Ruralisme : Le Renouard
42 pages
Français

Ruralisme : Le Renouard

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Ruralisme s'apparente à Urbanisme qui correspond à la politique de l'organisation de la ville et de ses territoires et s'oppose au mot Ruralité couramment utilisé, jugé trop statique, voire conformiste, révélateur de constats plus que d'orientations et d'initiatives entrepreneuriales.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 janvier 2019
Nombre de lectures 7
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo
15 avril 2008
RURALISME : Le Renouard
Francis ROUCHAUD Le Ménil Imbert 61120 Le Renouard téléphone fax : 02.33.36.53.13.E-mail :frouchaud@wanadoo.fr Site :http://ruralisme.free.fr
Présentation
De formation commerciale :essecinsead Homme de marketing et de gestion :« pour se développer une entreprise doit choisir entre lancer un nouveau produit ou racheter un concurrent »Après avoir servi de grands groupes:L’Oréal, Rhône Poulenc, Sofigesco, Rowntree Mackintosh, Danavox, Après avoir créer une entrepriseexpérience malheureuse manque de moyens financiersabandond’unpartenaire le jour de la signatured’un capital risque. On devient conseil en entreprise. Ruralisme 2008 - ND/FR 2
C
o
nn
a
i
s
s
a
n
ce
s
La grande distributiondepuis son origine : Connaissances des techniques (merchandising, gestion) Connaissances des hommes La mutation des circuits de distribution: de la parfumerie (fin des grossistesYSLLibre service) Création de la parapharmacie La Taste Formation parfumeurs, pharmaciens, esthéticiennes, opticiens, fleuristes,Le consommateur en positiond’achat: Achats de besoins et achats de plaisir Identification et choix des produits Rôle des marquesMarques de distributeurs Ruralisme 2008 - ND/FR 3
Notre propos
Le respect du consommateur ParfumsDiagnostic Peau Viande Défense du véritable Camembert Structuration del’offre/ la demande La nécessitéd’unsuivi permanent Rôle des Unions Commerciales Revitalisation du commerce de proximité Centre de prestations de service en milieu rural La revitalisation du milieu rural : Le Ruralisme
Ruralisme 2008 - ND/FR
4
RURALISME
Terminologie:La confrérie desRuralistsfut à l'origine d'un groupe de peintres anglais dénommé"Les peintres du Ruralisme"(1972 - 1985) qui partirent vivre à la campagne en partageant les mêmes sentiments et sources d'inspiration : un désir de comprendre et peindre les éléments de la nature, combiné avec des influences littéraires et musicales. (http://www.artyst.net/02_mouvements/Ruralisme.htm) Sans connaître ce mouvement artistique, nous avons utilisé le mot "Ruralisme", en 1998 pour présenter à M. Gérard Burel, président du Conseil Général de l'Orne unensemble de projets ayant trait à la revitalisation du milieu rural.
Ruralisme 2008 - ND/FR
5
RURALISME
Ruralisme s'apparente à Urbanismequi correspond à la politique de l'organisation de la ville et de ses territoireset s'oppose au mot Ruralitécouramment utilisé, jugé trop statique, voire conformiste, révélateur de constats plus que d'orientations et d'initiatives entrepreneuriales.
Ruralisme 2008 - ND/FR
6
Une réponse aux Cahier de Doléances
Ci-après, texte rédigé par « Jacques-Adrien de Corday de la paroisse du Ménil Imbert, le père de Charlotte, qui se fit représenter à l'assemblée générale des Trois Ordres, tenue en l'église Notre-Dame d'Alençon, le 16 mars 1789, par N. Dumont. Son fils, Jacques-François de Corday, qui assista à cette assemblée, fut un des signataires du procès-verbal et de ceux qui votèrent pour s'en rapporter aux États-Généraux, au sujet de la conservation ou de l'abandon des privilèges en matière d'impôt. (Source : Xavier Rousseau : Les Corday au pays d'Argentan pages 61-63)
Ruralisme 2008 - ND/FR
7
Etat économique du Ménil Imbert en 1788
Parmi les archives on rencontre encore le registre des Contentements. « Nous avons beaucoup de pauvres et surtout de veuve et de père chargées de nombreuses familles, mais quoy qu'il n'y ait qu'un petit pré de demi-vergée, il n'y a pas de mandiants. « Point de manufactures. Notre commerce est du charbon, de l'eau-de-vie, du fil, du beurre, des fromages, des poulies, desbœufset des vaches. « Nous n'avons pas de gentilhommes plus pauvres que moy, et je n'ai pas besoin de secours. Nous n'avons éprouvé aucuns fléaux. « Les traveaux ordinaires nous laissent sans travaille plusieurs temps de l'année, à moins qu'il ne se trouvent des bois en coupe. « Nuls chemins de communication avec aucuns bours ni ville, excepté Livarot : on y va à somme ; mais les chemins sont si mauvais qu'il y a huit jours qu'un cheval de la paroisse s'est abîmé sous sa somme. Nul atelier de charité. On a regardé le pays d'Auge comme un pays perdu. Ruralisme 2008 - ND/FR 8
Les débouchées qui nous ussent donné le moyen de vandre nos danrées les aurait randues plus commune dans les villes ; une lieue de route depuis la Combette jusqu'au-dessus de la Forge-Caumont eût ouvert le pays et la communication depuis Lisieux jusqu'à Argentan, par Livarot et Trun. La cavée d'Auge, raccommodée, donne une communication de Trun à Vimoutiers. Une routte qui partirait de l'Autellerie-Farou, venant traversser la routte de Livarot à Trun, soit au Ménil-Imbert ou Montpinçon, et qui se dirigeroit après vers Falaise, au moyen de quatre lieux de routte, ouvriroit le pays d'Auge en tous sens. Alors chaque paroisse dirigeroit un chemain pour accéder à l'une de ces routtes de charité, et la danrée, d'une facille exportation, porteroit l'abondance à Argentan et Falaise, en enrichissant les campagnes qui les approvisionneroient. Nos terres, situées entre la routte de Livarot à Trun et la petite rivière de Monné, sont en pentte. La hauteur produit du bois qu'on converti en charbon, fautte de débouché, des nouveaux couchées (couchis), des broussailles, des bruyères ; la m'y cotte des nouveaux couchées et quelques labours ; le bas des herbes : le tout médiocrement planté. Encor est-on obligé de convertire les boissons en eau-de-vie pour pouvoir s'en défaire. Les femmes s'occupent à filler du fil de lin dont on fait des toilles qui, blanchies à Vimoutiers, se vandent à Paris ; mais ce comerce va très mal ». http://le.menil.imbert.free.fr/Pages/cahier_de_doleances.htm Ruralisme 2008 - ND/FR 9
LE MILIEU RURAL
A l’occasion des élections cantonales de 1998, un travail approfondi d’analyse des statistiques et des tendances a permis de constater une évolution rapide des données socio-économiques dans la circonscription de Vimoutiers.
Ruralisme 2008 - ND/FR
10
MUTATION DES POPULATIONS
accroissement du nombred’habitantsà partir de jeunes ménagesfuyantl’univers concentrationnaire de logements urbains collectifs en remplacement de personnes âgées isolées attirées par les services possibles en Centre Ville ou par des établissements spécialisés. Ruralisme 2008 - ND/FR 11