Israël” en Actes 2:22, 23 et 3:12, 13 dans un sens très général, national, un peu comme lorsque aujourd’hui, on blâme tous les Américains comme responsables des ac-tions commises par leur gouvernement. Sûrement, quelques-uns parmi ceux à qui s’adresse Pierre ici faisaient partie de la foule durant les évè-nements qui se produisirent lors de la Pâque, à peine sept semaines auparavant, et qui ne tentèrent pas d’arrêter les “Juifs”, ce qui, en te-nant compte de Lévitique 5:1, les rend en partie responsables, bien que nous sachions que la culpabilité de Sa mort n’est pas attribuée aux á IáÈ. Notez qu’en Actes 2:23, Pierre dit : “par la main d’hommes iniques”, ce que je traduirais par : “par des mains in-justes”. Ilest évidentque Pierre ne faisait pas encore réellement la distinction entre les Israélites et les Juifs-Cananéens-“Israéliens”, ex-cepté peut-être dans ce passage ». Ceci nous amène à notre sujet, en Actes 3:25.
2. Actes2:25–28 est une citation exacte de Psaumes 16:8–11, le grec en Actes ne différant de laLXXque par une seule et unique voyelle! !
4
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
QÛ Ô È « áÈ » Ç ?
« E È á ÈÈ ÇÈÈ ÔÈ ÔÛÈ È áÈ È áÈ È».
Ceci demande que nous fassions une recherche sur le mot « familles » utilisé ici. o Il s’agit du mot grec n 3965 dans Strong. Nous utiliserons leEnhanced Strong’s Lexicon:
«3965πα τρ ι[patria/pat-rî-ah/] n.f. Un dérivé de 3962;Theolog-ical Dictionary of the New Testament5:1015 ;Theological Dictionary of the New Testament Abridged805 ;Goodrick-Kohlenberger4255 ; trois oc-currences ;l’A.V. le traduit par “lignée” une fois et “famille” une fois. 1. lignéeremontant à un certain progéniteur; ancestralité. 2. unerace ou tribu. a) ungroupe de familles; tous ceux qui, dans un peuple donné, prétendent à une origine commune. b) les Israélites qui furent distribués en douze tribus qui des-cendaient des douze fils de Jacob, ces tribus étant divisées en familles, qui furent subdivisées en maisons. 3. famille; dans un sens plus étendu : nation, peuple ». o o En réalité, le mot n3965 est dérivé du n3962, signifiant « père » ou « patriarche », et décrit dansEnhanced Strong’s Lexicon(partiel) : «3962πα τ ή ρ[patē r. .]/pat-èr/] [. 1. générateurou ancêtre mâle. a) soitl’ancêtre le plus proche : le père de nature corporelle, soit les pères naturels; les deux parents. b) un ancêtre plus lointain, le fondateur d’une race ou tribu, le progéniteur d’un peuple, le patriarche : ainsi sont appelés Abraham, Jacob et David. i. pères,i.e.ancêtres, patriarches, fondateurs d’une race. [. . .] c) unepersonne avancée en âge, un aîné. 2. [.. .] a) [.. .] i. lesauteurs d’une famille ou société de personnes animées par le même esprit que lui-même. .. .».
5
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
C. A. Emahiser
Si l’on vérifie dansThe Dictionary of Biblical Languages, N.T. Grec, de James Swan-son, tout cela se résume en :
«4225ρ ιπα τ(patria),ᾱς(as),() : n.f. [.. .]lignée, lignée familiale (Luc 2:4; Éph. 3:15+) .. .».
Pour étudier le mot hébreu´ab, qui signifie « père », nous nous dirigerons versA Dictionary of Biblical Languages With Semantic Domains :Hebrew (Old Testament) o n 3 :
6
«3(´ab) : n.m. ; = Str. 1 ;Theological Dictionary of the New Testament בא 4a.
1.Louw-Nida Greek-English Lexicon10.14 père,i.e.le progéniteur mâle d’un enfant, ou parent adoptif mâle (Gen. 2:24). 2.Louw-Nida Greek-English Lexicon10.14–10.48 grand-père,i.e.le progéniteur mâle du parent d’un enfant (II Sam. 9:7; 16:3; 19:29 [EB 28]). 3.Louw-Nida Greek-English Lexicon10.14–10.48 ancêtre, patriarche,i.e.une personne séparée d’une génération courante de beaucoup de générations (Gen. 10:21). 4.Louw-Nida Greek-English Lexicon68.1–68.10 fondateur, originateur,i.e.une personne qui est la cause d’une chose qui commence (Gen. 4:20, 21; I Chron. 2:24, 42); note : incluant une profession, ou des cités. 5.Louw-Nida Greek-English Lexicon35.36–35.46 soignant, formellement père,i.e.une personne qui se préoccupe de personnes dans le besoin, comme extension figurative d’un père se préoccupant des besoins d’un enfant (Job 29:16; Ésaïe 9:5). 6.Louw-Nida Greek-English Lexicon87.19–87.57 3 monsieur, formellement père,i.e.un tire de respect pour un d’une autorité moindre ou supérieure, impliquant une relation et du respect (II Rois 5:13). 7.Louw-Nida Greek-English Lexicon12.1–12.42 père,i.e.un tire de Dieu ou pour un faux dieu, comme progé-niteur et créateur de personnes avec lesquelles il a une relation (Deut. 32:6; Ps. 89:27 [EB 26]; Jér. 2:27). 8.Louw-Nida Greek-English Lexicon10.1–10.13 unité :(bayit ´ab) clan, formellement maison des pères,i.e. בא־חיב un sous-groupe d’une division principale clan/tribu (Ex. 6:14).
3. «sir » en anglais (N.D.T.).
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
9.Louw-Nida Greek-English Lexicon10.14–10.48 unité :(´ab ´ab) ancêtre, patriarche, formellement pères בא בא des pères,i.e.une personne séparée d’une génération courante de beaucoup de générations (Ex. 10:6) ».
Tout ceci devrait prouver que même les universalistes libéraux, qui rédigent des lexiques durs à comprendre, lorsqu’on en vient aux choses sérieuses et essentielles concernant le langage originel, ne peuvent pas éviter la vérité quant au fait que le mot « familles » signifie une lignée familiale.
Du fait que nous commençons à manquer de place, il sera nécessaire de continuer sur ce sujet dans une autre brochure sous le même titre, désignée « Deuxième Par-tie ».Je vous préviens à l’avance, nous n’avons fait que gratter la surface de ce passage. Il devrait déjà être évident que le contexte en est très différent de ce que déclarent de nombreuses personnes. Presque toutes les «églises »tradition-nelles prennent une position universaliste sur ce passage et, malheureusement, beaucoup dans l’Identité Israélite en font autant.
7
L l SÉ ÇONDÉPâRÉ
En finissant la première partie, je disais :Tout ceci devrait prouver que même les universalistes libéraux, qui rédigent des lexiques durs à comprendre, lorsqu’on en vient aux choses sérieuses et essentielles concernant le langage originel, ne peuvent pas éviter la vérité quant au fait que le mot « familles » signifie une lignée familiale.
Toutes ces choses [présentées en première partie] peuvent ne pas entrer dans notre description de «familles »en Actes 3:25, mais nous devrions maintenant avoir une meilleure idée générale de sa signification, et cela n’inclut pas les non-Adamiques.
Mais cela inclut les Adamiques et particulièrement ceux qui sont listés en Genèse 4 chapitre 10! Nousallons maintenant consulter leTheological Dictionary Of The New Testament, éditeurs Gerhard Kittle & Gerhard Freidrick, page 1014 :
« Páá (πα τρ ι) á ÈNÔÛ È áÛTÈ áÈ . « 1.Dans le sens de “maison du père” ou “parenté” (→ lignes 8 ff.) πα τρ ιapparaît en Luc 2:4. Joseph estπα τκ α ὶἴκ ο υἐξ οδα υ ίᾶς Δρ ι, cf. Luc 1:27.πα τρ ιprovient-il d’une source utilisée par l’auteur? Même si ce n’est pas le cas, il est immédiatement explicable. “Maison de David” implique “maison du maître”. Il est donc approprié d’ajouter πα τρ ι(avecκ α ί) afin de rendre clair qu’on se réfère à une descendance ancestrale. L’expression porte également en elle une réminiscence de οκοςπατριςet en est une approximation. Actes 3:25 est apparenté à l’autre branche de l’usage dans laLXX, → 1016, 23 ff. Cesπᾶσ α ια ἱ πατριατςγς= “nations” dans le discours de Pierre, bien qu’il se ré-fère à la promesse faite à Abraham, n’agrée pas avec Gen. 12:3 תוהפשמ (λ α ίφ υ), ni avec Gen. 18:18(; 22 :18ἔθ ν η). C’est une extension םיונ supplémentaire et peut-être indépendante de la traduction de laLXX de parπα τα ίρ ι. Cela confirme une fois de plus l’influence des תוהפשמ parties liturgiques du Psautier qui avaient une signification mission-naire et qui trouvèrent leur place dans le vocabulaire des prières de la communauté. Ceci prépare la voie à une compréhension d’Éph. 3:14 f. en montrant comment le Christianisme primitif était ouvert à cette signification deρ ιπα τα ίdans laLXX».
Toujours tiré duTheological Dictionary Of The New Testament, éditeurs Gerhard Kittle & Gerhard Freidrick, page 1016 :
4. voirW. Finck :La race de la Genèse 10(N.D.T.).
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
C. A. Emahiser
«ρ ιπα τá áLXX. « Le mot est commun dans laLXX, plus spécialement dans I et II Chr. Il est utilisé plus souvent que ce qu’exige l’hébreu [.. .]Ceci prouve qu’il était un mot favori. 1. L’organisationde la vie tribale des Hébreux est basée sur la cel-lule primordiale de la famille, avec le père comme tête. L’union de plusieurs familles (I Chr. 23:11) forme la “maison du père” en tant quesept(en Écosse, une division de la famille ou du clan), le , pluriel, abrégé en, I Chr. 7:11. Cf. le sté-בא־תיב תובא־תיבתובא réotypé ,Nombres 1:2, etc. Ceterminus technicus“mai-תיבל םתבא son du père” est traduit parοκςοςπατριouῶνπα τρ ιdans laLXX. La formuleest presque sans exception traduite par תיבל םתבא κατοκουςπατρινατν; 4:2, Nombres 2:2, 32; II Chr. 35:12, etc. 2. Maisl’union la plus importante, le clan (), dans lequel les תחפשמ septs(clans) se combinent en une organisation militaire ( םיפלא nombre idéal), peut aussi être traduit dans laLXXparά ,ρ ιπα τ οκοιπατρις(Exode 6:17, 19) ainsi que parοςμδ(Nombres 2:34 ; 4:22). Parfois donc, lorsque nous trouvonsavec dans םיחפשמ תבא la Massorah, une certaine obscurité peut apparaître dans laLXX 5 du fait d’une double utilisation deπα τα ίρ ι, I Chr. 6:4. Les têtes des maisons des pères, hébreu, ,sont la plupart םיאישנ םישאר םירש du tempsῶνρ ιο ἴκ ο υ ςπα τῶν )κ α τ ᾿ἄρ χ ο ν τ ε ς(α ὐτο ἱ, d’où Nombres 6 17:17 ,bien que parfois aussiο ἴκ ωἀρ χ η γ ο ὶν πατ ρ ιῶν, voir Exode 6:14, et environ le même nombre de foisἡγ ο ύ μ ε ν ο ι πα τ ρ ιῶν, voir II Chr. 5:2; Exode 6:25 :ρ ιπα τᾶςἀρ χ α ὶ. D’autres termes sont utilisés à l’occasion. Les classes ministérielles, les principales divisions de la prêtrise d’Israël, peuvent également être appelées= תובא־תיב οκοιπατριν; II; II Chr. 31:17en Chroniques : I Chr. 24:4Ε σ δ ρ α ς 7 22:12 abrégé(πα τα ίρ ιces sens, qui s’appliquent éga-). Si תובא lement aux Lévites, sont compris dans la structure de la division tribale d’Israël, il existe dans laLXXun usage supplémentaire qui s’applique aux nations [. . .] Plus spécialement importante, cepen-dant, est l’expressionςςγνντνθρταπταια(toujours pour dans le sens de “les nations” ou “les races” [.. .]Le cou-תוחפשמ 5. Sic:ρ ιπα τ(plurielα ίρ ιπα τ) n’apparaît pas en I Chr. 6:4. La référence devrait sans doute être lue I Chr. 6:48. 6. Sic: Cette référence à Nombres 17:17 devrait être en fait Nombres 17:2 dans laLXX. LaCon-cordancede Hatch & Redpath reconnaît cette divergence et cite le verset comme étant 17:2(17). 7. IIEsdras 22:12 dans laLXXest ce que nous appelons communément Esdras (et est l’Esdras de l’Authorized Version), qui dans beaucoup d’éditions de laLXXy voit incorporé Néhémie, de telle manière que II Esdras 22:12 est en fait Néhémie 12:12. Brenton comme Hatch & Redpath reconnaissent II Esdras et Néhémie comme des livres séparés. L’Esdras apocryphe est intitulé I Ε σ δ ρ α ςpar les éditeurs de laLXX.
10
« TÔÛÈ È áÈ Èá ÈÈ ÈÔ È »?
8 ronnement, Psaumes 95, qui est influencé par Deutéro-Ésaïe, fit une impression profonde sur Israël à travers son usage liturgique. Cela est montré par son emploi en I Chr. 16:23–33, verset 28 : πα τρ ια ὶτ ῶνἐθ ν ῶν. . .( )». םימע תוחפשמ
Du fait que cette référence penche parfois vers l’universalisme, il était nécessaire d’utiliser des ellipses pour effacer des erreurs lexicales. J’ai également inséré des notes explicatives de William Finck qui ne font pas partie du commentaire du Theological Dictionary Of The New Testament.
Je vais maintenant utiliser une liste dressée par William Finck qui montre chaque occurrence deρ ιάπα τdans laLXX, d’après laLXX Concordance, de Hatch & Red-path :
TÔÛ È áá (π
) áááá á áLXX
Utilisé comme signifiant une famille en tant qu’unité à l’intérieur d’une tribu d’Israël :
Exode : 6 : 14, 15, 17, 19, 25 12 : 3 Lévitique : 25 : 10 Nombres : 2, 4, 16, 18, 20, 22, 24, 26, 28, 30, 32, 34, 36, 38, 40, 42, 44, 471 : 2 : 2, 32, 34 3 : 15, 20, 24, 30, 35 : 2, 22, 29, 34, 38, 40, 42, 44, 464 26 : 2, 55 31 : 26 32 : 38 33 : 14 36 : 1, 4, 7 Deutéronome : 18 : 8 29 : 18 Josué : 14 : 1 19 : 51 21 : 1 22 : 14 (deux fois)
8. «Deutéro-Ésaïe » est une désignation, signifiant « second Ésaïe », concoctée par les gens qui doutent que l’auteur des chapitres 40 à 66 d’Ésaïe était le même que celui des chapitres 1 à 39. Notez que ces chapitres parlent de la restauration d’un Israël qui avait déjà quitté la Palestine et même qui habitait dans les îles de l’ouest (Ésaïe 41), ou qui s’y dirigeait (Ésaïe 66:19).
11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents