Tibère et Louis XI

Tibère et Louis XI

-

Documents
9 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Tibère et Louis XI s'exilèrent de leur pays avant de parvenir à la suprême puissance. Ils furent tous deux braves dans les combats et timides dans la vie privée. Ils mirent leur gloire dans l'art de dissimuler. Ils établirent une puissance arbitraire. Ils passèrent leur vie dans le trouble et dans les remords, et la finirent dans le secret, le silence et la haine publique. Mais si l’on examine bien ces deux princes, on sentira d’abord combien l’un était supérieur à l’autre. Tibère cherchait à gouverner les hommes, Louis ne songeait qu’à les tromper. Tibère ne laissa sortir ses vices qu’à mesure qu’il le pouvait faire impunément 

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 13
EAN13 9782824711294
Langue Français
Signaler un problème

MON T ESQU I EU
T I BÈRE ET LOU IS X I
BI BEBO O KMON T ESQU I EU
T I BÈRE ET LOU IS X I
Un te xte du domaine public.
Une é dition libr e .
ISBN—978-2-8247-1129-4
BI BEBO OK
w w w .bib eb o ok.comLicence
Le te xte suivant est une œuv r e du domaine public é dité
sous la licence Cr e ativ es Commons BY -SA
Except where otherwise noted, this work is licensed under
h tt p : / / c r e a ti v e c o m m on s . or g / l i c e n s e s / b y - s a / 3 . 0 /
Lir e la licence
Cee œuv r e est publié e sous la licence CC-BY -SA, ce qui
signifie que v ous p ouv ez lég alement la copier , la r e
distribuer , l’ env o y er à v os amis. V ous êtes d’ailleur s
encourag é à le fair e .
V ous de v ez aribuer l’ o euv r e aux différ ents auteur s, y
compris à Bib eb o ok.T I BÈRE ET LOU IS X I ¹
  L X I s’ e xilèr ent de leur p ay s avant de p ar v enir à la
suprême puissance . Ils fur ent tous deux brav es dans les combatsT et timides dans la vie privé e . Ils mir ent leur gloir e dans l’art de
dissimuler . Ils établir ent une puissance arbitrair e . Ils p assèr ent leur vie
dans le tr ouble et dans les r emords, et la finir ent dans le se cr et, le silence
et la haine publique .
Mais si l’ on e x amine bien ces deux princes, on sentira d’ab ord
combien l’un était sup érieur à l’autr e . Tibèr e cher chait à g ouv er ner les
hommes, Louis ne song e ait qu’à les tr omp er . Tibèr e ne laissa sortir ses
vices qu’à mesur e qu’il le p ouvait fair e impunément  ; l’autr e ne fut
jamais le maîtr e des siens. Tibèr e sut p araîtr e v ertueux lor squ’il fallut qu’il
se montrât tel ; celui-ci se discré dita dès le pr emier jour de son règne ² .
Enfin Louis avait de la finesse , Tibèr e de la pr ofondeur  ; on p ouvait, av e c
p eu d’ esprit, se défendr e de Louis ; le Romain meait des ombr es de vant
tous les esprits, et se dér obait à mesur e que l’ on commençait à le v oir .
1. Ces fragments ont été publiés en 1834 dans le Journal de la Gironde, p ar un de ses
ré dacteur s (M. H. Fonfrède  ?) En tête sont les lignes suivantes  :
2. « Louis X I ne vit dans le commencement de son règne que le commencement de sa
v eng e ance , »
1Tibèr e et Louis X I Chapitr e
Louis, qui n’avait p our eux que des car esses fausses et de p etites
flatteries, g agnait les hommes p ar leur s pr opr es faiblesses ; le Romain, p ar la
sup ériorité de son g énie et une for ce invincible qui les entraînait. Louis
rép arait assez heur eusement ses impr udences, et le Romain n’ en faisait
p oint. Celui-ci laissait toujour s dans le même état les choses qui p
ouvaient y r ester , l’autr e chang e ait tout av e c une inquiétude et une légèr eté
qui tenait de la folie .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
and on v eut g ouv er ner les hommes, il ne faut p as les chasser de vant
soi, il faut les suiv r e .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
and on v oit un homme actif qui a fait sa fortune , cela vient de ce
que des cent mille v oies, la plup art fausses qu’il a emplo yé es, quelqu’une
a réussi  ; de là on ar gumente qu’il sera pr opr e p our les affaires publiques.
Cela n’ est p as v rai. and on se tr omp e dans quelque pr ojet p our sa
fortune , ce n’ est qu’un coup d’ép é e dans l’ e au ; mais dans les entr eprises
de l’État, il n’y a p as de coup d’ép é e dans l’ e au ³ .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
« D ans une courte visite que nous av ons faite au châte au de la Brède ,
M. de Montesquieu a eu l’ e xtrême oblig e ance de nous communiquer les
manuscrits de son illustr e aieul, et nous a p er mis d’ en e xtrair e ces
fragments iné dits. »
Je r epr o duis le te xte d’après l’é dition de Montesquieu donné e chez
D ebur e en 1834 p ar M. Rav enel, préface, p . I I I.
« Il lui semblait que p our qu’il vé cût, il fallait qu’il fit violence à tous
les g ens de bien. »
3. Ces deux p ensé es, prises dans les manuscrits de Montesquieu, ont été publié es p ar
la Gironde, à la suite du fragment sur Tibèr e et Louis X I  ; nous n’av ons p as v oulu les en
détacher .
2Tibèr e et Louis X I Chapitr e
Ces deux p ensé es, qui faisaient p artie de l’Histoire de Louis XI, comp osé e
p ar Montesquieu, ont été publié es p ar M. W alck enaer dans la Biographie
universelle, t. XX IX, p . 520.
n
3Cr e dits
Sour ces :
– B.N.F .
– Éfélé
Ont contribué à cee é dition :
– Gabriel Cab os
Fontes :
– P hilipp H. Poll
– Christian Spr emb er g
– Manfr e d KleinA pr op os de Bib eb o ok :
V ous av ez la certitude , en télé char g e ant un liv r e de Bib eb o ok de lir e
un liv r e de qualité :
Nous app ortons un soin p articulier à la qualité des te xtes, à la mise
en p ag e , à la ty p ographie , à la navig ation à l’intérieur du liv r e , et à la
cohér ence à trav er s toute la colle ction.
Les eb o oks distribués p ar Bib eb o ok sont ré alisés p ar des béné v oles
de l’ Asso ciation de Pr omotion de l’Ecritur e et de la Le ctur e , qui a comme
obje ctif : la promotion de l’écriture et de la lecture, la diffusion, la protection,
la conservation et la restauration de l’écrit.
Aidez nous :
V os p ouv ez nous r ejoindr e et nous aider , sur le site de Bib eb o ok.
hp ://w w w .bib eb o ok.com/joinus
V otr e aide est la bienv enue .
Er r eur s :
Si v ous tr ouv ez des er r eur s dans cee é dition, mer ci de les signaler à :
er r or@bib eb o ok.com
T élé char g er cet eb o ok :
hp ://w w w .bib eb o ok.com/se ar ch/978-2-8247-1129-4Une é dition
BI BEBO OK
w w w .bib eb o ok.com