Un jambon calibre 45
21 pages
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Un jambon calibre 45

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
21 pages

Description

Extrait de la publication Extrait de la publication “ACTES NOIRS” série dirigée par Manuel Tricoteaux LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS Une semaine. C’est le temps dont dispose Nicolás Sotanovsky, un Argentin qui erre dans Madrid de bar en bar et d’amour en amour, pour mettre la main sur Noelia, une rousse qu’il n’a jamais vue. Et s’il ne la trouve pas : POUM ! Serrano, le pittoresque malabar chargé d’exécuter la sentence, a des doigts gros comme des jambons mais un cœur tendre. Pas comme son patron la Momie. Pour trouver Noelia, Nicolás s’enfonce dans les profondeurs de Madrid, calciné par le soleil d’août, et celles du corps de Nina, douteuse ex-amie de la rousse. À ses basques, un détective raté mais amoureux et un chat de gouttière qui lui triture la conscience. Sotanovsky n’a aucune envie de rentrer à Buenos Aires, mais il n’a aucune raison de rester en Espagne. Il décide alors de chercher la vérité, même si, comme dit Nina,“La vérité passe par le con. Il n’y en a pas deux pareils et on rêve toujours de celui qu’on ne connaît pas. On le crédite de plus de secrets qu’il n’en a et tu sais quoi ? Il n’a pas de mémoire, on le lave et tout est oublié.” Au lieu de fuir, il reste, à cause d’une bouche, une bouche qui est aussi la vérité, même si elle ment tout le temps. À mille lieues des thrillers à rebondissements et des intrigues millimétrées, Carlos Salem écrit des romans noirs charnels et sinueux comme le corps d’une femme.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 17
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Exrait

Extrait de la publication
Extrait de la publication
“ACTES NOIRS”
série dirigée par Manuel Tricoteaux
LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS
ÛÈ ŝÈàîÈ. Ç’Èŝ È Èŝ ô îŝôŝÈ îçôŝ ŚôàôŝY, û ĀgÈî ûî ÈÈ àŝ àî È à È à È ’àôû È àôû, ôû ÈÈ à àî ŝû ôÈîà, ûÈ ôûŝŝÈ û’î ’à ààîŝ ûÈ. É ŝ’î È à ôûÈ àŝ : POÛ ! ŚÈàô, È îôÈŝûÈ ààà çàg ’ÈxçûÈ à ŝÈÈçÈ, à Èŝ ôîgŝ gôŝ çôÈ Èŝ àôŝ àîŝ û çœû ÈÈ. Pàŝ çôÈ ŝô àô à ôîÈ. Pôû ôûÈ ôÈîà, îçôŝ ŝ’ÈfôçÈ àŝ Èŝ ôfôÈûŝ È àî, çàçî à È ŝôÈî ’àôÙ, È çÈÈŝ û çôŝ È îà, ôûÈûŝÈ ÈxàîÈ È à ôûŝŝÈ. À ŝÈŝ àŝûÈŝ, û ÈçîÈ à àîŝ àôûÈûx È û çà È gôûîÈ ûî ûî îûÈ à çôŝçîÈçÈ. ŚôàôŝY ’à àûçûÈ ÈîÈ È ÈÈ â BûÈôŝ ĀîÈŝ, àîŝ î ’à àûçûÈ àîŝô È ÈŝÈ È ÉŝàgÈ. ï çîÈ àôŝ È çÈçÈ à î, êÈ ŝî, çôÈ î îà,“à î àŝŝÈ à È çô. ï ’Y È à àŝ Èûx àÈîŝ È ô êÈ ôûôûŝ È çÈûî û’ô È çôà àŝ. O È çîÈ È ûŝ È ŝÈçÈŝ û’î ’È à È û ŝàîŝ ûôî ? ï ’à àŝ È ôîÈ, ô È àÈ È ôû Èŝ ôûî.” Āû îÈû È fûî, î ÈŝÈ, â çàûŝÈ ’ûÈ ôûçÈ, ûÈ ôûçÈ ûî Èŝ àûŝŝî à î, êÈ ŝî ÈÈ È ôû È Èŝ. À îÈ îÈûÈŝ Èŝ îÈŝ â ÈôîŝŝÈÈŝ È Èŝ îîgûÈŝ îîÈŝ, Çàôŝ ŚàÈ çî Èŝ ôàŝ ôîŝ çàÈŝ È ŝîûÈûx çôÈ È çôŝ ’ûÈ fÈÈ.
Extrait de la publication
CARLOS SALEM
Carlos Salem est né en 1959 à Buenos Aires mais vit à Madrid depuis plus de vingt ans.Û àô çàîÈ est son quatrième roman.
DU MÊME AUTEUR
ô ALLER SIMPLE,.ôîŝŝô ôûgÈ,  ; BàÈ ôî  ô NAGER SANS SE MOUILLER, ĀçÈŝ Śû,  ; BàÈ ôî  . ô JE RESTE ROI D’ESPAGNE, ĀçÈŝ Śû,  ; BàÈ ôî  . LE FILS DU TIGRE BLANC, ĀçÈŝ Śû jûîô, .
ïûŝàîô È çôûÈûÈ : îô àŝ, ûîàŝ (àî), 
TîÈ ôîgîà : Un jamón calibre 45 èîÈû ôîgîà : BĀ, BàçÈôÈ © Çàôŝ ŚàÈ, 
©ĀÇTÉŚ ŚÛ,  ôû à àûçîô fààîŝÈ ïŚB
Extrait de la publication
ÇĀOŚ ŚĀÉ
Û àô çàîÈ 
ôà àûî È ’Èŝàgô à ÇàûÈ BÈô
ACTES SUD
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Pour mes enfants, África et Nahuel.
Pour David Torres, Pedro de Paz et Anne-Marie Vallat, qui dès le début ont cru en ce roman. Pour la petite chatte Mía qui m’a rappelé que je m’entendais bien avec cette espèce. Pour sa mas-cotte, Marta. Et pour Osvaldo Soriano, qui m’a presque toutappris.
VENDREDI
… qui, le regard fébrile, errante dans l’ombre, te cherche et te nomme.
Gardel et epera, Volver.
Extrait de la publication
1
Tôîŝ ôŝ : àgû, àîŝ çôÈ. ôîâ àŝ ûÈ à ’àîŝ çÈ ÈÈî àî, È àà â à ôŝÈ, ŝàç àû ôŝ È ûŝÈÈŝ È àôûîÈ. ô ôÈ ŝ’îà ŝû È ôôî ÈŝûÈ ŝÈ È È È îŝ û’àÈç û çà Èàû, È ÈŝŝÈÈàîŝ àû Çîôîŝ ÈKung Fu. j’àîŝ ôû Èî ûà ô ààî ô çÈ fÈûîÈô â à , àîŝ ô ’ààî ŝî ŝôûÈ ôgà à à ŝûîÈ ûÈ È È çôàîŝŝàîŝ à çœû. O îŝŝÈ ôûôûŝ Èŝ fÈûîÈ ôŝ. ÇôÈ Èŝ àîÈûx. j’àîŝ ô È ŝôÈî. j’ààîŝ àŝŝ à ûî àŝ Èŝ àŝ û ûàîÈ È ààŝàñà ûî, È ŝîx ôîŝ È ŝôû È ÉŝàgÈ, àîÈ ÈÈûŝ Èŝ ôîçÈŝ È à àîÈ ôîŝôîÈ. j’àûàîŝ û àîŝŝÈ Èŝ Èûx ûŝÈÈŝ àŝ ’û ’Èûx È Èŝ çûÈ ûŝ à, àîŝ ’ààîŝ  f Èŝ îàÈ È à È à È àÈÈ È ôû ôû ÈÈ àŝ ô ôûÈàû ôîçîÈ. jÈ È ôûàîŝ àŝ Y àûÈ çôÈ û çîÈ àû. ÛÈ ôîx àîÈ àŝ à êÈ È Èàà ûÈÈ àî à îffÈçÈ È È ’È ôYàî çîÈ. ÉÈ Èî â à çàgÈ È ŝûggà ûÈ È ôÈ àî ÈûêÈ Èû ’ûîîŝÈ È îÈ È Èôû È ĀgÈîÈ, È È È ôûàî îÈ â ôÈ. ï Y ààî ôûôûŝ çÈŝ ôîŝ ôŝ, àîŝ î fààî Èû êÈ Èŝ çàgÈ ’ôÈ. ÇôÈ, àîŝ àgû.
 Extrait de la publication