3 . L échec scolaire, une fatalité ?
7 pages
Français

3 . L'échec scolaire, une fatalité ?

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

3 . L'échec scolaire, une fatalité ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 148
Langue Français

Exrait

Pro
ductions
thodologiques et
Thé
matiques en
E
ducation – N° 1 – Juin 2008
3
. L'échec scolaire, une fatalité ?
Département STAPS de Tarbes
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Face à l’explosion démographique de l’Ecole, notamment due aux attentes socialistes
des années 80 de Jean Pierre Chevènement, l'enseignant se voit depuis 30ans soumis à une
extrême hétérogénéité du groupe classe. Notons ce fait important qu'avec les attentes de la Loi
d'orientation de 1989 née la massification scolaire. Des travaux sont engagés pour tenter de
comprendre ce phénomène et les problèmes qui en découlent. Pierre Bourdieu notamment met
en évidence le phénomène de la reproduction : les chances d'atteindre une Catégorie
Socioprofessionnelle élevée sont inégales entre un élève déjà issu de parents appartenant à
une CSP supérieure et un élève issu de catégorie défavorisée. L'avantage étant du coté de
celui dont les parents appartiennent a une CSP supérieure. Bourdieu développe ainsi les
théories de « la sociologie de reproduction
32
». L'enseignant se trouve alors au coeur d'une
lutte contre des problèmes d’échec scolaire et de démotivation. Or, selon les textes officiels
33
de l’époque, pour palier à ce problème, il doit adapter son enseignement afin de faire
apprendre le plus grand nombre d'élèves. Ainsi, celui-ci, pour rendre ses élèves compétents,
ou du moins plus qu'ils ne l'étaient avant de vivre son enseignement, dispose de certaines clefs
dont la motivation. En effet, apprendre nécessite toujours de faire un effort, il faut avoir
l’envie d’apprendre pour pouvoir espérer apprendre. « Nous dirons que l'enfant apprend si,
confronté à un problème nouveau mais compatible avec les ressources à sa disposition, il
transforme son comportement initial
34
». Mais encore faut-il désirer cet effort. Pour susciter
cette motivation
35
chez l’élève, sans laquelle aucun effort n’est envisageable, le rôle de
l’enseignant est de proposer, après avoir vu le niveau général de la classe, des objectifs que
ses élèves devront atteindre. En d’autres termes l’enseignant établit un projet de classe. Mais
le problème, c’est justement ce « niveau général ». En effet, percevoir la classe dans son
32 Bourdieu P. - Passeron. Les héritiers. 1964
33 Instructions Officielles de 1967
34 Grehaigne J.F. - Cadopi M. EP et didactique des APS. 1990
35 Vianin P. La motivation scolaire. Comment susciter le désir d’apprendre ? 2007
Mots clefs
:
Auto-évaluation ; Co-évaluation ;
Motivation ; Pédagogie ; Echec scolaire
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents