Traité général des conifères ou déscription de toutes les espèces et variétés aujourd

Traité général des conifères ou déscription de toutes les espèces et variétés aujourd'hui connues, avec leur synonymie, l'indication des procédés de culture et de multiplication qu'il convient de leur appliquer

-

Documents
680 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

:m*. ^**M *f,mm« w^j ir r TRAITE GENERAL CONIFERES DU MEME AUTEUR IOUVRAGE librairieTRAITÉ DES PÉPINIÈRES. Paris, agricole,Dusacq, rue Jacob.26, deset 55, Aujustins.chez Bonàventurk Duckssois, quaiParis.—Imprimé TRAITE GENERAL DES CONIFÈRES OU DESCIUPTIOJ DE TOUTES LES ESPÈCES ET VARIÉTÉS aujourd'hui CONNUES, Avec leur Synonymie, 1/lNDICATlON DES PROCÉDÉS DE CULTURE ET DE MULTIPLICATION QU'IL CONVIENT DE LEUR APPLIQUER; PAR Elie-Abel carrière Chef des Pépinières du Muséum d'Histoire naturelle de Paris. PARIS CHEZ RUE DEL'AUTEUR, RUFFON, 53, ET DANS LES PRINCIPALES LIBRAIRIES AGRICOLES. 1855 L'Auteur se réserve le droit de traduction. LI-BRARY FACULTY OF FORESTRY UNIVERSITY OF TORONTO Qk tl$C3 INTRODUCTION années la culture L'importance qu'a prise depuis quelques des Conifères assez de l'intérêt l'onque accorde,témoigne en à cet l'appa-général, important groupe, pour expliquer aurition du volume aujourd'hui public. Cepen-que j'offre le travail devait coûter m'auraitdant, l'avoue,je qu'il si n'avais éviter àdès l'abord,peut-être effrayé je espéré souventd'autres les difficultés que j'ai éprouvées,beaucoup dans cettecherchant un me conduireguide pourlorsque, me suis àvoie en trouvé,nouvelle, chaquegrande partie je forcé ce si nécessairede reconnaîtreinstant, que guide n'existait pas.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 octobre 2012
Nombre de lectures 16
Langue Français
Signaler un problème

:m*.
^**M
*f,mm«
w^jir r
TRAITE GENERAL
CONIFERESDU MEME AUTEUR IOUVRAGE
librairieTRAITÉ DES PÉPINIÈRES. Paris, agricole,Dusacq,
rue Jacob.26,
deset 55, Aujustins.chez Bonàventurk Duckssois, quaiParis.—ImpriméTRAITE GENERAL
DES
CONIFÈRES
OU DESCIUPTIOJ
DE TOUTES LES ESPÈCES ET VARIÉTÉS
aujourd'hui CONNUES,
Avec leur Synonymie,
1/lNDICATlON DES PROCÉDÉS DE CULTURE ET DE MULTIPLICATION
QU'IL CONVIENT DE LEUR APPLIQUER;
PAR
Elie-Abel carrière
Chef des Pépinières
du Muséum d'Histoire naturelle de Paris.
PARIS
CHEZ RUE DEL'AUTEUR, RUFFON, 53,
ET DANS LES PRINCIPALES LIBRAIRIES AGRICOLES.
1855
L'Auteur se réserve le droit de traduction.
LI-BRARY
FACULTY OF FORESTRY
UNIVERSITY OF TORONTOQk
tl$C3INTRODUCTION
années la culture
L'importance qu'a prise depuis quelques
des Conifères assez de l'intérêt l'onque accorde,témoigne
en à cet l'appa-général, important groupe, pour expliquer
aurition du volume aujourd'hui public. Cepen-que j'offre
le travail devait coûter m'auraitdant, l'avoue,je qu'il
si n'avais éviter àdès l'abord,peut-être effrayé je espéré
souventd'autres les difficultés que j'ai éprouvées,beaucoup
dans cettecherchant un me conduireguide pourlorsque,
me suis àvoie en trouvé,nouvelle, chaquegrande partie je
forcé ce si nécessairede reconnaîtreinstant, que guide
n'existait
pas.
Ce n'est l'on ne trouve aucunquepas que je prétende
traité consacré à l'étude des mais cesConifères; traités,
tous d'ailleurs sont la écritstrès-incomplets, pour plupart,
en ou en latin dans notreen allemand, ; langue,anglais
où nous en sommesne au arrivés,connais, queje pointVI INTRODUCTION.
dos notices et décrivantlà,çàéparses quelques espèces
dont on avec de et depourrait, beaucoup temps dépenses,
finir sorte deformer une mais; àpar monographie quant
cette le elle n'existemême, enmonographie je répète, pas
en celles ont
; laissentfrançais langues étrangères, qui paru
à désirer.beaucoup
s'est un soit soitQuiconque d'arboriculture,peu occupé
a d'uned'horticulture, fois maudit la di-plus complication,
sons lamieux, confusion des seule ellenomenclatures;
est de non-seulement les amateurs, maiscapable rebuter,
même ceux leur force à en dévorer les incon-
B que profession
vénients. Il fallait s'arrêter à l'une saufd'elles,cependant
à les modifications c'est cey apporter nécessaires; que j'ai
fait. J'ai le connusse surpris plusl'ouvrage complet que je
cette le dumatière, Synopsis Coniferarum professeur
a mentionné dans cet laEndlicher, qui ouvrage presque
totalité des décrites avant travaillui,espèces qui exigeait
non-seulement des connaissances mais deman-spéciales, qui
dait de un homme sa de nom-plus auquel position permît
breuses recherches.
Mais le d'Endlicher ne enSynopsis pouvait, quelque
servir à la route m'étaissorte, que jalonner que je proposé
de En le savant se borneeffet, assezparcourir. professeur
à donner une énumération defréquemment synonymique
dont il sans lal'espèce s'occupe, y ajouter description, qui
seule à ceux s'adonnent à la culture despeut permettre qui
Conifères de une d'une autre. J'ai donc
distinguer espèce
dû visiter les lescollections, consulter les ouvra-herbiers,
ont été écrits sur cette afin defamille,ges qui compléter
cette fâcheuse lacune. Je me suis même décidé à faire un
en cette île l'on devoyage Angleterre, que pourrait appeler
nos le excellence des tant leur cul-Conifères,jours pays par
turc de afin de corn-étudier,y prend développement, pouvoir