Valider les couleurs de documents en ligne : une autre ...
8 pages
Français

Valider les couleurs de documents en ligne : une autre ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Valider les couleurs de documents en ligne :
une autre approche de la chromie
- un nouveau livre blanc proposé par l’équipe netsas, à destination des
visiteurs de netsas.com
Novembre 2010
Contact : Edouard Chabrol, directeur marketing et commercial, netsas
edouard.chabrol@netsas.com
+33 6 67 60 34 78
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles La validation des couleurs dans les écrans est une opération
coûteuse pour les annonceurs et les prestataires
Actuellement prévaut une approche élitiste du contrôle et de la validation de la chromie
dans les écrans. Le dogme actuel est le suivant :
– La couleur est une affaire de spécialistes
– Des équipements lourds (écrans wide gammut calibrés) sont nécessaires pour valider les couleurs d’une
image dans un écran
– Seuls, ces équipements lourds ne permettent pas de valider les couleurs, puisqu’il est nécessaire que les
écrans soient finement calibrés
Cette approche est pertinente pour faire un travail de grand détail sur les images
– Validation de détail des couleurs des images par les retoucheurs, les tireurs
– Validation finale sur une image
Cette approche est coûteuse pour les annonceurs et les prestataires
– Les prestations de calibrage des écrans sont coûteuses pour les prestataires
– Les validations systématiques sur papier, via, par exemple, les procédés matchprint ou chromalin sont
également coûteuses pour les annonceurs et les prestataires
– Les validations amènent ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 101
Langue Français
Valider les couleurs de documents en ligne :
une autre approche de la chromie
- un nouveau livre blanc proposé par l’équipe netsas, à destination des
visiteurs de netsas.com
Novembre 2010
Contact : Edouard Chabrol, directeur marketing et commercial, netsas
edouard.chabrol@netsas.com
+33 6 67 60 34 78
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles
La validation des couleurs dans les écrans est une opération
coûteuse pour les annonceurs et les prestataires
Actuellement prévaut une approche élitiste du contrôle et de la validation de la chromie
dans les écrans. Le dogme actuel est le suivant :
La couleur est une affaire de spécialistes
Des équipements lourds (écrans wide gammut calibrés) sont nécessaires pour valider les couleurs d’une
image dans un écran
Seuls, ces équipements lourds ne permettent pas de valider les couleurs, puisqu’il est nécessaire que les
écrans soient finement calibrés
Cette approche est pertinente pour faire un travail de grand détail sur les images
Validation de détail des couleurs des images par les retoucheurs, les tireurs
Validation finale sur une image
Cette approche est coûteuse pour les annonceurs et les prestataires
Les prestations de calibrage des écrans sont coûteuses pour les prestataires
Les validations systématiques sur papier, via, par exemple, les procédés matchprint ou chromalin sont
également coûteuses pour les annonceurs et les prestataires
Les validations amènent annonceurs et prestataires à se déplacer pour « voir » les couleurs dans un
environnement favorable à la bonne visualisation des couleurs : pour tous ces déplacements systématiques
sont coûteux en temps et en argent
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles
Cette approche élitiste apporte-t-elle de vraies bénéfices ?
Inconvénients d’une telle approche
Les
questions
de
couleurs
intéressent
les
commanditaires des images, encore plus que les
professionnels de l’image
Les attentes des chefs de produit, directeurs de
marque, etc… ne peuvent pas être pris en compte
par les processus actuels de gestion de la couleur
Un chef de produit ou un directeur de marque ne
peut pas toujours se déplacer pour visionner les
couleurs de sa campagne de publicité « sur place »,
chez son prestataire
Un chef de produit
ou un responsable de
communication est multi-tâche et ne peut consacrer
beaucoup de temps à la validation des documents
publicitaires
Ces processus sont encore moins opérationnels,
dès qu’une personne extérieure au projet est
sollicitée
Cet élitisme occasionne des coûts de gestion
commerciale importants pour les prestataires :
des équipes doivent assurer un contact répété et
répétitif avec les clients sur des détails d’image
90%
10%
Qualité du color proofing
% des commanditaires qui en
bénéficient
> 5 000 EUR
Coût total de
l’équipement et de
validations / client
Bénéfices
Il faut donc envisager autrement la question de la chromie
Les coûts et bénéfices d’une telle approche
Et si on répondait vraiment aux attentes des clients en matière de
validation des couleurs ?
Les attentes des clients finaux
La validation des couleurs est une attente majeure
de
tous
les
commanditaires
de
documents
marketing ou de design
Les commanditaires n’attendent pas la perfection
en matière de validation des couleurs à l’écran.
Leurs attentes sont moins élevées que celles des
professionnels de l’image
Les commanditaires souhateraient baisser les
coûts
liés
à
la
validation
des
visuels
et
souhaiteraient que ces validations puissent entrer
dans leurs habitudes de travail
La calibration des écrans n’est pas envisageable
pour un chef de produit typique
Le processus de validation doit pouvoir se faire de
son poste de travail ou en situation de mobilité
La validation des couleurs doit être un des flux de
travail accessibles de son navigateur
« Cela m’est arrivé d’annuler des tirages importants
tout simplement parce que je n’avais pu avoir de
garanties, même minimes, sur le rendu des couleurs
de mes supports print »
- une responsable communication d’une grande
école française
« Si on pouvait avoir accès aux couleurs des editos
sans passer par notre système expert ou aller chez
nos retoucheurs et photograveurs, cela nous
faciliterait la vie »
- un éditeur dans un grand groupe de presse français
Témoignages
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles
Les avancées techniques permettent de répondre aux attentes des
clients
Innovations sous-jacentes
Les
interfaces
web
développées
par
netsas
permettent visualiser en haute définition des visuels,
à partir de n’importe quel navigateur
Les avancées de l’ICC
(1)
permettent une bonne
définition des profils d’affichage des couleurs des
documents partagés
Netsas est capable de gérer les couleurs en ligne et
d’opérer
des attributions et des conversions de
profils sur les visuels partagés, assurant ainsi une
qualité de proofing de 70%
Netsas gère avec fiabilité les validations sur les
documents, à l’aide d’un procédé breveté
Fonctionnalités nouvelles
Upload et partage du document en ligne dans
les espaces Shortcut
Visionnage du document
Attribution facultative de profils ICC, RGB et CMYK
Conversion automatique des profils RGB et CMYK
pour afficher les couleurs selon les caractéristiques
de l’écran de visualisation
Performance
Un annonceur peut visualiser les couleurs des
documents avec une
fiabilité de 70%
(1) International Color Consortium
Comparaison des bénéfices entre l’ancien et le nouveau modèle
70%
95%
Qualité du color proofing
% des commanditaires qui en
bénéficient
90%
10%
Qualité du color proofing
% des commanditaires qui en
bénéficient
> 5 000 EUR
500 - 1500 EUR
Bénéfices
Coût total de
l’équipement et
de validations par
client
Approche traditionnelle de
la chromie
Solution netsas.com
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles
Questions
Etes-vous capable de dire quel est le besoin de vos clients en matière de validation des couleurs
sur les écrans ?
Vos outils actuels répondent-ils à ce besoin ? Vos clients en sont-ils satisfaits ?
Quels sont les coûts qui sont associés à vos processus de validation des couleurs ?
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles
Contact
Edouard Chabrol
Co-fondateur, Directeur Marketing et Commercial, Net Software and Services
+33 (0)1 45 81 82 53
edouard.chabrol@netsas.com
© netsas, nov. 2011. Les informations contenues dans ce document ne sont pas contractuelles